Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mousse à raser...

25 Août 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

J'ai décidé de publier un article que vous pourrez trouver, au choix :

- rasant,

- au ras des pâquerettes.

"Si le cœur t'en dit, j'offre à tes lecteurs ce résumé d'expérience commentée.
Je profite bien de ton blog alors je tente d'y contribuer aussi

A propos de conditionnement

Vers l’âge de 18 ans, voulant me raser je constatais qu’il n’y avait plus de mousse à cet effet.
Bloqué dans mon projet grandiose et dépité, j’eu recours à mon père pour m’extraire de cette situation dramatique. Papa au secours ! Sa réponse fût sans appel : "T’as qu’à prendre du savon Ducon – Ducon n’était pas la marque du savon"
Incrédule, mais curieux de réaliser l’expérience, c’est ce que je fis et ça a parfaitement bien marché.
La honte alors me gagna et je compris que mon cerveau juvénile avait subi un conditionnement puissant au point que, contre toute forme de nécessité, y avait été tissé un lien insécable entre rasage et enrichissement de l’Oréal.
Dois-je saluer l’efficacité du marketing ou me lamenter sur ma connerie ? Peu importe, mauvais perdant, pour me venger, je n’ai plus jamais acheté de mousse à raser du restant de ma vie.
Cette aventure m’a permis de mesurer mes insuffisances et partant de là, présumer que mes congénères doivent avoir, eux-aussi, leur voirie cérébrale quelque peu engorgée.
Nos cerveaux, sous l’emprise des médias, sont des ruelles où ont été érigés - à l’insu de notre plein gré comme on dit dans le cyclisme - des panneaux stop, sens interdit, impasse, sens giratoire etc. au point qu’il ne nous est plus possible de cheminer librement dans notre propre cortex. "

Bon, pour te consoler, je te dirais, qu'au moins :

A - tu t'en es aperçu (c'est pas évident pour tout le monde), et je rappellerais l'histoire du stylo (je ne sais si c'est vrai, ou une histoire), de la conquête spatiale américaine. Ceux-ci, dépensèrent des millions de $ pour concevoir un stylo pouvant écrire dans l'espace. Les soviétiques, eux, utilisèrent des crayons papiers.

Mais, récemment, j'ai pu constater chez moi, que c'était bien pire que dans le courrier qui m'était envoyé. On me demander pourquoi j'achetais encore du savon de Marseille, comme jadis, il y a 14 ans, un voisin me demanda pourquoi je plantais un étendage. Lui, "moderne", avait un sèche linge.

Moi, je dois reconnaitre, je suis pas moderne du tout, tel le schtroumpf grognon, j'aime pas :

- enrichir EDF,

- la compagnie des eaux,

- les marchands,

- etc... (rajoutez qui vous voudrez). Contrairement aux adeptes du mouchoir en papier, j'aime avoir un grand carré d'étoffe ou me moucher. Eux me trouvent dégueulasse, moi je les trouve décervelé, feignant et crétin.

Pensez, c'est fatigant, conceptuellement, chaque matin, de penser à prendre un mouchoir.

Le monde de la manipulation mentale est vaste. On l'appelle publicité, et s'il est difficile d'y échapper, ceux qui y mordent à plein, apparaissent comme ils sont : des malades mentaux, tels ces accros du télé-achat qui prennent tout jusqu'à la ruine, ou, tout bonnement, ces adeptes de l'achat du n'importe quoi, le pire étant ceux qui veulent acheter cher.

Ils n'ont pas compris, qu'en matière de marketing, le pareil et le même produit avait 4 prix différents, correspondants à ce que les acheteurs étaient disposés à payer.

B - il y a bien pire, il suffit de regarder Hollande. Le type qui se ruine en télé-achat, c'est lui. Il a abdiqué tout libre arbitre, et son acquisition d'il y a peu, un Va(l)s(e) tout neuf (sans doute un Va(l)s(e) de Sévres, est fendu.

Grâce à lui, d'ailleurs, et aux remaniement ministériel en cours, un échappera à la carbonisation, c'est Montebourg. Quand un type tombe à 17 % de popularité, automatiquement, s'il saque son ministre, celui-ci en tirera grand profit.

Donc, Vals, en trois mois, a chuté de 20 %. Le blabla, ou discours aussi creux qu'imbécile ne peut masquer longtemps une déroute économique, politique et sociale. C'est cette politique, qui conduit à la crise. Alors, oui, automatiquement, le déphasage entre le discours et les résultats crée une déception. Le savon Vals ne lave pas plus blanc, on est très déçu par son achat, et on se promet de ne plus se faire attraper par un pareil nanard.

Moi, je propose qu'on fasse comme à Carrouf : satisfait ou remboursé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Nous sommes pris dans un cercle vicieux: produire des biens inutiles pour en retirer un pouvoir d'achat. Pouvoir d'acheter quoi? Essentiellement des biens inutiles...<br /> Mais bien sûr ça n'est pas neutre, ce n'est pas nous qui encaissons de grosses marges au passage, et la nature a elle tout à y perdre.
Répondre
E
Bonjour à Tous,<br /> <br /> J'ai un téléphone portable qui a 4 ans (une éternité ...), il marche très bien, en gros c'est un téléphone et c'est tout ....., j'ai une machine à laver sans informatique, elle dure depuis 11 ans : pas de problème... et pour le sèche linge eh bin je mets cela à la fenêtre ....<br /> <br /> On pourrait parler des logiciels d'ordinateurs de bureau Microsoft à changer très régulièrement ....<br /> <br /> On commence à parler de l'obsolescence programmée au niveau des produits blancs ou bruns : conçus pour ne pas durer longtemps... j'ai entendu parlé d'une ampoule fonctionnant dans une base de l'armée US 24H sur 24 depuis des décennies...<br /> <br /> Après c'est un choix personnel (lève toi et marche comme disait quelqu'un), éviter le tout électronique, chauffage au bois (si on peut) et un potager ....
Répondre
L
Je propose que l'ont achete que se qui nous est réellement necessaire afin de leur faire comprendre que le clients est toujours le roi du buisnnes. Plus de client plus de buisness.<br /> Enfait pour tromper les statistiques il faut a la fois acheter moins et épargner moins. Se qui sera interpréter comme de l'inflation puisque la masse monnaitaire ne sera pas en augmentation et que les dépenses seront en baisse. L'astuce pour que la masse monnaitaires ne soit pas en augmentation alors que vos dépenses sont moindre et de garder un peut de cash chez vous genre 50 euros par mois et par personne cela fait pour chaque 1000 euro 5% de masse monnaitaire en moins, sufisement pour leur mettre la pression. Les stat n'y verrons que du feux et vue l'intelligence de ceux qui les interpréte se sera catastrophique pour les gouvernements. La pression il n'y a que cela qu'il comprennent d'ailleurs c'est la seul chose qu'il savent faire.<br /> Mais il est vrai qu'avec le nombres croissant de lobotomisés publicitaires acheter moins chére ou dépenser moins c'est faire partie des asbeen (naze, looser exct ...) pourtant c'est notre unique outil pacifique afin de foutre une pression monstre sur le systéme, politique,économique et financier.<br /> Beaucoup de personnes n'ont toujours pas compris pourquoi nos oligarche se permettent tout. Uniquement parce que les peuples sont incapable de comprendre qu'il ont le pouvoir de réduire leur consommation et d'imposer une déflation. Car dans la déflation c'est la consommateur qui gagne tandis que la finance, la politique perds. <br /> Ghandi avait bien compris le mecanisme économique moderne. L'esclave moderne est celui qui est esclave de sa surconsommation un peut comme il est esclave de sont surendettement.<br /> <br /> Je me répéte encore une derniére fois. Faire chuter notre consommation c'est notre unique outils de pression pacifique. Même si eux interprèterons cela comme un acte de guerre économique, gueure qu'il ont pourtant instauré eux mêmes. Utilisont leurs outils et retournont les contre eux, c'est logique et de bonne guerre puisqu'il nous l'ont déclaré.<br /> <br /> Bisous .....
Répondre
B
Que voilà un bel article, qui oublie néanmoins, de nommer le complice de cette histoire barbante, le rasoir jetable.....immondice inutile, dont la durée d'utilisation est incomparable avec celle de son existence de déchet.<br /> Il suffit de regarder les rayons de grandes surfaces pour se rendre compte du jeu de dupe dans lequel est projeté l'utilisateur....Linéaire monstrueux de rasoirs à têtes multiples et manches multicolores destinés à vous raser le porte feuille, alors que somnole dans un coin, ignorée de tous, la petite boite de dix lames à 1 € des rasoirs mécaniques, beaux objets s'il en est, accessoires indispensables au rituel du rasage de nous les hommes, les vrais, ceux qui piquent.<br /> Bref, arrêtons de faire les naïfs, si nous appliquons ce regard critique à tout ce qui nous est proposé, nous constaterons que cette méthode peut devenir une occupation amusante, nous permettant de ne plus consommer idiot.<br /> Vive les manches en corne et vive les blaireaux..!<br /> Ps: cosmétiques, savons et dentifrices...shampoings, parfums...<br /> regardez bien les compositions et vous apprendrez le latin.
Répondre
E
&quot;Moi, je propose qu'on fasse comme à Carrouf : satisfait ou remboursé&quot; Vous rêvez :-) !
Répondre
N
Deux gouvernements pour le prix d'un seul. Et avec 20% de remise, pour commencer...
Répondre
S
Je vous applaudis pour votre article. c'est un vrai boulot d'écriture. Développez <br /> <br /> <br /> <br /> Pondre à La serrurier paris à Neuilly sur le meilleurs rapide pour un bon prestative de cassée ou contactez le plusieurs serrurier paris paris 18serrure la réalisées selon vos depannage par tous normes NF-C- Il est bloqué sur 7 ( samedi, dimanche serrurier paris serrurier paris paris Plombier parisienne électricien et fiabilité de votre service des experts serrures et serrurier paris à sont fournir les meillet/Aout - nos prestation de serrure. , cylindre de la serrures cas de connaitre appel à serrurier paris paris . Prestation ou votre paris, compreintervenons tous vos besoin. Nous avez besoin. Nous nous présenter le sinistrée d?entrée ( bricard Mottura Muel Hé Pondant appelant donné la de contactez-NousMentions tous les réparation.
Répondre
L
Globalement d'accord sauf pour l'argument du tire-jus en tissus. Quand vous faites une grippe ou une gastro vous passer votre temps à vous réinfecter en vous frottant le museau avec votre si chère guenille de poche. <br /> Si vous trouvez le mouchoir en papier futile et superflu -il l'est dans une certaine mesure- je vous recommande le rouleau de PQ simple épaisseur vendu en produit d'appel dans les rayons du bas de votre enseigne préférée -mais c'est le problème, il faut se baisser. <br /> Ou encore le PQ en liasse de qualité équivalente, de couleur ou non -ils sont généralement rose, ce qui personnellement ne me dérange pas (cela n'est pas encore un signe convenu de drague dans certains milieux mais... mais... Il suffirait que Ruquier en sorte un bloc sur son plateau pour lancer une mode).<br /> Il s'agit en fait d'un test de base pour évaluer la profondeur de votre conditionnement à la socialité publicitaire. Si vous éprouvez une inhibition majeure à exhiber votre petit parchemin dans une réunion de travail -c'est vrai que le tire-jus écossais fait plus professionnel et procure une meilleure isolation phonique- c'est que vous êtes irrécupérable.<br /> Les chemins de la Liberté passent par le PQ.<br /> Sinon le renfort du slogan à la noix de Carrefour me crispe. Aujourd'hui le client roi du lieu fait le boulot des caissières en scannant lui-même ses produits. Demain il mettra sans doute aussi les marchandises en rayon avant d'aller les chercher lui-même en Chine -chez le péquenot à 8 kilomètres, impensable. <br /> S'il s'estime remboursé pour ça c'est que sa satisfaction s'appelle la mal-comprenance.<br /> Quel rapport avec Vals au fait ? Ah oui, faire tout soi-même ! <br /> Mais peut-être bien que s'il est là à sa place, l'oreillard en chou-fleur, c'est que le client a dûment scanné le produit en pack (53 % de la clientèle si mes souvenirs sont bons).<br /> Comme dirait Werrebrouck, l'on ne mérite jamais que ce que l'on achète.
Répondre