Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 03:52

Est arrivé, mais, à mon avis, il oublie dans son paramétrage, une petite chose. La donne énergétique. Oui, je sais, je rabâche. Pourtant, toute notre société est centré sur le pétrole, et l'énergie fossile. Et se taper 1400 millions d'habitants, ou même seulement, 400, avec moins de pétrole, en attendant 90 % en moins, c'est un challenge inouï.

Ce n'est même plus de la puissance, c'est un fardeau. Du moins, tant qu'un nombre significatif n'est pas mort.

Là aussi, la courbe de Hubbert est d'actualité. On atteint un optimum, puis cet optimum devient lui même un fardeau.
Comme me l'ont dit des lecteurs, on voit aux USA les magasins vides à cause de snowgeddon. Bien sûr, ça ne durera que quelques jours, mais certains sont déjà en porte à faux. Ils ne comprennent pas le hoquet dans l'approvisionnement. Les sages ont quelques jours de nourriture devant eux.

Imagine t'on que cet état devienne chronique ? Avec une population urbanisée, et urbanisée dans ses conceptions. Qui n'imagine même pas que le système puisse se gripper totalement.

Dans ce cas là, l'aggiornamento sera encore plus rapide. Imagine t'on quelques jours sans eaux ? Les plus sages ont des bouteilles. Quelques unes. Les autres ? Ma mère me faisait voir une source où petite, elle allait remplir les brocs. Elle n'est pas potable et ne l'a jamais été, dit on. Seulement la population locale avait son immunité, dont elle avait payé le prix, certainement, à une époque.

La Falaise de sénèque, est, à mon avis, plus probable. Les réfugiés irakiens qui sont arrivé en Allemagne repartent souvent en grand nombre. Ils sont venus. ils ont vu. Ils ont compris. Quelques uns s'acharnent.
Mais dans le monde, aucun pays ne s'attache, sauf sans doute la Russie, à bâtir une autre économie. On a vu des troubles en Tunisie. Et le renouveau de l'agriculture, dans ce qui fut un grenier à blé ? C'est pas moderne coco, et puis, personne ne veut le faire. Tout le monde veut une place bien dans la société pétrolière, qui permette de bien gagner sa vie.

Enfin, ça c'est vite dit. Parce qu'avec les "réformes" de l'indemnisation chômage, et du code du travail, dont tout le monde, paraît il est d'accord, ce n'est que cautère sur jambe de bois, et au delà des fainéants de chômeurs, des fonctionnaires qui foutent rien, des qui méritent pas leur place, on ne pose pas la question centrale du pétrole.

Cette question, elle va se poser. Avec la chute libre des investissements, on va assister, avec un décalé, à la chute de la production.

Le système, va, automatiquement, se mettre en mode "reset". Même si l'élite voulait le faire, ou pas, le reset se fera. A mon avis, l'élite est bien trop conne pour faire le reset à froid.

Donald Trump, semble t'il, correspond à un souhait de la population US : mettre fin à l'empire. C'est aussi un autre effet du pic pétrolier. L'Amérique, avec moins de pétrole, est incapable de soutenir l'empire, son armée, sa marine, son aviation sont obsolètes.

Elle est renvoyée vers ses démons internes, et les questions de dévolutions, que la croissance commencée en 1861-1862, avait fait passer au second plan.

Là où Michel Drac a juste, c'est quand il dit que la superstructure des élites est en train de se fracasser. Et à mon avis, elle n'a qu'une explication. La fin du pétrole; Ce "satané pétrole", est en effet, vital pour l'élite. Où est la mondialisation quand il n'y a plus de pétrole pour faire voguer les navires ? Ou que les prix du pétrole et leurs variations tuent soient les producteurs, soient les économies des consommateurs ?

Ils avaient oublié ce "petit détail", comme les abrutis acharnés à construire NDDL ont oublié ce petit détail...

J'ai vu qu'on a dit que les transports bénéficiaient de ce bas prix du pétrole ? Le transport maritime ? Visiblement pas... Le transport aérien ? Une petite embellie, mais il a besoin que cette baisse devienne définitive... Le transport terrestre ? Un peu. mais la finalité de ce transport ? Euuuuuuuuuhhhh...

Le pouvoir renverse la table ? Pas vraiment, je dirais que l'élite se fracture, sur des antiennes antédiluviennes, puis elle est balayée et remplacée par une autre plus réaliste.

Les élites savent elles que c'est cuit ? Non, pas vraiment. Quand on voit les politiques, comme Holland et Sarkozy (mais aussi tous les autres) et le soviet qu'est le Medef, je dirais qu'elles ne sont pas vraiment au courant.

Ils vivent dans le bal de cendrillon. Les 12 coups ne sont pas loin, mais ils ne le savent et ne le soupçonnent même pas.
Quand l'élite est aussi burnée en immobilier qu'elle l'est en France, on voit qu'elle est basiquement, très bête.

Le ministère, n'est plus un ministère, c'est une agence immobilière. Vous vous imaginez vivre combien de temps dans un snowgeddon de plusieurs mois à Paris ?

40 000 morts supplémentaires cette années. La population peut être une variable d'ajustement très rapidement ajustée. Dans les pays développés, et encore plus vite, dans les pas développés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

didier 28/01/2016 16:09

"Les révolutions ne se préparent pas, il suffit de laisser agir le gouvernement." Lénine

raleur !! 28/01/2016 10:33

40.000 morts de plus ? Normal !!

1945 on baise à veut tu en voila !! Baby-boum
Soixante ans plus tard : papy-boum des retraites !
Dix ans de plus , et les pipes de 70 ans commencent à casser !

Qui y a t'il d'anormal à une augmentation des décès ???

julienr 27/01/2016 19:31

?

julienr 27/01/2016 19:30

en parlant de prospective, que pensez vous de l'économie collaborative et des théories de Rifkin, le cout marginal zero pour remplacer justement le pétrole ?