Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 16:25

Donald a donc dit une évidence. Il n'y aura pas de défaut américain. Le défaut, c'est pour les débiles. Le gouvernement américain paiera ses dettes; avec de l'argent qu'il aura imprimé.
Toutes ses dettes sont libellées en dollars ? Ils auront donc du dollar. Jusqu'à plus soif.


Certains se moquaient du Venezuela qui n'arrive plus à faire imprimer ses billets à l'étranger.
Cela pose deux problèmes, faire imprimer à l'étranger, et la faillite des moulins à papier qui eût lieu au moment de la révolution.

Là aussi, le prix payé par la république était inférieur au coût de production, ce qui évoque le gouvernement Venezuelien, incapable de payer les imprimeurs. Moralité, il faut toujours avoir des imprimeurs chez soi, comme les petits pois. C'est le seul problème Venezuelien.

Une fois les dettes anéanties, on créera une autre monnaie, sur la base d'un nouveau dollar = 1 00, 1 000 ou 10 000 anciens, voir 1 nouveau dollar = 10 milliards d'anciens.

De toute façon, depuis le début, c'est à dire les années 1960, et les 200 milliards de dettes de l'époque, on sait que c'est comme cela que ça va finir.

Ceux qui se seront pas torchés le cul avec, et qui auront légué ça à leurs descendants, les rendront riches. Dans deux siècles. Le dollar confédéré, par exemple, vaut la peau du cul. Même le faux d'époque.

Vérité aussi dans l'Alberta. Fort Mac Murray était, à tous les points de vue, un cloaque. Il a flambé. Normal, le degré de pollution et d'imprégnation pétrolière devait être phénoménal, partout.

Fort Mac Murray était une ville de hauts salaires, sans activité autre que picoler, se bagarrer, et d'aller voir les putes.

On est furieux, au Canada, en général, en Alberta, en particulier, devant les pouvoirs politiques. Ceux qui ne répondent pas aux offres d'aide russe. Vis-à-vis des compagnies aériennes qui ont augmentées les tarifs, vis-à-vis du tout petit feu qui aurait pu être éteint rapidement, si on s'en était préoccupé.

Mais dans le meilleur des mondes néo-libéral, les structures étatiques, et notamment un service de pompier efficace, c'est un coût.

On peut être stupéfait face aux effectifs très réduits de pompiers engagés. 700, c'est ridicule.

Autre chose : pour un état dépensant autant pour sa "défense", (lire offensives), ils ne savent donc pas une évidence ?

Un feu, surtout de proportion dantesque, ça s'attaque par effet de souffle, à l'explosif. Raison pour laquelle les pompiers, portent le nom historique de "sapeur", pompiers.

Et que sapeur, cela désigne un soldat du génie militaire, qui sape un feu, ou l'attaque par le contre-feu. .

Dans ce continent nord américain, d'ailleurs, il y eût un militaire du génie célèbre. Il s'appelait Robert Lee. Si la guerre civile aux USA a duré aussi longtemps, c'est qu'il excellait dans la fortification et qu'il faisait manier plus souvent la pelle que le fusil, et que partout où il a du céder le terrain, il savait qu'il avait des positions fortifiées en arrière, qui permettaient à ses troupes épuisées de tenir et reprendre leur souffle.

Dans Fort Mac Murray, on avait visiblement aucune espèce d'idée dans la gestion ne serait qu'à court terme, excédent la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

La Gaule 11/05/2016 13:15

Oui, cela s'est toujours fini comme ça. Sauf que ces fins n'ont jamais été que des préludes passagers à des renaissances tout aussi passagères. L'histoire est faite ainsi.
La régence d'après Law, le consulat de Bonaparte, la république de Weimar après la thérapie Schacht, voire plus près de nous la Russie de Poutine après la crise de 98 -j'en passe et des meilleures- c'était quoi tout ça ? La poursuite de l'anéantissement dans l'effondrement ?

A part ça, la grande nouvelle c'est la remontée du BDI. Sans doute le dernière râle de la bête effondrée.

http://lesakerfrancophone.fr/le-calme-avant-la-tempete

Cela va chier, c'est certain. Et la roue de continuer de tourner...

Pour rester dans la création monétaire, le Saker avait aussi récemment publié un texte qui aurait fait fureur (Führer ?) il y a quelques années lors du fameux débat décoiffant sur le sujet, lequel a au moins assuré une fin de carrière honorable à quelque quasi gourou belge.

http://lesakerfrancophone.fr/idees-fausses-et-faux-debats-a-propos-de-la-monnaie-reflexion-a-partir-de-la-loi-de-1973

Difficile de ne pas revenir à ce constat désespérant pour certains. Que la création monétaire soit cent pour cent privée ou publique, elle ne peut tenir lieu en soi de création de richesse.
La monnaie ne sera jamais une marchandise et elle ne permet jamais que la socialisation de la richesse effectivement créée. Keynes -le vrai, pas celui qui flotte dans les phantasmes- a-t-il d'ailleurs jamais dit autre chose ?
Quant à la loi de 1973 -ici c'est moi qui parle- difficile de croire à un complot machiavélique à une époque ou Barre, le « meilleur économiste de France », annonçait dans ses bouquins un cercle vertueux de prospérité pour mille ans.
Cette loi reflétait plutôt le nouvel air du temps, celui qui visait à l'abandon de l'encadrement strict du crédit, lequel avait pourtant permis un accroissement fantastique de la richesse du pays tout en contenant l'inflation dans des proportions raisonnables.
Mais, tout le problème était là, le spectre de la seconde guerre mondiale s'éloignant et la reconstruction des dommages ayant été pleinement opérée, les classes possédantes ont jugé le moment venu d'en finir avec la frugalité relative qui avait été imposé depuis trois décennies à leurs appétits.
Toutefois, l'on restait encore dans ce que Lordon appelle non sans raison le pragmatisme.
Il paraît que les gens incriminés (relativement) dans le texte vont répondre et comme ils ont toujours su le faire j'imagine. Je fais confiance à Holbecq et ses amis pour noyer ces deux constats là dans la théorie aquatique et l'eau du poisson.

Jazzman 11/05/2016 17:52

"Cette loi reflétait plutôt le nouvel air du temps"
Ouais, ça doit être ça...ou alors le signe que Rothschild passait à la vitesse supérieure...

Wayside57 10/05/2016 22:32

A propos de Trump, voila un de tes anciens billet promonitoirr
http://lachute.over-blog.com/article-usa-la-chute-finale-aussi-88352342.html