Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poussée du renouvelable (bis)...

1 Novembre 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Prendre pour données la banque Mondiale, il faut avoir du culot. S'il y a bien une chose que la banque mondiale, le FMI ou la réserve fédérale ignore plus que tout, c'est la réalité.

La réalité européenne est simple ; depuis 2007, la consommation énergétique régresse globalement, et seule, finalement, l'investissement dans le renouvelable est réel et palpable. Dans les autres énergies, quand il y a investissement, notamment dans le charbon, c'est que le "coup était déjà parti", il y a bien longtemps (mais, rassurez vous, il ne part plus depuis), et est souvent plus que compensé par des baisses de capacités anciennes.

Il est clair que pour l'électricité, c'est l'hémorragie dans le fioul, le gaz, le charbon. Au niveau mondial, c'est l'hémorragie dans le nuke.

"En 6 ans (2007 – 2013), l’Europe a ainsi perdu 9% de sa production industrielle, avec il est vrai une répartition variable : -13% au Royaume Uni, -14% au Danemark, -4% (seulement !) en Suède, -22% en Finlande, -19% en Italie, -22% en Espagne… L’Allemagne fait glorieusement 0%, le Japon -8%, et même les USA doivent aussi se contenter de 0%, nonobstant les gaz de schiste. L’industrie procédant nécessairement de la transformation de ressources physiques, rien ne permet de penser que la courbe va s’inverser. " (source : Manicore et Jancovici).

Donc, nécessairement, dans l'OCDE, il y a obligatoirement poussée du renouvelable, alliée à une décroissance de la consommation d'énergie.

Dans l'union européenne, la consommation s'établit à 700 M Toe, 300 gaz 300 renouvelable et nucléaire, 200 charbon (2013). Et la croissance ne provient pas du nucléaire, en pleine déconfiture.

La Chine, quand à elle consomme essentiellement du charbon et elle est en train de griller ses réserves comme une ampoule flash. En moins de 30 ans, elle les aura consommées, le reste du monde, s'il progresse en consommation d'énergie, brûle gaz et pétrole.

Mais, même dans ces endroits là, le renouvelable progresse et parfois spectaculaire, mais comme il est largement auto-consommé, il ne rentre pas dans les statistiques Banque Mondiale, qui, comme le FMI et un célèbre directeur de fonds d'investissements qui s'avèrent oh combien judicieux, félictaient naguère Moubarak, Ben Ali, Kadhafi pour leur gestion judicieuse de leur pays...

Il est sûr que pour le monde, l'évolution n'est pas aussi spectaculaire que pour l'Europe et l'Allemagne, qui combinent hausse du renouvelable et baisse des consommations, mais la poussée du renouvelable est tout aussi forte, particulièrement dans le solaire thermique, qui, totalement auto-consommé ne rentre même pas dans les statistiques.

D'ailleurs, la baisse importante de la consommation européenne contrebalance le fait que ses ressources énergétiques se contractent.

Le renouvelable semble, avec les économies d'énergies la seule voie réaliste et acceptable, en même temps que le sacrifice des activités de prestige, dans laquelle je mettrais l'aéronautique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
C'est du foot mais les méthodes qui sont rodées là

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-sport/2014/10/31/justice-expeditive-fichage-filtrage-dip-comment-psg-choisit-public-255768

peuvent ensuite être appliquées à tous
Répondre
E
Dans les activités de prestige à sacrifier les godons ont déjà commencé et semblent accélérer:

http://www.channelregister.co.uk/2014/10/31/steria_to_offshore_more_jobs_warns_union/?_ga=1.262036621.1872087746.1414526865

Outsourcing giant Steria scoops two new clients

Jobs at the Ministry of Justice and the Home Office could be next in line to be offshored to India, the PCS union has warned, with both departments joining a £1bn shared services venture with outsourcing giant Steria.

The Shared Services Connected (SSCL) joint venture, in which Steria owns a 75 per cent stake and the Cabinet Office 25 per cent, was set up last year.

Some 200 jobs at the Department for Work and Pensions, Department for Environment, Food and Rural Affairs, and the Environment Agency have already been lost to India as a result of the move, with a total of 500 roles being axed, according to the PCS trade union.....

Et oui après tout le prestige du fonctionnaire c'est une activité de prestige non ?

Une question m'interpelle quand même, pas grave c'est les anglais et tant que ce n'est pas le acs chez nous, une fois tout externalisé chez les copains et a hyderabad, qui sera le maître en UK les godons ou les enturbannés ?
Répondre