Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 23:52

Le bâtiment est en faillite en France. Ses entreprises constituent le1/3 des défaillances depuis 2012.

Bien entendu, la situation n'était pas saine, mais on cherche à regonfler le cadavre par des nouvelles injections de liquidité, par le biais d'un changement de l'attribution des prêts à taux zéro.

On ne peut faire plus bête. Mais le soufflet financier, lui, est retombé. Vu le mûrissement des prêts, le crédit crunch est difficile à parer. Cette montée au ciel qui existait, est nettement moins visible...

Presque la moitié des "prêts nouveaux", sont des prêts de renégociations, et seul l'effondrement des taux de crédits a permis de sauver les meubles.

Restent les couillons : ceux qui ont acheté en haut de bulle, qui finissent souvent en surendettement, l'amertume d'avoir pris une belle moins value.

Mais, dans le contexte, il faudrait que l'encours de crédit ne monte pas de 4 %, pour avoir une croissance, mais plutôt de l'ordre de plus de 10 %. On en est loin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

Présentation

compteur

Recherche

Catégories