Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aspiration.

17 Mars 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Un phénomène de vortex est en train de se constituer avec les énergies renouvelables. Elles sont en train de prendre une force, par la baisse de leur coût, que rien ne pourra les arrêter.

Le pionnier en l'espèce, l'Allemagne fait sa révolution, et la conséquence de cette révolution, c'est l'effondrement du coût, qui métastase à la planète.

Une révolution industrielle a toujours un centre. Le reste suit. Avec plus ou moins de retard.

"l'agence indique que le doublement de la part des renouvelables d'ici 2030 entraînerait des économies 15 fois supérieures aux coûts ".
A l'horizon 2030, ce serait 4200 milliards d'économies annuelles réalisées...

On voit donc deux chemins divergents. Le fossile et le nucléaire, voient sans cesse leurs coûts augmenter, pour les autres, c'est la dégringolade.

L'Allemagne a donc presque atteint son objectif 2020. Il était de produire 35 % de son électricité en faisant appel au renouvelable. Il a été atteint les 32 %. On peut penser raisonnablement qu'il sera dépassé.

Comme le changement est synonyme de rupture de rente, les géants de l'électricité, incapables de gagner de l'argent eux-mêmes, se tournent vers l'état maman, et lui demandent des milliards d'indemnités. Réaction on ne peut plus habituel d'un patronat gavé, qui veut bien empocher les bénéfices, mais dont la religion impose de refiler les pertes à l'état.

D'ailleurs, il faudrait leur expliquer que le capitalisme n'est pas la rente, et qu'à un moment, il y a des phases de basculement techniques, qui entrainent des investissements massifs dans de nouvelles technologies, qui déclassent les anciennes.

La phase d'investissement est très coûteuse et aléatoire. Merde, et le dividende ???

Les grands de ce monde, attachés à l'ordre économique politique et social existant, ont du mal à évoluer, vue leur mentalité de rentiers.

On voit aussi comme un schéma peut vieillir très vite, en même pas une année.

Il reste qu'avec plus de 30 TWh en une seule année pour le renouvelable, c'est une grosse accélération.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article