Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 16:29

Pierre Jovanovic a parlé des économistes actuels qui ne font que les perroquets de ce qu'ils ont appris dans les années 1970 et 11980. (comme il n'est pas possible de mettre de liens, on fera sans).
En réalité, je me souviens très bien de mes cours. Les profs d'éco aimaient, adoraient positivement, se contredire. Souvent, ils se détestaient, mais on y apprenait le sens critique.

Là, on apprend la bible, le coran, le talmud de l'économie néo-libérale, et il ne faut pas en changer une virgule.

Personne, dans les années 1970, comme le prouve le cas d'école Kangaré, n'aurait imaginé un pays pétrolier assez fou pour liquider son agriculture.

C'est pourtant, ce qui est arrivé. Et pour tous les pays disposant de matières premières. L'agriculture ? Pffft. Dommage, parce que quand le supermarché collapse, comme au Venezuela aujourd'hui, et aux USA demain, le type ou la nana se contentant d'allonger le bras et s'en vantant pour attraper la nourriture, il est et sera dans la merde noire.

LA classe politique et économique, donc, a été assez bête, folle, stupide, corrompue, pour renoncer au leg de la première et seconde guerre mondiale : le maximum d'indépendance alimentaire possible. Si on empêche les grands vapeurs de passe, vous mourrez de faim (Kipling).

En plus, il n'est même pas assez futé ou argenté pour faire des réserves... Le soviétique, lui, pouvait tenir des années sur ses réserves.

Toute une génération ne saura même pas semer une pousse de haricot. je ne vous parle même pas de la cueillir.

Un lecteur a réagi de même, sur la gare de wagon de fret abandonnée, en disant que c'était la même qu'aux USA. Totalement faux. Les USA sont les USA, la France, la France, c'est notablement différent, en terme de taille et de ressources.

La taille est plus petite, et comme je l'ai souvent dit, seul le charbon a pu rendre le fret ferroviaire rentable, à toutes les époques que ce soit.

C'est pour cela que la Grande Bretagne l'a crée, et c'est pour cela que la première ligne de chemin de fer français, ça a été Saint-Etienne/ Andrézieux.

Le fret US existait, c'était le charbon, le fer, les produits chimiques, l'acier, en bref, le pondéreux. En France, 20 fois plus petite, ce n'est pas la même donne. ça n'indique pas une crise aussi grave qu'aux USA.

En plus, en terme de structuration d'espace, le chemin de fer est indispensable aux USA. C'est moins criant en France. Ce n'est pas pour rien que le grand effort du chemin de fer a été accompli pendant et après la guerre civile. Cela servait à donner un corset d'acier à la nation. ça risque de devenir mou et flasque.

Les USaméricains du XIX° siècle, avaient construit le canal de l'Ohio et de l'Erié, qui avaient fait de New York, le plus grand port du Mississipi, en multipliant par 10 son trafic. Aujourd'hui, ces canaux sont à l'abandon.

Dans les années 1970, on parlait encore d'économie réelle. De volumes de production. Pas de chiffre de croissance à la con, et d'indice de moral des entrepreneurs (ça va bien, tu as pris ton lolo ???) à la mords moi le noeud.

Quand, par hasard, on les prend, on les compare à celui de la veille. Après un bel effondrement, de - 30 %, on peut parler de croissance, à + 0.00007 %. On évite soigneusement le long terme.
Et de parler, par exemple, de la chute de production industrielle en France (2008-2015) à - 10 %.

Autre chose marrante, on dit que Trump a mis les pieds dans le magasin de porcelaine et l'a pulvérisé, sur la dette.

Bon, je vais rappeler quelques historique. La dette US, c'était 200 milliards en 1968, 1000 au début de la présidence Reagan, 19 000 aujourd'hui, (sans compter celle privé), et les républicains se disent allergiques à la dette.

Pourtant, depuis 1968, les républicains ont été au pouvoir la plupart du temps. Pour faire revenir à 200 milliards, c'est simple, il suffit de diviser la monnaie par 100, ce qui renverra à sa valeur de 1913, quand il n'y avait pas de banque centrale.

L'effondrement de la globalisation, n'importe quel économiste formé dans les années 1970 et disposant de santé mentale, et n'étant pas corrompu, peut vous la raconter.

Effondrement du BDI (Baltic Dry index),

Effondrement du trafic du canal de Suez (Panama, c'est moins net),

Effondrement des bénéfices ou accroissement des pertes des sociétés de transports, fluviales, aériennes, maritimes ou terrestres.
Si certaines restent bénéficiaires, la capacité d'autofinancement est tombé à zéro. Voir le Cas Maersk, mais aussi les chemins de fer de "l'Oracle d'Omaha", guère miraculeux, sur ce coup là. Maersk n'est même plus capable de remplacer sa flotte. 200 millions de benef sur le trimestre, pour un endettement de combien ?

Sans compter, là aussi, la trésorerie flambée en distributions de dividendes et rachats d'actions... Une belle confiture aux cochons.

Un économiste des années 1970 dirait qu'une entreprise ne doit pas distribuer sa substance à travers des dividendes qui la mette en péril.

faut il expliquer comment cela va se finir ???

Voir aussi les cimetières de camions, de bateaux, d'avions.
Quand, par hasard, certaines firmes se portent bien, comme les avionneurs, c'est parce que l'ensemble de la flotte est déclassée, trop gourmande en Kérosène. Mais on peut se poser des questions sur la santé mentale des société de prêt bail. Mais, c'est vrai qu'ils doivent disposer des bénéfices du quantitative easing...

Ce n'est plus de l'économie, c'est du pillage à court terme. Et au contraire de l'URSS, il n'y a pas l'excuse de l'état effondré.

Comment va finir Hollande ? A sa place, je me poserais la question. Mais cela n'engage que moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Economie
commenter cet article

commentaires

dizemanov 18/05/2016 09:37

La banque Goldman Sachs ..... on se croirait chez Lucky Luke :

"L'or noir a de nouveau atteint ses plus hauts niveaux de l'année jeudi en Asie, progressant vers la barre des 50 dollars sous l'effet des feux qui menacent la production canadienne et fait espérer un rééquilibrage de l'offre.


La banque Goldman Sachs avait avancé lundi que le surplus de l'offre s'était déjà récemment transformé en léger déficit temporaire, du fait des incendies au Canada et des perturbations de la production nigériane, faisant bondir les cours."

http://www.romandie.com/news/Le-petrole-progresse-en-Asie-sous-leffet-des-feux-canadiens/704057.rom

Parmentier 17/05/2016 22:49

Pendant ce temps, à Fort Mcmurray, ça continue :
"(17/05) Le feu de Fort McMurray s'étend désormais sur 355 000 hectares, soit 3550 kilomètres carrés et devrait atteindre la Saskatchewan aujourd'hui. Rachel Notley a ajouté que huit nouveaux feux se sont déclarés au cours des dernières 24 heures dans la province et que 19 feux y sont maintenant en activité, dont cinq non maîtrisés."
"Au nord de Fort McMurray, à 35 km, le feu a détruit un camp de travailleurs de 665 chambres."
'La première ministre Notley a rappelé que 8000 personnes dans les campements au nord de Fort McMurray ont été évacuées au cours de la nuit. L'avis d'évacuation a été diffusé tard lundi soir(16/05).'

http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/05/17/005-fort-mcmurray-fort-mackay-industrie-petroliere-suncor-syncrude-evacuation-incendie.shtml

EnPassant 17/05/2016 22:14

Ce que la loi El Khomri doit à l'Union européenne
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/05/17/31001-20160517ARTFIG00137-ce-que-la-loi-el-khomri-doit-a-l-union-europeenne.php

Helios 17/05/2016 11:40

Au Venezuela il ne semble pas que l'agriculture ait disparu. Ce qui est en cause semble plutot la politique gouvernementale interdisant aux paysans de vendre au prix qu'ils veulent. On parlait même à une certaine époque de transferts clandestins massifs de café produit au Venezuela vers la Colombie. D'autres productions sont sans doute aussi détournées vers les pays voisins, où les prix sont plus attractifs pour les producteurs.

Gégé22 17/05/2016 10:34

Il semble que l'oracle d'Omaha devienne gâteux, après avoir misé sur les chemins de fers avec l'insuccès qu'il a lui même reconnu, voilà-t-y pas que Warren Buffet investit largement sur Apple dont les ventes périclitent.
http://money.cnn.com/2016/05/16/investing/warren-buffett-berkshire-hathaway-apple/index.html

dizemanov 17/05/2016 10:29

"Comment va finir Hollande ? A sa place, je me poserais la question. Mais cela n'engage que moi."

Le "roi des con"( qui est au contraire un prodige de malice et de calcul ) a réussi en quatre ans à enchaîner comme jamais la France au lobby sioniste , à imposer le Mariage pour tous, à manœuvrer des millions d'andouilles avec le Charlisme et l'"Esprit du 11 janvier" , à placer le pays entier sur écoutes et s'apprête actuellement sans grande difficulté à ramener la condition salariée aux années d'Avant-guerre . Par ailleurs , ce même " roi des cons " sait parfaitement qu'après un an et demi de Juppé il sera redevenu l'une des personnalités politiques d'opposition la plus appréciée des Français . Franchement , qui sont les plus cons ?

http://www.romandie.com/news/Hollande-je-ne-cederai-pas-sur-la-reforme-contestee-du-droit-du-travail/703773.rom

Alcide 18/05/2016 11:57

Mollande peut être con , traitre et se faire payer comme on paye les putes par le système maffieux rothschildien.

Il n'y a pas d'exclusive et toute ordure capable peut cumuler.

Un esprit sournois à tendance psychopathique fait d’égoïsme et de mensonge proférées par une bouche bonhomme endormira les Charlie jusqu’à leur dernier sommeil.

RIP les Charlie qui se font embobiner par les sanglots de crocodiles des puissants criminels après les false flag de l'OTAN .

RIP la populace qui n'a pas encore compris que le système bancaire est fondé sur la fraude légalisé de la création monétaire qui est un schéma de Ponzi qui se solde invariablement par la saisissement des actifs des déposants.
Toutes les lois qui permettent cette dernière forfaiture financière sont votés par les politichiens au pouvoir.

RIP tous les connards qui n'ont pas encore compris que la dette publique est une colossale arnaque puisque constituée de monnaie inventée par les banquiers d'ici ou d'ailleurs (vive la libre convertibilité des devises crées de toute pièces ) dette que lesdits connards remboursent pieusement par leurs impôts et leur perte de pouvoir d'achat constante depuis presque 50 ans maintenant.

RIP le peuple con.

Sébastien 17/05/2016 22:03

Un Roi des Cons se nomme Con Premier. Où voyez-vous de l'intelligence là-dedans?
Sarkozy était pas mal non plus, largement plus crédible pour rameuter l'électeur moyen pourtant. Et aujourd'hui?
Hollande, c'est le sale type qui reste à côté du patron en le regardant mettre la victime la tête sous l'eau, et qui vient prendre le relais une fois qu'elle est déjà à moitié-morte. Une sorte de Brutus, mi brute, mi-anus (un trou de balle qui offre le mariage aux homos enragés, des expos obscènes et autres objets mal placés en place publique, c'est le meilleur qualificatif qu'on puisse trouver).

Présentation

compteur

Recherche

Catégories