Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Placement...

19 Mai 2015 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

"Heu ... 10 000 euros, ça en paie des années d'abonnement et de consommation d'électricité. Et ses propres panneaux, combien en faut-il, on les met où ? et les règles d'urbanisme ? Et les batteries murales de Tesla, des modèles lithium du type de celles qui explosent, brûlent ou intoxiquent dans les Boeing ?".

Chaque année, il y a des voitures qui brûlent, des fours qui explosent, et de manière générale, toute construction humaine est susceptible de dysfonctionner. Ou d'avoir un accident.

12 000 euros pour les panneaux, et 3000 pour une batterie, ça fait du 15 000 euros. ça donne un ordre de grandeur. Et un rendement financier pas négligeable.
Pour ce qui est du rendement, en 2020, quand le prix aura baissé de moitié, et que celui du KWh aura été multiplié par deux, on ne se posera même plus la question.

A l'échelle des siècles, tout est un éternel rebâti. Les cités de Troie, qui s'empilent les unes sur les autres se retrouvent sur tous les sites urbains anciens.

Les panneaux, ça se met sur les toits, les miens (thermiques), ne me dérangent pas trop, et même pas du tout, et ceux que j'installais il y a 25 ans, pour le compte d'EDF (photovoltaïque), étaient, pour cette firme, rentables. En effet, toujours moins chères que les lignes électriques, fort coûteuses, qu'elles évitaient.

Autre rappel, une très vieille loi économique, dénotée par la dispute entre Jean Bodin et Jean de Malestroit, au XVi°siècle, et qui déboucha sur la création des sciences économiques : les prix des produits baissent, sur longue période, quand la production se généralise et s'affine.

"Climat : « Le 100 % renouvelable en France est possible et s’imposera »". Bien sûr, c'est très facile de dire, pour NS qu'Elon Musk est un pauvre, un pauvre quoi, déjà ? Beaucoup pensent la même chose de NS. Je n'apprendrais rien à personne.

Dois je rappeler qu'au XVIII° siècle, les prototypes de machines anglaises sont restées des prototypes pendant 50 ans, jouets coûteux de gosses riches.

Pour l'énergie solaire, l'AIE s'est trompée, en 2006 d'un facteur 20.

Qu'on me dise maintenant que ce n'est pas encore assez rentable, d'accord. Mais le coup de l'accident, c'est croquignol. En effet, il ne faut donc plus prendre le moindre transport, risque exagéré.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Greg 21/05/2015 20:53

Je suis passé au solaire il y a 4 ans, et par rapport à une facture EDF classique j'ai amorti l'achat dès la fin de la 2e année.
Oui, oui, il y a un truc. Je n'ai plus d'électroménager, à part une machine à laver de camping et un frigo à gaz/électricité qui fonctionne deux mois par an maximum. Tout le reste a été donné à des potes ou a fini chez Emmaüs. Oui, oui, la transition est facile, très facile, même :)

L'électricité, c'est un problème de consommation, pas de production. Avec 400 watts (très) théoriques, 80 Ah de batteries 24v, et un onduleur 600 watts un poil trop puissant, j'assure l'éclairage, l'ordinateur, et quelques bricoles. Idéalement, il me faudrait 200 watts de plus pour décembre-janvier.

Ce n'est clairement pas pour tout le monde. Dans mon cas particulier, la question de l'achat de ce matériel -neuf à part le régulateur- était évidente par rapport au paiement d'une facture EDF.

Je n'ai peut-être pas beaucoup de puissance, mais c'est "mon" électricité, et c'est moi qui gère cette ressource.

dupontg 19/05/2015 14:14

bonjour,
il me semble que le rapport prix/capacité n'a rien de fantastique et ne sera pas competitif avec celui de vulgaires batteries au plomb actuelles.
le veritable avantage du lithium est le rapport poids/capacite,ce qui n'a pas d'interet reel en application domestique.
Mais le but est de produire des batteries pour les vehicules tesla et de multiplier les applications pour rentabiliser son usine geante

Chris 19/05/2015 10:40

autrement dit, comme placement je vois les 15 000 euros que je mise et pas tous les risque pris, pour in fine ne rien gagner. Donc j'attends que d'autres essuient les plâtres, et il devrait bien y en avoir pour 10 ans ou davantage ; et si cela devait fonctionner et plus vite, j'aurai moins à mettre sur la table, avec des risques moindres, et une meilleurs certitude de faire une bonne affaire. Avec le temps le prix d'un bon investissement financier augmente, c'est même à ça qu'on reconnait qu'il est (ou fut) bon ; pour un bon investissement technique, c'est le contraire, son prix baisse avec le progrès et ses performances s'améliorent.

Chris 19/05/2015 10:35

100 voitures non-électrique qui brûlent "d'elles-mêmes" sur des centaines de millions (ou miyard ?) ne m'inquiètent pas particulièrement, 10 TESLA sur quelques milliers, si.


Quand je paie ma facture électrique, tout est compris :

- Combien durent les batteries ? sur mon bateau : 5 ans. Après quoi leur capacité de charge/décharge a trop baissé je dois les remplacer car elles ne permettent plus d'assurer la consommation ; la capacité d'une batterie s'use à l'usage ; si je les utilisais plus souvent j'atteindrais peut-être une autre de leurs limites : le nombre de cycles il me faudrait alors les changer plus tôt. Et je ne constate pas une baisse de leur prix avec le temps et le progrès.

- Les batteries permettent-elles de faire tourner le confort moderne dont je dispose à volonté, pour pas cher (même si le prix kwh devait décupler) : micro-onde, machine à laver le linge ou la vaisselle ... et s'il faut changer ces machines ou acheter et maintenir un groupe électrogène d'appoint, le budget photovoltaïque augmente.

- Combien mon assureur me demandera-t-il en plus, surtout s'il sait que j'ai de grandes quantité de lithium ?

Je crains qu'il n'existe une bonne différence de rendement entre 1m2 de panneau thermique et sa chaleur finale réellement utilisée et 1m2 de panneau photovoltaïques et son électricité réellement utilisable en fin chaîne.

De toute façon je doute que mon maire autorise l'installation de plus que quelques m2 et même sur terrain de campagne on est limité.

logique 19/05/2015 09:20

De toute façon on n'arrête pas le progrès. Et le renouvelable, comme la machine a vapeur et la moteur a explosion, s'imposera. Cela prendra peut être 50 ans mais c'est incontournable. Il ne peut y avoir que les salariés et actionnaires d'EDF et consort qui ne veulent pas y croire. Mais ce sera comme cela de plus on peut imaginer que d'autre système éolienne et autre moteur chimique viennent agrémenter la panoplie du renouvelable. Il ne faut pas oublier que l'électricité aussi cela coutait cher et était dangereux en 1920. Et puis La fission c'est comme toute les découvertes on exploite le filon temps que cela ne coute rien et que les ressources sont abondantes et que l'entretient est bon marché, le neuf. Ensuite on passe naturellement a la technologie suivante. Comment peut on encore croire aujourd'hui que l'atome soit l'aboutissement de la production électrique ? il faut vraiment en tenir une couche !

Feelgood 19/05/2015 07:53

Bonjour Patrick,

Shell reconnait que le rechauffement climatique s’accélère (note interne). ou est ce une fausse barbe pour investir dans autre chose que le pétrole ????
http://www.courrierinternational.com/article/environnement-shell-reconnait-que-le-rechauffement-climatique-saccelere