Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 18:52

EDF n'a pas les moyens de construire de nouvelles centrales, ni, sans doute, de faire le grand carénage, dont le coût a été sous estimé de manière enfantine.

Il reste désormais que la recherche, dans les énergies renouvelables met un turbo fabuleux, qui aura tendance à déclasser définitivement le nucléaire.

Le solaire hybride, devient d'actualité, avec un taux de récupération de l'énergie affiché à 60 % (chaleur et électricité). Qui dit mieux ?

Edf est une entreprise surendettée et ruinée par des politiques d'expansions sorties de cerveaux malades. Le nucléaire est aussi la marque d'un état profond qui se moque bien de la démocratie.

Donc, je pense que la solution la plus cohérente qui sera choisie pour le démantèlement, sera de garder les centrales à l'arrêt, le temps que la radio-activité qui peut décroitre significativement puisse disparaitre (40 ans), et que ne reste que la radio-activité longue.

Les dirigeants, devraient apprendre des lois simples d'économie. Si on veut faire remonter des prix de gros, notamment à l'exportation, il faut déclasser certaines productions, et en France, ce qui reste de thermique est insuffisant.

Défendre le nucléaire conduit inévitablement, à fermer certaines centrales, et pas que Fessenheim, sinon la catastrophe, au moins économique, attend EDF.

Tels les chinois et leur charbon, il faut que les dirigeants EDF apprennent que ce n'est pas la quantité vendue qui compte, mais le prix.

A l'heure actuelle, toute l'Europe déclasse des centrales électriques. Comme le nucléaire fait 80 % de la production en France, il est nécessaire aussi, de réformer des centrales, au lieu de s'entêter.

On sait très bien qu'une résistance "élastique", est souvent stratégiquement plus efficace qu'une résistance bornée et sur place qui n'amène que le désastre beaucoup plus vite.

Les cerveaux malades devraient aussi savoir, que le temps des négociations aussi, sont du temps gagné. Même si on concède certains replis, on peut tenir une ligne générale beaucoup plus longtemps. En concédant une centrale ou deux, par an, ils feraient preuve d'intelligence, mais visiblement, ce n'est pas leur objectif, et ce n'est pas dans leurs capacités.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Présentation

compteur

Recherche

Catégories