Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 16:06

Au Vénézuela. Et pas qu'un peu.Le litre passe de 0.01 $ à 0.60. Ce qui donne des chiffres de 6000 %, mais objectivement, c'est plutôt un simple alignement d'un prix symbolique, sur un prix bas.

Mais c'est le prix avec la devise au marché officiel (10 bolivar pour 1 $), au marché noir, le dollar vaut 1045 bolivar. Pour couvrir le coût de production, il faudrait un minimum de 12 bolivar le litre.

Les zétazuniens seront contents. Considérant que tout pétrole est LE LEUR, ils tolèrent que les autres consommateurs le paient plus cher qu'eux, mais frémissent de rage quand ils paient moins.
Ce mouvement est général dans tous les pays producteurs, même s'il est de moindre ampleur.
Pour la majorité des ressortissants des pays pétroliers, d'ailleurs, le bas prix du carburant est d'ailleurs le seul avantage qu'il accorde à la population.

Le pétrole détruit le reste de l'économie, et un développement ne peut avoir lieu que quand il n'y en a pas. Les erreurs de politique économique imputée au régime ne sont donc pas.

D'une manière générale, l'abondance de matières premières est plus paralysant, que dopant. Le pétrole détruit le reste de l'économie.

Il y a bien longtemps qu'on a mis la "Dutch disease", en évidence.

Pour revenir à l'actualité française, la course vers le sous développement se poursuit, avec le démantèlement de la sécurité sociale qui pourtant, assure une productivité haute, comme l'affirme l'OCDE, et la Bêtise monumentale de la loi El khomri. On pourra donc travailler 12 heures par jour, soit de 8 heures à 20 heures. Cette branquignole ignore donc que la durée optimale et efficace de travail, c'est 6 heures par jour, et qu'après, on fait de la présence, et rien d'autre.

Mais pour ça, il faudrait déjà avoir travaillé. Et ne pas se contenter de répéter les poncifs éculés du MEDEF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

dizemanov 22/02/2016 10:43

Curieux trafic de pétrole entre les US et Israel :

Trafigura to ship West Texas oil to Israel

David Sheppard


Swiss commodities house Trafigura will ship one of the first cargoes of benchmark US crude oil to Israel in the coming weeks, as the end of a decades old export ban lets American oil flow to international markets.

Shipping West Texas Intermediate to Israel is profitable due to a glut of oil, which has pushed storage capacity at the crude’s main storage hub close to its limit, and so may relieve downward pressure on the most actively traded US oil contract, which has fallen to a 12-year low.

The move also represents vindication for the oil companies and politicians that lobbied for the lifting of the US export ban — a legacy of 1970 Arab oil embargoes — arguing it would give Israel and European allies an alternative to Opec and Russia.

The 700,000 barrel cargo is expected to be part of a flotilla of vessels booked this week to carry the first overseas shipments of WTI since the 1970s.

Stocks at the giant storage hub of Cushing, Oklahoma — known as the “Pipeline Crossroads of the World” and the delivery location for the WTI contract — have hit record levels, attracting nimble traders.

“Trafigura has sold prompt loading WTI to the Israeli refining system,” said Ben Luckock, Trafigura’s global head of crude oil. Mr Luckock said it was currently profitable to ship WTI to Europe and Israel for contracts due to be delivered in March. “We believe a number of vessels of WTI crude oil have recently been fixed to Europe.”

Since the US crude oil ban was lifted in December a number of oil tankers have already sailed to Europe, but these have primarily been of condensate — a type of ultralight oil that is generally blended with heavier crude before processing by refiners.

Trafigura declined to say who they had sold the cargo to, citing client confidentiality. There are two oil refineries on Israel’s Mediterranean coast and the country also has large oil storage tanks operated by the secretive Eilat Ashkelon Pipeline Company, where traders sometimes send crude until they can find buyers.

Shipping WTI overseas could help alleviate concerns storage at Cushing is rapidly approaching capacity. That may have an outsized influence on the benchmark US contract price, which trades on CME Group’s New York Mercantile Exchange.

The shipments of WTI make economic sense, in part, because a so-called “super contango” has emerged, when contracts for immediate delivery trade at a big discount to later contract months. That can allow traders with access to storage and shipping to lock in the price difference.

Trafigura’s cargo is booked to sail from Houston in late February or early March. The discount of the WTI contract for March delivery hit $2.90 a barrel versus the April contract last week, the highest in five years. Combined with a $1 discount of WTI to international benchmark Brent that is enough to cover pipeline and shipping costs.

Reuters reported last week that French oil major Total was also looking at possible exports of WTI stored at Cushing, but said the company had not yet booked a tanker as of Wednesday.

Analysts say Israel may be looking to buy more oil from the US as it views the country as a secure source of supplies, though Trafigura said the destination of the cargo was purely based on economics.

The US always maintained at an agreement to sell oil to Israel in the event of a major supply disruption, a deal reached as the US helped broker Israel’s withdrawal from Egypt’s Sinai peninsula in the late-1970s.

Additional reporting by Gregory Meyer in New York

http://www.ft.com/cms/s/0/7c837d36-d738-11e5-829b-8564e7528e54.html#ixzz40sgEm5zh

EnPassant 22/02/2016 09:51

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/les-lois-el-khomri-vont-creer-de-nouveaux-chomeurs-552205.html

BA 21/02/2016 19:06

Dimanche 21 février 2016 :

Le maire de Londres annonce qu'il fera campagne pour une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le maire de Londres, le conservateur Boris Johnson, a annoncé aujourd’hui qu'il fera campagne en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/21/97001-20160221FILWWW00132-le-maire-de-londres-annonce-qu-il-fera-campagne-pour-une-sortie-du-royaume-uni-de-l-union-europeenne.php

Vendredi 19 février 2016 :

Grande-Bretagne. Les partisans du Brexit en tête des sondages.

Si le référendum pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne se tenait aujourd'hui, les partisans du "non" l'emporterait avec 36 % des suffrages.

Les Britanniques favorables à une sortie de l'Union européenne ont deux points d'avance sur les partisans du maintien, selon un sondage de l'institut TNS publié vendredi. Dans le cadre du référendum promis par le Premier ministre David Cameron, 36 % voteraient « No » et 34 %, « Yes ». Les indécis représentent 23 % et 7 % n'ont pas l'intention d'aller voter.

Sans tenir compte des abstentions, le rapport de force, encore plus favorable au Brexit, passe à 39 % pour la sortie, contre 36 % pour le maintien.

http://www.ouest-france.fr/europe/ue/grande-bretagne-les-partisans-du-brexit-en-tete-des-sondages-4045183

Dizemanov 20/02/2016 23:12

Les salariés d'EDF sont appelés à la grève ce jeudi, alors que l'entreprise, en grande difficulté financière, doit annoncer la fermeture anticipée de plusieurs centrales au fuel et au charbon. Comment en est-on arrivé là? Combien cela va coûter à l'État actionnaire? Quels sont les risques? Thierry Gadault, auteur de EDF, la bombe à retardement, répond sur RMC.
Si l'on en croit le titre de son livre, c'est tout simplement "une bombe à retardement". Thierry Gadault, rédacteur en chef du site d’informations Hexagones.fr et auteur de EDF, la bombe à retardement (édition First), était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi, alors qu'une nouvelle grève est prévue à EDF, la troisième en trois mois, à l’appel des syndicats CGT, CFE-CGC, CFDT et FO. Les syndicats appellent les salariés à se mobiliser pour la "pérennité" d’EDF, "du service public et des emplois", alors que l'entreprise doit annoncer ce jeudi lors du Comité centrale d'entreprise la fermeture anticipée de plusieurs centrales au fuel et au charbon.
"Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy l'a dit lui-même en présentant les résultats de l'entreprise : la situation d'EDF est critique". Si le chiffre d'affaires a progressé de 2,2 %, les bénéfices ont été divisés par trois, passant de 3,7 milliards en 2014 à 1,2 milliard.
"Pour comprendre pourquoi la situation est si compliquée aujourd'hui, il faut remonter aux années 2000 quand EDF a acheté des entreprises partout dans le monde, ils ont perdu un fric monstrueux, se sont surendettés, et aujourd'hui EDF n'a plus d'argent", explique Thierry Gadault.
"L'État s'assoit sur 1,8 milliard de dividendes"
A tel point que l'État, actionnaire principal de l'entreprise, doit renflouer les caisses à hauteur de 5 milliards d'euros, selon certaines sources, et se passer des dividendes qui lui sont dus. "Et pourtant l'État a besoin de beaucoup d'argent en ce moment, ses caisses sont vides, et ne pas toucher 1,8 milliard de dividendes qu'EDF devait lui verser, ça montre à quel point la situation est grave".
Conséquence, EDF n'a plus les moyens d'investir, "alors que le groupe doit dépenser 51 milliards d'euros pour moderniser et augmenter la durée de vie de ses centrales nucléaires en France". C'est pour cela que Thierry Gadault parle de "bombe à retardement". "On prend le risque d'un accident très grave en prolongeant la durée de vie des centrales de 20 ans. Les centrales ont été construites pour durer 40 ans, et EDF veut les pousser jusqu'à leurs 60 ans".
"On sait qu'il y a au moins une quinzaine de réacteurs nucléaires sur les 58 en France qui sont dans un très sale état : des fissures, des enceintes qui ne sont plus étanches… Un certain nombre de cas sont extrêmement inquiétants".
"Les Français ne paient pas l'électricité à son juste prix"
Face à cette situation critique, EDF demande une nouvelle augmentation des tarifs. Une demande légitime, selon le journaliste d'Hexagones.fr. "Ça fait 30 ans que les Français ne paient pas l'électricité à son juste prix, rappelle-t-il. L'État a menti depuis 30 ans pour ne pas donner d'arguments aux anti-nucléaire et a refusé d'augmenter les prix de l'électricité pour nous faire croire que l'électricité nucléaire était à bas coût. Le fait de dire que grâce au nucléaire nous avons l'électricité la moins chère du monde, c'est un mensonge"

http://rmc.bfmtv.com/emission/edf-en-crise-financiere-on-prend-le-risque-d-un-accident-nucleaire-tres-grave-952572.html?hash=1b7f1b73-341e-4acd-ba5b-9b4cb7b33ded&utm_medium=social&utm_source=facebookpage

Alcide 20/02/2016 18:11

Bien sûr, nous sommes à l’abri du grand krach économique , social et monétaire tout comme nous sommes à l’abri d'un échange nucléaire provoqué par les mêmes criminels au pouvoir qui soutiennent politiquement , arment et financent les coupeurs de tête modérés envoyés détruire la Syrie:
( les mêmes qui font des attentats en plein Paris)

....Une source proche du président russe Vladimir Poutine m'a dit que les Russes ont mis en garde le président turc Recep Tayyip Erdogan que Moscou est prêt à utiliser des armes nucléaires tactiques si nécessaire pour sauver leurs troupes face à une attaque turque Arabie. La Turquie est membre de l'OTAN, un tel conflit pourrait rapidement dégénérer en une confrontation nucléaire à grande échelle...

Robert Parry – the investigative reporter who broke the Iran-Contra story for the Associated Press and Newsweek – wrote yesterday:

A source close to Russian President Vladimir Putin told me that the Russians have warned Turkish President Recep Tayyip Erdogan that Moscow is prepared to use tactical nuclear weapons if necessary to save their troops in the face of a Turkish-Saudi onslaught. Since Turkey is a member of NATO, any such conflict could quickly escalate into a full-scale nuclear confrontation.

Washington’s Blog asked one of America’s top experts on Russia – Stephen Cohen, professor emeritus of Russian studies and politics at New York University and Princeton University, and the author of a number of books on Russia and the Soviet Union – what he thought of Parry’s claim.
Suite:
http://www.washingtonsblog.com/2016/02/experts-invasion-syria-lead-nuclear-war.html

Dormez braves gens.

BA 20/02/2016 15:22

Il ne faut pas confondre une construction démocratique et une construction anti-démocratique.

Le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne se tiendra le jeudi 23 juin 2016, a annoncé samedi le Premier ministre David Cameron à l'issue d'un conseil des ministres, le qualifiant de « l'une des plus grandes décisions d'une génération. »

Et en France ?

Nous allons avoir un référendum sur l'appartenance de la France à l'Union européenne ?

Ou alors, en France, il n'y aura plus jamais de référendum sur la construction européenne ?

Et aux Pays-Bas ?

Ils vont avoir un référendum sur l'appartenance des Pays-Bas à l'Union Européenne ?

Ou alors, aux Pays-Bas, il n'y aura plus jamais de référendum sur la construction européenne ?

Le suspens est insoutenable.

Si la construction européenne était démocratique, il y aurait 28 référendums, dans les 28 pays membres de l'Union européenne, le jeudi 23 juin 2016.

Je dis bien : « Si la construction européenne était démocratique ... »

Malheureusement, dans le monde réel, la construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique.

BA 20/02/2016 12:18

Samedi 20 février 2016 :

Migrants : vers l’implosion de Schengen et une crise humanitaire en Grèce.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/02/19/migrants-la-politique-europeenne-sur-le-point-d-achever-la-grece_4868148_3214.html

La Gaule 20/02/2016 11:53

Bonjour les durs,

Quelle est la signification de la loi El Konnerie ?
1)
D'abord politique franco-française à l'évidence, puisqu'elle va permettre d'enquiquiner la droite « républicaine » -laquelle ne pourra pas faire autrement que la voter depuis le temps qu'elle piaille contre les 35 heures- tout en posant un jalon de plus pour la formation du grand parti herpétique majoritaire dont « le pays a tant besoin » (entendez dont l'oligarchie mondialiste a tant besoin pour en finir une bonne fois pour toute avec ce pays).
Cela est joliment dit ici :

http://www.eric-verhaeghe.fr/la-loi-el-khomri-est-elle-vraiment-un-coup-de-maitre-politique/

La formation du grand parti en question permet d'ailleurs au passage de faire un clin d’œil à l'électorat ciblé, du style « de toutes les façons, puisque nous ou les autres ce sera désormais pareil, autant que ce soit moi plus tôt que l'AUTRE ».
J'ai toujours dit qu'entre un authentique méchant rusé comme hollande et un looser congénital comme Juppé, les choses étaient pliées d'avance. N'en déplaise aux instituts de sondage, lesquels retourneront d'ailleurs leur veste en faveur du petit ventru jouisseur dès que leurs bailleurs de fond le jugeront finalement mieux placés pour défendre leurs intérêts.
Quelqu'un qui a eu la peau de Sarkozy ne fera qu'une bouchée du neurasthénique de Bordeaux, et la sainte alliance des retraités pourrait tout à fait préférer le premier au deuxième (Quelle importance au fait ?).
Il faudrait pour cela que la montgolfière poussive de la gauche se débarrasse de ses trublions lesquels, on l'a vu aux dernières régionales, ne pèsent plus rien.
Voilà, c'est fait !
Les verts sont maintenant mouillés jusqu'à l'os -la grosse Cossue en tête. Taubira ne ralliera plus que la Guyane (je suis méchant avec les guyanais dont la moitié au moins du pays déteste cette petite bourgeoise bounty parvenue), et Mélenchon vient de réaliser le saut de la mort, le même qu'avait fait Chevènement en 2002 mais avec encore plus de handicap (je ne vois aucun souverainiste de droite se rallier à ce gugus, le créneau étant occupé par DLF).
Le même Mélenchon à propos duquel le blogueur de gauche Descartes vient d'avoir cette pensée forte : « La politique du « front contre front » a échoué parce que le PG a essayé de séduire l’électorat populaire avec un discours pensé par les « classes moyennes » pour les « classes moyennes ».
(Sur les questions énergétiques, le même Descartes devrait tout de même lire Patrick Reymond. Encore un effort camarade !
http://descartes.over-blog.fr/)

Bon, Sapir y croit encore. C'est son côté fleur bleue. On lui pardonne, à ce dernier grand bonhomme de la gauche à qui l'on peut encore pardonner quelque chose.
Le trouillomètre à zéro des classes moyennes (je rappelle que pour PR elles n'existent pas, normal, il ne s'intéresse pas à la psychologie) fera le reste au second tour, si la stabilité du pays tient jusque là...

2)
Géopolitique ensuite. Là aussi tout est limpide et encore fort bien dit par le même :

http://www.eric-verhaeghe.fr/hollande-prepare-francais-a-arrivee-massive-de-migrants/

La gauche herpétique (je rappelle que le virus de l'herpès est de la même famille que celui du sida) prépare tout simplement la mise à niveau du code du travail au ras des pâquerettes, celles sur laquelle doivent venir se vautrer nos millions de futurs invités, invités par notre chère concubine l'Allemagne (vous savez, le couple, chabadabada).
Pour ceux bien sûr qui trouveront du boulot, selon leurs rêves les plus fous. Celui entre autre de rallier nos délicieuses classes moyennes -celles qui n'existent pas- que le monde entier nous envie.
Désolé les gars (je parle aussi pour les femmes, même si elles semblent rares), j'ai l'impression que le créneau est bouché. Je sais qu'un Gattaz et d'autres légumes d’appellation germanique contrôlée dans son genre font probablement le même calcul que leurs prédécesseurs au début des années soixante dix, dans l'urgence cette fois de l'effondrement de « l'atelier du monde » chinois et des décombres de la mondialisation :

« Et si l'on misait sur les crevards à deux euros de l'heure plutôt que sur les robots ?». Géniaaal Pierrot !

Désolé les gars ! Ce ne sera ni le patronat français ni le patronat allemand qui décidera. Du côté de Wall Street et de la CIA, on a autre chose en tête que la comptabilité analytique concernant l'avenir économique de l'Europe.
Pour le logement en tout cas, on peut faire confiance à la grosse Cossue pour aménager les budgets déjà maigres en conséquence et créer dans notre pays les ghettos supplémentaires dont le troisième millénaire a besoin. Tout le monde connaît des histoires comme celle qui suit.

http://www.tvlibertes.com/temoin-a-charge-n1/

(Juste un truc, Charlotte. On t'aime bien, en plus t'es mignonne -ne craint rien, je suis pédé- mais le générique en leitmotiv obsessionnel avec la paire de menotte, cela fait trop penser à l'ancien « droit de savoir » du sinistre Charles Villeneuve).

En attendant, voici quelques nouvelles « du terrain » -comme disait un vieux garçon d'ici trop brillant pour ne pas aller se faire pendre ailleurs (ouf! Cela fait du bien de rester entre débiles).

https://www.youtube.com/watch?v=tJbwLcwZEkQ

Finalement, les souverainistes chevronnés dans mon genre ont peut-être tort. Si elle se trouve un ennemi intérieur commun et un ennemi extérieur clairement désigné, la fusion européenne se fera... dans la douleur et par la violence.
La puissance économique de l'Allemagne n'est qu'un éléphant sur des échasses, et ce pays est déjà mort de par la psychologie féministe de ses femmes, devant laquelle le principe masculin s'est évaporé. On a vu récemment à Cologne et ailleurs ce qu'était réellement une occidentale féministe urbaine : en puissance rien qu'une pute dans un harem.
La deuxième partie de la dernière vidéo de Rougeyron l'illustre très bien.

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/29/01/2016/accueil/videos/grand-entretien-de-janvier-2016-avec-pierre-yves-rougeyron4/

J'aime bien Rougeyron, c'est un vrai politique au sens où l'entend Sapir, en plus d'être très jeune. Soral par exemple, malgré tous ses mérites, n'est pas un politique. C'est un agitateur torturé qui fait narcissiquement don de sa personne sacrifiée à l'humanité souffrante, ce dont cette dernière se fout royalement. Le Logos devrait relire René Girard, s'il l'a jamais lu.
(Oui, je sais ! Il y a un mot que les gens comme Rougeyron, Michéa et bien d'autres ne prononceront jamais. J'ai déjà dit que dans le contexte actuel de la France la seule tactique a adopter est celle de la taqiyya.).
Pour finir, et puisque je viens d'évoquer Michéa, cette autre mise au point sur l'agonie de la gauche, par l'un de ses disciples.

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/17/02/2016/accueil/videos/paul-francois-paoli-quand-la-gauche-agonise/

Déjà rien que pour le fait de rappeler ce qu'avait dit l'invraisemblable Clémentine Autain (on la voit souvent avec Jorion celle-là, un beau couple de gauche) sur les viols de Cologne :
« quand les russes ont envahi l'Allemagne, il y a bien eu deux millions de viols ».

(chiffre hypertrophié au passage, qui n'a été avancé que très récemment par des journaux comme l'Immonde et Libé, on sait dans quel contexte, ceux avancés par de vrais historiens étant plus modestes et surtout moins exhaustifs -TOUS les alliés ont violés des allemandes en 45).

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150413.OBS7070/les-allies-aussi-ont-viole-des-femmes-allemandes-en-1945.html

Salut les durs.

christ 20/02/2016 10:24

mais pour ça il faudrait savoir ce qu'est travailler ....tout à fait !et c'est bien ce qui est reproché à tout ces cons d'élus ;ce sont des glandeurs , des assistés qui se nourissent de notre labeur et prétendent nous donner des leçons ; sans eux , on s'en sort , sans nous ils coulent ;

logique 19/02/2016 20:04

J'imagine bien le MEDEF et l'HERPES rêvé de tels augmentations, et je ne parle même pas d'EDF. :) :)

C'est vrai que parfois, trop souvent :) :), je me demande comment nous avons réussi a en arriver là en l'espace de 20 ans. Je ne compte pas les 20 années précédentes qui y ont été surement pour beaucoup même si cela ne se comprenait pas encore. Autant de bêtises cumulés depuis 40 ans avec tout de même une sacrée excellence pour les 20 dernières.

On est passé d'un démocratie " cause toujours " a une démocratie " ferme ta gueule " pour faire court. C'est tout de même assez flippant de voir que tout fout le camp en accéléré, la cadence n'augmente pas spécialement mais cela fait de plus en plus de mort un peut partout. Et même chez nous.

Avec l'angleterre qui veut couper les ponts. Il y a des chances que cela se reproche. A quand une ONG soros pour organiser le transfuge des migrants vers l'angleterre. D'ailleurs se sera surement le sport français que de servir de passeur. :) :)

Tout est possible, mais il semble qu'il n'y ait qu'une chose impossible ! c'est que cela s'améliore.

D'ailleurs les russes et européens sont enlisés au moyen orient. Les US vont tenté de reprendre l'Amérique du sud. Si il y arrivent La nouvelle terre saintes sera surement le continent américain.

Mais je pense que c'est déjà trop tard pour eux. allez louïa :) :)

A mon avis cela va chauffer un peut, le printemps arrivent bientôt lété et le singe de feux va surement faire des siennes.

Pour les observateurs attentif, 2016 va ouvrir la porte aux remboursement de 2018 des 10 ans. Ca va être chaud. M'enfin si mais calcules sont bon. A partir de 2020 on devrait retrouver un peut d'activité en france, les crédits arrivent a maturité, le 15 ans. Si nous n'avons pas bu la tasse d'ici là.

Parce que les obligations se ne sont pas des crédits comme les autres. Il faut rembourser le capital a la fin :) :) Et il faut bien trouver l'argent quelque part :) :) :)

Ca va être chaud ...........

Parmentier 19/02/2016 18:03

"Le pétrole détruit le reste de l'économie, et un développement ne peut avoir lieu que quand il n'y en a pas."
C'est exactement la différence entre le Maroc et l'Algérie : le Maroc a la 'chance' de ne pas avoir de ressources pétrolières& gaz , il est obligé de se développer par ses propres moyens .Voire la mise en service d'une des plus grandes centrales solaires au monde (https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_Noor).
Dans des reportages consacrés à la Grèce , on voit sur les toits de Athènes pleins de système de d'eau chaude solaire à thermosiphon ( http://www.flickriver.com/photos/paspog/14216754819/)
...en Algérie, qui ne manque pas de soleil ! gros, gros retard.(http://www.france24.com/fr/20160111-algerie-economie-chute-baril-petrole-hausse-carburant-vie-courante-inflation-dinar)