Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 00:11

Fin 2013, les capacités éoliennes atteignaient 34 250 MW en Allemagne et 22 959 en Espagne.

En France, fin 2014, c'était 9000 MW.
La bonne nouvelle, c'est que ça progresse, la mauvaise, c'est qu'on est loin des 25 000 MW annoncés pour le grenelle de l'environnement pour 2020.
La raison en est le nucléaire, qui demande encore un peu de temps à monsieur le bourreau. Le bourreau du changement technologique, qui lui met la tête sur le billot.
Comme je l'ai dit récemment, le meilleur ami d'Elon Musk et de TESLA (+ japonais et chinois), c'est EDF.

Parce qu'ils vont augmenter fortement les tarifs, et que le couple photovoltaïque + batteries va baisser, et que la consommation, suite au délire de Jean-Bernard Lévy, va baisser.

D'autant que, si EDF et le complexe militaro-industriel-nucléaire a pu, un temps, ralentir le mouvement, il ne peut pas l'arrêter.
Et il ne l'arrêtera surtout pas à l'étranger.

Il est facile de susciter des "militants", anti-éoliens, peu nombreux, mais actifs, et ne manquant visiblement pas de moyens, et facile aussi de trouver des gens qui dénoncent le caractère "dangereux", du vent. Mais, toutes les énergies sont dangereuses. Le bois est dangereux, le charbon, le lignite aussi, le pétrole se défend pas mal, comme le gaz, en matière de dangerosité. Mais, le ponpon revient au nucléaire.

Moi, à la place des "riverains", contestataires, je demanderais la suppression aussi des routes. C'est fou ce qu'on s'y tue aussi. Et puis, la suppression des lignes électriques, aussi. C'est dangereux ces bêtes là. Et puis la suppression des voisins, engeance redoutable s'il en est.

Quand à la maturité des énergies renouvelables, ne vous en inquiétez pas. Si en France, on fait en sorte qu'elles ne le deviennent pas, c'est toujours pareille, elles le deviendront à l'étranger...

Enfin, dernière chose à signaler. Il parait que les industriels adeptes des énergies renouvelables ne cherchent qu'à se gaver. Bon, peut-être. Mais où est la différence avec les autres, qui ne sont pas, eux non plus, des philantropes et amis de l'humanité n'aspirant qu'à la canonisation, et qui aiment bien, eux aussi, croquer de la subvention, et des rentes de situation...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Ecodouble 31/05/2015 15:22

Bonjour

Merci pour vos analyses pertinentes sur les énergies.

Concernant le petit éolien, il y a tout de même quelques initiatives bien Françaises qui permetttront peu-être de combler notre retard :

http://ecodouble.farmserv.org/index.php?post/2015/05/29/Maintenant%2C-il-tourne-!

Bien à vous.

Dany 26/05/2015 00:05

J'aimerais connaitre quelqu'un de compétent pour confirmer ces explications... http://www.leseoliennes.be/economieolien/yieldBU.htm

Dany 25/05/2015 23:20

A première vue, je n'ai pas d'article traitant de ce sujet et lorsqu'il est abordé,c'est pour traiter du stockage: http://www.enerzine.com/15/17049+des-iles-japonaises-isolees-sassurent-une-alimentation-electrique-stable+.html
http://www.liberation.fr/economie/2013/01/06/dans-un-an-il-y-aura-du-vent-dans-le-gaz_871969
Les Portugais auraient-ils la solution puisqu'ils ont franchi le seuil des 25% de production éolienne dans la production nationale durant les 6 premiers mois de 2013 ?
Rôle d'EDF à ce sujet : http://www.actu-environnement.com/ae/news/arret-parc-eolien-saint-pierre-miquelon-economique-20442.php4
http://www.enerzine.com/15/18179+du-nouveau-pour-les-iles-non-interconnectees-de-moins-de-2-000-clients+.html
Les progrès technologiques, un parmi d'autres :http://journaldumusulman.fr/des-tunisiens-mettent-au-point-une-eolienne-revolutionnaire-la-moins-chere-au-monde/
Reste que les énergies renouvelables dans notre pays du nucléaire, sont utilisées pour les pics de consommation. Le barrage est le meilleur mais on n'en fera plus de nouveaux ; quand EDF n'a pas besoin de "jus", ce sont les éoliennes qu'on arrête...J'entends parler les gens de toutes ces éoliennes en panne le long des autoroutes...
Au dela de la puissance et du rendement, Il y a aussi le facteur de charge des éoliennes dont le taux en France s'établit en moyenne à 22%
L'avenir, c'est forcément la diversité des sources d'énergie...

winston 25/05/2015 02:59

@Dany
Merci pour l'article. Aucune mention n'y parait du principal problème que posent les éoliennes actuelles : Elles ne peuvent fonctionner sans un réseau stable et on est limité pour l'instant à 15 à 20% de la puissance maximale du dit réseau. Il s'agit de problèmes physiques. De quoi sera fait les 80% à venir ? Est ce qq chose d'aussi stable qu'aujourd'hui ? Parce que si ce n'est pas le cas, il faudra revoir à la baisse la quantité intégrable. On ne peut parler parler de l'éolien en faisant abstraction du réseau qui les accueille. Cette question majeure est très rarement abordée. L'exemple typique est malheureusement l'article que vous avez posté. En avez vous un qui traite de ce sujet ?

Dany 23/05/2015 22:21

La priorité en campagne, c'est l'autonomie énergétique; si ce but est un choix associé à un investissement des habitants, les quelques désagréments de l'éolien sont très vite acceptés :
" Sur ce dossier ( èolien ), les habitants du Mené et leurs élus disposaient d’un contre-modèle en matière de forme de propriété : le parc éolien de Trébry, sur une commune voisine ne faisant pas partie de la communauté. Peu de temps après leur installation, ces éoliennes ont été vendues à un fonds de pension américain et elles appartiennent désormais à Axa Private Equity.

Souhaitant conserver un caractère participatif au projet de la communauté de communes, 137 ménages du Mené, « des citoyens éoliens », ont créé huit Cigales (clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire) afin d’investir et de participer au projet Citéol Mené. Ils détiendront ainsi 30% du capital social du futur parc éolien qui doit voir le jour en septembre 2012 (et dans le lequel le groupe Oxyan Energies a également investi).

A terme, seize éoliennes devraient être implantées. Malheureusement, dans cette zone pourtant idéale pour cette énergie, l’armée de l’air impose des limitations de hauteur drastiques (90 mètres) afin de permettre à ses avions de s’entraîner à basse altitude, empêchant la réalisation de tout projet d’ampleur.

Marc Théry, polytechnicien, chargé de mission à la communauté de communes, regrette :

« Avec de plus grosses machines, on pourrait alimenter Saint-Brieuc et ses 50 000 habitants. »

Malgré cela, Le Mené avance chaque jour un peu plus vers son objectif de devenir un territoire à énergie positive : la consommation énergétique du territoire se monte à 193 GWh, le parc éolien en service couvre 24% des besoins et l’objectif est d’arriver à 70% en 2020 et à 100% en 2030.

http://www.transition-energetique.org/article-communaute-de-communes-le-mene-1er-territoire-a-energie-positive-103742997.html

" Ce projet est un vrai succès: 120 familles investisseuses; aucune opposition locale aux projets, contairement à ce qui se passe dans nombre d'endroits.
( Revue Silence Fevrier 2012 )

Christophe 22/05/2015 18:58

Bonjour,

Les écrits se suivent mais ne sont pas tous de qualités égaux, celui-ci a du être pondu par un bobo de ville (pléonasme), sérieusement les habitants des campagnes devraient subir les désagréments des éoliennes pour alimenter les villes ? ça c'est une vrai justice. J'ajouterai pour @gdroni, rien ne t'empêche de re franchir la Méditerranée, je suis persuader que l'herbe sera plus verte pour toi de l'autre coté.

gdronni 23/05/2015 12:38

Desole je ne discute pas avec un charlie neo-cons catho et raciste qui plus est !

ca confirme bien l'analyse de Todd

Phil du 06 22/05/2015 17:03

Les "narratives" sur l'énergie ou l'Ukraine sont du même type. Les journaliste disent ce qu'ils doivent dire et puis c'est tout.
http://www.liberation.fr/monde/2015/05/22/ukraine-les-actes-de-torture-ne-sont-que-le-haut-de-l-iceberg_1314370

Le plus rigolo est le commentaire d'un internaute :

Etes vous sérieux,amis journalistes? ces faits sont connus depuis des mois et personne ne bougeait le petit doigt....jusque là.

Mais quelque chose a changé dans la narrative: Kerry est allé ramper devant Poutine il y a quelques jours et l'intelligentsia (ONG, médias, politiques, etc..) commencent à "lâcher" l'Ukraine comme on peut le voir dans cet article.

http://www.liberation.fr/monde/2015/05/22/ukraine-les-actes-de-torture-ne-sont-que-le-haut-de-l-iceberg_1314370

Ca sent le Mat en 3 coups pour les malheureux ukrainiens dont le pays aura été ravagé dans cette petit guerre de proxy initiée par les états-uniens...

gdronni 21/05/2015 09:02

j'adore les anti-éoliens ...

je suis sur qu'ils sont très ... "charlie", faudrait que Todd écrive un nouveau bouquin avec de nouvelles stats, je suis sur que ça colle parfaitement avec les régions a ancienne dominante catholique.

Ça pue bien les baby-boomers retraites et fonctionnaires qui ne veulent surtout pas voir que le système est en train de s’écrouler et que "laissez-moi cracher sur le prophète des 5 millions de muslims que j'ai fait venir d'outre mediterranee pour que je puisse continuer a me goinfrer comme un ... porc". "Ne touchez pas a nos centrales nucléaires 100 % fissures, c'est plus joli que les pales des éoliennes".

Il y a un an, je suis passe sur la cote normande (dieppe, etc ...) : y'avait plein d'affiches de pécheurs qui refusait les éoliennes en pleine mer , j'attends de les voir partir a la rame dans vingt ans sur leur barquette pour ramener du poisson et nourrir leurs familles, on va bien rigoler, familles qui s’éclaireront d'ailleurs a la bougie, vu que les centrales nucléaires auront été arrêtées suite a un fukushima français, mais que rien n'aura été prévu pour remplacer ! contrairement a nos amis teutons qui prévoient le renouvelable et qui n'ont pas peur de délocaliser des villages entiers pour récupérer leur lignite hautement productrice de co2. Ya pas a dire le boche, il obéit lui.

winston 21/05/2015 06:17

Bonjour Patrick,

tout d'abord un grand merci pour tes articles et ton site que j'apprécie beaucoup et que je visite régulièrement. Concernant l'éolien, je souhaiterai apporter une contibution si minime soit elle. On peut comprendre l'engouement pour cette "énergie nouvelle" qu'est l'éolien mais cela me laisse très septique. Les éoliennes actuelles mesurent pres de 120m de haut et produisent (avec un vent adapté) entre 2 et 3 MW. Les parcs d'éolien peuvent comporter une cinquantaine de moulins soit 100MW quand ça produit correctement. Sur une année, le rendement est de l'ordre de 30%. À titre de comparaison, un seul alternateur d'un barage digne de ce nom est capable de produire 100MW et c'est disponible 80% du temps. Bien évidemment, un barage ne se limite pas à un alternateur mais plutot à une dizaine.
Un tel barage fournit donc sur un an autant que 1300 éoliennes. Ça prend de la place, ça se paquete mal. on peut même mesurer leur rendement à l'hectare et le solaire est d'ailleurs un bon concurrent.

Les éoliennes actuelles ont besoin d'un réseau électrique solide pour se backer et elles y apportent énormément d'instabillité. Nos amis allemands sont ravis de notre réseau électrique et de leurs turbines à gaz.

Le dimensionnement des éoliennes actuelles est un vrai problème. Elles ont peu à voir avec les moulins d'antan. Elles sont trop grosses pour alimenter une petite collectivité et pas assez puissantes pour alimenter une région - ou alors il en faut une sacré quantié et là ça demande le courage politique (j'en entends déjà rigoler) pour faire des bassins de rétention. On me dira qu'on a recement découvert des zones inondables...

Quand au matériaux utilisés pour élever ces mastodontes, ils sont bourrés de pétrole jusqu'au yeux.

Un parc éolien, c'est très cher. Actuellement, c'est le prix des moulins et des frais d'avocats. Le reste (ingénierie, installation, terrain, raccordement élec, etc...) c'est des peanuts. Quand EDF rachete l'électricité à un prix fixe, l'état garantit un rendement au capital. C'est donc une opération peu risquée si elle se limite à peu d'investisseurs. Le cout est malheureusement trop élevé pour des collectivités.

Contrairement au solaire, cette alternative ne me parait pour l'instant pas si glorieuse. À moins évidemment d'avoir raté qq chose.

En tout cas, c'est un plaisir de te lire.
À très bientot

Dany 22/05/2015 23:40

http://www.enerzine.com/3/18420+bilan-de-15-annees-de-developpement-de-leolien-en-france+.html

Présentation

compteur

Recherche

Catégories