Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 19:35

La CGT, pas plus que le PCF jadis, ne commande rien. Ils sont, le plus souvent, à la remorque de mouvements issus de la base.

En plus du bordel voulu et crée par le gouvernement pour faire plaisir au MEDEF et à Bruxelles, qui a commencé dans les raffineries, qui semble métastaser partout où il y a un peu encore, de possibilités d'actions, aujourd'hui, c'est la production d'électricité qui semble devoir être touchée.

Il faut dire qu'il y a beaucoup de comptes à régler avec les salariés EDF : augmentation du temps de travail, réduction des effectifs, privatisations des barrages, hinckley point, et aussi, Fessenheim.

Il n'y avait pas eu de menaces de ruptures d'approvisionnements depuis 1965. Après, il y eût la signature des contrats de progrès de Chaban Delmas, qui choyait particulièrement le personnel EDF GDF. Plus tard, quand Sarkozy eût à traiter avec les salariés EDF, ceux-ci furent très loin d'être maltraités...

A moins que considérer qu'être bombardés de biftons, c'est être maltraité. (SI on veut me maltraiter de la sorte, je suis volontaire). .

Raffineries, EDF; notre gouvernement a oublié le rôle central dans nos sociétés du secteur de l'énergie. Normal, il faudrait avoir, entre les deux oreilles, autres chose que de la bêtise et de la méchanceté, mais un cerveau.
Cerveau qui a manqué à Rajoy : il a promis à Bruxelles, par écrit, une couche supplémentaire d'austérité.

Curieux, cette péninsule ibérique, qui semble générer des hommes politiques, aussi bêtes que méchants.

J'entends aussi des pauvres cloches dirent que la CGT a coulé le port de Marseille. Il fallait suivre, à l'école primaire et secondaire, les cours de géographie.

Le port de Marseille c'est un trou. Rotterdam a un boulevard lui, l'axe Rhénan, avec une densité de population importante. Marseille a la montagne, et ses cargaisons, de longs (et coûteux) kilomètres. A Rotterdam, une fois déchargée, les cargaisons ont des frais de transports réduits. En plus, les porte-containers géants, ça circule à plein, et ce qui les intéresse, ce sont les ports à gros volumes.

C'est l'économie, (pour le) ducon (de service). (tiens, c'est bon, ça, je le ressortirai).

Les luttes menées sont mondiales. Mais la répression est mondiale. Et le lock out, sur l'information total. Montrant que le pouvoir de l'information, fait son boulot, non pour informer la population, mais la désinformation...

La révolte existante aux USA, s'appelle Trump, mais, bien entendu, on n'a aucune nouvelles sur les luttes locales existantes.

Le gouvernement s'apercevra peut-être aussi, que 80 % de l'électricité servie par un seul serveur, c'est donner beaucoup de pouvoir au serveur. Mais là aussi, il faut un cerveau. Même lent, mais c'est une denrée indispensable.

Mais la nervosité des déblocages indiquent non pas un cerveau, mais son ablation.

Visiblement, la potion amère néo-libérale arrive, de plus, au mauvais moment. L'horlogerie suisse, celle qui fournit babioles et colifichet aux naïfs arrivistes, vit une période difficile : les tocantes à plus de 3000 CHF ont subis une chute de plus de 10 %.

Cela en dit long aussi sur le décervelage de l'aristocratie. Pourquoi payer 3000 CHF quand on peut avoir le même service pour dix fois moins ???

D'ailleurs, même la Chine sent le souffre. Le chinois est plus cher que le robot de foxconn.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Patrick 26/05/2016 00:58

J'imagine que la "finance internationale" a décidé qu'il est plus que temps de remettre de "l'Ordre" en France = s'assurer que le pays ne fera pas faillite pour rembourser les prêts des grandes banques...

=> Ils ont décidé de virer Hollande et son gouvernement... incapables même de faire passer cette loi "travail" qu'on leur a demandé de mettre en œuvre...
=> La "Finance Internationale" envoie donc la CGT et Martinez (tête de l'emploi... qui est payé pour gérer les Cons utiles, excités, extrémistes et agissants...) pour tout bloquer, exciter les français contre Hollande et les socialistes...

=> "Ils" visent un premier Tour de l'élection présidentielle de 2017 avec Marine Le Pen contre Alain Juppé (adoubé et approuvé par les Bilderbergs...)...
=> Juppé est élu avec 55 / 65% des voix grâce aux retraités de "Gôche" (parce que "on a peur de l'Extrême Droite"...) et les retraités de Droite ("parce qu'il faut pas déconner" et que "on a peur pour nos petites économies")...
=> Ils refont le coup de Chirac en 2002 et Estrosi en 2015...

=> Juppé Président lance un plan de Réformes dès qu'il arrive à l’Élysée... en Juin 2017...
=> Ça se déroule comme prévu jusqu'à mi-septembre 2017... Sous l'effet de la peur de la crise économique qui s'est aggravée suite au Krach Boursier de fin 2016 / début 2017...
=> Puis la situation se dégrade rapidement à nouveau avec les autres syndicats... et la CGT bien obligée de suivre le mouvement...
=> Grèves Générales, Chaos Général, etc, etc...
=> Mélanchon revient sur le devant de la scène et a des chances de faire un "coup" à la fin de sa "carrière"...
=> Le gouvernement s'enfuit.. Mi / Fin 2018 (comme de Gaulle en 68...)
=> Mélanchon accède au "pouvoir" mais plus aucun levier d'action ne répond...

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, a estimé jeudi sur RTL que son ennemi est « le chômage » et non « la finance » comme l’avait dit François Hollande pendant la campagne électorale de 2012.

« Monsieur Hollande a dit "sus à la finance", moi je dis mon ennemi c’est le chômage », a expliqué l’ancien Premier ministre. Il a publié cette semaine un livre Cinq ans pour l’emploi, affichant l’objectif d’un retour au plein emploi et détaillant ses propositions économiques.

« Je ne veux pas être élu en racontant des histoires », a-t-il insisté. « Moi je prends le risque de dire la vérité parce que c’est la seule façon ensuite de réussir les réformes », a-t-il lancé.

Interrogé sur le fait que son programme comportait des mesures de baisse d’impôts uniquement pour « les ménages fortunés » (suppression de l’ISF notamment, réduction de l’impôt sur le capital), Alain Juppé a rétorqué qu’il y avait « 6 milliards d’euros » pour « les classes moyennes » et « les familles moyennes qui ont été matraquées depuis 2012 ».

[...]

Interrogé sur le salaire des patrons, et la rémunération de Carlos Ghosn chez Renault, il a expliqué qu’il était « profondément choqué » par ces comportements qui « ne sont pas éthiques » préconisant de « faire appel aux responsabilités des conseils d’administration ».

MJ 25/05/2016 22:10

et le projet de Dunkerque est de concurrencer Rotterdam/Anvers car ils sont saturés.
le motif ?
150 millions d'européens dans un rayon inférieur à 500 Km
alors Marseille ...