Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 00:11

Construit aux 19° siècle sont désormais bien malades. Economiquement parlant, s'entend. Parce que techniquement, Suez et Panama ont été recreusés, agrandis, et pourront absorber un trafic grandissant.
Mais, c'est là que le bât blesse. En effet, rien n'indique qu'un trafic mondial -stagnant- se dirige vers les deux canaux.

Panama est essentiellement un canal Nord-Nord, axe intérieur US, plus qu'un canal international. Le trafic des états sud américains, est lui, beaucoup plus restreint.

De plus, il sera menacé par la concurrence du canal chinois du NIcaragua, et ce canal, lui, aura l'avantage d'être, pour le trafic nord-américain, beaucoup plus court. C'est ce tracé qui avait, d'ailleurs, un temps tenté le gouvernement US, qui préféra finalement le rachat de la compagnie de Panama, qui avait quand même réalisé 1/3 des travaux. Le gouvernement US et le gouvernement britannique avait d'ailleurs agi en sous-main, pour dissuader les grandes banques françaises d'y participer.

Pour Suez, c'est aussi très discutable. l'essentiel du trafic est pétrolier, et l'Europe Occidental voit sa consommation s'effondrer. Quand aux USA, ils s'approvisionnent massivement sur leur propre continent, et accessoirement ailleurs, principalement au Nigéria, donc, ils n'ont pas besoin de Suez.

On peut donc être très circonspect sur les perspectives d'amélioration du trafic de Suez, où le gouvernement egyptien espère voir passer les recettes de 5.3 à 13.2 milliards. Il faudrait, pour cela, que la totalité du trafic du cap passe par Suez, et que la croissance du trafic reprenne. On peut sérieusement en douter. L'Europe est économiquement, à bout de souffle, comme l'indique sa baisse de consommation d'énergie, et sa consommation de produits asiatiques, devrait, logiquement, baisser...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans transport maritime
commenter cet article

commentaires