Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 16:37

C'est un montant de 200 millions de dollars de pots de vin, qui est réclamé à leurs bénéficiaires, par la FIFA, via la justice US.

Quand on connaît la férocité que peut atteindre la justice US, on ne se pose pas de questions.
En même temps, on se pose la question : pourquoi cette justice US ? Manque de confiance évident dans le retour qu'il y aurait ailleurs.

On se draperait dans sa vertu en lambeau, en parlant de présomption d'innocence, et la justice de certains pays n'enquêterait même pas.
Seulement, aux USA, on se dit qu'une peine, fut elle civile, et même uniquement civil, ça doit faire mal, surtout si elle n'est que civil.
Enfin, tout le beau monde des "sportifs-pas-intéressés-par-l'argent-mais-n'aimant-pas-les-papiers-et-attendant-10-ans-pour-se-faire-payer", c'est du pipeau, ce que le vulgus pecuum savait depuis longtemps.

Le gâteau était savoureux, et ils en vivaient bien, mais pas assez pour ne pas se servir encore plus. Preuve étant faite, donc, que bien payer quelqu'un ne l'immunise pas contre la corruption, mais l'y rend réceptif.

Où est l'époque ou le footeux de base passait pour riche en achetant quelques appartements, et un magasin de sport à sa retraite (sportive). Bien entendu, il n'était pas sensé avoir gagné assez d'argent pour ne plus rien faire jusqu'à sa retraite.

Pour ce qui est des anciennes instances dirigeantes, elles sont toutes, sur la liste des condamnés. LA preuve que le système était complétement gangréné.

Nous ne pouvons donc qu'être content, très content, si la justice américaine y met un peu d'ordre, même si, il ne faut pas se leurrer, c'est au prix d'une prise de contrôle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

compteur

Recherche

Catégories