Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une non nouvelle...

20 Septembre 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie

Qui fait le tour des actualités. Le nain est de retour. On ne s'en serait jamais douté.

Bref, oublions les plaisanteries. Posons le problème. Le pouvoir est impopulaire, parce qu'il applique la doxa néo-libérale destructrice.

L'UMP veut une mortifère austérité, une réelle, qui transfère 100 milliards d'euros, de tout le monde, vers le patronat. Posons le problème et les paramètres qui en découlent

A) les sans-emplois se mettent subitement à retrouver du travail parce qu'ils ont pris des coups de pieds au cul ? Probabilité : - 0. 01 %.

B) les kalachnikovs partent toutes seules ? Probabilité + de 99.99 %.

D'ailleurs, on voit la manière de traiter les problèmes. Prenez Ebola. Cuba envoie 60 médecins et 100 infirmiers. Les yankees, 3 000 soldats chargés de traiter le problème au lance-flamme, au napalm ou à la bombe atomique ? Connaissant les dits, ils tireront d'abord, se questionneront ensuite. Après ils diront, "on a combattu Ebola".

conversation d'un GI avec un autre GI :

- comment on reconnait ce type appelé Ebola ? Ils se ressemblent tous !

-Tire et dégomme on finira bien par avoir le bon.

Mais, comme l'a dit un lecteur, certains ne comprennent rien à rien. Et c'est peu de le dire.

Bricorama était le fer de lance de l'ouverture du Dimanche, qui, visiblement, ne lui a pas rapporté un client de plus...

Bricorama veut donc "mobiliser son personnel", sans doute avant de le "dégraisser", ou d'envoyer 3000 soldats pour les pousser à visiter les magasins ouverts ? (Solution "libérienne").

C'est plus facile à faire que de reconnaître que la "solution" d'ouvrir le Dimanche était une idiotie d'un fort beau gabarit, quand les dépenses contraintes flambent, que le niveau de vie recule, et qu'ouvrir un magasin plus longtemps, quand il n'y a plus d'argent, ça n'a aucun sens.
Mais les bricol'tout se ramasseront à la pelle, quand viendra l'austérité UMP. Concurrence déloyale, nous dit on ? mais la concurrence n'est jamais loyale...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Comment peut on parler d'austérité lorsque le déficit est de 80 milliards et qu'aucune réforme n'a été faite concernant les dépenses de l'état?<br /> Comment parler de doxa néo-libérale lorsque l'état représente 60% du PIB?
Répondre
B
Aujourd'hui, un sondage est très révélateur sur l'état d'esprit des Français.<br /> <br /> Malgré le buzz actuel, les Français ne sont pas amnésiques.<br /> <br /> Les Français se rappellent de la catastrophe qu'a été le quinquennat Sarkozy.<br /> <br /> Samedi 20 septembre 2014 :<br /> <br /> 61% des Français désapprouvent le retour de Nicolas Sarkozy.<br /> <br /> Après l'annonce par l'ancien chef de l'Etat de sa candidature à la tête de l'UMP, 35% des personnes interrogées disent ne pas approuver &quot;du tout&quot; cette décision et 26% &quot;pas vraiment&quot;. <br /> <br /> Elles sont en revanche 17% à l'approuver &quot;tout à fait&quot; et 22% &quot;plutôt&quot;.<br /> <br /> <br /> A la question &quot;Souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit candidat à la présidentielle de 2017 ?&quot;<br /> <br /> 63% des personnes interrogées répondent négativement (41% &quot;pas du tout&quot;, 22% &quot;pas vraiment&quot;), <br /> <br /> 37% sont d'un avis contraire (17% &quot;tout à fait&quot;, 20% &quot;plutôt&quot;).<br /> <br /> http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/60-des-francais-desapprouvent-le-retour-de-nicolas-sarkozy_1577786.html
Répondre