Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 07:07

Au Chili. A tel point que dans certains endroits, la distribution d'électricité a été gratuite pendant 113 jours...

On reste pantois. bien sûr, il existe des problèmes de connexion. Une fois résolus, la fête du slip et de l'électricité gratuite sera terminée, et le niveau national permettra de tout absorber.

Mais, c'est significatif. Désormais, il ne s'agit plus de quelques jours de production, de ci de là. Mais d'une tendance structurelle.

Et cela ne règle en rien le problème transport, surtout maritime, totalement dépendant du fossile. Mais le transport, sera aussi touché dans toutes ses composantes, ferroviaires, routières, etc.

Il faudrait faire de nets progrès en matière de batteries, pour remplacer le monde actuel, et surtout les structures.

Comme on l'a vu avec les inondations, tout a été modifié par le pétrole, le transport et l'énergie facile.

Le centre historique envahi parce qu'on a tellement modifié l'environnement qu'il se comporte différemment. D'abord le remembrement, ensuite la mécanisation et l'industrialisation de l'agriculture (permis par le remembrement), qui tue et compacte les sols. Enfin, le béton, le goudron partout. Et pour le bassin parisien, entre la construction a tous va, les cols compactés, les haies détruites, c'est le ponpon en France.

A tel point que les barrages réservoirs crées pour protéger Paris sont désormais un mythe. Une inondation en Juin ? C'était inattendu. Les réservoirs étaient pleins. Ou presque. 90 %.

Là, on arrive à l'heure du choix. Un barrage déversoir, ça doit être vide tout le temps pour absorber la crue. Il ne peut être question de tourisme ou de soutenir l'étiage. Mais le choix, par le politique, c'est compliqué. On a un président, lui, qui pratique la synthèse, preuve, qu'employé à une profession toute sa vie, il n'y entend rien.

On avait dit ça du maréchal de France qui conquit la Corse.

On le voit, le problème, partout, est celui d'une classe politique. Celle qui ici oublie qu'une rivière, ça monte, tôt ou tard, et ailleurs, que le jus, il faut le déplacer. Il est sûr qu'avec les régions les plus sèches au monde, les panneaux solaires chiliens ne doivent pas être souvent gênés par les nuages.

Là bas, aussi, on va au bout du bout. leurs gisements de cuivre n'auraient même pas existé au XIX° siècle. Trop peu de teneur. Ils en étaient arrivés à exploiter leurs anciens terrils.

Comme l'a dit un internaute, la Macif n'assure plus la zone inondable. Comme pour la délinquance, à un moment, cela devient inassurable. Dans les deux cas, il faut prendre des mesures drastiques. Détruire, éviter le bétonnage, pendre haut et court.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Destinus 11/06/2016 18:12

Le photovoltaïque en pleine évolution : la fièvre pérovskite, un matériau aux multiples propriétés, n’ont pas fini de faire parler d’elles.

De l’énergie solaire à moindre coût

http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/322/actualite/de-nouvelles-cellules-solaires-enflamment-la-recherche
https://lejournal.cnrs.fr/articles/photovoltaique-la-fievre-perovskite
https://www.lenergieenquestions.fr/energie-solaire-des-cellules-photovoltaiques-bientot-pulverisables/
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150216.OBS2618/l-autoconsommation-electrique-on-y-vient-doucement-meme-en-france.html

Les pérovskites bouleversent le monde du photovoltaïque et pour cause : ces matériaux font tomber tous les records de performance et pourraient détrôner à terme le silicium

Un rendement de 20 %
À Lausanne et à Oxford, l’intégration des pérovskites fait décoller le rendement des cellules. De 6 % en 2011, il atteint 12 % à la fin de 2012, puis 15 % en 2013. En mai 2014, des chercheurs coréens décrochent le record du rendement de ces cellules, appelées désormais “cellules pérovskites” : 20 % ! Un chiffre ahurissant, obtenu avec un matériau à bas coût, facile à fabriquer à basse température

Energie solaire : des cellules photovoltaïques bientôt pulvérisables . qui a mis au point une solution à base de pérovskite et qui s’appliquent à la manière d’une peinture aérosol.

francmuss 09/06/2016 15:31

Et les medias ne parlent pas évidemment de ce paradoxe: l'énergi est gratuite ou presque
mais les consos baissent. Allo houston !!! Bon on explique aux gens d'essence supérieure
que sans bouzouf même cadeau l'énergie ben y peuvent se la boire les essences supérieures.
ya trente ans de retard de salaires partout dans le monde et c'est le seul problème réel de
l'économie, le seul.

La Gaule 09/06/2016 12:00

D'AUTRES NOUVELLES DU FRONT  :

1)
Aldo Sterone donne à sa manière -plaisamment bistrotière- sa propre version de « l'effondrement », assez proche de la mienne d'ailleurs.

https://www.youtube.com/watch?v=4FtW8JyBcL8

Volet 1 : Austérité pour tous (appelez cela Effondrement, Crise énergétique, Décroâssance, ou ce que vous voulez, je m'en gratte les joyeuses) sous couvert de la grande cause œcuménique du réchauffement carboné global (jadis le démon, dans l'ancien testament).
Les documents qu'il exhibe, pondus par le triste sir « expert » boche de l'UE, sont authentiques. Ils montrent bien que ces gens se contrefoutent des préoccupations environnementales -à l'inverse de nombre de climato-sceptiques comme Vincent Courtillot qui les juge au contraire primordiales.
En matière d'empapaouatage non consentant (bof) Les écolos estampillés seront toujours en retard d'un train à ce sujet.

Volet 2 : Remise en cause du droit général de propriété privé à des fins mercantiles -ce qui est la quintessence du vice.
La juriste Valéry Bugault avait écrit une série d'articles remarquables dans le Saker (ou son traducteur, pour ceux que ça amuse) sur ce pilier caché du nouvel ordre mondial.
Je reconnais malheureusement que l'ensemble est plus difficile à lire qu'un tract de la CGT annonçant les cerises de la fin des temps.

http://lesakerfrancophone.fr/decryptage-du-systeme-economique-global-77-geopolitique-du-concept-de-propriete-privee-12

La « nouvelle » conception du droit de propriété fera d'une pierre deux coups, en attribuant une bonne fois pour toute la pleine jouissance des territoires à ceux qui les exploitent, l'on pourra aussi transplanter qui on voudra sur ces territoires.
Que ceux qui ricanent aux inquiétudes mal formulées de certains littérateurs sur le « grand remplacement », se disent que c'est le droit international -rien de moins fantasmatique que celui-là- qui rira le dernier.

2)
C'est RT qui nous donne les meilleures nouvelles du front d'en face et de ses chiens de garde, cul-bénis de l'état policier profond de Monsieur Valls (celui de surface c'est pour les boulons, les crachats et les œufs pourris).

A : Agression d'une journaliste russe par des «nationalistes ukrainiens », entendez des « antifas » bien de chez nous vu l'accent des mecs.
https://francais.rt.com/international/21239-lequipe-rt-harcelee-par-militants
Sûr que pour ces gars-là il y a , du côté du Donbass, des rues Lauriston qui se perdent. L'idéal serait que M. Soros leur payent un stage de formation à la Liberté et à la Démocratie là-bas -sous couverture du CE des établissement Charal- juste au moment où les hostilités reprennent.

B : Agression d'un groupe de « veilleurs » par des antifas, sans doute excédés par le harcèlement scandaleux dont ils sont victimes depuis trois mois de la part des forces de l'ordre.
https://francais.rt.com/france/21815-veilleurs-journalistes-agresses-par-antifas
L'antifa n'aime pas les cathos. Sont fachos (trop).
Etant issu de l'union mal formalisée d'une mère féministe de gauche et d'un père indistinct (je voulais dire effacé), il en veut à ceux qui ont trop fait souffrir maman. Lorsque, torturée par la mauvaise conscience, la pauvrette se chatouillait toute seule la nuit dans le dortoir du pensionnat en évoquant les cuisses velues du beau-père. (C'était en 1977, l'année du punk).
Faut tous les tuer les cathos...
Sinon ces salauds vont au moins rouvrir les fours...
Oui, quoi... Les fours !

C : Bel article de fond sur le phénomène « antifa », par un ancien de BSN je crois (Bastille République Nation, dernier radeau journalistique de ce qu'il reste de la gauche intelligente, celle avec qui on peut encore être d'accord ou pas). Comme quoi aussi tous les Levy ne se prénomment pas Bernard Henri.
https://francais.rt.com/opinions/21797-autoproclames-antifas
Regardez bien la gueule des gus. Il y en a qui ont de la bouteille. Ils devaient déjà être au concert des Berruyer Noirs il y a vingt cinq ans. Vous savez, « La jeunesse emmerde le Front National ». Manque plus qu'une réédition du concert avec la photo de Jack Lang et Julien Dray -sans sa montre- sur la pochette.
En vérité, je vous le dis, il faut admettre que la féministe a engendré l'antifa comme la brebis irradiée de Tchernobyl a engendré le mouton à cinq pattes.
Ça, c'est mon côté évangéliste.

wawa 09/06/2016 10:43

Grutuite pendant 113 jours, mais pas la nuit.
De plus quand un truc est tellement abondant qu' est pret a payer pour s'en debarrasser( prix negatif), on appelle ca un dechet.

Transformer l'or en plomb, on en revait, les ecolos l'on fait.

Let's get ride off these green craps

Présentation

compteur

Recherche

Catégories