Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 00:58

le calcul de l'élite c'est sans doute d'établir un gouvernement mondial, avec une politique unique, une monnaie unique et une religion et des dogmes uniques.

Comme on le voit, c'est la liberté, mais dans un cadre vraiment très surveillé. Vous pouvez croire dans le Dieu unique, appelé dollar, dans l'empire, et le libéralisme.
Ben voilà, le problème c'est qu'il existe physiquement deux énormes os, qui s'appellent Russie et Chine, et quand on voit un ossillon comme la Syrie, et la résistance qu'elle oppose, on peut douter que le groupe de Washington-Londres, et comparses de seconde zone, comme le videur de pot de chambre appelé FH, arrivent franchement à quelque chose.

De même, les Hurluberlus de seconde zone, que je ne citerais, mais qui dirigent des pays à cheval sur les détroits, ont des idées derrière la tête, mais pas franchement la maestria pour piloter leur politique. En gros, ils ont toutes les chances de se planter méchamment.
Mais le problème véritable n'est pas du tout là.
Dans un contexte d'énergie plus rare, et dans un pays leader comme la Chine, un pic charbonnier avéré, et en Allemagne, un déshérence du charbon et un triomphe très très provisoire de la lignite, on peut voir deux écueils.
D'abord, l'atonie de la demande de leurs clients. Il est clair que ces deux pays sont vainqueurs, quasiment par KO, et exportent massivement. Mais le problème, c'est que la demande solvable s'effrite, voir s'effondre, et que dans le cas allemand, la France n'est plus cette année, son premier client.

Devant une stagnation qui est appelée à devenir séculaire, la;position de premier exportateur, comme dans le cas chinois et allemand, n'a plus vraiment d'intérêt. Il faut baisser sans cesse les prix, pour rester dans la course. Une course qui mène où ?

Le deuxième point, c'est que la mondialisation des échanges est dépendante d'un pétrole abondant et bon marché. S'il n'y a pas encore de manque, le bon marché n'est pas là, et il faut voir la situation actuelle comme surréaliste. 42.9 USD le baril, qui apparaît comme "bon marché". Les projections faites en 2000 pariaient sur un cours de 20 USD en 2020. Bon. Je ne voudrais pas critiquer, mais quand même.

La spécialisation, donc, bat de l'aile. Sans transports, pas de mondialisation. Comme je le disais déjà, le transport aérien est une activité chroniquement déficitaire, avec quelque fois des bénéfices. Seul le soutien des états fait la différence.

Pour le transport maritime le Baltic dry index n'en finit pas de mourir, et n'indique qu'une chose : il est quasiment impossible de gagner de l'argent dans le trafic maritime, sauf si on transporte des migrants.

BP annonce que son bénéfice du troisième trimestre est égal à zéro. Et va réduire ses investissements.

Mais, les deux géants de l'économie mondiale sont aussi des colosses aux pieds d'argile. Comme je l'ai dit, la production chinoise de charbon baisse fortement. Toute l'économie chinoise est bâtie sur le charbon, cela veut dire que quelque chose de grave, se passe.

Pour l'économie allemande, des inénarrables critiques du renouvelable se pavanent, sans comprendre ce qui se passe.
Que se serait il passé sur le marché électrique si l'Allemagne n'avait pas arrêté le nucléaire ? Le charbon et la gaz auraient disparu, au profit d'un mix nucléaire-lignite, le charbon allemand est déficitaire, les centrales à charbon aussi, globalement, et, de toute façon, y en aurait il assez pour qu'il puisse ne fonctionner qu'avec cela ? Sans doute pas. Dans tous les pays du monde se pose la question de sa rentabilité, sauf exception. Seul l'annexion de la RDA, en lui donnant la lignite, lui a permis d'échapper à la crise, avec le gaz russe. Sinon, le pays sera dans la situation grecque...

Il faut que les élites cessent de penser avec des schémas anciens. L'énergie la meilleure matché, c'est celle qu'on ne consomme pas.

Minés à l'intérieur par la dépression énergétique, minés dans leurs marchés extérieurs par la "stagnation séculaire", nom poli pour ne pas parler de la décroissance, les deux vainqueurs vont donc apprendre qu'il n'y a jamais de victoire définitive dans l'histoire.

Regardent ils ce qu'il est arrivé au Japon ?

Récemment, un article parlait de l'Argentine et parlait d'un pays "à bout de souffle". A bout de souffle pourquoi ? Parce que Cristina Kirchner n'avait pas adhéré à la doxa libérale, et en avait éloigné son pays ?

Y a t'il des pays qui s'en sortent actuellement ? Actuellement, aucun. Pour la même raison. Le prix de l'énergie est trop monté, et a asphyxié les économies. Pouvait il monter moins ? Non.

Alors, le monde libéral accuse le manque de "réformes de structures". Pour faire quoi ? Pour s'effondrer plus vite ?

Simplement, les tenants de la mondialisation, bavards incompétents et verbeux, ont oublié que l'économie, c'est d'abord du réel. S'ils savourent de voir les BRICS sombrer, parce qu'ils n'obéissent pas, plus ou peu à l'empire, ils ont quand même une sourde inquiétude qu'ils n'arrivent pas à exprimer.

On voit pointer, enfin, une reconnaissance du pic oil. Le seul problème, c'est l'EROIE, ou le TRE français; taux de retour énergétique. En effet, plus le prix de l'énergie augmente, plus le coût de la recherche augmente...

Simple loi économique de base, que plus personne en haut, ne comprend....

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

BA 29/10/2015 10:20

Jeudi 29 octobre 2015 :

L’Allemagne va renvoyer des dizaines de milliers de demandeurs d’asile.

Trois jours après avoir péniblement mis sur pied un plan d’urgence pour mieux coopérer face à l’afflux de réfugiés, les pays européens piétinent leurs engagements et se déchirent à nouveau. Mercredi 28 octobre, le gouvernement autrichien a annoncé son intention de construire une clôture à sa frontière slovène d’où sont arrivés ces dernières semaines plusieurs dizaines de milliers de migrants.

« Nous voulons pouvoir contrôler les gens et, pour cela, certaines mesures se sécurité sont nécessaires », a déclaré le chancelier social démocrate autrichien Werner Faymann à l’issue du Conseil des ministres. C’est après la Hongrie nationaliste de Viktor Orban le deuxième pays de la zone Schengen à ériger une barrière physique à ses frontières. Le risque de réactions en chaîne s’accroît. Le Premier ministre slovène Milo Cerar a rappelé que son pays « avait déjà préparé un scénario similaire depuis un bon moment » et que le gouvernement était « prêt à édifier une barrière » à sa frontière avec la Croatie dès qu’il le jugerait nécessaire.

Les dirigeants allemands, jusqu’ici en bons termes avec l’Autriche, ont durci le ton, mercredi. Le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière a accusé les autorités autrichiennes de conduire de nuit des groupes de réfugiés à la frontière allemande, laissant entendre qu’il s’agissait de les aider à passer sans être repérés. Avec l’entrée en vigueur le week-end dernier de mesures visant à déconstruire l’image d’Eldorado de l’Allemagne, le gouvernement sous pression d’Angela Merkel semble décidé à reprendre l’offensive. En ajoutant l’Albanie, le Kosovo et le Monténégro à la liste des « pays d’origine sûrs » dont les ressortissants n’ont pas besoin de protection juridique, Berlin espère pouvoir renvoyer dans leur pays, après examen de leur dossier, des dizaines de milliers de demandeurs d’asile en provenance des Balkans.

« Dans les semaines à venir le nombre des rapatriements, des retours volontaires et des expulsions va considérablement augmenter  », a dit, mercredi, le ministre de l’Intérieur allemand. Entre janvier et septembre, les Albanais et les Kosovars ont représenté près de 100.000 demandes d’asile sur les 577.000 enregistrées.

De son côté, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a demandé aux Afghans de rester chez eux. «  L’Allemagne et ses alliés ont maintenu leurs troupes en Afghanistan plus longtemps que prévu pour protéger les civils, qui ne doivent plus quitter leur pays ». «  Et s’ils viennent nous devons les renvoyer », a t-il ajouté.

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021438555263-lallemagne-va-renvoyer-des-dizaines-de-milliers-de-demandeurs-dasile-1170136.php

EnPassant 29/10/2015 10:08

y aurait il de l'ironie là dedans ?

http://www.theregister.co.uk/2015/10/29/northrop_wins_55bn_contract_for_nextgen_bomber_as_us_says_bye_bye_to_b52/

logique 28/10/2015 21:00

L'oligarchie mondiale occidental ne veux que protéger ses possessions accumuler depuis des siècles. Depuis la chute du mur de berlin les communiste se sont reconverti au capitalisme et il semble normale que c'est nouveaux capitaliste veille aussi leur part du gros gateau qu'est le monde. L'europe et a la fois une belle part pour les uns comme pour les autres. Les US se rende compte que l'europe leur échappe et qu'il va falloir faire quelque chose pour la garder. Soit on la séduit, soit on l'achète, soit on la fout dans la merde pour en être le sauveur. A mon avis nous en sommes a la troisième solution. Un peut comme pour la seconde guerre mondiale ?

Phil du 06 28/10/2015 20:06

Je me marre bien en lisant cet article ;-)
Quant à la diplomatie française : 'Il faut qu'Assad parte", je ne préfère même pas en parler. Il y a des fois où je me dis qu'être français doit être une honte à l'étranger.

http://www.dedefensa.org/article/notes-sur-le-triomphe-spoutnik-2015

Alcide 28/10/2015 10:27

Après le petit dépeçage entre amis de la Grèce , voila le petit chantage entre amis:

Pour rejoindre l’UE, la Serbie doit accueillir plus de migrants!

Le plan d’actions destiné à résoudre la crise migratoire actuelle prévoit la participation de la Serbie comme une condition de son intégration européenne, ont annoncé au journal serbe Danas les sources diplomatiques responsables de l’aide pour le pays liée aux réfugiés.
Selon ces sources, la Serbie ne pourra plus diriger indépendamment les migrants vers les frontières avec la Hongrie et la Croatie. Le pays sera alors obligé de construire des structures pour héberger des dizaines de milliers de réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui resteront donc longtemps sur le territoire serbe.
Suite:
http://fr.sputniknews.com/international/20151027/1019134352/rejoindre-ue-serbie-accueillir-migrants.html

Je reste abasourdi de constater le nombre de dirigeants suffisamment corrompus et malsains à participer à la liquidation de leur pays et de leur population car sauf à être le dernier des imbéciles , nous ne pouvons qu’en déduire que cette invasion est planifiée par les autorités otanesques de la Turquie qui est passage obligé de Daesh en Europe fuyant l’efficacité des bombardements russes.
En effet 70% des pseudos migrants syriens sont des hommes d’âge militaire.

Que l’ivrogne en charge de l’EU est complice , tout comme le traître Merkel et le minable Mollande.
Je ne qualifierais pas Valls ni Fabius car mon vocabulaire nécessaire à exprimer l’abjection de ces individus est bien trop limité.

Les ploutocrates sont d’authentiques malades mentaux qui voyant arriver la fin du Ponzi monétaire bancaire ayant assuré leur immense fortune pendant des siècles , ces psychopathes cherchent alors tous les moyens possibles de guerre à basse intensité pour éviter la fureur directe des peuples ruinés par l’inéluctable fin de la monnaie fiat.
Pour essayer de créer un cordon de feu autour de leurs riches propriétés en Europe, il est urgent pour eux d’importer très rapidement les nervis formés au combat.

Pourquoi est-ce inéluctable ?
Car, dans le système actuel, dette et monnaie sont les deux faces du même objet .
Ainsi l’éclatement de la bulle de la dette entrainera la fin de la monnaie gagée sur le néant , sur de la dette .
La suite est un enchainement logique.

nanar 28/10/2015 12:11

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF13637
Trafic trans-manche par ferry en 2014 : 16,7 M
Soit 45753 par jour dans les deux sens, soit 22876 par jour au départ de la France.
Pour une idée du chiffre.

Donc 10000 migrants par jour au départ de la Turquie vers la Grèce, cela devrait commencer à se voir, la Turquie n'étant pas un Etat détruit comme la Libye où plus personne ne contrôle quoi que ce soit.

D'où les 3 milliards, visas Shenghen etc. de la carpette Merkel :
http://lesakerfrancophone.net/la-deuxieme-tentative-de-suicide-de-leurope-perpetree-par-lallemagne-sera-probablement-la-bonne/

Mais j'ai comme idée que cela ne suffira pas.
Tant que l'on gagne, on joue.

anachorète 28/10/2015 09:47

Superbe analyse.
Toujours la géopolitique vue du bon côté de la lorgnette.

EnPassant 28/10/2015 09:46

snoop snoop snoop doggy dog !

http://www.theregister.co.uk/2015/10/28/senate_passes_cisa/