Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 04:59

On m'a demandé mon avis sur la courbe de livraison d'essence aux USA.

C'est très simple en vérité.

La consommation moyenne qui était de 1900 litres par voiture et par an, est tombé, de mémoire à 1200 et on assiste à un pic de l'automobile. Le parc a globalement atteint un maximum, et a commencé à diminuer. Il est de plus vieillot, avec une moyenne de 11.4 années. Où est passée l'époque où les automobilistes pensaient changer leur automobile à 5 ans d'âge ou 80 000 km ?

Ces deux nouvelles cumulées doivent être remis dans leur contexte : l'économie, la puissance militaire et politique du centre de l'empire, s'effondre.

En réalité,la statistique US donne à penser que la crise a commencé en 2004, année où la consommation tombe quasi systématiquement en dessous de 60 000 milliers de gallons journaliers. Quand au point le plus bas (février 2014), avec moins de 19 000 milliers de gallons, il qualifie la "reprise" de l'économie comme une vaste fumisterie. D'autant que les prix aux USA sont autrement gentillet qu'en Europe.

Ce qui est observé en 2015, en fait depuis octobre 2014 n'est pas une reprise, mais un arrêt de la dégradation. ceci est dû à l'effet prix, mais ne fait rien remonter.

De toute façon, 102 millions de sans emplois, ça ne consomme pas des masses de gallons d'essence.

Effectivement, l'argument écologique présenté pour rééquilibrer les fiscalités entre diesel et essence sont du pipotron de première qualité. L'essence se vend mal, malgré les prix bas, comme d'ailleurs, tous les produits pétroliers en occident, comme d'ailleurs tous les autres produits.

Les excellences ont coupé le sifflet à la demande, en la compressant.

De plus, le redémarrage des consommations n'est pas forcément réel. Le bas prix du fioul incite beaucoup, ceux qui le peuvent, c'est à dire ceux qui possèdent un chauffage au fioul, à le stocker, en en commandant un peu plus. Il faut dire que les montants commandés avaient atteint un niveau ridicule. On commandait 200 ou 300 litres à la fois...

Cette dégringolade du gallon n'est qu'une manifestation de plus de la crise. 50 % des 20-25 ans sont encore chez les parents, comme 53 % des étudiants en France.

Dans les deux cas, l'expulsion précoce du jeune a disparu du modèle anthropologique US décrit par Todd.

Ce modèle anthropologique était finalement très pétro-dépendant. la dépense de véhicule et d'essence est devenue comprimable, mais on doit aussi parler des cohabitations.

"Le fait que les Etats se défaussent sur les familles ne peut avoir qu'un temps. C'est devenu un problème de société majeur."

De fait, l'état se défausse sur les solidarités familiales de beaucoup de choses : dépendance, aujourd'hui, étudiants, et demain retraités ? Les familles et les actifs peuvent absorber un certain nombre de choses, mais il existe une limite et une faille intrinsèque. Elles ne peuvent tout absorber, et la faillite et le krach immobilier sur la quasi-totalité du territoire est la marque de ce regroupement.

De même, même un jeune actif hésite à prendre son envol, à 1000 euros par mois...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Popeye 02/11/2015 12:50

Si l'état se "défausse sur les solidarités familiales", pas de souci.
Mais on revoit alors de 15,5% de CSG+CRDS et les 82% de charges salariales + patronales pour financer ces dites solidarités, et que ces ressources soient correctement utilisées.
Comment ça, pas possible? Ben, oui, ça priverait tous ces mamamouchis de leurs leviers d'actions clientélistes. Ils ne sont pas fous, eux.

Max 31/10/2015 18:56

L'article du monde est vraiment savoureux. Tout y est : La déchéance des Tanguy, l'horreur absolue du déterminisme social (Comment une telle chose peut-elle encore exister ?), la panne (définitive) du fameux ascenseur social, toutes choses si importantes pour nos amis les bisounours. Mais sa conclusion est optimiste puisqu'il dit que cela se ressent sur la fécondité ... Encore heureux ! Quand je pense qu'il y en a encore qui comptent sur leurs enfants pour payer leur retraite ...

Parmentier 31/10/2015 13:51

http://www.eia.gov/dnav/pet/hist/LeafHandler.ashx?n=pet&s=a103600001&f=m

Pour la période septembre 2011-janvier 2012, où on a une chute très importante (presque une verticale) , je ne vois pas à quoi ça correspond . Une idée ?
Pas d'évènement traumatisant, pas d'activité économique plus en déclin qu'à d'autres moments, augmentation du prix de l'essence ?

cosac 31/10/2015 13:29

( la crise a commencé en 2004) je pense plus tôt 07/2003 voir 08/2003 avec une montée du brut et le début des guerres US dans le monde je pense que sa a rétamer totalement la classe moyenne us .
En 2008 je suis allé visiter la cote ouest avec une voiture de location j'ai trouver un pays dans le coma sans vie sans activité ,des gens qui vendes leur bien façon foire a tout sur leur pelouse , une femme et 2 enfants dans un pickup avec toute leur vie dans la benne au milieu de la nuit une impression de fin d'empire.
Un serveur hispanique ne parlant pas un mot d'anglais dans un steak house, mais pire une industrie touristique complétement nul ,un monde sans énergie dont il ne reste plus que l'arrogance et des bombes, mais en les regardants les yeux dans les yeux je pense que pour eux c'est mort et ils le savent.
cordialement.

Abdel 31/10/2015 10:49

Pour les retraites aussi, la situation est tres inegalitaire au US

http://www.challenges.fr/monde/ameriques/20151028.CHA0987/usa-les-retraites-de-100-patrons-egales-a-celles-de-50-millions-de-foyers.html

Présentation

compteur

Recherche

Catégories