Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 23:18

Pour parler clair, nous sommes en train de passer dans l'oeil du cyclone, mais visiblement, le dit cyclone qui est d'une force égale à l'entrée, et à la sortie.
D'abord les lois qui se veulent terribles, notamment celle de Valls sur l'anitracisme et l'antisémitisme, vont très vite se montrer très contreproductives.

On peut les qualifier de lois terroristes, car comme les lois staliniennes ou de la période révolutionnaires, les délits d'opinions seront prétextes à répression. Parce que le système économique ne tient plus debout.

Et les pires lois terroristes, il faut avoir de la maestria pour les manier. Il faut être Staline. C'est à dire, dans le système de pouvoir, se situer à l'extrême centre, pour pouvoir s'allier aux autres factions, et faire porter la responsabilité de la terreur à d'autres, pour soi, endosser la sympathie d'avoir arrêté la terreur.

C'est Staline qui écrit sur le vertige du succès, que les paysans incorporés au Kholkozes s'arrachent, et qui purge lui-même Iejov. Et réhabilite pas mal de ses victimes, aussitôt après...

Cela dénote une hantise du pouvoir ; celui que le front intérieur ne tienne pas. Et il n'a pas tort.
J'ai lu, ici et là, (je ne me rappelle plus les sites, si vous pouvez les trouver), que l'empire américain avait encore de beaux jours devant lui.

- Sa force militaire était intact,

- sa force économique sans égale,

son emprise idéologique sans faille.

Sa force militaire est désormais ridicule. 60 000 hommes de troupes combattantes. Sa marine est faite pour 1943, et ne survivrait sans doute pas à un conflit généralisée d'une semaine, son aviation attend un JSF, qui ne viendra jamais, mais qui met au rencart, le vieux matériel de 40 ans d'âge, qui fonctionnait encore correctement.

Cela ne sert plus, visiblement, qu'à impressionner des états lilliputiens, mais sans arriver à les contrôler.

Perdre contre les vietnamiens étaient encore honorable. Le Nord Vietnam était soutenu par les appareils militaires chinois et soviétiques, l'armée nord vietnamienne, structurée, possédait 700 000 hommes, le FNL presque 200 000. Si la guerre fut un moment gagnable, c'est après l'offensive du têt, en 1968. Les massacres commis par les communistes, l'échec de l'offensive, tarir le recrutement au Sud Vietnam, qui lui, n'eût un temps, plus de problèmes de recrutements, renonçant même un temps, à appliquer la conscription.

En 1972, 1 800 000 personnes étaient mobilisées au SVN, ce qui représentait 10 % de la population. Une mobilisation générale. 900 000 miliciens de villages, 300 000 soldats d'élites et 600 000 soldats de seconde classe.

Mais c'est l'état major vietnamien qui se révéla déficient. Les miliciens n'étaient pas utilisés ou peu, à faire ce qu'ils auraient du faire : garder le terrain, ce sont les troupes de chocs qui le firent, les troupes plus médiocres ne furent jamais mises au niveau, et il arriva au reste ce qu'il arrive souvent en Asie : les familles s'installèrent au milieu des troupes, désormais statiques, et en 1975, les troupes d'élites n'étaient que des cohues invraisemblables. Quand le congrès US décida qu'ils coutaient trop chers, on coupa les vivres, à moitié, et on connait la suite.

Les troupes d'élites s'enfuirent, et entamèrent la manoeuvre de dissolution, les miliciens villageois résistèrent dans la mesure du possible, c'est à dire peu de temps, les autres montèrent au front avec peu d'intention de s'y faire tuer...

Depuis, on nous dit qu'il n'y a pas eu de déroute. En réalité, c'est pire. La débandade en Irak et en Afghanistan, si elle ne ressemble pas à la chute de Saïgon, est bien pire. Là, les adversaires sont peu structurés, peu nombreux, assez mal armés et n'ont même pas tenté de prendre l'offensive. Ils se sont contentés de pourrir le quotidien, en attendant qu'ils se lassent.

Les appareils militaires arabes ne sont pas forcément efficients, et c'est même rares, mais les hommes ont alliés courage, imagination et inventivité. De chaque faiblesse, ils ont fait une force.

La crise yemenite en est le paroxysme, elle est à la foi, 1965 et 1975. En 1965, l'intervention militaire directe eut lieu, parce que la précédente faite de forces spéciales et entrainement de troupes avait complétement foiré. Les instructeurs américains se débinaient en hélicoptères, chaque fois qu'une de leur base où ils formaient des soldats viet était prise d'assaut ou infiltrée par les communistes, ou plus exactement, l'infiltration communiste y avait atteint une telle taille qu'elle pouvait y tenter sa chance.

1975, parce qu'ils sont partis comme les forces spéciales précédentes, en emportant l'ambassade. Cette fois, ils n'ont même pas essayé l'intervention au sol, et même pas essayé de bombardé avec leur maitrise navale. En douteraient ils ? Oui. Indubitablement. Le système Aegis neutralisé en mer Noire a impressionné, et fait démissionner 27 marins sur le navire concerné, dès qu'atteint le premier port...

Ils ne sont, militairement désormais, que l'ombre d'une force militaire. Oui, ils peuvent bombarder des petits pays désarmés, mais en Ukraine, ils n'ont même pas essayé.

Là où ils sont installés, la corruption engendrée par les américains fait le reste.

L'empire américain aux amériques se limite de plus en plus à un couple avec la Canada. Quand à l'emprise idéologique, si elle est réelle, la difficulté qu'ont à gérer des élites inféodés leur échec économique de plus en plus patent les rend illusoires.
Le grand argument de l'occident, son efficience, n'est plus de mises, ce n'est qu'un leurre. Quand au dernier, des derniers avantages, le dollar, il est tellement fabriqué à cette heure.

Le 1 dollar de 1913 est devenu le 100 dollars d'aujourd'hui. Et 100 dollars aujourd'hui, ce n'est rien.

Donc, l'empire et ses laquais, en difficulté à l'extérieur; sont aussi en difficulté à l'intérieur, et le durcissement "vallsien", totalement farfelu, inutile, voire nuisible.

Les saoudiens voulaient une guerre facile contre le Yemen. Visiblement, ça ne se déroule pas comme prévu.

Mais, là aussi, on est dans la narrative. La tempête s'avère parfaite. La production de pétrole décline, et la baisse des prix peut s'analyser comme l'acceptation, après le déni, la colère, le marchandage et la dépression. On abandonne les dépenses d'investissements, et il existe un léger décalage entre cette baisse des dépenses, et l'impact futur. Pendant quelques mois, les prix vont baisser, avant qu'on s'aperçoive qu'ils vont ré -augmenter, et que là, on risque vraiment de passer au stade "pénurie physique".

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

simplet 22/04/2015 12:30

On le répète pour la n ème fois, les u.s. hormis à Hollywood, n'en ont pas gagné une seule depuis 44 et encore avec l'aide du monde contre deux Etats. Ils savent faire en logistique et volume d'explosions, ça c'est indéniable. Pour le reste nada. Comme les russes d'ailleurs, qui eux avaient pour les stimuler des bons camarades avec un nagan derrière les lignes. Finalement les peuples guerriers sont bien en Europe de l'ouest. Allemands, Français et les Espagnols. Ces derniers peut-être même les impitoyables.
Et alors ? Résultats ? Depuis 70 ans les meilleurs l'ont quand même dans le turbine à chocolat.
Pragmatisme contre courage. The winner is ?
Quant à l'immobilier à vous lire, on croit être tombé dans le club des cinq propriétaires les plus possédants. Qu'est-ce que cela peut faire la valeur de .. ou la baisse de... ?
Dans vingt ans, entre les crises, les guerres monétaires, les faillites, les successions, le morcèlement des familles, les bâtards qu'en restera-t-il de ces patrimoines modernes? Déjà que pour l'ancien, l'Etat brade à tous les étages. palais, ambassades, casernes...
Seules valeurs persistantes, mobiles inusables ( et encore dans des délais raisonnables de 5 millions d'années) : argent et or. On le sait, tout le monde le sait. certains font miroiter d'autres valeurs. Une seule cible: les cupides. R.I.P.
Où est donc le sens de cet article ?

EnPassant 21/04/2015 18:38

La marchandisation de la population couplée avec une surveillance accrue continue

http://www.linformaticien.com/actualites/id/36415/les-donnees-de-sante-bientot-ouvertes.aspx

http://www.latribune.fr/technos-medias/electronique/sante-connectee-sanofi-est-a-l-avant-garde-de-cette-revolution-465110.html

La Gaule Charly 21/04/2015 18:29

Rien à dire sur Reymond. Une valeur Sûre, un Diamant.
De ce côté -ci aussi cela se décante :
http://fr.sputniknews.com/international/20150420/1015746502.html

Concernant le pétrole, on sait très bien par quoi l'or a été remplacé lorsque Nixon décréta la fin de la convertibilité du dollar. Le terme pétrodollar n'a d'ailleurs pas été inventé pour des prunes. Alors qu'il serve de pilier par la suite au système financier mondial est juste dans l'ordre des choses.
Pour l'immobilier, là non plus on est pas franchement dans le scoop. L'intervenant qui a relancé ici la chose aurait simplement du aller au bout des implications.
Il est ainsi économiquement logique (pour le bon sens c'est une autre histoire mais la Science s'en fout) que les gouverneurs actuels du régime antiraciste de Hollande souhaitent instaurer une sorte de loyer fictif payés par les déjà propriétaires. En effet les loyers sont sensés suivre la montée en valeur des biens créée par la Comparaison, soit la bêtise aveugle du marché dès qu'il s'agit de décerner des prix de beauté.
Le salut de la monnaie est aussi à ce prix, quitte à tuer la poule aux œufs d'or puisque, comme le dit Santi en titrant 'la tourmente immobilière dégénère presque toujours en récession généralisée', il est une religion étrange où le salut précède le purgatoire avant la descente franche en enfer.
Toute aussi logique est la relation étroite qui existe aujourd'hui entre l'immigration et l'immobilier, la première étant l'une des conditions majeures -surtout en France- à l'extension sans retenue du deuxième.
Seuls les ignares crispés ne peuvent comprendre qu'il faut faire venir beaucoup d'immigrés pour occuper les emplois du troisième millénaires dont LES FRANCAIS (ceux qui sont déjà logés pour une définition large ?) ne veulent pas, en l’occurrence... dans le BTP.
Roulez manège...
Nos économistes scientifiques (les bons, ceux qui n'ont jamais ouvert un livre d'histoire) devraient pouvoir évaluer le stock de la richesse réelle de la France en couplant les valeurs de l'immobilier et de l'immigration. Ce stock serait exprimé par un indice. L'indice de l'IMMOBILIGRATION, lui-même garant de la valeur de notre monnaie, ce qui ne serait qu'une saine application de la théorie économique.
On pourrait aussi appeler cet indice LE TODD, en référence à un anthropologue immigrationniste -et quelque peu messianique- célèbre, à condition de pouvoir glisser aussi les taux de fécondité dans l'indice.
Après, je ne vois pas comment l'euro ne pourrait pas remonter... et le Bonheur et la Croissance de revenir.

Dès qui croient aussi en un avenir européens radieux sont les jeunes androïdes déjà morts que l'on voit errer sur cette vidéo.
http://www.egaliteetreconciliation.fr/ERTV-a-la-manifestation-contre-le-Marche-transatlantique-32444.html
J'ai ainsi trouvé qu'elle était l'image triviale qui pouvait coller au mieux au concept abstrait (je rappelle que je n'ai que le brevet des collèges) d'Idiot Utile : Un petit jeune qui lit 'trente Millions d'amis' alors qu'un dogue allemand est en train de lui bouffer la gorge, et qui pense toujours au petit chiot qu'on va lui offrir à son anniversaire.
Dire que tous ces braves gens ont été éduqués aux frais de la princesse (le grand miracle de l'alpha-bêtisation pour parler comme Todd) et qu'ils sont appelés à se fondre dans l'élite comme l'antigel dans l'alcool de bois.
Il n'y à que le chevelu à poil à la fin qui semble avoir à peu près les pieds sur terre. Cela fera un excellent Kapo dans les camps de rétention discriminatoires que je me propose de multiplier par mille sur le territoire, et dont tous les détails se trouvent dans l'une des boîtes mail tenues par l'un de mes (sinistres) personnages intérieurs.
Contacter directement la police pour de plus amples précisions. Ils sont au courant.
La réaction de l'ETRE HUMAIN à la fin du film est à se pisser de rire dans la bouche. Il y a vraiment un problème avec les ETRES HUMAINS dans ce pays, comme partout ailleurs du reste.
Je me propose en conséquence -Vous, vous faites comme voulez, vous ne serez jamais Maître du Monde comme Moi- de tous les TRAITER (voir la boîte mail correspondante à ce sujet en alertant le commissariat de votre village) sans distinction de genre (ça c'est pour ceux qui ont perdu leur sexe à la guerre et qui pissent avec des tuyaux) de race et de religion -surtout si ces enfoirés sont pauvres.
Il ne faut laisser en vie que les ETRES HUMAINS riches -sans distinction de genre, de race et de religion- et, bien sûr, les pov'bêtes (les blaireaux, les buses, les phoques, les loups et les loulous de poméranie etc).
C'est à ce prix que l'on SAUVERA LA PLANETE, et la monnaie bien sûr...
Bon... J'ai du oublier quelque chose... Ah oui ! JE SUIS CHARLY.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charly_Gaul


PS : c'est de plus en plus long de se connecter par Tor. Ça bosse dans les ministères, ça bosse !

RolandT 21/04/2015 14:02

Rappel :

http://www.leparisien.fr/international/le-sous-marin-francais-saphir-coule-un-porte-avions-americain-06-03-2015-4580979.php

Un sous-marin françaoui vieux de 30 ans peut couler les doigts dans le nez un PAN US. Pouarf.

Alcide 20/04/2015 21:52

Tout à fait d'accord avec ce texte.

Pendant ce temps , en Ukraine:
L’ordinaire des nazis au pouvoir en Ukraine , mis au pouvoir par L’US Nuland ,décision approuvée et soutenue par les gouvernements de l’EU qui sont ainsi complice de crimes de guerre à grande échelle.
Les bombardements de civils dans le Dombass ne suffisent apparemment pas à étancher leur soif de mort et de souffrances d’innocents.

KYIV. 19 avril ( Interfax ) – La police de la région de Lviv ont lancé une enquête criminelle sur la mort d’un capitaine de police survenue à la suite d’être « traîné par des chevaux » sur une route.

http://russia-insider.com/en/police-captain-dragged-horse-cart-death-lviv-region/5842
Trad:
http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.com&sl=auto&tl=fr&u=http://russia-insider.com/en/police-captain-dragged-horse-cart-death-lviv-region/5842&usg=ALkJrhjVMj0XvBZwHTu1lKKj3PYaaNn1Ag

Un assassinat particulièrement horrible commis par des salauds mis en place par des ordures.
Un nouveau procès de Nuremberg s’impose désormais.

Abdel 20/04/2015 20:52

Pour Lupus , la base du systeme financier sont les reserves financieres des producteurs de petrole
Alors le prix du pétrole et de l' immobilier sont la base de notre systeme financier ?

http://leblogalupus.com/2015/04/19/mister-market-du-dimanche-19-avril-2015-horrible-risk-versus-reward-un-grand-coup-de-stress-sur-les-marches-par-bruno-bertez/

Abdel 20/04/2015 20:05

Le dollar comme l' Euro francais doit son salut à l' immobilier , mère de la monnaie :

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-etalon-immobilier-470277.html

Alcide 21/04/2015 14:08

L'immobilier ne vaut que par le crédit possible.
Si le crédit est disponible , l'immobilier monte , sinon comme actuellement , bien que le crédit soit disponible les solvables sont absents , alors c'est la chute.
Chute qui ne fait que commencer car l'économie d'en bas PME/PMI/Classes moyennes/populaires est en pleine déroute.
Le QE et ses variantes ne profitent qu'aux très riches et leurs apparts à Nouillorque à plusieurs millions se vendent toujours bien et payés comptant sur les plus-values boursières et les plantureux dividendes.

logique 21/04/2015 11:15

Hé oui, le pétrole et l'immobilier sont les deux mamelles de la création monétaire. A chaque fois que le prix du mètre carré augmente c'est tous les mètres carré déjà construit qui augmente. Dans se cas il faut augmenter la masse monétaire pour que chaque mètre carré puisse avoir une contrepartie monétaire. L'immobilier est la mère de toute les inflations.

gdronni 20/04/2015 18:46

Ah camarade Raymond, tu oublies de préciser l’espérance de vie des 12 porte-avions américains lors d'une confrontation generalisee avec la Sainte Russie : entre 48h et 72h ! Tous les brics se dotent de missiles anti-navires (voir le Brahmos indien bientôt a mach 2 + si ma mémoire est bonne)