Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 17:50

On a vu les résultats de la politique géniale menée depuis des décennies.

D'abord la libre circulation des personnes. C'est le nec plus ultra, paraît il. Le meilleur en sortira, nous disait on. Le meilleur ? C'est à voir, le pire, c'est sûr. Eviter l'attente aux frontières ? Et alors ? On ne meurt pas d'avoir été contrôlé. C'est vite fait. Je me rappelle m'être fait fouiller la voiture à la frontière italienne. J'ai survécu à cette irrémédiable épreuve, et, peut on admirer, sans recours à un psychologue, pour traiter le stress post traumatique. Surtout que je transportais 5 kilos de pommes.

Alors, maintenant, on s'étonne que certains personnages puissent traverser l'Europe sans aucun problème. Il faut donc dire merci à la commission européenne et à l'Union européenne. Et on peut penser que si on avait crée des passeports et des frontières, c'est que nos ancêtres étaient très loin d'être idiots, et que ça avait, quand même, une utilité certaine.

D'ailleurs, il n'est qu'à voir les différences entre les attentats. Au Liban, on fait aux explosifs, parce que des mecs qui s'amènent avec des kalach, verraient immédiatement la réplique, et on s'attaque à un avion russe en Egypte, parce que c'est évidemment beaucoup plus compliqué que d'attaquer le territoire russe. En France, c'était du gâteau : population désarmée et frontières ouvertes. Mais courage, la police est autorisée à porter son flingue en dehors des heures de travail...

On est encore loin des milices, et de l'armement de la population, chargée de faire les cadavres.

Petit rappel de la résistance en France. Avec quand même un soutien important de la population, un résistant en clandestinité ne vivait que quelques semaines libre. Après, il faut se poser la question de l'importance des force de l'ordre, numériquement parlant. 5000 policiers en plus, c'est se foutre de la gueule du monde.

Il paraît que l'immigration, c'est génial. Et même si les chaînes d'info nous serinent que les terroristes étaient français, nés en France, visiblement, eux, haïssaient ce pays. Et donc considéraient leur nationalité comme étant de simple convenance, et, quand on voit les noms, messieurs les politiquement corrects, vous agacez considérablement la population. Et arrivez à l'effet inverse. En soulignant lourdement, leur caractère "français", on martèle encore plus lourdement, en creux, leurs origines étrangères.

Fallait être tolérant. Pour la tolérance, il exist(ait) des maisons. Les français de la base connaissaient la différence entre le discours bisounours anti-raciste, et la réalité. Les victimes du racisme étant, politiquement et médiatiquement, toujours les "minorités", et jamais leurs auteurs.

Je me rappelle avoir un jour écouté une conversation. le "raciste", pour celui qui en parlait, c'était synonyme de "blanc". Et puis, le mot raciste, c'est tellement commode. c'est une excommunication, clôturant toute conversation.

Sans compter, la formule magique "faire le jeu du front national".

Mais l'inflexion est sensible. Bien sûr, on commence petit, parce qu'il faut se dégager de la gangue, mais nul doute que la politique de l'aile droite du FN, sera, à terme, totalement appliquée. Par lui, ou par un autre.

Cela fait partie des évolutions lourdes, "impossibles" en d'autres temps, mais qui font évoluer les acteurs. Comme ces députés français de 1914, qui refusaient l'impôt sur le revenu à 2 %, "confiscatoire", mais, qui, dix ans plus tard, le propulsaient à 90 %, et cela, dans une chambre "bleue horizon", encore plus à droite que celle de 1914...

Mais, la vérité de situation, est encore plus économique que celle, politique, et des attentats. Bien entendu, on peut se poser des questions sur l'attentat même. 3 + 1 qui se font sauter, sans presque personne autour (un passant tué), ce n'est pas cohérent. En se mélant à la foule, ç'aurait pu être, là aussi, un carnage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Occitan 21/11/2015 15:49

@nanar
Si je comprends bien c'est le gouvernement qui a orchestré les attentats dans le seul but de faire gagner le FN ?? il va falloir avoir de l'imagination pour disculper l'immigration suédoise de toute responsabilité dans les événements présent et futur.
Entre machiavélisme et connerie, c'est 99 % du temps le deuxième choix qui s'impose.

Alcide 20/11/2015 19:06

– le mystère des kamikazes du Stade de France : pourquoi ces types se font-ils sauter tout seuls à l’écart, sans faire de victimes, avec une toute petite ceinture explosive ? S’ils n’ont pas pu accéder aux tribunes (à vérifier) Ils auraient du au moins attendre la sortie des spectateurs…ou se rapprocher de groupes de passants…

Je pense qu’il est possible que ce soit un message du type « tête de cheval » pour le Président présent dans le stade.
Comme quoi , ils peuvent l’atteindre s'il n’est pas docile…

http://www.dailymotion.com/video/x1n51o_scene-culte-le-parrain_shortfilms

Jazzman 19/11/2015 20:40

Non, même au milieu de la foule ça n'aurait pas fait un carnage.
Au stade de France, 3 kamikazes qui se font sauter en ne faisant qu'une victime et un blessé.
En Seine-Saint-Denis, une femme qui se fait sauter sans faire de victime.
Visiblement la charge est juste suffisante pour tuer son porteur.
Un peu comme si ces types croyaient porter un gilet pare-balle, qui est en fait un dispositif d'auto-destruction radio-commandé...
L'explication officielle : un premier kamikaze se fait repérer et se fait sauter. Voyant cela son comparse se fait sauter aussi. Le troisième se fait sauter un peu plus tard dans un bistrot.
L'explication logique : les trois types devaient entrer au stade sans armes pour faire on ne saura jamais quoi. L'un d'eux est démasqué. Voyant cela, le "chef" actionne la télécommande d'auto-destruction et le deuxième part en fumée sans chercher à se mêler à une foule comme l'aurait fait un vrai kamikaze. Le troisième. peut-être hors de portée de la télécommande, ne comprenant plus rien se réfugie dans un bistrot pour demander ce qui se passe. On lui répond : reste où tu es, on vient te chercher...

nanar 20/11/2015 17:51

Tout à fait d'accord, ces histoires de kamikazes c'est très étrange...
Et si on rajoute le reste (passeport trouvé, exercice "répétition" du matin, téléphone trouvé dans une poubelle avec l'adresse de la planque, la vidéo où un témoin rapporte une conversation ou un futur kamikaze disait qu'il voulaient se faire payer sinon il n'y allait pas, etc.), cela ne s'améliore pas.

http://www.wikistrike.com/2015/11/breaking-news-la-preuve-que-les-attentats-de-paris-sont-un-false-flag.html
(article partagé plus de 94000 fois, je dois pas être seul à trouver cette histoire étrange)

http://www.wikistrike.com/2015/11/attentats-de-la-belle-epoque-un-temoin-parle-de-mercedes-noire-d-hommes-blancs-et-rases-de-pres.html

Présentation

compteur

Recherche

Catégories