Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 17:08

La culture dite "de supermarché", fait des ravages en occident. Des crétins croient que c'est automatique, et qu'il "niaqua".

Visiblement, en occident, personne ne comprend rien à rien. Le problème du gaz russe est vite évacué. Pas grave. On a des réserves, et on trouvera d'autres fournisseurs, par GNL, ou autre.

Complétement idiot. D'abord, parce qu'au niveau mondial, les disponibilités ne sont pas élevées, et le gaz, ce n'est pas le pétrole. Le pétrole s'exporte facilement, à faible coût, pour 2/3 de son volume, le gaz, lui, difficilement pour 20 % seulement de son volume, avec des dépenses de structures dantesques. Le gaz ne coûte rien à extraire, ou presque, et tout à véhiculer. Le pétrole peut être très coûteux à extraire, mais une fois extrait, le reste, c'est pratiquement rien.

Donc, en cas d'embargo, souvent consécutif aux retards de paiements Ukrainiens, Gazprom relève les manettes et se voit condamné par l'occident. En réalité, quel culot de vouloir être payé, et pas à prix amical, mais normal.

Toujours est il qu'en la matière, il n'y a pas, en Europe, d'alternative au gaz russe. Quelques cargaisons de GNL, le gaz de schiste ? De la fumisterie. Il faudrait 10 ou 20 ans d'investissements pour que cela ait des effets, et le seul mode réel d'exportation du gaz, ça s'appelle le gazoduc. Le reste, c'est du pipi de chat.

Quand à la fable des USA approvisionnant l'Europe, là aussi, on pourra y croire quand les USA cesseront de consommer plus qu'ils ne produisent, et qu'ils auront construit un gazoduc à travers l'Atlantique. Facile, non ?

En attendant, en cas de montée de fièvre, une économie occidentale privée de gaz russe durerait le temps de ses stocks, mais encore faudrait il savoir à quel niveau ils sont (48.8 % nous dit le site, mais ça représente quoi ?). Vous savez, le stock, dans le monde du supermarché, c'est 3 jours, et le stock, ça coûte cher, nous dit on.

Alors, on les vide, et les pertes de GDF sont éloquentes là-dessus. Dépréciation des infrastructures.

En attendant, une fois consommé les stocks, les européens verraient leur chauffage et leurs cuisinières à l'arrêt, leurs centrales électriques aussi, la plupart de leurs industries, idem, etc, etc, etc...

Le plus marrant, d'ailleurs, c'est qu'on aurait même plus d'essence, les raffineries fonctionnant au gaz.

Même à l'époque de la Grande misère elstinienne, d'ailleurs, c'était vrai. Mais à l'époque, il y avait un peu plus de mou sur les disponibilités énergétiques.

On verrait donc, réapparaître, le quotidien des "heures les plus sombres de notre histoire", sans doute appelée ainsi parce qu'il n'y avait que très peu d'électricité, même pour les quelques loupiotes qui étaient le gros des installations.

Quand on veut tourner le fournisseur russe, il faut... s'adresser au fournisseur russe, et stocker tout ce que l'on peut, ou peut.

Donc, sans un coup de feu tiré, en cas de confrontation, l'Europe occidental n'aurait que deux alternatives.

La première, c'est de se précipiter à Moscou capituler, dissoudre l'Otan, l'UE, etc...

La seconde, c'est de demander au parrain US de déclencher la guerre nucléaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

La Gaule 12/03/2014 01:54

Une initiative intéressante et très pertinente dans sa forme... d'où qu'elle vienne.

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/monsieur-le-president-de-la-republique-d-interdire-%C3%A0-l-%C3%A9crivain-bernard-henri-l%C3%A9vy-de-parler-au-nom-du-peuple-de-la-france

Garfy 11/03/2014 11:08

bah, les vaches nous fourniront en méthane

BA 10/03/2014 21:24

Depuis 12 ans, l'économie mondiale ne repose pas sur l'économie réelle.

Mais en revanche, depuis 12 ans, l'économie mondiale repose sur ... une gigantesque bulle de savon.

Et cette gigantesque bulle de savon va bientôt éclater.

La question est : "QUAND cette gigantesque bulle de savon va-t-elle éclater ?"

Lisez cet article :

L’encours de dette mondiale franchit le cap des 100.000 milliards de dollars.

Il a été multiplié par 2,5 en à peine douze ans. Un niveau explosif qui risque de peser sur la croissance et qui complique la tâche des banques centrales.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203361322650-l-encours-de-dette-mondiale-franchit-le-cap-des-100-000-milliards-de-dollars-655705.php

Helios 10/03/2014 15:37

Encore une fois Sapir tape dans le mille

http://russeurope.hypotheses.org/2079

où il y a deux cartes : une sur le PIB par habitant et l'autre sur les langues parlées en Ukraine. Et on s'aperçoit que le revenu par tète est environ trois fois plus élevé dans l'est russophone que dans l'ouest. Cela a peut-être un lien avec le fait suivant : en cherchant un peu on peut trouver que la croissance de l'UE ces dix dernières années a été de 13,4%, et celle de la Russie 55%.

logique 10/03/2014 09:03

Cultute de supermarché ou culture de commercant ?

EnPassant 10/03/2014 08:50

1 - On nettoie
Distribution : le grand déclin des magasins américains
Les chaînes pourraient fermer jusqu’à la moitié de leurs boutiques en dix ans.....
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203361259905-distribution-le-grand-declin-des-magasins-americains-655516.php

=> internet à bon dos...

2 - On empoche
Le patrimoine des Américains dopé par la Bourse
Le patrimoine a bondi de 14% en 2013. Mais cette progression ne tire pas la croissance.....
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203361322945-le-patrimoine-des-americains-dope-par-la-bourse-655520.php

=> Toujours plus pour toujours moins

3- On fait réver
Delta Air Lines, le miraculé du ciel américain
ENQUÊTE - L’allié américain d’Air France affiche un solide bilan financier et fait figure d’exemple à suivre pour ses concurrents directs.
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/air-defense/actu/0203361157842-delta-air-lines-le-miracule-du-ciel-americain-655513.php

=> Un pétrolier ça sait pas gérer une raffinerie, une compagnie aérienne si. je veux l'adresse du fournisseur de leurs substances....

BA 10/03/2014 07:00

En Europe, les banques ne se font plus confiance entre elles.

En Europe, les banques savent qu'elles sont en faillite. Conséquence : les banques européennes refusent de se prêter de l'argent. Les prêts interbancaires s'effondrent.

La question est : "QUAND aura lieu l'effondrement du système bancaire européen ?"

Dimanche 9 mars 2014 :

Les prêts internationaux ont continué de chuter au 3e trimestre 2013.

Les créances transfrontalières ont continué de se contracter au troisième trimestre 2013, notamment face à l’asséchement des prêts interbancaires en particulier dans la zone euro, a indiqué dimanche la Banque des Règlements Internationaux (BRI).

L’institution sise à Bâle, en Suisse, a mis en lumière une diminution prononcée de l’activité interbancaire transnationale dans la zone euro (-4,2%) mais aussi au Royaume-Uni (-7,8%).

Le financement interbancaire international a été très touché par la crise financière de 2007-2009 et les tensions qui l’ont suivie dans la zone euro, a pointé la BRI.

Depuis fin mars 2008, les prêts entre les banques d’un pays à l’autre se sont réduits de 5.700 milliards de dollars, pour tomber à 17.000 milliards à la fin du troisième trimestre 2013, a-t-elle quantifié.

«Cette contraction est imputable, pour les deux-tiers, aux banques dont le siège se trouve dans la zone euro, et pour la quasi-totalité du troisième tiers, aux banques suisses», a indiqué la BRI dans un communiqué.

http://www.liberation.fr/economie/2014/03/09/les-prets-internationaux-ont-continue-de-chuter-au-3e-trimestre-2013_985676

BA 10/03/2014 05:35

Dimanche 9 mars 2014 :

Ukraine : 10.000 pro-russes dans la rue à Donetsk, Klitschko annule son meeting.

http://www.romandie.com/news/n/_Ukraine_10000_pro_russes_dans_la_rue_a_Donetsk_Klitschko_annule_son_meeting_RP_090320142311-13-454980.asp

Abdel 09/03/2014 11:40

Merkel avait visité Alger en 2008,,,depuis plus rien car les algeriens qui fournissent moins de 1% du gaz à l' Allemagne est déjà plein pot avec ses clients France-Espagne-Italie,

L' Italie est un tres gros consommateur de gaz , le 3 importateur mondial , en 10 ans les centrales à gaz ont connu une forte progression passant de 24 à 55 % de la production d'électricité totale :

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Italie

L' Italie avec le Pedro Duran Farell pipeline verouille sa fourniture de gaz algerien :

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Gas_pipelines_across_Mediterranee_and_Sahara_map-en.svg

le second gazoduc passe par le Maroc-Espagne pour finir en France (30% du gaz consommée en France est algérien) : faut pas rêver les francais (GDF-Suez ) et espagnols ne laisseront aucune miettes aux allemands.

Ils restent la Norvege mais il ne faut pas rêver, la Mer du Nord surexploité necessite des investissements lourdes pour extraire plus de gaz via des plates-formes gazieres en mer.

Alors , on nous dit qu' ils restent le Qatar qui vient de s' embrouiller avec tous ses voisins :

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/05/tensions-diplomatiques-entre-le-qatar-et-trois-pays-du-golfe_4377753_3218.html

Le Qatar avait pensé livrer du gaz liquifie , principalement aux USA , via des méthaniers mais malheuresement , le « boom du gaz de shiste » a cassé ce projet.

Le Qatar a construit avec Shell la plus grande usine du monde de convertisseur de gaz en essence synthetique : il faut être completement idiot pour penser que le Qatar va jeter cette usine à la poubelle pour investir dans la liquificqtion du gaz pour les beau yeux de Fabius :

http://www.shell.com/global/aboutshell/major-projects-2/pearl.html

Reste l' Iran , mais les chinois et indiens sont à fond dessus car notre Fabius à jouer les matadors :

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131110.OBS4853/nucleaire-fabius-a-t-il-empeche-un-accord-avec-l-iran.html

Question : pourquoi, nos politiques sont des idiots qui jouent les matadors ?
A la cour de recreation, on leur a jamais explique qu' il ne fallait pas cherché la bagarre avec plus fort ?


http://www.atlantico.fr/decryptage/petites-lecons-baltes-pour-ukraine-combien-coute-vraiment-affranchir-energetiquement-et-politiquement-russie-nicolas-mazzucchi-993643.html

«En effet le GNL coûte bien plus cher que le gaz livré par gazoduc. Il faut ainsi compter les couts d’infrastructures : terminaux de liquéfaction au départ et de regazéification à l’arrivée, méthaniers achetés en Corée du Sud ; mais aussi le cout du transport maritime inhérent au fait de faire voyager du gaz, même avec un volume 600 fois moindre, sur plusieurs milliers de kilomètres. Habituellement les solutions de GNL ne sont, comme dans le cas de la France par exemple, envisagées que pour des approvisionnements d’appoint. Faire reposer un mix énergétique sur le GNL, vu la santé économique des différents Etats européens concernés, est très étonnant et semble difficilement tenable. »

BA 09/03/2014 11:04

Le cadre maximal de la solidarité est le cadre national.

La solidarité supranationale, ça n'existe pas.

Il n'y a aucune solidarité entre les pays européens.

La zone euro va exploser. La seule question est : "Quand ?"

Jeudi 6 mars 2014 :

La Grèce exige des réparations de guerre de l'Allemagne.

http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/03/06/la-grece-exige-des-reparations-de-guerre-de-l-allemagne_4378951_4350146.html

yoananda 09/03/2014 10:45

C'est pas grave, nous on a l'arme morale !!!
mouahahaha

Breizh2012 08/03/2014 21:34

Notre hôte Patrick Reymond nous parle souvent de branleurs dans ces papiers et je crois que je viens de dénicher les deux plus gros branleurs de tous les temps dans un article du Monde :
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2014/03/08/comment-google-voit-notre-avenir_4379756_651865.html

Breizh2012 08/03/2014 21:34

Notre hôte Patrick Reymond nous parle souvent de branleurs dans ces papiers et je crois que je viens de dénicher les deux plus gros branleurs de tous les temps dans un article du Monde :

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2014/03/08/comment-google-voit-notre-avenir_4379756_651865.html