Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hourra, hourra pour l'Union Soviétique... (Encore)

24 Novembre 2014 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Pardon, c'était un réflexe, je voulais dire, hourra, hourra pour la démocratie, mais de préférence, sans le peuple.

Vous comprenez, l'élection, ce n'est qu'une pénible formalité pendant laquelle on risque de perdre sa sinécure.

Aussi, on ne demandera plus l'avis du peuple pour la modification des entités territoriales : sont supprimé toutes les obligations actuelles de tenue de référendums locaux.

Les conseils régionaux d'Alsace sont pour la fusion des deux départements, les élus régionaux sont pour, donc, logiquement, on ne demandera plus l'avis du peuple : il est contre.

Le dit peuple en viendra vite à la conclusion finale : la seule chose qui mérite d'être supprimée, ce sont les élus. De préférence de manière violente. Car ils ne connaissent que le rapport de force violent. De cela est venu le jeu de mots des "sans dents".

Comme pour le barrage de Sievens, le stade de Lyon, le peuple est prié de se tenir à l'écart des mesures toujours tenues dans son intérêt.

Même si l'intérêt de voir des millionnaires apatrides courir après un ballon, c'est terriblement limité. (comme le QI des dits millionnaires).

Quand à l'utilité des barrages destinées à l'agriculture, on aurait eu le même résultat avec des retenues collinaires beaucoup moins onéreuses. Mais c'est justement là que le bât blessait, c'était pas assez cher, mon fils. Pas même le 1/10 du prix affiché pour le barrage. Qui prendrait au sérieux des hommes politiques qui dépensent si peu ???

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
LE VOTE DE LA HONTE.

Le scandale Luxleaks vient de révéler que le Luxembourg avait passé des accords fiscaux secrets avec 300 entreprises multinationales.

Ces accords fiscaux secrets ont privé la France, l'Allemagne, etc, de centaines de milliards de rentrées fiscales.

Le Luxembourg était dirigé par Jean-Claude Juncker de janvier 1995 à décembre 2013.

Aujourd'hui, les députés européens devaient se prononcer pour ou contre le maintien de Jean-Claude Juncker au poste de président de la Commission Européenne.

Que croyez-vous qu'il arriva ?

461 députés européens ont voté pour protéger le Parrain.
461 députés européens ont voté pour garder cette mafia européenne.

Ce vote est une honte.

L'Union Européenne est complètement pourrie.

L'Union Européenne est pourrie par les paradis fiscaux, par les banquiers, par les financiers, par les affairistes … et par les partis politiques qui sont leurs complices.

L'Union Européenne n'est qu'une grande mafia, qui protège son Parrain.

Jeudi 27 novembre 2014 :

La Commission européenne ne tombera pas. Malgré le scandale Luxleaks qui ébranle le président de la Commission et ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, le Parlement européen a renouvelé jeudi sa confiance envers l’exécutif européen. La motion de censure déposée par des partis eurosceptiques du Parlement européen, dont le Front national français, a été repoussée jeudi à Strasbourg par 461 voix contre 101 en faveur et 88 abstentions. Une majorité des deux tiers des suffrages exprimés était requise.

Ce résultat était attendu, les principales formations de droite et de gauche ayant maintenu leur soutien au collège de commissaires et à son président, Jean-Claude Juncker.

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203971156199-malgre-le-scandale-luxleaks-le-parlement-europeen-maintient-sa-confiance-a-juncker-1068865.php
Répondre
P
Bonjour,
Un article russe traduit en automatique sur la volonté des russes et chinois de passer du dollar à l'or physique. Si vous ne savez pas quoi acheter... On y parle de la manipulation du cours de l'or.




LA CHAUSSE-TRAPE OCCIDENTALE DU GRAND MAÎTRE POUTINE

Les accusations de l'Ouest à l'adresse de Poutine consistent traditionnellement en ce qu'il servait dans KGB. Et c'est pour cela que lui la personne cruel, immoral et cetera. Poutine accusent de tout. Cependant personne n'accusait jamais Poutine du manque de l'esprit.

N'importe quelles accusations à l'adresse de cette personne soulignent seulement sa capacité de la mentalité rapide analytique, sa capacité à accepter instantanément les décisions précises vérifiées politiques et économiques.

Assez souvent les médias occidentaux comparent cette capacité de Poutine à la capacité du grand maître passant la séance publique du jeu simultané sur le tournoi éclair selon les échecs. Les derniers événements se passant dans l'économie des États-Unis et l'Ouest permettent de faire en tout la conclusion sur ce que dans cette partie de l'estimation de la personnalité de Poutine, les médias occidentaux sont absolument droits.

Malgré de nombreuses relations victorieuses à la façon de Fox News et CNN, aujourd'hui, l'économie de l'Ouest à la tête des États-Unis s'est trouvée dans la chausse-trape de Poutine. Les possibilités de la libération de qui ne voit pas à l'ouest et personne ne peut trouver. Et plus fortement Ouest tente d'échapper de cette chausse-trape, sa position est plus désespérée.

En quoi cela consiste réellement le tragique de l'Ouest et les États-Unis, dans qui ils se sont trouvés ? Et pourquoi tous les médias occidentaux et les économistes principaux occidentaux se taisent de cela, comment sur le principal secret militaire ? Nous essaierons comprendre l'essentiel des événements se passant directement économiques, notamment du point de vue de l'économie, ayant laissé selon la possibilité après les cadres de la discussion n'importe quelles nuances de la morale, la moralité et la géopolitique.

Donc, après la compréhension de l'échec en Ukraine, l'Ouest à la tête des États-Unis a fixé devant lui-même le but de supprimer l'économie de la Russie par voie de la réduction des prix du pétrole et, en conséquence, sur le gaz, – comme sur les essentiels бюджетообразующие les sources de la recette d'exportation de la Russie et les sources principales de l'enrichissement russe ЗВР. Il faut marquer ici que l'échec principal de l'Ouest en Ukraine consiste pas du tout en militaire et non au plan politique. Et dans le refus réel de Poutine de financer ce projet occidental de l'Ukraine aux frais du budget de la Fédération de Russie. Que fait ce projet de l'Ouest a priori invivable dans le futur plus proche et inévitable.

À la dernière fois, à Reagan, les actions semblables de l'Ouest de la réduction des prix du pétrole ont amené au succès et le désarroi de l'URSS. Mais l'histoire ne se répète pas. Cette fois pour l'Ouest tout est autrement. Je me Graverai celui par quoi a répondu Poutine, il paraît simultanément aux échecs, et sur le judo. Où les forces dépensé par l'adversaire pour l'attaque, est utilisé contre lui-même, mais avec les dépenses minimales des forces personnelles et les moyens du défendant. La politique réelle de Poutine non публична. C'est pourquoi, la politique réelle de Poutine est toujours dirigée dans une plus grande mesure non tant sur эффектность, il est combien de sur l'efficacité.

Les gens très quelques comprennent ce que Poutine fait au moment donné. Et pratiquement personne ne comprend qu'il fera par la suite.

Quoi que cela ne semblait pas étrange, mais directement Poutine vend le pétrole russes et le gaz seulement pour l'or physique.

Poutine ne crie pas sur cela sur tout le monde à la façon de la publicité importune. Et il, certes, accepte toujours les dollars US à titre du moyen intermédiaire du paiement. Mais il change ici tous ces reçu de la vente du pétrole et le gaz les dollars US pour l'or physique!

Pour lui comprendre, il suffit de regarder le dynamisme de la croissance des volumes de l'or dans la structure ZVR de la Russie et comparer ces données à la recette de change de la Fédération de Russie entrant de la vente du pétrole et le gaz pour la même période.

http://investcafe.ru/static/media/ckeditor/11924/2014/11/15/8efcf11af70bdb458a0ce497318c07a0.jpg

De plus, dans le troisième quartier de l'achat la Russie l'or physique se sont trouvés à d'extrêmement hauts niveaux de record. Dans le troisième quartier de cette année la Russie achetait la quantité improbable d'or dans le volume de 55 tonnes. Cela plus qu'ont acheté (selon les statistiques officielles) les Banques centrales de tous les pays du monde tout ensemble!

http://investcafe.ru/static/media/ckeditor/11924/2014/11/15/1c553947d4c0d5969fe9aa634eacd45d.jpg



Somme toute les banques centrales de tous les pays du monde ont acheté dans le troisième quartier 2014 de 93 tonnes de métal précieux. C'était le 15-ème quartier de suite les achats propres de l'or par les banques centrales. De 93 tonnes d'achats de l'or par les Banques centrales de tout le monde pour cette période, les volumes saisissants des achats à 55 tonnes sont venus sur la part de la Russie.

Depuis peu de temps les savants britanniques sont venus avec succès en plus la conclusion, que, encore quelques années наза étaient publiées en Conclusion du service Géologique des États-Unis. À savoir : l'Europe ne pourra pas survivre sans livraisons des ressources énergétiques de la Russie. Qu'à la traduction de l'anglais dans n'importe quelle autre langue du monde signifie : «le Monde ne pourra pas survivre, si de la balance universelle des livraisons des ressources énergétiques soustraire les livraisons du pétrole et le gaz de la Russie».

Ainsi, tout construit sur les hégémonies du pétrodollar le monde occidental s'est trouvé dans la situation catastrophique. Dans qui survivre sans livraisons du pétrole et le gaz de la Russie l'Ouest ne peut pas, et la Russie est prête à vendre le pétrole et le gaz désormais à l'Ouest seulement en échange de l'or physique! Le piquant formé dans ce parti de Poutine de la situation consiste en ce que le mécanisme de la vente à l'Ouest les ressources énergétiques russes seulement pour l'or travaille maintenant indépendamment du fait, est d'accord de payer l'Ouest le pétrole russes et le gaz par l'or artificiellement réduit le prix, ou non.

Parce que la Russie, en ayant dans la disposition les entrées régulières des dollars de la vente du pétrole et le gaz, pourra acheter dans tous les cas pour eux l'or. Aux prix en cours de l'or, l'Ouest réprimé par tous les moyens bons ou mauvais lui-même.

C'est-à-dire, à ces prix de l'or, qui étaient artificiellement et sont soigneusement minimisés ФРС et ESF à des fois, contre artificiellement gonflé avec l'aide des manipulations de marché du pouvoir d'achat du dollar US. Un fait intéressant : la Répression par le service spécial du Gouvernement des États-Unis - ESF (Exchange Stabilization Fund) les prix de l'or, en vue de la stabilisation du cours du dollar US, est érigée aux États-Unis au rang de la Loi.

Dans le monde financier on accepte pour l'axiome le postulat sur ce que l'or est l'antidollar.

- En 1971 le président des États-Unis Richard Nikson a fermé «la fenêtre d'or», ayant cessé l'échange libre des dollars sur l'or, garanti du côté des États-Unis в1944 à l'année à Bretton-Voude.

- En 2014 le président de la Russie Vladimir Poutine a ouvert cela «la fenêtre d'or», sans tourner l'attention à ce que pense et disent à ce sujet à Washington.

Notamment maintenant l'Ouest dépense la masse des forces et les moyens pour réprimer les prix de l'or et le pétrole. Pour, par cela même, d'une part déformer la réalité existant économique au profit du dollar US. Et d'autre part, - pour supprimer l'économie de la Russie, par refusant jouer le rôle du vassal obéissant de l'Ouest.

Notamment maintenant tels actifs comme l'or et le pétrole ont l'air en proportion affaibli et excessivement sous-estimé contre le dollar US. Qu'est la conséquence des efforts énormes économiques du côté de l'Ouest.

Et notamment maintenant Poutine vend les ressources énergétiques russes en échange de ces artificiellement affermi par les efforts de l'Ouest les dollars US. Pour qui il achète ici l'or, - artificiellement minimisé au prix contre le dollar US par les efforts de l'Ouest!

Il y a encore un moment intéressant dans le parti de Poutine. C'est l'uranium russe. Aux frais des livraisons de qui aux États-Unis ampoule chaque sixième maintenant travaille. Et qui la Russie vend les États-Unis aussi pour les dollars.

Ainsi, en échange du pétrole russes, le gaz et l'uranium, l'Ouest paie à la Russie par les dollars US, le pouvoir d'achat de qui est artificiellement surévalué contre le pétrole et l'or, les efforts de l'Ouest. Mais Poutine utilise ces dollars US seulement pour retirer en échange d'eux à l'Ouest son or physique, - aux prix artificiellement minimisés par l'Ouest même de l'or, exprimé en dollars US.

Cette combinaison brillant réellement économique de Poutine met l'Ouest à la tête des États-Unis à la position du serpent, agressivement et avec zèle dévorant la queue personnelle.

L'idée de cette chausse-trape économique d'or pour l'Ouest, probablement, appartenait initialement au Poutine non. Probablement c'était l'idée du Conseiller Poutine des questions économiques - l'Académicien Glaz'eva. Autrement pourquoi, apparemment, le fonctionnaire Glaz'ev non impliqué dans le business, à côté de plusieurs businessmen russes, était inséré par Washington personnellement à санкционные les listes de l'Ouest ? L'idée de l'économiste de l'Académicien Glaz'eva, Poutine brillamment a réalisé, s'étant garanti le soutien préalablement complet, du côté du collègue de la Chine - Si Tszin'pina.

http://investcafe.ru/static/media/ckeditor/11924/2014/11/15/48b54cec4544ce5aeb92fd8a2fcee5ef.jpg

Particulièrement intéressant dans ce contexte la demande de novembre du premier vice-président de la Banque centrale de la Fédération de Russie de Ksenia Judaevoj a l'air. Qui a souligné que la Banque Centrale de la Fédération de Russie, peut utiliser l'or des réserves pour le paiement de l'importation, - si c'est nécessaire. Il est évident que dans les conditions des sanctions du côté du monde occidental, cette demande est adressée aux pays de BRIKS et en premier lieu la Chine. Pour la Chine la volonté de la Russie de payer pour les marchandises par l'or occidental il se trouve beaucoup même à propos. Et c'est pourquoi : comme était indiqué dans un des documents précédents,

La Chine a déclaré récemment que cesse d'intensifier ЗВР, nominé en dollars US. Si prendre en considération le déficit grandissant constamment de la balance commerciale sous les relations entre les États-Unis et la Chine (la différence en cours à cinq fois au profit de la Chine), cette demande à la traduction de la langue financière sonne ainsi : «la Chine cesse la vente des marchandises pour les dollars». Les médias mondiaux ont préféré ne pas remarquer cela грандиознейшее dans l'histoire plus récente monétaire l'événement. Et la question pas du tout que la Chine refuse de vendre exactement les marchandises pour les dollars US. La Chine, certes, acceptera toujours les dollars US à titre du moyen intermédiaire du paiement les marchandises. Mais, ayant accepté les dollars, la Chine ici s'en délivrera et remplacer les dollars dans la structure ЗВР par quelque chose d'autre. Autrement perd le sens la demande fait par les pouvoirs monétaires de la République Populaire de Chine :« Nous cessons d'intensifier ЗВР, nominé en dollars US ». C'est-à-dire la Chine n'achètera pas plus pour gagné du commerce avec n'importe quels pays les dollars, - трежерис — les obligations d'État du Trésor des États-Unis, comme ils faisaient cela constamment auparavant.

Ainsi, la Chine remplacera tous les dollars, qu'il recevra pour les marchandises non seulement des États-Unis, mais aussi en général de n'importe quels pays du monde par quelque chose d'autre pour que «ne pas intensifier ЗВР, nominé en dollars US». Et voici apparaît ici la question la plus intéressante : sur quoi notamment la Chine remplacera tout, reçu à la suite du commerce, les dollars ? Sur quelle devise ou l'actif ? L'analyse de la politique en cours monétaire de la République Populaire de Chine montre que probablement, les dollars entrant du commerce ou leur partie considérable, la Chine remplacera doucement et de facto remplace déjà, sur l'Or.

http://investcafe.ru/static/media/ckeditor/11924/2014/11/15/7f653afb8c8afc4613467de0431399e5.png

Dans cet aspect la réussite des relations russes-chinoises se forme extraordinairement avec succès pour Moscou, et pour Pékin. La Russie achète à la Chine les marchandises directement pour l'or à ses prix en cours. Et la Chine achète pour l'or à ses prix en cours les ressources énergétiques russes. À cette fête russe-chinoise de la vie il y a une place à tout : les marchandises chinoises, et les ressources énergétiques russes, et l'or - comme au moyen взаиморасчетов. Est absent à cette fête de la vie de la place seulement à un intéressé – le dollar US. Et ce n'est pas étonnant. Parce que le dollar US n'est pas ni la marchandise chinoise, ni la ressource énérgetique russe. Il est seulement l'outil intermédiaire financier взаиморасчетов – l'intermédiaire inutile. Et les intermédiaires inutiles, du schéma de la coopération de deux partenaires commerciaux indépendants, il convient d'exclure.

Il faut marquer ici séparément que le marché mondial de l'or physique est extrêmement petit par rapport au marché mondial des livraisons physiques du pétrole. Et surtout le marché mondial de l'or physique est microscopique par rapport à l'ensemble des marchés mondiaux des livraisons physiques du pétrole, le gaz, l'uranium et les marchandises.

L'appui sur la phrase «l'or physique» est fait parce qu'en échange de physique, et non les ressources énergétiques en papier, la Russie maintenant retire à l'Ouest l'or, mais seulement en forme de son physique, et non la livraison en papier. Le même fait la Chine, en retirant à l'Ouest, aux prix en cours artificiellement minimisés à des fois, notamment l'or réel physique, - à titre du moyen du paiement les livraisons physiques vers l'ouest, les marchandises réelles.

Nadejdas Zapada sur ce que la Russie et la Chine accepteront à titre du paiement les ressources énergétiques et les marchandises de type différent shitcoin ou soi-disant «l'or en papier», ne se sont pas justifiés aussi. La Russie et la Chine, à titre du moyen définitif du paiement, l'or et seulement comme intéresse seulement le métal physique.

Pour l'information : le chiffre d'affaires sur le marché de l'or en papier, seulement dans l'aspect фьючерсов sur l'or, est estimé environ dans 360 milliards de dollars US par mois. Mais seulement sur 280 millions de dollars US par mois se réalise la livraison physique de l'or. Que forme sur les ventes de l'or en papier, contre l'or physique, le rapport 1000 vers 1.

Ayant appliqué le mécanisme du retrait actif du marché d'un actif (or) financier artificiellement minimisé l'Ouest, en échange d'un autre actif (dollars US) financier artificiellement surévalué par l'Ouest, Poutine a inséré alors le compte à rebours pour l'hégémonie mondiale du pétrodollar. Ainsi, Poutine a mis l'Ouest à quia l'absence de quelque perspective positive économique. L'ouest peut dépenser à volonté les forces et les moyens pour l'augmentation artificielle du pouvoir d'achat du dollar, la réduction des prix pour le pétrole et la baisse artificielle du pouvoir d'achat de l'or. Le problème de l'Ouest seulement dans ce que les stocks de l'or physique à la disposition de l'Ouest ne sont pas illimités. C'est pourquoi, que plus Ouest dévalorise le pétrole et l'or contre le dollar US, surtout par les rythmes rapides il perd l'Or baissant des réserves rien moins qu'infinies. Dans cette combinaison économique brillamment jouée par Poutine l'or physique des réserves de l'Ouest s'écoule précipitamment à la Russie, la Chine, le Brésil, le Kazakhstan et l'Inde – aux pays de BRIKS. À une telle vitesse de la réduction des réserves de l'or physique comme maintenant, l'Ouest n'a rien le temps de faire simplement contre la Russie Poutine jusqu'au moment обрушения de toute la structure occidentale du monde du dollar de pétrole. Dans les échecs, la situation, à qui Poutine a mis l'Ouest à la tête des États-Unis, s'appelle "le Manque de temps".

Le monde occidental ne se heurtait jamais encore à tels événements économiques et les phénomènes, qui se passent directement. L'URSS, dans les conditions de la chute des prix du pétrole, vendait précipitamment l'or. La Russie, dans les conditions de la chute des prix du pétrole, précipitamment achète l'or. Alors, la Russie crée la menace réelle à l'existence du modèle américain de l'hégémonie mondiale du dollar de pétrole.

Le principe essentiel du modèle du monde du dollar de pétrole, permettant aux pays occidentaux à la tête des États-Unis vivre aux frais du travail et les ressources des autres pays et les peuples est fondé sur dominant à МВС (le système mondial de change) les rôles de la devise nationale des États-Unis. Le rôle du dollar US à МВС consiste en ce qu'il est le moyen final du paiement. Cela signifie que la devise nationale des États-Unis dans la structure MVS est l'actif final de l'accumulation, changer qui, pour quelque autre actif, il ne faut pas. Ce que les pays de BRIKS à la tête avec la Russie et la Chine maintenant font, change en réalité le rôle et le statut du dollar US dans le système mondial de change. Du moyen final du paiement et l'actif de l'accumulation, la devise nationale des États-Unis, les opérations combinées de Moscou et Pékin, se transforme seulement en certain moyen intermédiaire du paiement. Destiné seulement pour échanger ce moyen intermédiaire du paiement pour autre, et en effet l'actif final financier, – l'or. Alors, le dollar US perd en réalité le rôle du moyen final du paiement et l'actif de l'accumulation, en cédant les deux ces rôles autre universellement admis, денациональному et деполитизированному à l'actif monétaire, - l'or.

Traditionnellement l'Ouest utilisait deux moyens de l'élimination des menaces de l'hégémonie du modèle du dollar de pétrole du monde et découlant d'elle des privilèges excessifs pour l'Ouest.

Un de ces moyens – les révolutions colorées. Le deuxième moyen, qui est appliqué d'habitude par l'Ouest, si ne fonctionne pas le premier moyen, est une agression militaire et les bombardements.

Mais en cas avec la Russie deux les ceux-ci du moyen se trouvent pour l'Ouest ou impossibles, ou inacceptable.

Parce que, premièrement, la population de la Russie, à la différence de la population des pays plusieurs autres, ne souhaite pas échanger obstinément la liberté et le futur des enfants, contre le saucisson occidental, que l'on peut recevoir directement. Cela devient évident, selon de record hautes cotes de Poutine régulièrement publiées par les agences principales de popularité de l'Ouest. L'amitié personnelle du protégé de Washington Naval'nogo avec le sénateur par McCain a joué pour lui et Washington le rôle très négatif. Ayant appris ce fait des médias, 98 % de la population de la Russie perçoivent maintenant Naval'nogo exceptionnellement comme le vassal de Washington et le traître des intérêts nationaux de la Russie. C'est pourquoi sur aucune révolution colorée en Russie aux professionnels occidentaux, pensant par les réalités, même il ne faut pas rêver.

Quant au deuxième moyen, traditionnel pour l'Ouest, – l'agression directe militaire, la Russie est, absolument, non la Yougoslavie, non l'Iraq et non le Libye. À n'importe quelle opération non nucléaire militaire contre la Russie, sur les territoires de la Russie, l'Ouest à la tête des États-Unis, est condamné à la défaite destructrice. Et les généraux dans le Pentagone, réalisant la direction réelle par les forces de l'OTAN, bien comprennent cela. Est sans perspectives exactement aussi la guerre nucléaire contre la Russie, y compris la conception soi-disant« De la frappe nucléaire préventive désarmant ». L'OTAN n'a pas simplement de possibilité technique de porter un tel coup, qui pourrait entièrement désarmer le potentiel nucléaire de la Russie dans toutes ses nombreuses manifestations. La frappe nucléaire de retour de vigueur du châtiment selon l'adversaire ou le pool des adversaires, sera imminente dans ce cas. Et sa capacité globale sera assez pour que survivant, envient les morts. C'est-à-dire, l'échange nucléaire aux coups avec un tel pays, comme la Russie, cela en principe non la décision du problème se préparant de l'échec du monde du dollar de pétrole. Cela dans le meilleur cas l'accord final et le dernier point dans l'histoire de son existence. Au pis aller, c'est l'hiver nucléaire et la cessation de l'existence sur la planète tout vivant, à l'exception de modifiant, sous l'effet des radiations, les bactéries.

Dans l'establishment occidental économique voient et comprennent bien l'essentiel des phénomènes se passant.

Les économistes principaux occidentaux se rendent compte absolument de toute la profondeur du tragique et la désolation de la situation, dans laquelle s'est trouvé le monde occidental, s'étant trouvé dans la chausse-trape économique d'or de Poutine. En effet, dès les temps des accords Bretton-Voudsky, la règle d'or est bien connue à tout : «qui a plus d' or, celui-là établit les règles». Mais tous se taisent de cela à l'ouest. Se taisent parce que personne ne connaît comme maintenant de cette situation trouver la sortie.

Et c'est pourquoi que si expliquer à l'opinion publique occidentale tous les détails de l'accident se passant économique, cette opinion publique la mise en débet donner les plus terrible pour les partisans du monde du dollar de pétrole les questions.

Qui sonneront ainsi :

- Combien de temps l'Ouest, pourra acheter le pétrole et le gaz de la Russie en échange de l'or physique ?

- Que se passera avec le pétrodollar des États-Unis après que près de l'Ouest s'achèvera l'or physique pour le paiement du pétrole russes, le gaz et l'uranium, ainsi que pour le paiement des marchandises chinoises ? ».

Répondre sur ceux-ci, apparemment, les questions simples, à l'ouest aujourd'hui personne ne peut.

Et cela s'appelle Échec et mat au roi, messieurs. Le jeu est fini.
Répondre
B
justement sivens n'était pas un barrage mais une retenue d'eau pour les étés afin de ne pas avoir à pomper dans les nappes.....seulement 30 ha
prétexte politique des altersmondialistes anticapitalistes dotés quand même d'une carte bancaire pour aller retirer leur rsa faut pas déc.............apparemment l'argent venant de nos cotisations n'est pas sale,lui
Répondre
A
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement
Répondre
A
"la seule chose qui mérite d'être supprimée, ce sont les élus."

Ils y travaillent , il n ' y a qu' à voir le nombre de commentaires dans un site comme le "Figaro" : plus de 500 commentaires contre l' idéé de gelés les salaires.
Ils cherchent vraiment la merde

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/11/23/20002-20141123ARTFIG00124-un-rapport-franco-allemand-prone-l-assouplissement-des-35-heures.php
Répondre