Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 16:57

La mode voulait, à une époque, que les vieilles automobiles prennent le chemin de l'est européen, ou de l'Afrique. C'est sans doute toujours le cas, mais, ici, on s'aperçoit, avec une palme pour le JT, qui pour une fois, donne la nouvelle, que le marché de la voiture d'occasion de plus de 16 ans d'âge, est aussi important que la vente de neuf aux particuliers, en France même.

De plus, la vente de voitures neuves aux particuliers s'adresse à une tranche d'âge de 55 ans, et plus, mais pas trop, après, ce sont les frais de maisons de retraites...

1200 euros pour une bagnole, voire beaucoup moins, et, comme pour les vide-greniers, une économie inattendue qui switche le neuf.

Parce que, dans une certaine civilisation, il est très difficile à impossible de se passer de la voiture.

Là, la solution intermédiaire, avant la disparition de celle-ci, c'est de passer au tacot. On a déjà connu ça, avec les voitures des années 1950, clinquantes et rutilantes, roulant toujours à Cuba, entretenues consciencieusement entretenues par leurs propriétaires. A tel point, que, devenues collectors; le régime les échangeait tout aussi consciencieusement et gratuitement au propriétaire, contre une Lada neuve.

Bien entendu, le marché du neuf s'est aussi considérablement dégradé, avec des marques conçues à l'origine pour le tiers monde, Dacia, notamment, et pour laquelle, les autorités compétentes (Renault) ont mis un certain temps à percuter pour réaliser que ce produit serait tout aussi viable en Europe même. Et que ce serait même leur marché essentiel.

Les stratèges économiques, donc, ne se sont pas aperçus de la paupérisation de la population.

En ce qui concerne donc, la paupérisation, les représentants du MEDEF siégeant à la cour des comptes, veulent réduire les indemnités de chômage. Vous pouvez donc, aussi, les inviter à dîner.

La connerie à ce point là, ça devient un exploit, digne des demi-dieux grecs (mais ça ne vaut pas l'exploit d'Hercule, rendant femmes 120 vierges en une nuit, bizarrement, celui-ci n'est pas décompté...).

Le citoyen de base appréciera donc, le traitement qui lui est réservé, en comparaison des largesses aux migrants. Les termites rongent donc, en même temps que la cervelle des représentants du MEDEF à la cour des comptes, le système économique.
Le système, d'ailleurs, est tellement rongé, que d'après le site zerohedge, qu'au Dakota, le prix du pétrole est arrivé à - 0.50 USD. Vous avez bien lu. On est dans le prix NEGATIF. Sans aller aussi loin, une qualité est tombée à 8.5 USD, en chute de 80 USD, par rapport à il y a deux ans. D'une manière générale, les 30 USD le baril, sont un plancher largement enfoncé aux USA.

Bien entendu, ce ne sont pas les meilleures qualités, mais, comme dans le cas de l'automobile, c'est l'effondrement économique qui est visible. Il y a une formidable atonie de la demande, et la baisse de la consommation se traduit par une paupérisation sans précédent, et, malgré la chute des prix de l'essence, même aux USA, on est passé à autre chose.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans transport terrestre
commenter cet article

commentaires

Al 24/03/2017 06:17

En ce qui me concerne, je n’ai jamais eu recours à une voiture neuve. J’opte tout le temps pour les autos d’occasion, car je n’ai pas de quoi m’offrir une bagnole à plusieurs milliers d’euros.

vu de sirius 20/01/2016 14:29

Il y a une chose qui m'a frappé c'est qu'outre la popularité des voitures style Dacia, la taille des bagnoles elles-mêmes tend à augmenter, ils ont même fait des nouvelles versions luxe de la Fiat 500 ou de la Beetle VW sur stéroïdes, on ne compte plus les énormes Espace familiales ou 4X4 , fortes consommatrices de Diésel (mmm.... y'a bon!nos poumons les remecient), càd que le comportement de la population va exactement à l'encontre de ce qu'il serait rationnel de faire-le "scaling down"-est ce, consciemment ou non un défi de la part des gens qui en ont assez de ce qu'ils perçoivent comme un prêchi-prêcha hypocrite? comment une grande partie de la population a-t-elle encore les moyens de se payer des "carrosses" à 20.000 € au bas mot (accessoires ou customisation non compris ?) j'avoue que ce comportement compulsif des consommateurs est pour moi une énigme!

Jazzman 21/01/2016 09:24

Vous savez certainement qu'on ne prête qu'aux riches. Plus généralement, on ne mise que sur ceux qui ont du succès. Il faut donc afficher votre richesse et votre réussite.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories