Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 21:54

Il paraît que le diesel, c'est pô bien.

Aussi, logiquement, not'bon gouvernement va augmenter les taxes à raison d'un centime par an, sur le diesel et le baisser d'autant sur l'essence. Voilà une mesure de justice et d'impartialité, ne visant pas du tout à augmenter les taxes de 10 milliards par an, pour cause de consommation 4 fois plus importantes en gazole.

Il faudrait leur expliquer qu'il vont tomber sur un os, si la quantité de gazole consommée en Europe diminue et diminue fortement comme le souhaitent les écolos.
En effet, qu'est ce qu'on va foutre de ce gazole ?
le krackage du pétrole, cela produit quelques produits, en quantités variables, selon la nature du pétrole, mais toujours et sempiternellement, les mêmes :

- GPL,

- Naphta,

- Essence,

- Kérosène,

- Fioul ou Gazole (c'est la même chose, sauf pour l'administration fiscale),

- Huiles et Graisses,

- Bitumes.

Sur les 4.2 milliards de tonnes de pétrole extraits en 2014, 60 % sert à se déplacer, et les usages devenus marginaux qui concernent le reste, se réduisent années après années. Le chauffage au fioul disparait, soit par disposition législative (Danemark), soit par désaffection, comme en France, où quasiment plus personne n'en achète.

Comme je l'ai dit, les raffineries produisent de 20 à 35 % de gazole, suivant la qualité du pétrole, et les caractéristiques de la raffinerie. Les saoudiens, par exemple, qui avaient du mal à vendre leur brut, trop lourd et trop soufré (donc, de ce fait, devenu un "pétrole extrême", ont du construire des raffineries pour le traiter.

On est loin du temps où l'on disait que certaines productions n'avaient même pas besoin de raffinage pour être utilisés dans les moteurs. Plus le pétrole est lourd, plus il produit d'éléments lourds, et plus les gisements s'épuisent, plus leur production devient celle d'éléments lourds.
Donc, si, indépendamment du côté technique, que ferait on du couple gazole/Fioul; si l'Europe se mettait à en consommer plus, et délaissait le diesel ?

Réponse adéquate : on aurait, d'un côté, une crise des débouchés, et de l'autre, une pénurie. De plus, ce mouvement sera renforcé par le délaissement toujours accru du fioul domestique...

Comme d'habitude, écolos et zigotos diverses n'ont pas réfléchi UNE minute, aux conséquences de leurs actes...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Abdel 30/10/2015 20:39

En lisant votre article, vous m avez renvoyé dans mon passé , j avais moins de 25ans ( comme une chanson d' Aznavour )......

A l époque , je craquais du petrole à l Institut Français du Pétrole à Rueil Malmaison.....

En arrivant ,la première chose qu ' on m' avait dit , c'est que le pétrole , c 'est comme le vin , il y a plusieurs sortes ;-)

Le pétrole léger ,que je traitait , était infesté de métaux lourds …..ils avaient la manie de s' incruster dans le catalyseur FCC à la place de l' atome de carbone et donc réduire le rendement....

Mon boulot était de chercher le métal qui était le plus nocif....car on ne pouvait pour une question de coût qu'en éliminer qu 'un.....

pour ce boulot , j 'utilisais un réacteur à lit fluidisé.

Pour la régénération du catalyseur , j' utilisais de l' hydrogène (on avait donner les clefs de la grosse bonbonne au gamin que j' étais, ils avaient confiance :- )

En supprimant un métal , on gagnait facilement des % de rendement....pour une raffinerie de 100 000 barils/jour , 1% de rendement gagné représenté 1000 barils/jour ....(j 'arrête de raconter , on risque de me démasquer :- )

Aujourd’hui' hui , je n'imagine pas la galère avec du pétrole lourd soufré et pleins d' impuretés....

wawa 30/10/2015 17:06

vous n'avez pas imaginé que l'une de raison de la volonté d'equilibrer les taxation diesel essence est tout bonnement economique et non ecologique

en il y a un déséquilibre entre les consommation et ce qui sort du raffinage.
resultat total est obligé d'exporter de l'essence et d'importet du gasoil notement aux US qui eux carburent à l'essnce

hors les US, depuis l'avenement du schiste produisent trop d'hydrocarbures leger, donc de l'essence.
les raffineur se retrouvent donc avec des stock d'essnce sur les bras.

il est donc urgent et rationel de réequilibre les parc auto pour que l'on puisse bruler ce qui sort de terre.

cosac 30/10/2015 12:46

Bonjour Patrick votre avis sur ça ?
http://news360x.fr/etats-unis-la-consommation-dessence-au-detail-a-chute-de-plus-de-55-depuis-le-debut-de-la-crise/
cordialement

Alain 30/10/2015 11:43

L'augmentation de la taxation du diesel est volontairement ridicule (2 centimes par litre).
Elle ne produira ainsi aucune désaffection du "consommateur/vache à lait" pour ce carburant.
Elle produira une fois de plus le seul effet souhaité : taxer toujours plus.

José 30/10/2015 10:37

De quoi réfléchir au passage vers le rouge : http://www.lefigaro.fr/automobile/2013/12/17/30002-20131217ARTFIG00467-quels-risques-a-rouler-au-fioul-domestique.php

Max 29/10/2015 23:47

Pour une fois je ne suis pas d'accord avec vous :
- La hausse des taxes du gazole par rapport à celles de l'essence est très modérée, son impact sera donc mesuré.
- Actuellement le raffinage connait le problème inverse de ce que vous décrivez, on ne sait pas quoi faire de l'essence, qu'on est obligé d'exporter, d’où un gros problème de rentabilité de l'activité raffinage. Cette mesure permettra donc d'améliorer les choses.
- C'est vrai que l'état va s'en mettre plein les poches avec cette augmentation du gazole, mais bon, c'est déjà bien qu'ils baissent au moins un peu l'essence.
Pour une fois que l'état fait quelque chose de bien ...