Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 00:59

... sur les ventes de pétrole (brut). En effet, depuis 1973, les USA interdisaient l'exportation de pétrole brut, et celles-ci étaient marginales (le Canada n'était pas concerné).
Visiblement, certains commentateurs ont respirés trop de vapeurs d'essence.

De toutes façons, les USA sont globalement un pays largement déficitaire dans leur consommation pétrolière, même s'ils le sont devenus récemment, beaucoup moins (5 millions de barils, contre 15).

L'exportation de produits raffinés était permise, et les USA le faisait faiblement d'abord (ils consommaient quasiment tout), massivement désormais avec la chute de consommation.

Cette décision est sans doute prise contre les syndicats, et parce que les stocks internes sont monumentaux, et que pour les sortir de Cushing, il faudrait une infrastructure à créer.

Le problème est que les USA, n'auront, en net, rien à exporter. Ils exportent déjà environ 400 000 barils jour, pour en réimporter autant.
Pour que cela joue, il faudrait que comme producteur, il soit producteur excédentaire. Ce qui est loin d'être le cas... Sinon, cela consisterait à exporter du brut, pour en réimporter... Le bénéfice globale en vue est simplement plus que minime. Un simple ajustement à certaines périodes de l'année, plus une manière de dire aux syndicats de se tenir tranquille, sinon on ira raffiner au Mexique.

Alors, ceux qui rêvent, comme dans "Le Monde", à une domination US, sont encore une fois, dans le rôle de propagandistes impériaux purs.

Le problème est le même pour le gaz. Le gaz transporté par méthanier est trop cher pour être compétitif, il ne s'adresse qu'à des niches. Le gaz compétitif voyage par gazoduc. Et, là aussi, pour peser, il faut être excédentaire, vraiment, non pour des quantités dignes de timbres postes.

Pour Bloomberg, la vraie nouvelle, c'est l'investissement dans le renouvelable. "What Just Happened in Solar Is a Bigger Deal Than Oil Exports ".
Seulement, à Bloomberg, ils font -encore- de vrais articles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Theoltd 21/12/2015 14:32

Mais non voyons, ils vont exporter le pétrole qu'ils obtiennent via Daesh. C'est tout. Toutes ces annonces de production américaine, de boom du pétrole de Schiste, tout cela est fait pour blanchir le petrole qui en fait vient de Syrie, d'Irak, de Libye et du Nigeria, bref de tous les puits sous contrôle de Daesh, Boko Aram, et autres couvertures.

Occitan 19/12/2015 18:15

Adishatz le collectif Reymond,

Pas de commentaires sur la victoire de la nation corse ?? tous pinzutu ?? :)

Alcide 19/12/2015 15:30

Attaque au gaz sarin imminente en Europe ?

US Begs For Russian Help As ISIS Sarin Attack On Europe Warned Is “Just Days Away”
Posted by EU Times on Dec 16th, 2015

A grim report circulating in the Kremlin today prepared by the Federal Security Service (FSB) states that US Secretary of State John Kerry and US Defense Secretary Ash Carter have, literally, “begged” for the Federations help in finding an Islamic State (ISIS/ISIL/Daesh) terror cell operating in the European Union (EU) who are believed to be preparing a massive Sarin gas attack against a European capitol city—an attack many intelligence experts are warning may be “just days away” from occurring.

http://www.eutimes.net/2015/12/us-begs-for-russian-help-as-isis-sarin-attack-on-europe-warned-is-just-days-away/

Les états voyous Wahhabites et Frères Musulmans auraient donc leur propre autonomie de Washington et recevraient leurs ordres mortels directement de l’hydre ploutocratique bancaire rothschildien ?

Je me demande si les 3 milliards versés par l’EU à Erdogan ne consistaient pas plus exactement en une avance sur les frais de constitution de l’armée de mercenaires djihadistes introduits volontairement car mêlés aux migrants par le traître Merkel sur le sol de l’EU.

Le chaos sur le sol européen serait donc proche pour cacher aux yeux des stupides Charlie les véritables responsables du terrible effondrement monétaire et économique qui serait imminent ?

Citadins, un cadeau utile, demandez un masque à gaz au père Noël , ce répit dans l'espérance de vie vous donnera la possibilité de demander des comptes aux gouvernements et à l’OTAN qui ont fourni le gaz à la Turquie.

Alcide 19/12/2015 15:26

Au sujet du commerce du pétrole
C'est dans les actes que l'on peut évaluer la volonté de vaincre Daech allias CIA/OTAN/Ploutocratie pétrolières . En effet :

La Turquie et l'Europe ferment leur ciel à l'aviation stratégique russe
Les pilotes russes engagés dans la lutte contre les terroristes en Syrie ont été obligés d'établir leur itinéraire en contournant l'Europe, cette dernière ayant fermé son ciel à leurs avions.

Les pays européens et la Turquie ont fermé leur espace aérien aux bombardiers stratégiques russes effectuant des frappes sur les positions de l'Etat islamique (Daech) en Syrie, a annoncé samedi aux journalistes le commandant en chef adjoint de l'aviation stratégique, le général Anatoli Konovalov.
Pentagone: les bombardiers russes à long rayon d'action frappent en Syrie
Selon lui, ce facteur a poussé les pilotes à construire leur itinéraire en contournant l'Europe.
http://fr.sputniknews.com/international/20151219/1020406437/turquie-et-europe-ferment-leur-espace-aerien.html

Si vous rencontrez un Charlie ou un Paris ou tout autre abruti du même acabit , dites lui que le commerce du vol perpétué par les assassins du Gladio déguisé en enturbannés est protégé par l'EU et l'OTAN et qu'il ne faut surtout pas bombarder les convois de pétrole du fils Erdogan achetés à Daech.

NB
Les pétroliers du fils Erdogan déchargent aussi leur cargaison en France.
Mollande l'ignore ?

Dizemanov 19/12/2015 10:06

ETAT D'URGENCE ECONOMIQUE : LE PLAN DE LA DERNIERE CHANCE OU LE PLAN MIRACLE ?
Un plan d’urgence économique qui serait d’un super plan de compétitivité organisé sur trois axes
1er axe : tout faire pour débloquer l’emploi : réforme du Code du travail, réforme des contrats de travail, suppression des seuils, alléger le coût du travail, revenir sur l’exonération des heures supplémentaires et l’âge de la retraite.
2e axe : création d’entreprise. Alléger le poids de procédures qui empêchent la création d’entreprises et surtout doper le secteur des nouvelles technologies.
3e axe : améliorer la fiscalité de l’investissent et du capital. On touche là à un sujet tabou, un des plus lourds du monde occidental.

http://www.jeanmarc-sylvestre.com/2015/12/16/rancois-hollande-improvise-un-etat-d%E2%80%99urgence-economique-pour-rebondir-sur-sa-droite

Alcide 19/12/2015 15:37

Le seul plan valable sur l'éthique , la morale , le droit et la survie de la société est de déclarer odieuse la dette publique totalement inventée , crée par la loi anticonstitutionnelle du 3 Janvier 1973 et d'inviter le système bancaire à aller se faire foutre.

Le reste est de la poudre aux yeux , de la déclaration ,de l'imprécation, du rêve pour ceux qui ne sont pas encore morts ou ruinés.

Horzabky 19/12/2015 10:05

"Un simple ajustement à certaines périodes de l'année, plus une manière de dire aux syndicats de se tenir tranquille, sinon on ira raffiner au Mexique."

Aucune loi n'est votée aux Etats-Unis, aussi bien par les Démocrates que par les Républicains, si elle ne profite pas aux riches. C'est aussi simple que ça.

Toutefois, je pense qu'en l'occurence il est possible que certains responsables américains aient eu une arrière-pensée. Les Chinois, pour ne citer qu'eux, essayent de se débarrasser de leurs dollars. Lorsque le pic pétrolier aura été passé, on passera aussi le pic céréalier, et là ça fera très mal.

Les Etats-Unis, s'ils sont toujours exportateurs de céréales, auront le choix entre vendre du blé aux Chinois (contre les dollars que ceux-ci ont accumulé), et nourrir leur propre population. Ils feront le deuxième choix, bien sûr : des dizaines de millions d'affamés se livrant au pillage sur le sol US, ça ferait désordre. Les Chinois se vengeront en vendant leurs dollars, même pour trois fois rien, et ce sera la fin du dollar. Pour caricaturer un peu, tout le monde aura plein de dollars, mais les rayons des supermarchés seront vides.

Alors, pour empêcher la catastrophe (ou plutôt pour la repousser le plus loin possible dans l'avenir, en espérant un miracle) autant dire aux Chinois de 2020 : "Le blé, on ne peut pas vous en vendre beaucoup, nous avons notre propre population à nourrir. Mais en revanche, on peut vous vendre du pétrole. Avec le pétrole, vous ferez fonctionner votre économie."

C'est juste une idée. D'ici 2020, on verra bien si je suis à côté de la plaque ou pas. Les dirigeants américains semblent incapables de concevoir un monde où le dollar n'est pas la monnaie de référence. Vendre du pétrole aux Chinois en se faisant payer en dollars, c'est un moyen de prolonger la supériorité du dollar sur les autres monnaies.

Les quantités de pétrole exportées par les USA pourront être importantes, si le prix du pétrole, sur le marché international, est très élevé. Cela ne durera qu'un temps, mais avec le gaz de schiste on voit que les dirigeants de la planète sont prêts à sacrifier beaucoup de choses pour prolonger de cinq ans leur mode de vie.

Si j'ai raison, ce sera un peu comme pendant la guerre. Il y a longtemps, mon père m'a raconté qu'au début de la guerre les gens avaient de l'argent. Mais pendant l’Occupation ils ont tout dépensé pour acheter au marché noir, si bien qu'à la fin de la guerre ils n'avaient plus un sou.

Le monde risque d'entrer dans un cas de figure semblable, si le prix du pétrole remonte à 100 dollars le baril : les nations qui ont accumulé des dollars pourront acheter du pétrole et des céréales (le Japon importe 90% de sa nourriture), mais seulement jusqu'à ce que leurs réserves de dollars soient épuisées...

Mais je crains que le système financier international s'effondre en premier, donc les choses ne se passeront pas ainsi. Je pense que l'on mettra au point des système de troc entre les nations. Celles qui s'en sortiront le mieux seront les nations comme la Russie. Poutine profite des sanctions prises par le bloc américano-occidental pour obliger la Russie à devenir auto-suffisante sur le plan agricole. Lorsque le système mondial s'effondrera, la Russie sera auto-suffisante sur les plans agricoles, technologique, et énergétiques, avec une administration solide et une population relativement homogène, russe à 80%.

Rien à voir avec nos banlieues, où en cas de pénuries je vois bien les imams du coin organiser le rationnement, comme Daech le fait en Syrie et en Iraq.