Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ukraine "libérée"...

24 Février 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

D'un gouvernement démocratiquement élu, mais avec fraude, comme si l'adversaire n'avait pas commis de fraude, non plus, comme si, dans tous les pays, la fraude n'était pas avérée à chaque élection...
Les tribunaux administratifs passent leur temps à ça en France. En 1995, d'ailleurs, le conseil constitutionnel aurait pu annuler l'élection...

Donc, comme je le disais, il suffit d'une poignée de révolutionnaires, et d'un pouvoir faible, pour renverser un pouvoir. Encore que celui de Ianoukovitch avait le double de popularité de celui de Hollande.

Mais, il s'agit essentiellement de la force morale et personnelle du dirigeant, souvent, qui fait la différence.

Tours est il que la boîte de pandore est ouverte. La Russie a été assez passive, certain en ayant la fausse impression qu'elle reculait.
Les russes sont des joueurs d'échecs, qui ont toujours une dizaine de coups d'avance sur des européens et des américains stupides qui jouent au poker, "pour voir".

L'illégalité complète du processus amènera sans doute à la dislocation de l'ensemble, car si même le pouvoir était incompétent et corrompu, il était aussi réaliste. Il ne pouvait imposer la potion concoctée par l'UE. L'Ukraine ne serait pas passée par une phase de déversement de crédits, mais par une phase "Grèce", et "fin de l'union soviétique", avec "thérapie de choc".

Pour la Russie, il y a urgence à ne rien faire. Le souvenir de l'URSS pèse. Il lui suffit d'attendre que le fruit soit mûr, il tombera tout seul. De vastes régions de l'est seront récupérées, les plus industrielles, les plus productives, les autres étant pauvres et servant de glacis.

Dans ce contexte là, l'effondrement économique et social proposé par l'UE est dantesque.

Comme dans toute révolution, celle-ci a un centre, et une périphérie. Sauf, que dans ce cas là, on voit mal comment le centre pourrait mater la périphérie, comme ce fut le cas dans les révolutions russes et françaises. Une moitié d'ukrainien, contre une autre moitié, appuyé par une force militaire de premier plan.

Dans les faits, le congrès de Karkov, regroupant les élus russophone, est déjà une sécession de fait. Ou plutôt, suivant leurs dires, l'ouest a fait secession avec la légalité.

La population n'en peut plus de la corruption, mais les autres sont autant corrompus, ce sont les néo-nazis, antisémites, qui ont renversé le gouvernement, des ultras nationalistes, qui haïssent l'Union Européenne qui les a appuyé, et tout ce qu'elle représente, de pro-sémitisme, de pro-homosexualité, de cosmopolitisme, d'immigrationnisme...

Le désordre semble assez peu devoir se propager à l'est, mais il a de bonnes chances à l'ouest, où même l'union appelée "grande Bretagne", a du plomb dans l'aile, et dont les partisans sont de moins en moins nombreux...

Contrairement à ce que l'on dit, un vrai gouvernement a une diplomatie, il n'a pas de sentiments, ni la fureur, ni l'amour. Pour le gouvernement russe, c'est une donnée, c'est tout.

On voit aussi la quasi panique qui agite la Pologne, qui a pourtant notablement soutenu le mouvement, mais les nazis de SS Galicie n'aimaient pas plus les polonais que les russes ou les juifs.

Pour ce qui est de la suite, on va se marrer à propos de la situation financière de l'Ukraine. Cela a toutes les chances de finir en cacahouètes...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Vive l'Ukraine libre, euh libérée d'un s...pard<br /> <br /> &quot;Samedi 22 février, des milliers de citoyens ukrainiens ont découvert la résidence affolante de luxe de leur président déchu Viktor Ianouovitch, à Mezhihria, à 15 kilomètres de Kiev. Ils vont désormais avoir accès aux armoires. Car le même jour, des documents très compromettants ont été découverts dans la résidence, certains pour partie brûlés, d’autres flottant sur le plan d’eau adjacent. Eparpillés dans la fuite.&quot;<br /> <br /> http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20140226.OBS7751/ianoukovitch-leaks-la-revanche-des-journalistes-ukrainiens.html<br /> <br /> La suite reste incertaine, mais il fallait impérativement libérer le pays de ce spoliateur, profiteur mégalomanne ! <br /> <br /> N'est-ce-pas ?
Répondre
E
Bonjour à tous,<br /> <br /> Nous vivons un grand moment ....<br /> <br /> L'EU s'est appuyé sur des partis d'extrême droite pour faire tomber un gouvernement démocratiquement élu (personne n'a contesté le résultat à l'époque)<br /> <br /> Les troubles ont débuté fin 2013 quand l'Ukraine a arrêté les négociations avec l'EU (on peut le comprendre : l'EU proposait 600 millions d'euros et la Russie 15 milliards ....)<br /> <br /> L'EU est un facteur de troubles et non de paix ...<br /> <br /> Et maintenant, on fait quoi ?, l'Ukraine a besoin de 35 milliards de $ pour passer les 2 prochaines années ... et je viens de lire que C ASHTON la responsable de la diplomatie européenne (les caniches des USA quoi ...) demande l'aide de la Russie .... &quot;l'aide mais non l'ingérence&quot; d'après ses dires ...<br /> <br /> Irresponsable et un peu simplet....<br /> <br /> Finalement, après les jeux d'hiver, les russes peuvent regarder un autre spectacle...regarder l'Ukraine tomber et ramasser ceux qui les intéresse ....
Répondre
B
L'euro rejoindra le florin d'Autriche-Hongrie, la couronne de Tchécoslovaquie, le dinar de Yougoslavie, le rouble de l'URSS, etc, dans le grand cimetière des monnaies plurinationales.<br /> <br /> Même les plus acharnés partisans de l'euro commencent à comprendre ce que nous devons préparer :<br /> <br /> Nous devons préparer l'après-euro.<br /> <br /> Même Jean-Marc Vittori vient de le comprendre !<br /> <br /> Même Jean-Marc Vittori !<br /> <br /> Mieux vaut tard que jamais.<br /> <br /> Mardi 25 février 2014 :<br /> <br /> Se préparer à l'après-euro.<br /> <br /> http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203335771066-se-preparer-a-l-apres-euro-652624.php
Répondre
L
Je suis ébailli par la stupidité de l'europe et des US. L'Ukraine c'est un coup pour rien, c'est une perte de temps et surtout un fardeau de plus pour l'europe deja mal en point. Surtout qu'il se sont allié avec un partie nazi, tout comme il se sont allié avec al quaïda en syrie. Même dans l'ipothése ou l'ukraine rejoigne l'europe, est ce qu'il vont supporter aussi docilement la troika que les grecques ? j'en doute.<br /> <br /> En fait les US come le disent certains ne fait qui continuer sa stratégie de chaos généraliser. Il serait grand temps que les électeurs européens commence a comprendre que les US se foutent pas mal de l'europe. Se qui les interresssent c'est d'affaiblir leurs allié et ennemi de toute les maniéres possibles. Il ne veulent pas d'une europe forte, il veulent une europe en conflit permanent.<br /> M'enfin cette histoire d'ukraine va se terminée comme celle de la syrie, les ricains vont encore se prendre une déculoté.
Répondre
S
&quot;Mais, il s'agit essentiellement de la force morale et personnelle du dirigeant, souvent, qui fait la différence.&quot;<br /> C'est pour rire ou le pensez vous vraiment?<br /> Dans notre cas, il faudrait en déduire, que le peuple français a basculé totalement dans la lâcheté ou le crétinisme total ou adepte pratiquant le mariage pour tous, c'est à dire des en;;;és. Les quelques pétarades à gauche ou à droite n'étant que l'expression de croupions obscures.
Répondre
N
C'est sûr que &quot;l'Europe&quot; s'est mise dans une belle cagade. Elle n'a rien à offrir si ce n'est une troïka à la grecque. Et si il y avait de l'argent, à qui pourrait on le donner et pour quoi faire ?<br /> <br /> Hollande et Fabius aboient (comme d'habitude), les autres se téléphonent beaucoup, mais le fait qu'on envoie Ashton est significatif d'une profonde impuissance. A quand un &quot;Haiku&quot; de Van Rompuy ?
Répondre
L
Très importante manifestation à Odessa (ville mythique de la 1ère révolution russe, celle de 1905) contre le coup d’état à Kiev de l’USEU (ou Europamérikkke ou Très Grande Zone de Libre Arnakkke). Chez nous bien sûr on en a rien su.<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=El4oSwTwk8U&amp;feature=youtu.be<br /> <br /> Les vieux réflexes reviennent vite dans cette région sensible, et l’on voit ici un vaste rassemblement appelant à la création d’un « bloc russe » de volontaires antifascistes.<br /> <br /> http://glagol.in.ua/2014/02/23/sevastopol-sozdayot-silovyie-strukturyi-samooboronyi-video/<br /> <br /> Si l’Ukraine est appelée à rejoindre le bâton merdeux européen, les premières mesures prises par le nouveau « gouvernement » ukrainien sur l’abolition du russe comme langue régionale (en Crimée il ne parle quasiment que ça !) risquent de mal coller avec la fameuse loi cadre européenne sur la promotion des langues régionales !<br /> <br /> A Sébastopol, ce sont des pros Maidan tenant meeting qui se font éjecter aux cris de « fascistes ». A partir de 2.35 la séance tourne manifestement au lynchage, et ce sont les policiers qui viennent leur sauver la mise –vous savez, ces brutes sanguinaires dont on nous parle depuis des mois et qui parfois osent se plaindre alors qu’à peine deux cent d’entre eux ont été blessés par balle (certains en sont morts on se demande bien pourquoi).<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=_h_bRyNxYCM&amp;feature=youtu.be<br /> <br /> Tout ceci est dans la suite du billet de Xavier Moreau sur Realpolitik, qui rappelle aussi au passage à BHL et bien d’autres qu’il ne fait pas bon être juif en ce moment à l’ouest de l’Ukraine, vu la nature des clients qui y tiennent le haut du pavé en ce moment et qui n’ont rien à voir avec certains de nos humoristes bons enfants.<br /> <br /> http://www.realpolitik.tv/2014/02/republique-bananiere-dukraine-episode-2/
Répondre
B
Lundi 24 février 2014 :<br /> <br /> L'Ukraine a besoin de 35 milliards de dollars dans les deux années à venir et réclame l'organisation d'une conférence internationale de donateurs, a annoncé lundi le ministre des Finances par intérim, Iouri Kolobov.<br /> <br /> Le montant de l'aide macroéconomique dont a besoin l'Ukraine peut atteindre 35 milliards de dollars en 2014-2015, a-t-il écrit dans un communiqué.<br /> <br /> Nous avons demandé à nos partenaires occidentaux (Pologne, Etats-Unis) l'octroi d'un crédit d'ici à une semaine ou deux, a souligné le ministre sans préciser le montant du crédit demandé.<br /> <br /> L'Ukraine a également proposé d'organiser une grande conférence internationale de donateurs avec l'Union européenne, les Etats-Unis, le FMI et d'autres organisation financières internationales afin d'obtenir des fonds pour la modernisation et les réformes en Ukraine, a-t-il souligné. <br /> <br /> http://www.romandie.com/news/n/_L_Ukraine_a_besoin_de_35_mds_de_dollars_en_appelle_aux_donateurs_14240220141006.asp<br /> <br /> Le mot important dans cet article, c'est le mot &quot;donateurs&quot;<br /> <br /> Si nous additionnons la dette publique des 28 Etats membres de l'Union Européenne, nous trouvons la somme colossale de :<br /> <br /> 11 310,458 milliards d'euros.<br /> <br /> Vous avez bien lu : les Etats membres de l'Union Européenne traînent derrière eux une dette publique de 11 310 milliards d'euros, et ils veulent maintenant aider l'Ukraine en faillite !<br /> <br /> Les Etats membres de l'Union Européenne vont donc emprunter des milliards d'euros sur les marchés internationaux, et ensuite ils vont prêter cet argent à l'Ukraine en faillite ... en espérant que l'Ukraine puisse un jour leur rembourser ces milliards d'euros !<br /> <br /> Ils vivent dans le monde des rêves merveilleux.
Répondre