Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 18:32

Pour certains, on jette le masque. L'argent doit aller aux riches, c'est à dire aux grandes métropoles.

Et abandonner, donc, le reste ? Le seul problème justement, c'est que ces grandes métropoles agonisent déjà sous l'effet des restrictions d'énergie et que les enveloppes prévues, c'est de l'ordre du ridicule, au très ridicule.

Et pour faire quoi ? Des stades pour l'Olympique Lyonnais ? Avec, bien entendu, toujours la même perspective : changer les terres agricoles à 1 euro le M2, en zones urbaines à 200 euros.

Bidouillage, c'est tout.

J'ai souvent parlé de ces petits villages, où le logement à 5 euros le M2 ne se loue pas. Faute de candidats. Paris et ses loyers à 1000 euros le gourbi de 30 M2 (et grand dressing) n'indique pas vraiment un "dynamisme" supplémentaire.

Sur la carte, la région parisienne fait le vide autour d'elle, vampirisant ses provinces adjacentes. Elle a plus besoin d'eux que l'inverse. Et cette carte, correspond aussi à celle de la grande gabelle sous l'ancien régime.

Le pétrole seul permet à ces zones d'aspirer les ressources d'une aire plus grande.
braudel disait déjà que les zones centres étaient plus monétarisées que les zones périphériques, donc, normal qu'elles soient plus "riches".

Le ponpon revenait à la Russie, où l'on vivait pour rien (Malthus), et même pire : en Sibérie, la terre, bien que de propriété individuelle, ne valait rien...

Donc, on a bâti des stades, dont l'utilité intrinsèque est égale à zéro. On a fait un pont d'or à l'UEFA et selon les mauvaises langues du oueb, l'euro a été acheté. Ce qui m'étonnerait, c'est qu'il ne l'ait pas été...

Hollande n'en tirera aucun bénéfice. Pas plus que les grandes métropoles ne tireront profit des investissements supplémentaires. Elles crèvent déjà d'obésité. Renforcer la graisse avec la graisse, ça ne va pas loin. Sauf si on fait du saindoux. (aucune allusion à Hollande, je tiens à préciser. Quoi que...).

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Lemniscate 11/07/2016 23:06

HS, des nouvelles du F35 qui est tout pourri et ne volera jamais :

http://www.asds-media.com/videos/the-f-35-makes-its-airshow-debut-m1893

dupontg 12/07/2016 23:55

Le seul vol remarquable du F35 c'est celui de ses clients qui vont le payer 5 fois le prix pour un resultat totalement ridicule,puisqu'il est aussi invisible que le nez au milieu de la figure grace aux nouveaux types de radars

cosac 12/07/2016 21:47

volé n'est pas un exploit un type a fait volé un avion en forme de fer a repassé alors ...
Mais la l'exploit sera de rendre cette merveille opérationnel sur le terrain alors la bien du plaisir en perspective, rien que la version a décollage verticale sa va être croquignolet.

EnPassant 11/07/2016 17:23

Barroso à Goldman Sachs : l'arrogance de l'Europe d'en haut envers l'Europe d'en bas
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/07/11/31002-20160711ARTFIG00069-barroso-a-goldman-sachs-l-arrogance-de-l-europe-d-en-haut-envers-l-europe-d-en-bas.php

oui mais heureusement

Barroso est tenu au "secret professionnel"
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/07/11/97002-20160711FILWWW00210-barroso-est-tenu-au-secret-professionnel.php

tout va bien, circulez

Max 11/07/2016 07:45

L'article de la Croix a le culot de parler de "locomotives" pour les métropoles française, comme si le reste de la France n'était qu'un poids mort ... C'est vraiment prendre les gens pour des idiots.

EnPassant 11/07/2016 17:24

Sans doute en référence avec le géographe JP Gravier "Paris et le désert Français"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paris_et_le_d%C3%A9sert_fran%C3%A7ais

Sclavus 11/07/2016 17:08

La Croix? Si ma mémoire est bonne c'était Bruno Frappat? Des macs de Pigalle doivent être d'honnêtes hommes en comparaison de ce genre d'ordure

BA 11/07/2016 07:39

David Folkerts-Landau est le chef économiste de la plus grande banque allemande, la Deutsche Bank.

Dimanche 10 juillet 2016, il vient de tirer la sonnette d'alarme :

les banques privées européennes ont besoin d'être recapitalisées en urgence, sous peine d'être déclarées en faillite.

Montant de l'addition : 150 milliards d'euros !

Contribuables européens, préparez-vous à payer 150 milliards d'euros pour sauver les banques européennes de la faillite !

Source : le journal allemand DIE WELT.

Le chef économiste de la Deutche Bank réclame 150 milliards.

L'Europe risque une nouvelle crise bancaire. David Folkerts-Landau, chef économiste à la Deutsche Bank, demande un vaste programme de sauvetage de l'Union Européenne. Les créanciers privés ne devraient pas participer.

http://www.welt.de/finanzen/article156924408/Deutsche-Bank-Chefoekonom-fordert-150-Milliarden.html

autre 11/07/2016 07:01

A partir du moment où,chômage,délocalisations aidant,la population utile ne peut plus obtenir satisfaction par les mouvements sociaux,le système a perdu sa régulation.
Dans la nature,les systèmes se régulent eux même,autrement ils disparaissent.
Le "produire toujours plus pour un coût toujours moindre",qui a fait le succès de ce monde,est en train de le détruire.Une société semble mourir de la caricature de ce qui a fait sa réussite.

La Gaule 11/07/2016 01:02

Ah, j'oubliais un truc, puisque vous vous excitez tous là-dessus depuis quelques temps.
C'est quoi au final, une économie de « grandes métropoles ouvertes sur le monde » (qui croissent au détriment de leurs pays respectifs en les bradant à l’encan, cela pour mieux importer toute la merde venue d'ailleurs) ?
Tout simplement une économie de comptoir colonial. Une économie africaine quoi !
Puisqu'on vous dit que l'avenir du monde c'est l'Afrique...

La Gaule 11/07/2016 00:41

1)
Hé ! Hé ! Hé ! Vos « langues du oueb », Patounet, étaient vraiment, mais alors vraiment mauvaises ! Ou alors les pontes de l'UEFA et leurs sponsors ont préféré se faire payer en primeurs -ici les portos trustent encore les marchés en plein air- plutôt qu'en monnaie de singe.
Il paraît que Juncker est mort étouffé sous les salades, ce qui lui épargnera de crever d'une cirrhose (Oh pardon!).
Par contre c'est clair maintenant que Hollande ne tirera aucun bénéfice de la chose -Ding ! Et encore un jackpot pour Marine, laquelle a pris soin de se maintenir à distance de cette arène !
Et un grand merci quand même au Portugal, qui va nous épargner in extremis la fanfare médiatique sinistre de la lutte des classes -celle que Warren Buffet et ses potes du sport business ont gagné- triomphant de la lutte des races soufflant en vent mauvais sur l'Europe.

Eder, si tu viens t'entraîner dans les bois du secteur... entre chien et loup... (chabadabada, crac boum hue, t'as vraiment de belles cuisses tu sais !).

2)
Sans doute le meilleur texte que j'ai lu sur la Grèce depuis le début de la crise en 2008.

http://lesakerfrancophone.fr/la-vie-dans-une-colonie-contemporaine-de-la-dette-la-verite-sur-la-grece

Celui qui remet tout en perspective, en faisant tomber TOUS les masques, y compris ceux qui ont réussi à se faire passer pour « les bons » en cette gigantesque affaire de dupes.
Le peuple grec d'abord, sa résignation morbide et son aveuglement bovin figé dans des clivages de soixante dix ans d'âge, dont j'ai si peu de peine à me gausser qu'il ressemble tellement à ceux du peuple de France.
Et puis la litanie des « progressistes », toute l'antifâcherie pasolinienne qui annonce vouloir tout changer pour mieux se complaire dans ce qu'elle a déjà, son moralisme ridicule en premier lieu.
Tous les tribuns et les « consciences » à la petite semaine, de Tsipras à Varoufakis, de Chomsky à Naomi Klein, dans lesquels j'ai cru moi-même un temps parce qu'il faut croire que notre « information dissidente » ressemble beaucoup à la grecque.
Tout est là. Amusez-vous à trouver la correspondance de toute cette clique dans notre dissidence en peau de lapin à nous, qui ne manquons ni de Lordon, de Jorion ou de Berruyer, de Todd ou de Mélanchon pour remplir les cases vides.
Nous aurons bien du mal à éviter la conclusion prophétique de ce texte.

« La Grèce n’est pas un pays souverain indépendant, mais une colonie de la dette de l’Ouest – une réalité avec laquelle une grande partie du Tiers Monde est déjà familière, et le processus est tout à fait entamé, qui l’importera aussi dans le premier monde. »

Concernant la prétendue dissidence, n'oublions pas la règle d'or. Une chaussette est utile tant qu'elle n'est pas trouée. Après on la jette, sans plus d'égard ni de regard.
C'est ça où le règne éternel et sombre du troc en Haute Loire, mené lugubrement par le cruel Seigneur de la Guerre Patou Reymond, Grand Duc de l'Effondrement -alors là, j'ai fais fort !

Normal, les bleus ont perdu (hic!).

baretous 11/07/2016 00:11

a propos de blé... tres mauvaise récolte en France pronostiquée sur les premiers battages en cours

RolandT 11/07/2016 00:03

Un rapide calcul sur les rendements agricoles divisés par la population montre qu'une conurbation telle que Paris-RP consomme la totalité des ressources alimentaires dans un rayon de 200 à 250 km. Tracez-le sur la carte, ça laisse rêveur...