Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 17:27

Comme je l'ai dit, le métier de Directeur des ressources humaines, comme les écoles de commerce, ce sont des écoles de commissaires politiques. A la différence réelle que les commissaires politiques ne craignaient pas le risque physique, qu'il était accepté, car faisant partie du métier et s'ils étaient correctement rémunérés, ça n'allait pas plus loin.


Maintenant, on demande des moutons bien bêlant, voulant se contenter de l'aide sociale de plus en plus chiche que voudront bien continuer à leur accorder les gouvernements. Quand aux départements, certains parlent de suspendre le versement du RSA. Pourquoi ? Parce que c'est l'argent des pauvres, alors que c'est une dépense comme les autres. Pourquoi continuer donc, à payer les fonctionnaires, l'APA, ou tout le reste ? Quand on rompt la banque, on la rompt pour tout. Ou alors, c'est le mépris du riche pour le pauvre, qui au fond, mérite bien ce qui lui arrive.

Mais l'inconséquence d'un PDG s'augmentant de XX % (nombre obligatoirement à deux chiffres, sinon plus), alors qu'il "dégraisse", ne lui apparaît pas.

VW donc, promet du sang et des larmes à ses troupes. Et dénonce, "l'effet d'aubaine", notamment pour la Virginie Occidentale, qui poursuit la firme, et lui demande 32 millions de USD. Nul doute que tous les autres états US suivront aussi. A l'heure actuelle, ils ne vont pas rater l'occasion de tirer du fric de ces connards d'européens.

S'ils se pensaient au dessus des lois, notamment en Europe, où ils s'en tireront sans doute pas mal, aux USA, ce sera l'hécatombe, parce qu'on n'y badine ni avec la loi, ni avec la félonie. Et qu'on ne peut s'y asseoir impunément sur la loi. Vous savez, ce truc pour les pauvres.
Seulement, ils avaient seulement oublié que là-bas, terre promise, si les pauvres payaient de leur vie ou de leur liberté, les riches payaient de leur pognon, et plus ils en avaient, plus on leur en prenait...Une peine, civile ou pénale, là-bas, c'est réputé faire mal.

Sans doute, VW, comme Air France, ne s'en sortiront pas. Les PDG se contentent de protéger le plus longtemps possible, leur sinécure bien payée et ne demandant aucun talent.

En attendant, ce sont les cabinets d'avocats US qui doivent être content. Ils vont saigner VW comme un cochon. 1/3 des sommes récupérées pour eux, c'est Noël.

L' Allemagne, dont d'ailleurs, l'industrie subi un trou d'air, en Juillet et en août, c'est d'autant plus inquiétant que les mois de mai à octobre sont la saison de production industrielle...

L'Allemagne, d'ailleurs, si accueillante il y a 5 minutes aux migrants, (66 % pour), a subitement tourné sa veste (59 % contre, désormais). C'est le danger de la manipulation de l'opinion, qui change vite d'avis, une fois qu'elle a compris qu'elle était cocue.

D'ailleurs, le "besoin", d'une main d'oeuvre, sous entend l'existence d'une industrie. Si celle-ci voit son volume divisée par deux, suite à la crise énergétique, ce sont des chômeurs qui ont été importés...

Le monde occidental est devenu, comme dit Philippe Grasset, le monde de la narrative, sans aucun lien avec la réalité, et quelque fois la narrative se fracasse contre la réalité.
VW aux USA, et partout dans le monde.
Air France et son "dialogue", social, signifiant l'absence, justement de tout dialogue, et de l'acceptation totale et unilatérale de tout ce qu'elle demande.

La Syrie, désormais, où l'on voit la différence. Les frappes russes, qui ont détruit plus de matériel militaire en 3 jours que l'OTAN en une année, se voient doubler d'attaques au sol. Pour cette partie sanglante, ils ne manquent pas d'alliés. La logique de l'enlisement, n'est pas celle de l'Afghanistan, ni même celle de l'Irak.

Là, on n'est plus dans la narrative, mais dans l'action pure. C'est d'ailleurs dans la logique. Une frappe aérienne n'est utile que pour donner un assaut et briser une offensive adverse. Il est d'ailleurs curieux que la flotte aérienne de l'OTAN n'ait pas empêché les offensives de Daesch depuis un an. A part, bien sûr si elles n'étaient pas visées.

La Turquie, elle, est dans la narrative, dénonçant la violation de son espace aérien par la Russie, et Erdogan tenant un discours Ottoman. Il ne sera plus dans la narrative quand il osera abattre un avion russe. Cela, je doute de le voir. Mais ce qu'on risque de voir, c'est une zone d'exclusion aérienne russe en Syrie, une base de repli pour les Kurdes, et la loyauté des Alévis de plus en plus douteuse...

Mais, les protestations sur ces violations de l'espace aérien turc, se limitent à celle de la "communauté internationale", ou USA et larbins réunis. Les 85 % de la planète restant s'en tamponnent, et eux dont la souveraineté fut amplement et moult fois piétinée doivent même s'en réjouir, et eux, pensent fortement à l'espace aérien syrien, amplement piétiné par les avions de l'OTAN.

Cela me fait penser au très antique Giscard, qui disait que grâce à leurs missiles, les mirages français seraient capables d'abattre les Mig 29 s'ils avaient le culot de survoler la France. Ce que, visiblement, certains firent, de haut en bas, et pas seulement sur les bords, sans que rien n'arrive... A l'époque, abattre un avion soviétique, c'était une fantaisie qui arrivait fréquemment entre Alaska et Sibérie, et l'inverse aussi d'ailleurs, mais nulle part ailleurs...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Remuglemoi 11/10/2015 21:17

"Supprimer le RSA"....

Normal car les pauvres ne votent pas ou pire ils votent mal !

EnPassant 09/10/2015 16:12

Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, face à la pression migratoire, Angela Merkel a-t-elle vu juste en ouvrant ces portes ?

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/refugies-et-si-merkel-s-etait-trompee-512176.html

https://www.youtube.com/watch?v=K5YJikZLnvg

EnPassant 09/10/2015 11:31

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/industry/11920596/Volkswagen-scandal-on-the-same-scale-as-Enron-say-US-lawmakers.html

Phil du 06 07/10/2015 20:22

En parlant d'inconséquence, les Polonais, les Ukrainiens n'ont pas encore compris qu'ils ont eu du gaz gratos du temps de l'URSS et que maintenant il faut le payer (ou la la, c'est pas bon cela) ?
Après, il comprend très bien que leur chantage (les méchants russes vont nous envahir) ne marchera plus lorsque l'Allemagne aura son gaz livré. Ils seront comme marron et personne ne s’intéressera à eux (les USA n'y ont pas trouvé de gaz de schiste).
Sinon, je me disais que tu mets 50 russes en Syrie, cela ne passe pas inaperçu (sont pas doué pour se chacher comme la CIA en Syrie). Si on avait mis les 50 000 russes en Ukraine (sur l'équivalent d'un département français) cela se serait aussi vu.

"Nous ferons tout notre possible pour arrêter le gazoduc", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à l'agence."
http://fr.sputniknews.com/international/20151007/1018670794/gazoduc-president-polonais.html