Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 15:26

Je vois que le jeu d'hier a rencontré un franc succès. Et dénote de la part de mon lectorat, un niveau culturel élevé. Contrairement au gouvernement, et au patronat.

Il faudra donc que je pense sérieusement à fonder une académie, décernant des titres honorifiques. Pas forcément flatteurs. Titres, que, bien entendu, qu'on s'arrachera.

Comme je le disais, le niveau culturel du gouvernement est tellement bas, qu'on pourrait croire à une réécriture de "voyage au centre de la terre".

Surtout pour les inondations. Il parait qu'en 1910, les autorités n'avaient rien prévues. Je vous rassure tout de suite, les autorités seront cette année, en cas de débordement encore plus appuyé, totalement... Débordées, et encore plus nulles qu'en 1910.

Les "services de l'état", mobilisés à plein temps pour la crue, c'est 2 personnes. Pourtant elle est inévitable.
Dans tout bon film catastrophe, celle-ci est annoncée par un scientifique, depuis des lustres. Ici, c'est pas le cas : personne ne s'en occupe. Seul point commun : le personnel politique est complétement con. Une bande de tarés qu'on imagine sorti de l'imagination d'un auteur, mais où la réalité dépasse de très loin, la fiction.

Le niveau de vie est bien plus élevé qu'en 1910, ce qu'il faut traduire par : personne ne saura se démerder. Le chauffage était rare (et au charbon), l'eau rare aussi, de toute façon, ils s'en foutaient, ils buvaient du vin, se lavaient rarement, n'avaient que rarement le tout à l'égout, et mangeaient des aliments de base, qu'ils cuisaient dans des poêles à charbon. Vin, patates et pain. C'était sommaire, et avec 100 litres d'eau et 100 kg de charbon au sec, ils pouvaient tenir des semaines. Quand ils pouvaient, ils avaient des réserves de nourriture. Aujourd'hui, la confiance totale régnant dans le système économique fait qu'on ne sait même plus ce que c'est qu'une "réserve". Si, on apprend, dans les manuels, que "ça coûte cher".
Leur caractère névralgique faisait que les boulangeries étaient approvisionnées, et pouvaient fonctionner pourvue qu'elles soient elles mêmes au sec. Du charbon, quelques charrettes de farines, on pouvait toujours se démerder pour les faire passer.

Aujourd'hui, le flux de marchandises est très nettement beaucoup plus important. Zerohedge avait recensé aux USA, les métiers dominants par état. Dans la plupart, c'était conducteur routier.

On ne parle même pas de la floppée de réseaux du "Paris invisible", ou canalisations de toutes sortes.

Comme la population est bien moins résiliente, qu'elle ne sait plus que tourner des boutons, tout va très vite partir en vrille et en sucette. Le chauffage électrique, la cuisinière électrique, c'est super. Quand il y a de l'électricité. En 1910, 2.5 % d'abonnés, aujourd'hui, 100 %. Le réseau gaz, c'est pareil.

D'autant que des éléments aggravants vont se produire. En 1910, le gouvernement disposait de ses pousse-cailloux, 600 000 au minimum (750 000 en 1914), qui pouvaient maintenir l'ordre et assister les populations civiles, et on comprenait aussi, qu'une solution pouvait être l'évacuation massive de la population. Une population qui a bien augmenté depuis. Surtout en région parisienne. Et qu'on ne m'objecte pas que si on a construit n'importe où, c'est à cause de cela. On aurait très bien pu choisir des zones en hauteur à urbaniser, et construire à l'ancienne : on interdit le plan pied, et on fait au minimum 2 ou 3 étages.

Seulement, la maison "ile de France", et la plaine, ça coûte moins cher à construire.

Dernier élément à signaler, le dévoiement. En effet, les lacs de retenue ont chassés deux lapins, voire trois à la fois : étaler les crues, soutenir l'étiage, et le caractère touristique. Total, au moment de la crue, les barrages étaient pleins à 90 %, on rentrait en été, saison touristique, et les gens aiment l'eau, et l'été est d'habitude, la saison sèche.

Les vases d'expansion des fleuves, prévues par les études qui ont fait suite aux débordements de la Loire dans les années 1850, doivent être à sec AVANT l'événement climatique. Sinon, un vase qui fonctionne à 10 % de ses capacités gagnera quelques centimètres, avant de voir son rôle renversé : tôt ou tard, le barrage plein devra recracher. (Alors qu'il existe bien des barrages qui sont uniquement écrêteurs de crues). Avoir 800 Millions de M3 ou 60 sous le pied, c'est TOTALEMENT différent.

Un barrage, de plus, est un ouvrage d'art qui doit être surveillé pendant la montée des eaux, comme pour sa baisse.

Comment vont se comporter des barrages désormais anciens ? Nul ne peut le dire. Sans doute, les risques d'effondrements sont ils réduits, parce qu'on aura libéré la pression avant.

Bien entendu, comme disent certains lecteurs, on aura orienté les débits qu'on peut vers d'autres zones moins peuplées et sacrifiées.

Remettre tout en ordre, on a vu dans les petites zones touchées, c'est hors de prix, compliqués, et long.

On imagine cela dans une grande ville, où le tertiaire est prédominent, et où personne ne sait plus rien faire de ses dix doigts. Et le magasin de bricolage, plus livré, vidé et/ou inaccessible...

Les évacuations, notamment, devraient avoir un caractère beaucoup plus pérenne, si les zones inondées sont grandes et densément peuplées.

De plus, on imagine que tout sera rentré dans l'ordre pour la grande messe débile de l'euro 2016.

Mais ces inondations, certains vous diront que c'est encore un coup de la CGT. Ils ont laissé le robinet ouvert exprès. Ou alors sinon, il faut constater que Dieu lui-même, est contre la loi travail. Et visiblement, Dieu en veut à François Hollande. Il a du déplaire.

Mais on n'est jamais content. Par exemple, il y aurait eu le même temps en mai juin 1940, ils auraient été heureux comme des canes à l'état major français. Mais le temps fut épouvantablement beau et sec. L'idéal pour une ballade en véhicule.

En tous cas, comme je l'ai dit, avoir 800 millions de M3 en capacité de stockage et 60 millions, c'est totalement différent. Et cela dénote l'incurie du politique qui n'a pas su choisir entre avoir des barrages, à vue touristique, régulateur d'étiage ou écrêteur de crues. On ne peut tout avoir en même temps.

Mais une chose est sûr à 100 %, le pouvoir en place au moment de la catastrophe est 100 % responsable. Tant pis, pour lui, si en 2012 ou après, il n'a pas fait vider totalement les écrêteurs de crues.

Après tout, le politique est là pour décider, et s'il ne décide pas, ou décide de continuer comme avant, il est fautif.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

BA 06/06/2016 00:08

Etats-Unis : record historique battu !

En mai 2016, un chiffre historique : 94,708 millions de citoyens étasuniens n’ont plus été comptabilisés dans la population active !

Aux Etats-Unis, c’est facile d’obtenir des bons chiffres du chômage : il suffit de faire disparaître des statistiques officielles 94,708 millions de citoyens étasuniens en âge de travailler !

Record historique !

Ils ne travaillent pas, ils sont sans emploi, … mais ils n’apparaissent plus dans les statistiques du chômage !

C’est ça, le plus important !

Regardez ce graphique ahurissant :

« Not in labor force » = nombre de citoyens étasuniens qui ne sont plus comptabilisés dans la population active :

http://data.bls.gov/timeseries/LNS15000000

Dizemanov 05/06/2016 19:14

Les termes de gauche et de droite sont obsolètes depuis la désindexation des salaires en 1983. Mais il faut savoir que pour d'authentiques anarchistes ou communistes, ils l'étaient d'emblée en tant que mystifications bourgeoises.
Maintenant, leurs fantômes demeurent, et il y a bien une contestation radicale qui se réfère à la lutte des classes et une qui se réfère à la nation et en appelle à un gouvernement de salut public. Tout l'enjeu est de faire la jonction entre les deux. Le calcul de ceux qui ont un peu partout confisqué le pouvoir depuis le début de ce siècle est de les opposer dans un jeu à somme nulle. Après, comme on dit, les plans du Malin sont impénétrables, mais ceux du Seigneur encore plus.

https://youtu.be/5zB5v3ToD8M

logique 05/06/2016 12:33

C'est dommage avec 2 mètres de plus a Paris. C'est la gouvernement qui se noyait. j'aurais bien aimé voir la tête de hollande et consorts avec de l'eau jusqu'a la taille. La nature fait parfois les choses qu'a moitié. :) :)

Dizemanov 04/06/2016 14:04

HS mais important VOTEZ ET FAITES PASSER
les organisations syndicales et de jeunesse, mobilisées depuis presque 3 mois décident d'une VOTATION CITOYENNE Votation citoyenne sur #LoiTravail
http://votation.snuipp.fr/

La Gaule 04/06/2016 10:47

Regardez bien cette photo et demandez-vous quel est le rapport avec l'article de Reymond ?

https://fr.news.yahoo.com/roland-garros-2016-emmanuelle-b%C3%A9art-164032150.html

Béart, comme toutes les starlettes à son image dans les années quatre vingt, exprimait une certaine image -très féminisée, cela n'est pas un hasard- de la modernité libérale triomphante.

La gynécocratie libérale mondiale accouche aujourd'hui d'un vaste hospice à sorcières. C'est le mythe, trente ans après. Le portrait d'un naufrage.

« Mais, dis-moi Jules, s'il y a naufrage il y a bien effondrement ? Faut être cohérent ».

Pas forcément Ducrachat, le bateau coule mais il y a à peine un mètre de fond. Tout cela va pourrir au soleil. Le grand potlach pour les oiseaux de charogne.

Dizemanov 04/06/2016 09:38

Brevets sur l'épandage et la modification du temps.
Voici une liste de brevets faisant référence à des épandages par avions ainsi qu'à la modification du temps.
http://actu-chemtrails.over-blog.com/page-4010027.html

Alcide 07/06/2016 10:07

@ Max
... Éclairez moi, vous qui êtes si intelligent...
Dans tous les cas , ma capacité supposée à vous expliquer ainsi que les liens fournis par Dizemanov sont indépendants de vos facultés à comprendre.

Néanmoins , pour vous être agréable je vous renvoie à un commentaire de Danse du
5 juin 2016 à 21:17 sur le site d'Olivier Demeulenaere https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/06/04/terrorisme-greves-intemperies-facture-salee/#comments
Sur lequel vous trouverez plusieurs déclarations de ces salauds de ricains/OTAN qui utilisent la guerre climatique avec la bénédictions des ces ordures couchées qui nous gouvernent dont les conséquences desquelles, vous les Charlie et autres ignorants , en paierez tôt ou tard le prix.

Max 05/06/2016 19:29

@ Alcide : Et c'est quoi les liens logiques ? Éclairez moi, vous qui êtes si intelligent.

dupontg 05/06/2016 04:10

c'est pas nouveau..
les gaulois avaient dejà peur que le ciel leur tombe sur la tete

Alcide 04/06/2016 22:34

@ Max
Et ?

Faut vous acheter un cerveau Max et ensuite vous pourrez faire les liens logiques.

Max 04/06/2016 14:44

Et ?

Dizemanov 04/06/2016 08:54

"Le gouvernement français nous fait un "Vietnam", ils ensemencent les nuages pour parler des inondations au moment ou des policiers masqués sans insignes tabassent des gosses et foncent dans la foule avec leur voitures.
Les inondations en juin c'est nouveau, d'habitude c'est plutôt entre janvier et Mars...comme c'est drôle.
Mais ils ne parlent pas non plus de Emmanuel Macron dont on vient d'apprendre qu'il n'a pas déclaré sa fonction d'administrateur d'une société privée et qu'il a esquivé l'impôt sur le Revenu.
Les médias ne parlent plus de la Grève.
Et, le Français s'en fout du 49:3 avec 1 mètre d'eau.
Dans les JT ça tricote, ça tricote, ils parlent de l'eau à Paris puis ils partent voir un bled dans le sud, puis ils remontent à Paris, puis il repartent dans le sud, en répétant strictement la même chose pendant les 40 minutes d'antenne.
Ils font des duplex dans tout les sens.
Puis allez, parce qu'ils sont pas si malhonnêtes, avant de rabâcher sur les préparatifs de l'Euro, ils relayent en 20 secondes chrono le vote de la CFDT chez les employés de Total dont le résultat est favorable à une reprise du travail à 94%.
La CGT elle n'a pas voté... (vomi.)
Tout est si gros.
C'est effrayant de penser que des gens ne voient pas ce que je vois.."

dupontg 05/06/2016 04:12

ils ont deconné avec leur ensemencement..
il y en a jusqu'en baviere et en autriche

Max 04/06/2016 06:41

Bon, en même temps cette crue n'est pas si terrible que ça. Interdire le plain pied ? Vous n'y pensez pas, trop cher. Les gens veulent de l'économique, et tans pis s'ils ont les pieds dans l'eau tous les 30 ans. Choisir des zones en hauteur pour construire ? Il n'y en a pas tant que ça en Ile de France. Le fond de l'histoire c'est qu'on privilégie la quantité à la qualité. Une crue cela n'est rien. Bientôt il y aura les épidémies (Voir Zika, ça va être cool quand les bébés microcéphales vont êtres grands), puis ensuite les famines (Un petit aperçu au Venezuela). L'être humain est formidable, mais pas si intelligent que cela.

Baudricourt 03/06/2016 18:42

ce qui s'appelle perdre le mandat du Ciel !

Patrick REYMOND 03/06/2016 20:21

je ne vous le fais pas dire