Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 04:41

"100 % de renouvelable on peut l'atteindre en 15 ans, mais cela nécessite 3 plans quinquennaux et un Staline pour diriger le tout. Ils ont bien réussi a industrialiser L’URSS en 2 plans, ce que les trotskystes et autres capitalistes internationalistes n'ont jamais réussi a avaler ! "

En réalité, cela va beaucoup plus loin.
Quand Lénine proposa aux dirigeants français d'honorer les emprunts russes, en échange d'un nouveau prêt d'un milliard de dollars, ceux-ci rendirent aux dirigeants soviétiques un énorme service. Ils le refusèrent.
Logiquement, Lénine répudia les prêts, et la création monétaire échappa au secteur privé. E. Todd dit qu'une fois achevé le processus d'alphabétisation, l'industrialisation le suit deux générations plus tard.
Dans le cas soviétique, celui-ci est amorcé alors que le processus d'alphabétisation n'est pas encore entièrement terminé.

Dans les 30 glorieuses, les occidentaux ont appliqué la recette monétaire soviétique. Avec le résultat que l'on sait.

Mais, dans l'article du Monde, il y a clairement rupture de la Omerta du nucléaire. Même si les réactions sont encore standardisée, une question est posée, et poser une question, c'est déjà en partie y répondre.

D'autant que le renouvelable est encore aussi coûteux que le nucléaire, mais cela ne durera pas... cela va baisser fortement.

Quand aux objections, elles sont faciles à traiter. EDF (et pas qu'EDF) stocke massivement l'électricité sous forme de STEP, principe connu depuis ... 1890 (normal que certains ne soient pas au courant d'une nouvelle si récente), et le caractère dépensier en béton des éoliennes est aussi facile à traiter. On peut utiliser de la pierre au lieu de béton, quand aux métaux, ils ne sont certainement pas perdus. Ils sont même 100 % récupérables dans une éolienne.

D'ailleurs, le Velay fut appelé " le lieu où habite le peuple des statues géantes". Coutume reprise avec la statue de Notre Dame de France. Or, ce métal est loin d'être perdu, parce qu'à toutes les fois, et elles furent nombreuses, le métal, toujours précieux, fut toujours récupéré et recyclé.

Pour ce qui est de la maçonnerie, il est très facile de passer de 425 M3 de béton à 25 et 400 M3 de pierre. Voir moins. Il faut simplement tailler de la pierre, et se contenter de lier au béton. Je leur proposerais la lecture de Vauban et d'Agrippa d'Aubigné.

Ce qui est marrant, chez les adversaires des renouvelables, c'est la pauvreté/connerie des arguments : "pas beau", "surface". Pour ce qui est de la surface, on pourra indiquer à ces niais que sur les toits, ça n'utilisera pas plus, quand au "pas beau", dans les endroits où les populations sont habituées, il y a des associations de protections des éoliennes. En gros, être un adversaire des éoliennes pour question d'esthétique, c'est être un vieux con obtus, incapable de s'adapter, et incapable de se rappeler qu'au XVIII° siècle, la France était le pays des 500 000 moulins...

Je leur conseillerais, d'ailleurs, la lecture de Daudet, et des "Lettres de mon moulin".

Pour ce qui est de la dévaluation du bâti aux alentours, je leur rappellerais, qu'à long terme, cela peut être bénéfique. On ne sait jamais comment cela va tourner, et de toute façon, l'immobilier est en train de se vautrer, et que la présence des 500 000 poteaux électriques haute tension, ne les dérangent pas beaucoup.

Globalement, d'ailleurs, les supprimer ou les enterrer, compense largement quelques dizaines de milliers d'éoliennes en plus.

Quand aux 30 millions de logements, ils mitent largement plus le paysage que quelques milliers ou dizaines de milliers d'éoliennes...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 13/04/2015 22:02

http://www.philippinestoday.net/archives/19994?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+philtod+%28Philippines+Today%29

Asmodé 13/04/2015 21:53

batteries hautes capacités pour la rupture technologique.
On l'appelle super condensateur:
http://skeletontech.com/skeleton-technologies-launches-a-new-robust-ultracapacitor-module-series-for-heavy-duty-applications/

Eric 11/04/2015 15:14

Trollons mes amis : http://www.contrepoints.org/2015/04/10/203971-le-vent-nest-pas-ecologique

gribal 11/04/2015 11:07

Je suis très largement convaincu par les éoliennes mais ce qui me gêne avec elles c'est les lumières clignotantes bien visible la nuit. La pollution visuelle est importante je trouve. Autre point elles sont beaucoup plus efficaces en offshore que sur terre.

wawa 11/04/2015 08:51

Un petit problème concernant le stockage.
EDF ne stocke pas "massivement" l'electricité dans les step, mais "petitement". de l'ordre de 7GW/100GW
http://www.sortirdunucleaire.org/Le-stockage-de-l-energie-en-masse
Les suisse un peu plus. et les sites équipable le sont déja. Dans ce domaine, l'impitoyable loi des rendements décroissants a déja joué et quand on voit le caca pour un petit barrage sur le tarn ....

les progrès des batterie vont buter sur des limites physique facile a calculer. cf mes article sur vehicule electrique)
Les volant d'inertie sont trés utile pour stocker de l'ordre de l'heure ou à la limite de la journée, guère plus.
reste les super condensateur? quelle sont leur capacité maxi?

c'est là le talon d'achille des energie intermittente : elle produisent quand on en a pas besoin. le stockage est au mieux limité
qu'importe si le prix de production baisse, leur prix de vente reel (hors subvention) tend vers zero au fur et a mesure qu'ils se developpent.

on arrive même aux prix négatifs, ce qui ramène la puissance électrique au rang de "dechet".

dit concretement, l'electricité intermitente, c'est de basse qualité, voire de l'electricité de merdre!!!
(la haute qualité etant l'hydrelectrique de barrage et les centrale a gaz, pilotables)
les step peuvent etre vue commes du recyclage

Présentation

compteur

Recherche

Catégories