Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 00:23

Au Moyen orient. Subitement, on s'aperçoit que quand quelqu'un fait la guerre avec l'intention de faire la guerre (et de la terminer, de préférence, victorieusement), ça devient sérieux, et que ça cogne sec, surtout sur le plan militaire.

Donc, les russes bombardent, des objectifs militaires, avec l'intention visible de mettre totalement à poil les islamistes. Installations militaires, après installations militaires, et on s'étonne un peu, que, depuis le temps que l'OTAN étaient déjà sensé avoir tout détruit, tout soit encore intact.

Des avions israëliens et russes se sont plus ou moins affrontés dans le ciel de Lattaquié, et ce qui fut la puissance dominante du moyen orient a piteusement battu en retraite.

Le but pas avoué était simple, c'était faire tomber Damas, Bagdad et Téhéran, pour ensuite détruire la Russie et la Chine, à grands coups d'islamistes (c'est pas cher), simplement pour reprendre ce qui avait été fait sous deubeuliou, accéder aux richesses d'Asie centrales, richesses énergétiques en gaz, uranium et pétrole, avec la satisfaction d'éliminer l'unique concurrent possible à un empire américain éternel.

Petit Bémol, on voit mal les russes plier. Au besoin auraient ils perdus Damas, Bagdad et Téhéran et les hordes islamistes déferleraient telles en Russie, celle-ci dispose toujours de l'arme nucléaire, assez pour détruire de fond en comble les états du moyen orient. Et tout candidat au suicide.

Pour ce qui est de la puissance américaine, elle est désormais évaporée.

1000 milliards de USD pour ne plus avoir d'armées.
La moitié des porte-avions est en réparation, et ce n'est plus qu'une arme de prestige, destiné à une destruction rapide en cas de conflit.

Le F35 est définitivement un nanard, qui serait incapable d'affronter des avions des années 1970, et ils n'auront bientôt, rien d'autre. Prendront ils le risque de le voir ridiculiser dans un combat avec un très antique Mig 21 ?

On voit l'absence total côté occidental, de réflexion stratégique, de la moindre vision d'avenir, et tout bonnement de stratégie. Comme un joueur de poker, on joue, "pour voir". Parce qu'on est, soi disant, les plus fort, et qu'il faut nous obéir. Simplement, ça ne fonctionne pas. Il suffit, en face, de durer.

La Syrie a duré. Jusqu'à ce que l'unique super puissance, sonne la fin du jeu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

HerveK 06/10/2015 10:38

Pour abonder sur la notion subtil des prix bas du petrole
Le dernier Gail que je viens de publier sur le saker Fr

http://lesakerfrancophone.net/petrole-pas-cher-pourquoi-sinquieter/

bonne journee a vous

Phil du 06 05/10/2015 19:04

Tiens des nouvelles des USA/NATO :

http://russia-insider.com/en/politics/top-us-and-nato-commanders-admit-they-cannot-oppose-russian-no-fly-zone/ri10232

Hozabky 04/10/2015 18:34

La Gaule a écrit :
"Sachant que la remarquable croissance économique globale de l'occident au siècle dernier était largement due à un prix très bas de l'énergie, n'aurait-elles pas été tentées de penser qu'un retour à un prix bas de l'énergie ramènerait automatiquement la croissance (...)"

L'énergie bon marché permet la croissance, mais seulement lorsque cette énergie est bon marché parce qu'elle est abondante... Lorsqu'elle est bon marché parce que les consommateurs potentiels n'ont plus les moyens de payer, c'est un autre cas de figure...

La situation a été aggravée par les financiers et les politiques, qui ont permis aux consommateurs de faire semblant d'être solvables en faisant tourner la planche à billets. Ça a fait illusion quelques temps, mais au final les consommateurs se sont retrouvés non seulement pauvres, mais endettés.

La Gaule 05/10/2015 12:35

Mais justement, c'était mon propos ! Cette nuance intellectuelle de basse intensité que toi et moi -et pour cause- peuvent parfaitement saisir (avec l'aide entre autre de l'aubergiste), je ne suis pas certain qu'elle soit à la portée de la décrépitude tranquille qui frappe par exemple nos sphères économique / politique / médiatique hexagonales (en gros de Gattaz à Attali en passant par Sarkojuplande -ces trois là, je les vois bien sur le scooter triplaces avec le fanion ''old married'').
Tu me diras qu'ils font sans doute semblant par intérêt et par tactique. Rien n'est moins sûr...

Horzabky 04/10/2015 15:14

Comme le disait un amiral américain il y a une quinzaine d'années, "il y a deux sortes de bateaux dans la marine, les sous-marins et les cibles." On en a eu confirmation lors des dernières manœuvres franco-américaine, où le porte-avions américain Theodore Roosevelt a été coulé (fictivement) par un sous-marin français. L'article suivant vaut la peine d'être lu :
http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/21242-un-porte-avions-americain-coule-par-un-sous-marin-francais

Mais alors, pourquoi les Américains conservent-ils des porte-avions devenus des cibles ? Parce que, d'une part, les porte-avions permettent de projeter de la puissance face à des États ne disposant pas de sous-marins capables de les couler, c'est à dire plus de 95% des États de la planète. C'est appréciable. Et d'autre part, parce que la plupart des amiraux américains font carrière sur les porte-avions. Idem pour les pilotes. Ils n'ont pas envie de supprimer leur job et de se recaser dans l'infanterie. Donc ils continuent comme avant, en priant le ciel pour qu'il n'y ait pas de guerre contre la Russie ou la Chine avant leur départ en retraite.

Le F35, c'est une caricature de ce qu'est devenu le complexe militaro-industriel américain : une pompe à fric. Les mille milliards de dollars qu'aura coûté le F35 n'ont pas été perdus pour tout le monde. Et l'armée américaine, depuis 1945, n'a eu à affronter que des États sans aviation. D'ailleurs, depuis une dizaine d'années, ceux qu'ils bombardent ne sont même plus des États, ce n'est peut-être pas un hasard. Donc, du point de vue de ceux qui profitent du système pour s'enrichir, il n'est pas très important que l'armée américaine soit réellement efficace ou pas.

Le F35, c'est comme les pantalons à une jambe de Jacques Attali : il n'est pas fait pour être opérationnel, mais pour être fabriqué (ce qui rapporte des sous) et vendu (ce qui rapporte aussi des sous). Sur ce plan, il est bien meilleur que n'importe lequel de ses concurrents !
https://www.youtube.com/watch?v=H-VXWX-_CuM

Les militaires américains savent bien que, de plus en plus, la puissance militaire américaine, c'est de l'esbroufe. Prenons l'exemple des drones. Ils sont lents par rapport aux vrais avions, et toujours susceptibles d'être piratés (comme les Iraniens l'ont fait au moins une fois, lorsqu'ils ont fait atterrir un drone américain sur leur territoire). Mais ils sont très utiles contre des adversaires qui n'ont pas de défense anti-aérienne : Talibans, Pashtouns pakistanais, rebelles yéménites... En Syrie, par contre, même avant l'arrivée des Russes, ce n'était même pas la peine d'essayer...

À mon avis : les USA ont atteint les limites de leur puissance, et ils le savent. L'Iran, c'est déjà trop gros pour eux, et la Russie et la Chine encore plus. Alors ils vont faire semblant d'être toujours les plus forts, mais en s'arrangeant pour ne pas avoir à affronter directement l'Iran (qui pourrait mettre le monde à genoux en bloquant le détroit d'Ormuz et en balançant quelques missiles sur les puits de pétrole saoudiens), la Russie ou la Chine.

Sur le plan économique, c'est pareil : ni les USA ni l'UE n'ont les moyens d'aider l'Ukraine à sortir du gouffre où elle s'enfonce. À mon avis (et je peux me tromper, je ne suis pas un expert) les Ukrainiens vont être obligés de se réconcilier avec les Russes, à n'importe quel prix. En ce qui concerne la Syrie, je pense que les Russes, les Iraniens et les Chinois ont vu une opportunité d'humilier les Américains et de faire reculer leur influence en Eurasie, et qu'ils vont l'exploiter.

Abdel 04/10/2015 11:51

on savait leur porte-avions vulnérables aux missiles chinois DF-21D , mais même lorsqu ' on voit l importance de l' escorte dans le domaine anti sous-marins : avions de patrouille P-3 et P-8 , fregate anti sous marine avec helicopteres anti sous marins SH-60/MH-60 Seahawk , sous marins d attaque de classe Los Angeles ( specialiste d' accidents avec d autres navires) :

ils ont reussi à ce faire couler "virtuellement" le porte avions par un sous-marins francais :

http://www.opex360.com/2015/03/04/marin-nucleaire-dattaque-francais-fictivement-coule-le-porte-avions-uss-theodore-roosevelt/


un

La Gaule 04/10/2015 11:41

Un peu de logique élémentaire, on se fait plaisir, c'est Dimanche un lendemain de cuite.
Qu'est-ce qu'un syllogisme idiot ? C'est un raisonnement syllogistique érigé en ''loi'' quelconque par quelqu'un qui a fait suffisamment d'études -en plus il ne boit que du Vichy- pour s'estimer autoriser à le faire.
Exemple basique, même à la portée d'un impétrant sobre de seconde voie à science po Paris.

''Il est connu que plus les gens ont des hauts revenus, plus ils vont aux sports d'hiver''. Relation que l'on pourra retourner ainsi par bon sens strict :

DONC plus l'on permettra à la masse des gens de disposer de revenus confortables, plus il y aura d'embouteillage sur les pistes.

Intervient alors le dérapage, la métamorphose en syllogisme idiot, lui-même antichambre de la ''loi'' rigoureuse et réciproque
.
DONC plus l'on enverra de gens aux sports d'hiver, et plus, MATHEMATIQUEMENT, ils seront riches.

Cela marche très bien aussi pour l'immigration de masse, tenez :
''Il a été observé que l'accélération de la croissance en France dans les années cinquante / soixante a été précédé / accompagné d'une immigration de masse d'origine diverse (européens du sud, maghrébins, rapatriés d'Algérie)''. Ce qui, par extension de bons sens peut donner :
DONC, un retour comparable à la croissance (pour cause de reconstruction / équipement du pays et de cercle vertueux d'expansion mondiale à caractère protectionniste des trente glorieuses) pourrait nous permettre d'entretenir un flot migratoire continu.
… Mais peut donner aussi, dans la psyché rigide d'un eurocrate encarté à Europe écologie (le style techno rigide trouvant un dérivatif sublimant dans l'entretien d'un poisson rouge), la loi rigoureuse et réciproque suivante :
DONC faisons rentrer cent millions de personnes pour reconstruire / équiper à nouveau le pays et retrouver le cadre d'expansion protectionniste vertueux de l'après guerre.

Tout cela pour me demander, à la lecture des articles dont les liens suivent, si les élites économiques et (parfois) politiques mondiales, de l'ouest comme de l'est et du sud, n'auraient pas été frappées du syndrome du syllogisme idiot concernant les prix du pétrole, avec toutes les conséquences délétères qui peuvent en découler.
Sachant que la remarquable croissance économique globale de l'occident au siècle dernier était largement due à un prix très bas de l'énergie, n'aurait-elles pas été tentées de penser qu'un retour à un prix bas de l'énergie ramènerait automatiquement la croissance dans les mêmes zones, et que, quels qu'en soient les dégâts collatéraux dans d'autres zones, tout le monde -à un certain niveau d’oligarchie s'entend- finalement en profiterait.
Ce raisonnement , pour être rigoureux et réciproque, ferait bien sûr abstraction du fait que la structure de l'économie mondiale a complètement changé depuis, et que sa financiarisation autant qu'un libre-échangisme échevelé la pousse de toute façon vers une déflation généralisée, y compris pour ce qui concerne le prix de l'énergie.

http://lesakerfrancophone.net/du-probleme-energetique-a-leffondrement-de-la-dette/
http://lesakerfrancophone.net/origine-et-destinee-de-la-revolution-industrielle-et-financiere/

La Gaule 05/10/2015 12:29

@ Jazzman

A mon avis, ce doit être de Jacques Seguela... Tu sais, celui qui s'imaginait que tout le monde guettait comme lui l'heure de la quille au boulot sur sa Rollex.
Le cœur de ce (beau) sujet en fait.
A la base, il s'agit à mon avis d'une attitude religieuse / rationnelle propre aux monothéismes (le gus qui a sorti ça devait être chrétien ou chrétien défroqué). Soit étendre l'unique à toute chose et tout ramener à l'unique.
Sur ce terreau métaphysique est venu se greffer le narcissisme contemporain exacerbé, cela dans un contexte précisément où le spirituel autant que la raison ont été bousculés par l'immanence de l'appétit de jouissance.
En gros tout le monde -tous les solos dans la foule- se voit beau et exemplaire, et a tendance à prendre ses borborygmes jouisseurs pour évangile.
Je n'en dirai pas plus, c'est Lundi, je suis au jus de carotte.

Jazzman 05/10/2015 01:02

Un sujet pour ta prochaine cuite, La Gaule :
L'être humain est la seule machine capable de généraliser à partir d'un seul exemple (je ne sais plus de qui c'est).

Hervek 04/10/2015 19:09

Bien vu la gaule
le traducteur des 2 liens.
et content de voir Patrick utiliser notre travail dans l'article suivant sur la qualite de la formation US.
Il faut detruire leur psychologie