Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poussée du renouvelable...

31 Octobre 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Le renouvelable continue sa poussée, en Allemagne surtout, et dans le monde en général, et il bouscule, l'électricité issue des combustibles.

L'électricité issue des combustible n'a qu'un seul tort, justement, celui de devoir utiliser des combustibles, ce qui engendre, naturellement, une non-compétitivité fondamentale, et j'irais même plus loin, j'y joindrais aussi la bio masse, c'est à dire le bois, qui ne doit sa bonne fortune actuelle qu'au fait qu'on ait abandonné en occident cette source d'énergie pendant longtemps. Mais, très vite, cette donnée fondamentale remontera à la surface.

Pour L'Allemagne, le constat de base reste le même : le nucléaire s'est effondré de 43 % de 2000 à 2013, le charbon-lignite a fait une tout petit - 2 %, le renouvelable a fait + 300 %, le gaz/pétrole à fait, quand à lui, + 33 %, mais le fossile n'a progressé globalement que de 3.5 %.

Cette année 2014 a vu le renouvelable tailler des croupières au fossile.

Le solaire progresse de 7.7 %, le vent de 8 %, la biomasse de 11 % et l'hydroélectricité fait - 33 %. Pour les 9 mois, le total du renouvelable atteint 116 TWh soit 6.2 TWh supplémentaires ou 5.6 %.

Le nucléaire, lui, ne bouge pas à 65.9 TWh, ce qui semble logique : aucune centrale n'a été fermée.

Mais, côté fossile, c'est la débandade :

- lignite ::102.7TWh 5.3 TWh de moins, soit - 4.9 %

- charbon ; 70,2 TWh soit 12.2 TWh de moins, soit - 14.8 %

- gaz : 23.1 TWh soit 5.7 TWh en moins, ou -19.8 %.

Au total, avec 196 TWh, les classiques du fossiles font un honorable - 10 %. Entre la progression du renouvelable, + 6.2 TWh, et la régression du fossile, - 23.2, on peut aussi dire que c'est la non-consommation qui a gagné.

Il reste qu'à ce rythme, l'électricité "à combustible", a du plomb dans l'aile. Il est, de plus, illusoire. la situation a été aussi "sauvée", par la mauvaise tenue de l'hydroélectricité, avec - 6.5 TWh.

Les exportations se portent toujours très bien, avec 20 TWh pour les 9 premiers mois.

En France,l'écrasement du fossile par le couple renouvelable/nucléaire se poursuit.

Pour ce qui est du nucléaire, dire que le taux de charge atteint 81 %, ou 75 % en France, est totalement ridicule. Le taux de charge est significatif seulement s'il y a des clients en Face. Il est clair qu'un parc nucléaire qui peut produire 63 GW est surdimensionné les 3/4 du temps; sinon plus.

Il faut aussi rappeler un autre axiome, c'est que, fondamentalement, on ne sait pas quoi foutre du charbon désormais, à part en fabriquer de l'électricité. C'est son usage quasi exclusif, à 90 %. C'est aussi largement le cas du gaz, mais pour 1/3 seulement.

Donc, les énergies fossiles sont encore abondante, et on n'assure l'équilibre du marché, que par des gaspillages.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Ségolène Royal a déclaré que l'augmentation de 2,5% de la facture EDF n'était pas liée à la transition vers les énergies renouvelables…
Mais alors à quoi est due cette augmentation de 2,5% ?
C'est clair : les Ukrainiens vont se chauffer sur notre compte sur ordre des USA!

http://youtu.be/ZJWP7B9aVHA
Répondre
R
"Le renouvelable continue sa poussée, en Allemagne surtout, et dans le monde en général
[...]
et j'irais même plus loin, j'y joindrais aussi la bio masse, c'est à dire le bois, qui ne doit sa bonne fortune actuelle qu'au fait qu'on ait abandonné en occident cette source d'énergie pendant longtemps."

Pourtant, les données de la Banque mondiale montrent certaines choses :
- Il n'y a pas de poussée du renouvelable au niveau mondial, le recours aux combustibles fossiles ne baissant pas :
http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/EG.USE.COMM.FO.ZS/countries/1W?display=graph

- L'énergie "alternative", qui n'émet pas de CO2, régresse au niveau mondial comme au niveau Allemand... (pas en France)
http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/EG.USE.COMM.CL.ZS/countries/1W-DE?display=graph

- La seule chose qui semble expliquer la baisse du recours aux fossiles en occident (et en Allemagne, Danemark) ces dernières années est le recours a la biomasse :
http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/EG.USE.CRNW.ZS/countries/1W-DE?display=graph
Répondre