Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bouh, j'ai peur...

8 Décembre 2015 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Le résultat des élections c'est marrant. Cela fait 31 ans que le FN fait peur, ils n'ont pas changé d'un iota leur politique pour ça. Au contraire, ils n'ont fait que l'empirer.

Alors, visiblement, le frisson ne dure que le temps du premier au second tour.

Mais il existe une carte bien plus intéressante, que n'aurait pas renié Mao Tse Toung. Il disait qu'il fallait grignoter les campagnes, pour que les villes tombent, comme des fruits mûrs.
Visiblement, c'est en cours. Le FN arrive en tête dans plus de 20 000 communes de France. C'est une image de l'impact réel. Et on voit dans le sud ouest un événement significatif, jamais vu depuis le siècle dernier, le basculement. De légitimiste et de royaliste, le sud ouest était passé à gauche, en un battement de sourcils, et l'était resté depuis. Donc, même le bastion devient perméable, et bascule.

On voit aussi que la Région parisienne a aussi de nombreuses communes qui passent au FN. Comme en Syrie, on voit une claire opposition ville/campagne, et l'impact de la désertification des services publics.

Mais, comme le dit Sapir, rien ne dit que le FN emportera une seule région. Il existe un "plafond de verre", qui fait que des gens ne voteront jamais et absolument jamais FN. Seulement, ce plafond, il recule. Il était de 82 % en 2002. Une confrontation FN/droite aujourd'hui, d'après sondage verrait 41/59. Et l'élection présidentielle est loin, et avec une cadence de + 40 000 chômeurs par mois, ce plafond de verre a une tendance certaine à reculer de plus en plus vite. Il faut voir les choses en dynamique.

En outre, le pouvoir UMPS pense fortement à une "thérapie de choc", néo-libérale, Sarkozy étant particulièrement instructif.

Il veut réduire massivement impôts et dépenses. Or, on sait très bien qu'on ne peut agir qu'à la marge, et pas selon ses critères. On pourrait abolir la loi de 1973, mais cela, il n'en est pas question, réduire les commandes aux copains, il n'en est pas question, non plus, donc, la seule manière d'agir, c'est :

- virer des fonctionnaires,

- réduire les retraites,

- abolir la sécurité sociale. Donc, je vous laisse deviner la facilité politique de faire la chose. Il faudrait lui confier le pouvoir, quelque chose comme 5 ans, pour voir comment il redresserait la France...

Mais, ne rêvons pas, on n'a jamais vu un néo-libéral réduire les dépenses publiques. Cela relève de la rêverie.

Autre variante envisagée en Finlande : 800 euros à tous le monde, en échange de toutes les prestations, et régression sociale absolue. On sait très bien, dans ce cas de figure, ce que cela signifie. La visite chez le médecin coûte 200 euros, et le médicament 100 minimum, et le salaire tombe à 400 euros... Donc, c'est une loi génocidaire.

Je discutais avec une personne "choquée" (le curé, le bedeau et même son éminence lui avaient dit que le FN c'était pô bien), Moi, je lui ai dit qu'il pouvait être choqué, tant qu'il touchait 2500 euros de retraite. Actuellement, il partirais non avec 2500 euros, mais avec 1300, et cela les néo-libéraux au pouvoir allaient vite se charger de rectifier. Et qu'il arriverait très vite à un niveau de "bengali amélioré", de 400 euros, grâce auquel il pourrait acheter ses 2 kilos de pain par jour. Il en a de la chance...

Le vote par département aussi présente cette image, très finalement, "lutte des classes", où les centre de pouvoir locaux . les votes umps se régionalisent. Les bastions de droite (paris, ouest parisien, ouest de la France, massif central, Lyon, Savoie), existent mais se marginalisent, et les bastions PS s'effacent. Le sud ouest, et la Bretagne, ça fait court, avec les bobos parisiens.
Mais l'évolution n'est pas terminée. Elle sera achevée quand des communes de taille significative voteront à 80 % pour le FN.
Palme de la bêtise et de la suffisance accordée à Hervé Renard : " mais les Français... C'est dommage qu'il y en ait beaucoup en France." Ce n'est pas une incitation à la haine raciale ? Ce pauvre petit riche mondialisé qui est traumatisé parce qu'il se dit qu'il crée la jalousie avec sa Bentley.

il oublie de dire que les riches, il y en a toujours moins de 1 %, et que les sélectionneurs de foot, cela a une utilité dans la vie réelle, totalement inexistante.

Continue comme ça, toi et ta bande d'inutiles friqués et donneurs de leçons, et la prochaine fois, ce sera 40 %.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

delta 09/12/2015 22:28

"Ce pauvre petit riche mondialisé qui est traumatisé parce qu'il se dit qu'il crée la jalousie avec sa Bentley. "

Son propos caractérise une idéologie piege , le self made man , sa bentley étant un attribut du mérite supposé . Si il avait du fabriquer lui même de A à Z sa bentley une vie n'aurait pas suffi . Les gens oublient un peu trop souvent qu'ils ne sont rien sans les millions d'ouvriers , techniciens , ingénieurs , chercheurs , etc qui ont façonné et qui façonnent un pays . Newton : " Si j'ai vu plus loin, c'est parce que j'étais assis sur les épaules de géants" .
on peut ajouter depuis la révolution industrielle les machines . Il fût un temps où ,les tables , les chaises , les horloges se transmettaient de génération en génération . il n'y avait pas les ressources et le temps disponibles pour en fabriquer tous les 4 matins .

Popeye 09/12/2015 11:26

Lu chez Eric Veraeghe, via la Lime de F Boizard :
il y a également une "lutte des classes" ou une lutte Paris-Province au sein du PS :
Hollande - qui n'a que formellement abandonné la direction du PS, les hommes de paille successifs au poste de Premier Secrétaire du PS depuis son arrivée à l'Elysée étant ses affidés - met en oeuvre une et une seule stratégie : arriver deuxième au premier tour de la présidentielle de 2017 derrière Marine Le Pen pour la battre au deuxième tour.
Donc se désister en 2015 aux régionales au profit des Républicains pour exiger la même chose en retour pour la présidentielle en 2017. Et tant pis pour les gueux du PS des fédérations de province qui vont perdre présidence et vice-présidence de région, mais surtout siège et indemnité relativement confortables.
Parce que le PS de région parisienne (dons sont issus Cambadélis, Valls, Dray et tous ceux qui exigent le désistement) se portent bien dans le boboland qu'est l'IDF.
Castaner en PACA, parachuté depuis Paris en PACA où il a commencé sa carrière politique comme attaché parlementaire d'un député socialo de Paris obtempère le petit doigt sur la couture du pantalon.
Saintignon en NPDCP, créature d'Aubry parachutée à Lille depuis Paris, fait de même.
Masseret, fidèlissime grognard du PS - qui au passage a amplement profité de plus de 30 ans de reversement partiel d'indemnités de sa part - et baron féodalo-socialiste mais pas parisien du tout, envoie chier les directives de l'état-major parisien.

Je trouve ça assez bien vu.

Phil 09/12/2015 11:07

C'est quand même drole que la réalité soit si différente que celle proclamée. Mais le vent semble tourner.
Non seulement, on apprend que le régime syrien laisse partir les 2000 terroristes et leurs familles qui terrorisaient une ville entière. Mais que les terroristes n'étaient finalement qu'une petite minorité bien armée par l'étranger et loin d'être la majorité. Ils auraient pu très bien les raser de la carte (après tout, c'est la faute des russes qui n'ont pas d'armes modernes).

Quand on voit ce qu'une poignée d'individus ont fait à Paris, on peut se rendre compte des problèmes générés par 2000 terroristes dans une ville alors qu'ils sont armés par les USA, la Turquie, l'Arabie Séoudite et le Quatar.

Il faudra bien filtrer les migrants et les francais de retour de Syrie/Turquie.

"L’accord conclu entre les insurgés et le régime syrien le 1er décembre sous la supervision de l’ONU prévoit le départ de ce quartier de 2 000 rebelles et de leurs familles."

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/09/les-rebelles-syriens-commencent-a-evacuer-le-dernier-quartier-de-homs-qu-ils-controlaient_4827571_3218.html

EnPassant 09/12/2015 10:56

Un document interne dévoile le fonctionnement de l'État islamique

http://www.lefigaro.fr/international/2015/12/08/01003-20151208ARTFIG00255-un-document-interne-devoile-le-fonctionnement-de-l-etat-islamique.php

et l'article du guardian
http://www.theguardian.com/world/2015/dec/07/leaked-isis-document-reveals-plan-building-state-syria

EnPassant 08/12/2015 22:31

Ne pas oublier aussi l'impact des réfugiés.
Les préfets sur ordre ventilent dans la France profonde des lots de réfugiés. ceux-ci atterrissent donc dans des endroits plus ou moins paumés et généralement avec un marché du travail assez peu réjouissant. Ils n'ont quasi aucune chance de s'y intégrer,mais en plus comme ils sont nourris, logés etc etc cela fait pas mal d'aigreurs aux alentours. Ne pas oublier que ces mêmes préfets et autres fonctionnaires gradés sont là aussi pour s'assurer que les chômeurs soient bien en décroissance en organisant la chasse aux méchants glandeurs pour les éjecter des listes et des comptes financiers.
Résultat coin paumé sans boulot (ou très peu)+étrangers avec secours qui sont refusés aux locaux = poussée locale à plus ou moins long terme de la couleur bleue marine

Les mêmes qui hurlent halte au fron,t en même temps lui mitonne gentiment des vagues de nouveaux convertis....

Bref sont fous ces romains