Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 00:19

En marche, oui, mais vers quoi ? On avait déjà le mouvement, comme le Medef, on voit ce que ça a donné.

La fusion de l'UMP et du PS, visiblement, est en bonne voie, le seul problème, c'est que le soviet à Môssieu Macron, ça ne donnera qu'un soviet, même si, dans un premier temps, il attirera quelques élus complétement tarés. (Vu le nombre d'élus tarés, vous allez me dire qu'il risque de faire le plein).

Une belle gueule, ça ne fait pas un programme, et un programme de régression, ça reste un programme de régression.

Le résultat ne se fera pas attendre et sera logique. Un micro sondage annonce MLP faisant 45 % des voix, chez les moins de 35 ans, ce qui lui laisse une marge de progression, celle-ci atteignant les 50 % dans les régions ravagées par la crise économique. Et pour nouveaux retraités, il y a un truc qu'ils vont adorer, c'est la chute des pensions de retraite de 20 %, grâce au triplé CGC-CFTC-CFDT.

Le passage au 50 %, c'est la simple poussée au niveau national, d'une tendance observée au niveau régional. La posture morale, et la belle gueule réunie, ça ne règle aucun des problèmes économiques crées par le libéralisme économique, et celui-ci, avec Macron, serait notablement aggravé.

Cela me fait penser aux offensives républicaines espagnoles pendant la guerre civile, dans les années 1930. Grâce à certaines, les républicains n'avaient "presque pas reculé", au dire de leur propre presse...

Personnellement, je pense que cela fait un peu tarte de se réclamer, "d'un monde d'avant", qui visiblement, a, pour tous les observateurs, tant soi peu impartiaux, complétement capoté.

La mondialisation, n'est ni heureuse, ni incontournable. Elle est sur la défensive, et en recule partout, d'abord pour la cause physique qu'elle manque de jus. Elle ne fonctionne qu'avec un soubassement énergétique en général, et pétrolier en particulier.

Déifier le commerce, c'est bien, seulement, le commerce avec des gueux désargentés, ça n'a pas de sens. Et on se demande, dans le monde, qui demain ne sera pas un gueux désargenté.

Panama papers nous dit on, a été lancé contre les ennemis de l'Amérique. C'est possible, mais il y a aussi, des dégâts chez les amis : Macri et Cameron, par exemple.

Et les classes dirigeantes apprennent, à leurs dépens, qu'il y a aussi une hiérarchie mondiale. Et que certaines peuvent être allégrement sacrifiées. Comme l'avaient été les riches russes dans leur place financière offshore de Chypre.

Hillary Clinton est mise en cause désormais pour les Panama papers, et les activistes noirs l'accusent désormais d'avoir ravagé leur communauté, ce qui n'est pas entièrement faux. Et même totalement vrai. Cela avait été fait, pendant la présidence, où son mari lui servait de prête nom, pendant que lui sautait les stagiaireEs (c'est sans doute pour cela qu'il était le plus doué).

Pour Yellen, il y a eu aveu : l'économie américaine est une bulle, et elle est en récession en 2014 et 2015. Bien entendu, il faut toujours prendre pour argent comptant, l'inverse de ce qu'elle dit. Comme ça, on a aucune chance de se tromper. Personnellement, ce genre de personnage, je crois toujours l'inverse de ce qu'ils disent.

Quand la dette galope 3 fois plus vite que le pib, et encore, officiellement, il y a un problème global d'insolvabilité. En réalité, le pib décline, et la progression de la dette est un déni de réalité absolu. Qui la remboursera ? La planche à billet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Alcide 10/04/2016 13:52

La marche vers le vide.
Hors sujet mais beau et émouvant.

Coup de gueule du Saker à propos d’une Europe qu’on lui a volée
Par The Saker – Le 26 mars 2016 – Source thesaker.is

Ma dernière chronique sur l’Europe a suscité beaucoup plus de réactions que prévu, et je sens qu’il me faut répondre à quelques-uns des commentaires qui ont été faits et simplement partager avec vous non pas tant mes pensées que mes sentiments à propos de l’Europe et de son malheureux sort. Attention, ce sera une diatribe de colère, écrite avec tristesse et le désespoir au cœur, et sans aucun égard pour les bonnes manières ou la rectitude politique – ni l’orthographe ou la grammaire, d’ailleurs.
http://lesakerfrancophone.fr/coup-de-gueule-du-saker-a-propos-dune-europe-quon-lui-a-volee

NB
Même le FN omet dans son programme de tuer les banques ainsi que le système maffieux de création monétaire à leur seul profit et donc répudier la dette odieuse par construction puisque faite de monnaie inventée.

J'ai tout ce qu'il faut pour passer un agréable Armageddon économique , un verre à la main et attendre la suite des événements confortablement installé loin de la merde ambiante.
Mais je pense à partir car je ressens toute la tristesse que décrit Saker de ma France qu'on me vole.

BA 10/04/2016 11:34

Dimanche 10 avril 2016 :

80% des Français ne veulent pas que Hollande se présente en 2017.

La candidature du Président François Hollande pour la présidentielle de 2017 est fortement rejetée, selon un sondage de l'Ifop pour le JDD.

Lorsqu’on demande à l’ensemble des Français s’ils souhaitent que François Hollande soit candidat  à un second mandat, 80% d’entre eux répondent non.

Directeur général adjoint de l’Ifop, Frédéric Dabi relève qu’il y en a même 54% pour dire, de façon tranchée, "certainement pas" (26% répondant : "Non, plutôt pas").

La situation est d’autant plus "compliquée" pour le chef de l’Etat qu’il n’est même pas, en l’état, majoritaire dans l’électorat PS : 53% disent non au renouvellement de son bail à l’Elysée.

Mais voici le paradoxe : par réalisme ou par fatalisme, 67% des Français - dont 77% des sympathisants socialistes - pensent aujourd’hui qu’il sera bel et bien candidat en 2017.

Un Hollande candidat quoiqu’il arrive à un second mandat ? C’est aussi l’avis de 68% des sympathisants du parti Les Républicains et de 60% des supporters du Front national. Prise en compte de la détermination du président ? Sans doute. Prise en compte aussi, tout l’indique, de la logique des institutions de la Vème République : jamais jusqu’ici un président sortant a renoncé à se représenter pour un second mandat.

http://www.lejdd.fr/Politique/80-des-Francais-ne-veulent-pas-que-Hollande-se-presente-en-2017-780413

DUPONTG 10/04/2016 00:58

E.Macron="young leader" de la french american foundation=larbin des US..
tout comme holland et juppé d'ailleurs...
donc à peu pres toutes les "chances" d'avoir la meme politique de cireur de pompes des US et de bruxelles qu'aujourd'hui en 2017

BA 09/04/2016 12:02

Emmanuel Macron = Institut Montaigne = MEDEF.

Le mouvement lancé cette semaine par Emmanuel Macron est hébergé au domicile particulier du directeur de l'Institut Montaigne, d'inspiration libérale, a découvert Mediapart.

La polémique est elle aussi "en marche". Le mouvement politique lancé le 6 mars par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, En Marche, n'est peut-être ni de droite ni de gauche. Mais il est très proche de l'idéologie libérale de l'Institut Montaigne, lui-même parfaitement compatible avec les idées du Medef.

Découvert par Mediapart, le lien était à chercher dans les mentions légales du site du mouvement (elles ont été modifiées depuis la publication de l'article, mais Mediapart en a conservé une capture d'écran). 

Celles-ci faisaient apparaître le nom du directeur de la publication du site, Véronique Bolhuis, et son éditeur, En Marche, association loi 1901 domiciliée au 33 rue Danton, 94270 Kremlin-Bicêtre.

Véronique Bolhuis est la compagne de Laurent Bigorgne, le directeur de l'Institut Montaigne, détaille Mediapart. Et l'adresse de l'association est celle du domicile privé du couple.

L'Institut Montaigne est un groupe de réflexion proche des idées du Medef. Durant les dernières années, il s'est notamment positionné pour donner la priorité aux accords d'entreprises sur le code du travail, pour supprimer les allocations logement (APL) pour les étudiants non-boursiers, pour travailler plus sans gagner plus, rendre dégressives les indemnités chômage, supprimer la prise en charge du congé parental, et porter l'âge de départ à la retraite à 63 ans.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/macron-son-mouvement-en-marche-intimement-lie-a-l-institut-montaigne_1780429.html

EnPassant 09/04/2016 10:29

http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2016-04-08/rte-annonce-630-m-d-investissement-en-alpc-d-ici-a-2020.html

Horzabky 09/04/2016 09:41

Notre société est en appauvrissement rapide, mais cet appauvrissement touche peu ceux qui ont déjà quelque chose. C'est pour ça que beaucoup de gens ne s'en aperçoivent pas. Quant à ceux qui sont touchés par l'appauvrissement, ils sont généralement trop jeunes pour pouvoir faire des comparaisons.

Je le vois bien à partir de ma situation personnelle. J'ai une bonne retraite, elle est certes figée, si bien que mon pouvoir d'achat diminue un peu chaque année, mais j'ai déjà tout ce dont j'ai besoin. Mes enfants sont grands et travaillent. Je n'ai plus de crédits en cours. Je vis mieux que lorsque je travaillais et que je devais à la fois payer les traites de mon logement et les études de mes enfants.

Mon plus jeune fils a 25 ans, il a une licence, et il vit de missions ponctuelles, en intérim. Il vit encore chez moi, et il n'a pas de voiture. À son âge, j'avais un bon job (officier de police), avec une sécurité d'emploi totale, et je vivais déjà en couple avec ma future épouse. J'habitais un appartement que je louais, et bien sûr j'avais une voiture.

Ma future épouse ne travaillait déjà pas, mais cela ne nous empêchait pas de vivre confortablement, avec vacances à la mer ou à la campagne, etc. Chose qui serait beaucoup plus difficile à faire aujourd'hui avec un seul salaire.

Multipliez cette situation par quelques millions, et vous comprenez pourquoi l'économie périclite...

J'oubliais la dernière initiative des surdoués qui nous gouvernent : remplacer les petits Français qui manquent à l'appel, dénatalité aidant, par des migrants à peine lettrés, dont la culture est différente, etc. En oubliant que l'épuisement des ressources serait tout aussi vrai s'il n'y avait pas d'immigration.

Les Allemands sont en train de remplacer une génération d'Allemands bien payés par des migrants sous-payés, qui n'auront que rarement les moyens de nourrir une famille.

La Gaule 10/04/2016 10:56

Ce que démontre votre intéressant commentaire est que le pays est encore riche, et qu'une nation aussi vieille que la France ne s'effondre pas si facilement.
Un économiste bien en cour écrivait il y a plus de vingt ans « richesse du monde, pauvreté des nations », un petit pamphlet à prétention économico-scientifique qui fut encensé par le petit monde libéral à un moment où la mondialisation s'annonçait irrésistible et heureuse.
Aujourd'hui, le même devrait revoir sa copie et écrire « richesse encore relative des nations et pauvreté du monde », si l'on admet que les trillions amassés dans les coffres virtuels des paradis fiscaux ne sont que des promesses de richesses.
Là est le vrai hiatus et l'impasse annoncée.

manuel 09/04/2016 09:05

Bonjour,

le seul moyen qu'aurait le ps/ump/lr de sauver les meubles , est d'obliger eelv à jouer pleinement leur rôles de lanceur d'alerte , en particulier sur le lien pib et energie pour que tout le monde comprenne enfin que la croissance perpetuelle c'est fini . Certes d'un coté ils se tirent une balle dans le pied , car il faudra en tirer toutes les conséquences notamment sur la gestion des activités , le partage des ressources de la planète et des richesses qui sont produites avec ,sur la démographie , mais de l'autre il leur restera toujours l'autre pied , pour être "en marche " à cloche pied (hi) . Sinon leur horizon c'est cul de jatte .
Pour MLP , je serais curieux de connaître la proportion entre ceux qui pensent qu'elle pourrait vraiment redresser la barre , et ceux qui souhaitent simplement retourner la table . Je pose la question , car lors d'un reportage sur trump , un sympathisant , le profil type décrit par Jancovici , à savoir la personne loin d'un grand centre urbain , souffrant des conséquences de la récession due à une irrigation energétique de plus en plus difficiles . Ce sympathisant expliquait qu'avec Trump se serait de nouveau comme avant ... risque d'y avoir des déceptions .

La Gaule 10/04/2016 10:57

Trump, comme MLP et d'autres, ne sont que le troisième pied de la table qui n'en comporte que trois. Et tout le monde sent plus ou moins explicitement que la table devra de toute façon être renversée.
La déception de la chose n'est VRAIMENT plus le problème.
Il y a simplement ceux qui veulent finir le repas tranquille avant d'avouer au loufiat qu'ils sont à sec (les électeurs des « partis  raisonnables » et ceux des « partis aventuristes »), et ceux que le loufiat n'a même pas invité à s'asseoir parce qu'ils ont des trous au pantalon (le reste, qui d'ailleurs souvent ne vote pas).
Les illusions n'ayant plus d'avenir, je voterai personnellement sans état d'âme pour MLP, comme on crache par terre.
Ah, j'oubliais … Il y a deux élus debout sur la table, un « socialiste » et un « républicain »,avec un nœud coulant autour du cou.
Cela par contre, n'est pas une illusion, mais un petit plaisir vaguement revanchard.