Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Espagne baisse de population en 2013

23 Avril 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

La population espagnole s'est effondrée en 2013, effondré, c'est le mot, avec - 0.9 % en une année, avec un mouvement naturel encore positif, et une immigration qui rentre chez elle.
Au global, il y a 404 619 habitants en moins, et sans doute, le croît naturel (+ 0.3 %, soit 100 000 naissances d'excédent sur les décès) contrarie un peu le mouvement.

On est loin des années où l'on voulait nous démontrer en 2006, que c'est une émigration massive (+ 800 000 personnes/an), qui provoquait la croissance.

L'année précédente, la baisse avait été de seulement 206 000 personnes, là aussi, avec un accroissement naturel d'environ 100 000.

En réalité, le mouvement est sans doute beaucoup plus fort ; les "sans papiers", donc, non décomptés, sont une population très mouvante, et la plus touchée par le non-travail.

Il y a donc, visiblement, une accélération du mouvement, et sans doute aussi, une ruralisation de la population espagnole, qui regagne ses terres ancestrales, où ils peuvent au moins cultiver le jardin, sinon l'exploitation agricole.

L'émigration espagnole proprement dite, elle, est faible, de l'ordre de 59 000 personnes. Pour travailler à l'étranger, il faut avoir quelque chose à proposer, et la crise immobilière, emportant le secteur immobilier, rend l'expérience des salariés, sans objet. A tel point qu'il est plus facile pour les latinos américains, de retrouver une place dans leur pays d'origine, qu'en Espagne ou en Europe, d'autant que l'exode rural latino, la concentration dans les villes, donne encore beaucoup d'activité.

L'aimant espagnol est devenu repoussoir, avec ses salaires en chute libre, quand ils existent encore, et un niveau de dépenses contraintes, européen, .c'est à dire très important. Le Maghreb proche, à la natalité en chute libre, ne devient donc pas forcément un foyer d'émigration. D'ailleurs, une grande partie du matériel de TP a pris la direction du Maghreb, à pris cassé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Vous semblez légèrement naïf sur le "retour au pays" des immigrés. Il fuient l'Espagne pour la France et le nord de l'Europe, Suisse comprise (+200'000 immigrés en 2010, dieu sait quoi aujourd'hui). Osons dire qu'il y a des masses d'"inutiles" affamées qui, même s'ils elles n'ont pas demandé à naître, sont là, prêtes à TOUT pour survivre. L'Espagne et le Portugal complètement pourris sont des portes d'entrées des miséreux d'Amériques et d'Afrique. Ils faut les exclure immédiatement de l'UE et supprimer fissa le traité de Schengen. En trois mois, 20'000 perdus sauvés vers Lampedusa, l'appel d'air et l'UE n'ose pas détruire les ports de départs de Libye ou Tunisie ou s'amoncelle environ 400'000 candidats au départ en UE, sans mise en quarantaine, d'ailleurs. Le scénario catastrophique de destruction de l'Europe gérée par de parfaits salopards incompétents. Ainsi les bonnes intentions nous vouent à notre propreélimination.
Répondre
L
C'est le pacte de competitivité :) :) :)<br /> Surtout avec un premier ministre sans instruction et pro immigration. On va le sentir le quinquénat de l'anduoille.
R
j'habite à Madrid et les ''latinos'' sont encore très prisés comme travailleurs, normal ils acceptent n'importe quel combine pour travailler. Du Magreb même les travailleurs saisonniers sont de plus en plus rares puisque remplacés par des roumaines beaucoups plus apreciées, surtout pour des raisons politiquement incorrectes, La plupart des magrébins passent par l'Espagne uniquement sur le chemin de la France comme beaucoups d'autres africains. <br /> L'émigration est peut-être faible mais c'est l'élite ou la future élite du pays: ingenieurs, doctorats en tout genre, jeunes entrepreneurs et surtout des scientifiques...les politiques ne veulent investir que dans des trucs que leur permettent la réelection et la science c'est trop lent donc exit le financement, c'est un désastre incroyable pour la R&amp;D nationale. L'Allemagne avait même fait il y a deux ans une véritable campagne dans les journaux pour recruter des ingénieurs (en même temps que les commentaires sarcastiques sur les peuples latins et du sud en géneral)...aujourd'hui les journaux sont pleins d'histoires d'expatriés aux conditions précaires en Allemagne, Pays Bas etc...ou ils vu que les conditions pactés c´était du pipeau et ou ils sont traités comme des vulgaires grecs (ironie...).<br /> Moi personellement j'ai fait le contraire, je me suis tiré d'une ville de 100000 habitants sans industrie (c'est mon rayon pour le boulot) pour Madrid, vu que c'est la seule région d'Espagne moyennement sérieuse dans les résultats économiques et la gestion. Le gouvernement fait de la propagande sur une certaine ''récuperation'' de l'ecomomie pour, je crois, surtout convaincre à l'extérieur des investisseurs et les talibans de l'austérité de l'UE mais bien sur personne n'y croit une seconde ici.
Répondre
F
Les russes ont des bottes secrètes :<br /> <br /> http://m.7sur7.be/7s7/m/fr/1502/Belgique/article/detail/1861452/2014/04/23/Une-entreprise-russe-fait-pression-sur-la-Belgique.dhtml?originatingNavigationItemId=1481
Répondre