Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Energie ; à la baisse...

28 Novembre 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

EDF fait bien comme je l'ai dit, et comme le font les autres entreprises : elles distribuent du dividende avec de la dette.

C'est contraire à toute éthique comptable. Le dividende doit être autofinancé, et selon moi, n'exister que s'il n'y a pas d'endettement. Sinon, cela indique une gestion totalement farfelue, à la General Motors.

Quand à "l'autorité indépendante", qui valide absolument toutes les hausses demandées, il faut la rebaptiser par son nom : béni oui-oui.

Mais cela, n'a, en fait que peu d'importance. La consommation en énergie des français a baissé cette année, et plus particulièrement cette fin d'année, pour revenir au niveau de 1997.

Ce n'est pas encore dramatique, mais ça va le devenir, plus les salaires seront bloqués, plus cette variable d'ajustement est visible.

Quand la conso d'électricité sera revenu au niveau de 1974 (pas la préhistoire), on verra vraiment, aussi, EDF y consorts, pleurer.

Personnellement, j'ai une tendance aussi à remarquer de plus en plus de travaux d'isolation, dont les cumuls finissent aussi, par se sentir et être visibles...

Mais, le plus marrant, c'est de voir les auteurs de ses travaux se goberger, comme jadis dans le fait d'être propriétaire immobilier, et de quasiment prétendre qu'ils sont les inventeurs du concept, alors que jusque là, ils s'en foutaient.

Il est tout autant marrant de voir tous les experts, en tous genre, ne pas voir ces mécanismes évidents, à la portée du conducteur de taxi, ou ferrailleur gitan.

Certes les dépenses obligatoires sont honorées en premier, notamment aux dépens de celles de noël. Mais les dépenses de noël, contrairement à ce que pensent certains ânes, sont finalement marginales, et peu importantes, comparées à un budget annuel.

Pour paraphraser un premier ministre qui avait des envies d'Elysée (je sais, ça aide pas beaucoup, ils sont tous dans ce cas de figure), rien que dans l'isolation, il y a de quoi faire sauter 50 gouvernements...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
L'Union Européenne est en faillite.

Pour la période 2014-2020, les 28 Etats européens se sont engagés à donner 908 milliards d'euros au budget de l'Union Européenne.

Mais ça, c'était avant.

La Cour des comptes européenne a fait ses comptes : elle vient d'annoncer que les 28 Etats européens allaient encore devoir payer.

En tout, les 28 Etats européens vont devoir payer 326 milliards d'euros supplémentaires !

Vous avez bien lu : il manque 326 milliards d'euros dans la caisse de l'Union Européenne !

Lisez cet article ahurissant :

La Cour des comptes s'alarme du trou faramineux du budget européen.

Ce rapport souligne entre autres le fait que les États membres devront débourser 1 234 milliards d’euros pour couvrir les engagements de la Commission. Ce montant totalise les 908 milliards prévus pour les paiements de la période et quelque 326 milliards supplémentaires correspondants à des décaissements liés aux deux périodes budgétaires précédentes, au moins.

http://www.euractiv.fr/sections/priorites-ue-2020/la-cour-des-comptes-salarme-du-trou-faramineux-du-buget-europeen-310327

L'Union Européenne, c'est 28 Etats dont la dette publique atteint 11930,266 milliards d'euros.

L'Union Européenne, c'est 28 Etats qui doivent payer 908 milliards d'euros pour le budget européen 2014-2020, alors qu'ils sont déjà hyper-endettés.

Et aujourd'hui, nous apprenons qu'en plus, comme si ça ne suffisait pas, il va falloir trouver 326 milliards d'euros supplémentaires pour éviter la faillite de l'Union Européenne !

Mais avec quel argent ?

Hein ?

Avec quel argent ?

L'Union Européenne, c'est le tonneau des Danaïdes.

L'Union Européenne, c'est un mécanisme perdant-perdant.

L'Union Européenne, c'est un suicide collectif.
Répondre
E
il y en a un qui veux faire profiter les autres de ses talents de videur de stade

http://sport24.lefigaro.fr/tennis/coupe-davis/actualites/noah-met-les-pieds-dans-le-plat-725093
Répondre
E
Sarko le nouveau maître 65 de l'UMP

http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/haute-autorite-de-lunion-annonce-des-resultats-provisoires-de-111262911

Electeurs inscrits : 268 236
Votants : 155 851
Bulletins blancs : 434
Suffrages exprimés : 155 285
Majorité absolue : 77 643
Hervé MARITON : 9 809
Nicolas SARKOZY : 100 159
Bruno LE MAIRE : 45 317

Les chiffres médiatiques
http://www.lefigaro.fr/politique/2014/11/29/01002-20141129ARTFIG00223-les-cinq-lecons-a-retenir-du-scrutin-pour-la-presidence-de-l-ump.php
Nicolas Sarkozy est élu à la tête de l'UMP avec 64,5% des suffrages. Frôlant les 30%, Bruno Le Maire est la révélation de ce scrutin. L'ère de la primaire pour la présidentielle est désormais ouverte.

La très bonne analyse dans els commentaires de l'article



Pour être objectif et réaliste, voici les résultats définitifs et officiels de la consultation à l'UMP :

Electeurs inscrits : 268 236, soit 100/100 ;

Votants : 155 851, soit 58,1 % ;

Bulletins blancs : 434 ;

Suffrages exprimés : 155.285, soit 57,9 % ;

Majorité absolue : 77.643, soit 29 % ;

Hervé MARITON : 9.809, soit 3,7 % ;

Nicolas SARKOZY : 100.159, soit 37,3 % ;

Bruno LE MAIRE : 45.317, soit 16,9 %.

Question : Comment se fait-il que 112.385 adhérents de l'UMP, soit 41,9 % du total, n'aient pas jugé bon de voter ?

- Que le vote via Internet en ait détourné pas mal, c'est certain.

- Que l'obligation, en cas de non possession d'un ordinateur, d'aller à la délégation départementale, en ait détourné d'autres, c'est plus que probable.

- Que la lassitude ait eu raison de beaucoup, cela semble sûr.

Venant de personnes s'étant volontairement engagées à l'UMP et à jour de leur cotisation, cela devrait porter tous nos leaders à plus que s'interroger très sérieusement sur cette désaffection.

=> tout est dit
Répondre
P
Allez, faut pas s'en faire tout le monde vit à crédit. Même les ukrainiens qui ne sont pas encore en Europe veulent financer leur économie nationale grâce aux emprunts étrangers.
Il faut dire qu'ils vont construire une ligne Maginot entre l'Ukraine et la Russie pour 1/2 milliard (certains experts disent 4). Donc on (vous, moi avec nos banques à la con qui investissent à tout va) va financer des gros travaux inutiles sauf pour le mafieux du BTP ukrainiens.
Alors financer EDF avec des impôts, des crédits fumeux, c'est pas si grave ;-)

> L'Ukraine traverse une période de crise politique et se trouve au bord de la faillite. Selon le gouvernement, le PIB ukrainien baissera de 5% en 2014. Le premier ministre Iatseniouk, la Banque nationale d'Ukraine et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) s'attendent à une chute du PIB ukrainien de 7%. Les autorités du pays comptent sauver l'économie nationale grâce aux emprunts étrangers.

Mur ukrainien à la frontière russe: le coût du projet atteint 570 M USD
http://fr.ria.ru/world/20141128/203104577.html
Répondre