Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 18:41

Comme l'on dit certains internautes, la notion de pic pétrolier disparaît des écrans, alors que, finalement, c'est sans doute sa survenue à laquelle nous assistons.

Petit rappel. Le marché pétrolier est spécifique. Le prix est déterminé par des quantités marginales. Un million de barils, en plus ou en moins, chaque jour, ça sature vite les capacités de stockage, qui culmine dans le meilleur des cas à 3 mois de consommation. Ce qui est relativement peu. A priori, le pompage saoudien au maximum des capacités aurait produit des quantités excédentaires d'environ 3 millions de barils/jour. Mais, c'est difficile à savoir. Le monde de l'énergie, c'est le monde de l'opacité.


La plupart des gisements n'ont aucune souplesse de fonctionnement. Le seul qui en avait, c'était le gisement roi de Ghawar, en Arabie saoudite, qui pouvait être utilisé comme un réservoir. Les autres, niet. De toute façon, les pays pétroliers, ont toujours pompé au maximum de leurs capacités, sauf, justement, l'Arabie. Ce qui fait la différence, de l'ajustement, c'est le flux d'investissement.

Comme indiqué, le flux d'investissement dans le pétrole classique atteignait au début du siècle 250 milliards de USD (2004) et devrait atteindre, cette année, 762 milliards de USD.

Pour une production identique. Le surplus observé, au delà de 70 millions de barils/ jour provient surtout des condensats de pétrole, récupérés dans les gisements de gaz, du bio carburant, du schiste américain, et du pétrole extrême canadien, et de quelques gains de raffinerie. Mais visiblement, on est en train d'épuiser les possibilités. Et puis, si le condensat semble quelque chose de cohérent, comme le bio carburant issu de la canne à sucre (1 consommé pour 10 produits), le bio carburant issu du maïs a un taux de retour énergétique farfelu (un pour un, ça n'a aucun intérêt, sauf de changer un de houille, en un de pétrole...), les sables bitumineux, eux, consomment 1 baril pour deux ou trois produits, et c'est à peine meilleur pour le pétrole de roche mère, dit pétrole de schiste.

Le surplus obtenu cette année, qui engendre la chute des cours, à 40 dollars, cas de figure non prévu par les saoudiens qui l'ont initié est simple à envisager. Il est le résultat d'une chute ou d'une moindre demande, d'une saturation des capacités de stockage, finalement assez réduites, et du désamorçage, finalement, d'un vieux paradigme. La baisse des prix engendre la hausse de la demande.
Seulement, la hausse à 144 $ le baril a marqué les esprits, et on ne change pas un marqueur psychologique qui devrait durer une génération. Dans tous les esprits, c'est "TSP", tout sauf le pétrole, sauf si on est obligé d'y passer...

Et les constructeurs automobiles et d'avions ont définitivement fait l'impasse sur le pétrole bon marché. Ils surveillent cette "ligne bleue", avec fermeté.

Même l'investissement dans le renouvelable, flambe. Passé de 40 milliards (USD) en 2004, il a atteint 270 milliards en 2014. A la différence que le surplus de 500 milliards dans le pétrole ne produit rien de plus. mais que ces 270 milliards, eux, sont des capacités supplémentaires, mêmes si elles font rires les esprits forts attachés au fossile et au nucléaire.

Simplement, désormais, ce flux d'investissement supplémentaire dans le pétrole, ne se fera plus. Les plus concernées étaient les 5 majors, qui avaient la meilleure expertise en la matière. Leur production s'écroule, et ils lèvent le pieds. Les miracles qu'on attend d'Irak et d'Iran n'auront pas lieu. L'Irak a atteint, semble t'il, lui aussi ses capacités maximum, et il est clair qu'un Iran peuplé de 80 millions d'habitants aura une tendance à l'autoconsommation lourde. Ce pays, d'ailleurs vivait avec des cartes de rationnement d'essence, sous forme moderne de cartes de crédits, nul doute qque s'il arrivait à mieux produire, il penserait d'abord à ses citoyens et après seulement aux américains, européens, chinois, etc...

D'autant qu'on voit le cas saoudien où la production est de plus en plus auto-consommée.

Pour l'Europe, la crise des migrants devrait être sa dernière crise "d'homme riche". Parce que sa situation en tant que producteur d'énergie est dramatique.

Comme je l'ai déjà dit, on disposé d'un temps très long pour s'adapter. On l'a gaspillé, et sous la pression du lobby nucléaire, on n'en fait pas davantage, ou à peine, le minimum syndical.

la France produit la somme considérable de 22 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole), en renouvelable, dont 2.6 millions de TEP de carburants. De quoi faire rouler 1 million de véhicules. Dans ce contexte là, le "jamais rentable", comme l'éolienne de particulier à faire et entretenir soi-même, ça risque d'être une source considérable d'énergie. Surtout quand on produit environ 15 % de ce que l'on consomme, et qu'une bonne partie, comme le bois le les déchets urbains, ça reste encore à caution...

Je vais encore me répéter, mais on avait le temps de se préparer. largement le temps, pour réduire toutes ces consommations. Maintenant on va avoir l'élagage, déjà commencé sous forme de chômage, ça s'appelle des brindilles, on est passé aux branches (Grèce) avant de passer à encore plus sérieux, la suppression totale de certains secteurs économiques, ou leur réduction drastique à des niveaux ridicules...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 17/09/2015 14:28

http://www.latribune.fr/economie/international/les-etats-unis-premier-investisseur-mondial-dans-les-energies-renouvelables-506042.html

La Chine, qui occupait la première place du baromètre EY des pays les plus attractifs pour les investissements en énergies renouvelables, vient de se faire doubler par les Etats-Unis et leur Plan Climat, annoncé au cours de l'été.

Bon entre l'annonce et la réalité il y a peut être une disproportion mais c'est quand même un signe si même les US s'y mettent (ne serait-ce qu'à titre de com)

lecteur 17/09/2015 13:47

Bien d accord Mj j ai juste fait un premier calcul sur 20 ans ensuite il y a toutes les futures generations donc left court pour un seul immigre devrait etre pris pour MILLE ANS c east donc pas mille euros comme le pretendent led ordures socialist UMP

MJ 17/09/2015 09:59

@ Lecteur,
"Les gros cons ont vraiment porte au pouvoir il y a 3 ans les pires merdes face a la situation ce que j avais prevu comme en 1939 y a les pires merdes face a une crise." d'une manière générale nous avons les pires merdes, tout le temps. Mais il n'y a de vraies crises que de temps en temps et ce n'est que là que ça se voit.
"Pour l Europe y aura t il évolution vers une sorte de sous continent indien avec parias masses pauvres etc. " dans le cas particulier de la France, nos "pires merdes" veillent à répartir uniformément les dites masses. Comme ça aucune chance de trouver un coin tranquile. En Inde c'est chacun sa place, ici c'est le grand mélange mais il faut touiller en permanence pour que l'on croie que ça marche.
"Prevoir 500 000 sur 20 and", pas tout à fait. si on part d'une base de 20000 femmes qui chacune fait 3 enfants ça nous donne ts les 20 ans : 72000 puis 216000 puis 648000 puis 1944000 en 4 générations.
et on le voit bien actuellement dans les maternités d'ile de France, la moitié des naissances.

Helios 17/09/2015 08:59

Sur cet autre blog très intéressant

http://www.oftwominds.com/blogsept15/status-quo-doomed9-15.html

on dit la même chose, et plus généralement que le système est irréformable et foutu car il ne peut pas fonctionner snas croissance.

lecteur 16/09/2015 23:14

Deux excellents textes repointant le pic de énergies toujours impossible d en parler dans la vraie vie pris pour un fou con nazi
Impossible d en causer pour l invasion massive
Les gros cons ont vraiment porte au pouvoir il y a 3 ans les pires merdes face a la situation ce que j avais prevu comme en 1939 y a les pires merdes face a une crise.

Mes questions. Jusqu ou peut grimper la populace en ex France avant implosion 80 millions 90 ou 100 millions type pays du tiers monde avec corrompus au pouvoir j ai l impression que ça générait pas un guignol de rester au pouvoir avec une dictature a la al sissi.

Pour l Europe y aura t il évolution vers une sorte de sous continent indien avec parias masses pauvres etc.
Personne n a note 1 deutschland allait prendre 80o 000 gugusses par an because plein emploi June semaine apres I'll faut s en taper 24 000 pour LA soulager
On nous ment quelque part
Enfin les 24 000 vont faire venue 24 000 fat as June does causes due venue east de pouvoir acquerir June femelle des son entree chez gentille Europe envahisseur prend June grande valeur donc prevoir importation de 30 000 femelles j integer LA polygamie et prevoir 120 000 naissances fans les six ans donc 24000 legal 170 000 a 200 000 personnes en 10 ans Luis prevoir le regroupement. Cousins chibanis. Prevoir 500 000 sur 20 and