Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 22:46

Je viens de lire un article du Figaro, et on a vraiment l'impression de lire des réactions de villageois parisiens, totalement inculte sur ce qui se passe en France.
L'immobilier, ce n'est pas que Paris, et la bulle immobilière parisienne a une bonne racine, c'est la baisse de l'IRPP depuis une trentaine d'année, ainsi que le fait d'être le centre de pouvoir.

Comme les vrais entrepreneurs capitalistes ça n'existe pas, ou peu, la plupart des gens qui ont un afflux et un supplément de revenus plus taxés et de liquidité, le placent... Dans le logement. Comme à Paris, il y a les plus gros salaires, l'immobilier, souvent très médiocre du lieu, atteint des prix fous.
En réalité, rien n'oblige, sinon des décisions politiques à une hausse des prix, le Paris de De Gaulle, dans les années 60, s'illustrait par ses loyers bas, et ses familles durablement implantées.

Aujourd'hui, avec la flambée des loyers, dans la France entière, le turn-over s'est durablement accru. Et l'accession à la propriété, dans la majorité du territoire, ça s'est traduit par un effondrement de la demande de location, et une déshérence des biens les plus anciens.

On n'est plus dans l'antienne des années 2000 ou des abrutis, qui se voyaient comme "zinvestisseurs", disaient, voilà, je me paie un logement, le locataire, peu ou prou paie l'achat, et après, c'est pour ma pomme.

Seulement, voilà, le locataire solvable, sauf dans quelques régions, c'est dur à trouver, dur à garder, parfois et souvent impossible, même à 4 euros du M2.

20 ans plus tard, une fois le crédit remboursé, on aborde une autre phase : la réhabilitation, très coûteuse, parce que, forcément, le neuf d'il y a 20 berges, c'est plus le neuf d'aujourd'hui...D'ailleurs, c'est très amusant de voir les acquéreurs de biens des années 1960 dire que c'est du neuf...

Bien sûr, on me dit, ici, c'est pas pareil. C'est toujours pas pareil. Mais untel qui a 4 logements loués à des étudiants ferait bien de s'intéresser aux projets gouvernementaux visant justement, à réduire leur allocation logement. Sans doute pour la donner à des réfugiés.

Quand aux bulles de loyers, parisiens, lyonnais, etc, je serais curieux de savoir ce qu'elles deviendront quand l'UE aura imposé l'austérité au gouvernement français.

L'immobilier dépend, finalement, de tellement de paramètres... Finalement, acheter un terrain et des containers, c'est pas forcément un mauvais deal...

Bien entendu, pas question, non plus, de collapsus économique, dans les perspectives annoncées...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

Colocations, Chambres à Louer Paris 3eme 14/12/2015 17:39

Bonjour,
Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices puissent être intéressés par Colocation 40 ans+, qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
Plusieurs rubriques sont proposées :
* trouver une chambre à louer contre services
* créer une colocation dans un logement vide
* vivre en colocation entre homosexuels
* vivre en colocation entre seniors uniquement
* vivre en colocation entre adultes de plus de 40 ans
* proposer une chambre en colocation pour une nuit, une semaine, un mois ou plus.
* choisir ses futurs colocataires, en fonction de leurs âges, de leurs sexes ou de leurs revenus...
Le dépôt d'une annonce est gratuit.
A bientôt.
Cordialement
P. Lelal

LaGaule 05/08/2015 17:22

1)
(''Mais untel qui a 4 logements loués à des étudiants ferait bien de s'intéresser aux projets gouvernementaux visant justement, à réduire leur allocation logement. Sans doute pour la donner à des réfugiés'')
Dans une ville comme Grenoble dont une grande partie du parc immobilier est détenue par la frange 'baby-boomers instruits' des classes populaires (rappel : toujours faire plaisir à son PR), ceux qui ont profité de l'aubaine du dernier quart du siècle passé, et ne tient que par la manne estudiantine (15 pour cent de de la population de l’agglomération), les retombées risquent d'être contrastées et parfois marrantes.
Baisse générale et sensible des loyers ? Je n'y crois pas trop. On aura une baisse modérée et un entassement à dix par appartement au lieu de l'avoir à trois, ce qui fera un peu plus chier ceux qui n'auront pas la chance d'avoir un appartement vide à côté et n'échapperont donc pas à la liturgie sympa des ''fêtes''.
Dégradation des appartements non loués ? La moitié sont déjà des taudis qui passaient pour neufs -comme vous dites- après rénovation il y a trente ans.
Réquisition des logements vides en faveur des ''exclus'' -entre autres exotiques- dans le cadre d'une initiative gouvernementale ? (http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/30/requisition-de-logements-vacants-une-procedure-rarement-utilisee_1782443_3224.html)
Le maire risquerait alors de se retrouver en délicatesse avec son électorat assimilé PS/écolo ET propriétaire, mais, comme il semble avoir un petit vélo électrique dans la tête, il n'est pas certain qu'il y verrait contradiction.
Quoique, après tout ? Dans cette ville de dingues, tout cela risquerait autant de se finir dans une ''marche blanche'' lambda solidaire (tous ensemble tous ensemble, père/mère PS et fils/fille NPA), où l'on manifestera CONTRE la vie chère, POUR le maintien du parc immobilier et POUR les sans papiers. C'est ça le côté marrant.
2)
A propos d'inculture : ses origines, analysées avec le bon sens républicain qui existait encore du temps de la république. Je sais, Brighelli a une quasi tribune dans Le Point -Le Point ? Non mais quelle horreur Marie-Lénine !
http://www.lebreviairedespatriotes.fr/23/07/2015/videos/le-cercle-aristote/jean-paul-brighelli-tableau-noir-essai-sur-leffondrement-de-lecole/
3)
Quand je vous disais que le Drac Michel n'allait pas tarder à nous pondre quelque chose comme une « Ethique protestante et l'esprit du survivalisme ». Profond et captivant. A l'usage des hallucinés du grand soir promis et autre fuit mûr déjà pourri avant d'être tombé.
http://www.scriptoblog.com/index.php/archives/actu-videos-auteurs/140-entretiens/1759-michel-drac-la-crise-commencee-en-2007-avec-les-subprimes-n-est-qu-un-detonateur-la-veritable-charge-n-a-pas-encore-explosee-entretien-pour-le-cercle-curiosa
4)
Si vous avez le temps et si Christopher Lasch vous a intéressé un jour ; sa version russe. Toute aussi prémonitoire (écrite alors que la Russie sortait à peine la tête de l'eau) et qui rejoint quelque part la réflexion de Michel Drac. Suivez bien les liens de 1 à 8.
http://www.russiesujetgeopolitique.ru/a-panarine-nouvelle-elite-nouveau-code-de-valeurs-88/