Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 18:59

Le BDI (baltic dry index) ou indice du fret de la mer du nord, vient de s'effondrer. A cette allure là, les navires trouveront du pétrole... ou du gaz, tellement cela descend. Sans doute, les pétroliers échappent ils à la règle, parce qu'on ne sait pas quoi foutre du pétrole, pas parce qu'il y a une surproduction absolue, ni progrès de production significatifs. Le déluge d'investissements n'a fait augmenter, en dix ans, que de 2 à 3 millions de barils/jour, alors qu'on obtenait de résultat à raison de 1 million de barils jours, pour des cacahouètes...

Le rendement décroissant dans toute sa splendeur.

Le BDI lui, indique un effondrement total du commerce international, et une situation sans issue. Les navires trouvent désormais difficilement des chantiers de démantèlement, en raison de la chute du prix de l'acier.

Mais, désormais, l'époque veut que les importants craignent la seule évocation de la réalité. Ils sont dans la narrative, et pas dans la vie. Seule, "l'extrême droite", désormais, à un langage de vérité.

Que ce soit pour "l'économie", ou les "migrants", l'heure est au mensonge d'état, à l'écrasement de la vérité, et des manifestations non politiquement corrects, où là, on trouve effectivement des forces de police en nombre suffisant et réprimant, et non quand il y a des agressions à la pelle.
le motif en est que les consignes sont claires : regardez ailleurs et classez sans suite, quand cela concerne les dits migrants. Dès fois que l'extrême droite en profiterait.
En réalité, l'extrême droite profite d'un discrédit général, causé par les mensonges en tous genres, petits et grands.

Pour l'économie, malgré le déluge de milliards, c'est aussi le krach des actions. Le "mieux", observé, n'était que de la propagande, le LLLL que j'avais décrit. Le plateau indiquait que la situation avait cessé -provisoirement- de se dégrader, ou se dégradait lentement, ce qui était tolérable.

Mais, même la consolidation boursière vient d'éclater.

Dans tous les cas, le problème est unique. Le pouvoir est trop attaché à faire plaisir au patronat, et à ses vaches sacrées, même si celles-ci se révèlent tuberculeuses. Migrants ? Décision du patronat. Il lui fallait de la main d'oeuvre, et tant pis si celle-ci est totalement inadéquate, et bientôt inutile pour cause de robolution. On ne voit pas si loin, chez le patronat, sinon, on ne demanderait pas tout ce qu'ils demandent, ce qui est la voie royale vers le pic à glace ou l'échafaud.

Il y a beaucoup de têtes chez les importants, mais le nombre de cerveaux est proche de zéro.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

RolandT 13/01/2016 13:52

Huhu... 402 pour le BDI ce matin, tout s'arrête dans le plus grand silence...

Gros Matou 12/01/2016 18:17

Bonjour M. Reymond

On peut bien réduire le transport du matériel industriel BDI ( baltic dry index ) mais on ne peut pas arrêter le MWI ( migratic wet index ) c'est-à-dire le transport des migrants d'une région vers une autre...et l'Europe semble la première touchée...mais elle ne sera pas la seule... L'augmentation du MWI est la réponse à la diminution du BDI...

La Gaule 13/01/2016 15:17

Si, si, on peut très bien arrêter le mouvement, et avec la même technique.
En coulant les navires.

Gros Matou 12/01/2016 17:41

Bonjour M. Reymond

Il faut relire ce grand prophète des temps modernes, K. Marx, qui avait sa petite idée sur l'effondrement du "Baltic Dry index"...

" Les crises succèderont aux crises, la déchéance du prolétariat s'approfondira, son nombre s'étendra jusqu'à la crise universelle où disparaitra le monde de l'échange"... (Manifeste du Parti Communiste)

Un grand prophète ce Karl Marx...

La Gaule 13/01/2016 15:16

Marx aurait eu du mal à avoir une petite idée sur le BDI (créé en 1999), et même pas une grande sur le BFI (Baltic Freight Index), son ancêtre créé en 1985.
D'ailleurs à l'époque de Marx, les matières premières n'affluaient pas beaucoup vers la Chine, laquelle n'étaient pas encore l'atelier du monde. Elles partaient plutôt massivement dans l'autre sens en échange d'opium, la raison même pour laquelle les occidentaux avaient fait ouvrir les ports Chinois à coup de canon.

http://www.les-crises.fr/les-guerres-de-l-opium-1/

Au début de cette séquence Marx en était au stade des généralités philosophiques et le prolétaire chinois n'était encore majoritairement qu'un péquenot auto-suffisant.
Il reste que l'apogée du BDI s'est située au printemps 2008 -juste avant la crise financière de l'automne- est qu'elle était largement due à la goinfrerie chinoise en matière d'énergie et de matières premières industrielles.
Son effondrement aurait du alors logiquement nous amener une armada de boat-people aux yeux bridés. Or je n'ai pas vu beaucoup d'asiatiques dans les shanty towns de Calais et d'ailleurs.
Les occupants des lieux doivent donc venir d'ailleurs et pour d'autres raisons... ?

Il faut dire enfin qu'il y a une grande différence entre Marx et un prophète, qu'il se réclame de lui ou d'un autre dieu. Marx, en principe, n'était pas destiné à être appris par cœur.

Phil 12/01/2016 16:26

On nous apprend que : "Explosion à Istanbul : la plupart des victimes sont des touristes allemands".
J'espère que cela sera un coup de semonce pour les idiots qui vont encore en Turquie pour y apporter leurs euros et y passer des vacances par cher. Après d'un autre côté, les allemands sont habitués aux turcs et syriens. Ils devront apprendre à vivre avec des explosions (comme les français).

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/01/12/plusieurs-blesses-dans-une-explosion-a-istanbul_4845683_3210.html

Gean Triste 12/01/2016 14:08

Bonjour M Reymond,

pour aller dans le sens de votre article et le sentiment de décroissance générale qui anime ce début d'année 2016, il existe un autre indicateur parmi d'autres bien sur, qui confirme le malaise de la "mondialoglobalisation.....", le cuivre.
Le cuivre est le troisième métal le plus utilisé au monde après le fer et l’aluminium.
A l'exception de quelques Hedge Funds qui le stocke les variations de prix sont faibles car c'est un métal très utilisé dans la construction bien sur, mais aussi la fabrication, de pièces automobiles, de circuits électriques, de téléphones portables, etc…
Le tarif du cuivre, en dehors des indicateurs conjoncturels qui peuvent être manipulés par l’ingénierie financière et fiscale, donne une précision l’état de santé de l’économie mondiale.
En premier lieu il est important de savoir que le N°1 consommateur au monde de cuivre est la Chine avec environ 45% du cuivre mondial.
La baisse peut en effet se traduire par la conversion de l’économie chinoise de l’investissement en actifs immobilisés vers une économie plus soutenue par les services et la consommation.
Le cuivre à baisse de -26% sur l'année 2015 (c'est les soldes) pour passé sous les 5000$/tonne.

Si la Chine ne consomme plus de cuivre, c'est qu'elle a du stock certes, mais si elle soutient son marché intérieur cela veut surtout dire que la consommation mondiale est en fort ralentissement.
http://www.kitconet.com/charts/metals/base/spot-copper-5y-Large.gif

Donc et pour conclure, juste avant que les stocks américains se soient effondrés en 2008, nous avons vu :
- une baisse des actions chinoises,
- une baisse du prix du pétrole
- une baisse du prix des matières premières
- une Baisse des « junks bonds »
mais, la plupart des «experts» de JT continuent de refuser de voir les signes avant-coureurs et font leur prêchent du #onteprendpouruncon

EnPassant 12/01/2016 11:51

Pound plunges to five-year low as manufacturing performance is worse than expected
No change to "dire" performance in UK's manufacturing sector

http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/12094473/Pound-plunges-to-five-year-low-as-manufacturing-performance-worse-than-anyone-expected.html

EnPassant 12/01/2016 11:48

RBS cries 'sell everything' as deflationary crisis nears
http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/12093807/RBS-cries-sell-everything-as-deflationary-crisis-nears.html

Le Gaulois libre 12/01/2016 10:39

Lorsque la corruption règne en maître absolu, l'éthique, la droiture et les valeurs morales finissent par relever du Code Pénal.

NeverMore 12/01/2016 10:38

le BDI à 415 au 11 janvier. En général, les points bas sont en février, on verra bien ...

Helios 12/01/2016 10:11

Une conséquence amusante de la crise financière. Les banques suisses (et aussi la BCE) appliquent un taux d'intérèt négatif sur les dépots. Les cantons suisses incitent donc les contribuables à reculer la date de paiement de leurs impôts.

http://globaleconomicanalysis.blogspot.fr/2016/01/unintended-consequence-of-negative.html

david 12/01/2016 10:06

Cher Patrick
D'abord je vous adresse mes meilleurs voeux pour 2016 qui sera, sans doute, une année riche en post reymondiens.
Pour vos constats, c'est assez évident. Par contre sur l'adhésion du patronat à l'immigration, c'est pas trop mon avis. Pour en connaitre qq'uns, ils seraient franchement contre.
Mon avis sur les migrants est plus politique : Diluer la nationalisme dans un beau bordel libanais (les élites libanaises vont très bien !) et s'assurer le vote de crêve la faim (80% du vote musulman ->PS) pour perpetuer la dictature duopolistique. En plus ces migrants se satisferont bien d'un pays bien meilleur que le leur et ne viendront pas discuter tout de suite de la politique du pays. Tout benef pour l'LRPS. On comprend qu'il faut diaboliser le FN par sidération médiatique car une fois que les "blancos" (Chrétiens et athée) auront compris le tour de passe-passe, le vote deviendrait ethnico-confessionnel et donc bye-bye la laïcité.
Enfin, et j'y crois de + en +, l'impact néfaste du judaïsme politique (ou américanisation) sur la France est la cause déterminante de cette immigration. Mais bon je laisse les explcations de ce phénomème très réel à Ryssen. En fait c'est surtout la réalité de ce que je vois tous les jours qui me fait dire que ce monsieur très politiquement incorrect est assez proche de la vérité.
Les guerres de religion ne sont pas éteintes, ce sont les judéo-protestants qui les ont gagnés, mais chut faut pas le dire. Une fois intégré cela, tout coule de source de manière logique. On comprend mieux l'acharnement sur la laïcité car c'est un faux nez pour nos oligarques. Si on recommence à parler de la réalité ethnico-confessionnelle de nos élites, ça serait le meilleur chemin pour un énèrvement général. Une personne qui se rend compte qu'elle s'est fait rouler dans la farine devient très méchante une fois la phase de refus intellectuel passé.

Phil 12/01/2016 08:04

Tout baigne. Sortie de crise pas avant 2017.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/01/11/le-parapetrolier-cgg-lance-son-plan-de-sauvetage_4845304_3234.html

Présentation

compteur

Recherche

Catégories