Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 14:20

Donc, Paris est une ville de riches, qui vendent à des riches. Grande nouvelle. A une époque un niveau social plus modeste permettait d'accéder à la propriété. Grande nouvelle aussi.

On n'aurait pas deviné...

Les vieux riches, vendent. A de plus jeunes aisés. Mais pas forcément avisés. Ou a des déjà propriétaires, qui auraient déjà vendu ?

De toute façon, c'est toute la France qui vieillit. Et les vieux vendent. Seulement, il y a des endroits où ils n'arrivent pas à vendre.

Simplement, pour éviter les impôts, ils passeront le bulldozer ou enverront la bouteille d'essence. Comme aux temps de Louis XIV où les paysans se regroupaient à 40 par maisons. Avec le bois des charpentes récupérées, c'était un gain financier.

Visiblement, les plus riches sont aussi les conformistes. Impossible à eux de penser qu'hier ne sera pas comme avant.

En réalité, le parc immobilier de 1900 a largement été détruit par une seule raison : la valeur intrinsèque était tombée à zéro.

Quand la population des villages a commencé à baisser sérieusement, le nombre d'habitants à tendre vers 1 par logement, l'immobilier n'a plus rien valu. Là aussi, le mode de destruction a été souvent de crever le toit, ou le laisser crever tout seul.
Donc, bien sûr, les taux ont baissés. Une certaine relance a été vue. Mais un clapotis.

La grande chute ne devrait plus tarder.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

anachorète 29/07/2016 21:29

"Qu'hier ne sera pas comme avant."..????

ou plutôt: Que demain ne sera pas comme avant , non?

vaucluso 29/07/2016 18:24

Bonjour à tous, je commence sérieusement à m'inquiéter pour l'avenir, à votre avis quels secteurs de l'emploi seront les moins touchés ?

aetius320 30/07/2016 01:38

Si tu es un français normal comme dirait l'autre :
Fonctionnaire des impôts + formation cap bep métier artisanal un minimum technique (plomberie, électricité) en évitant ce qui est trop fatiguant.

Fonctionnaire des impôts : l'Etat ou le pouvoir successeur après effondrement en aura toujours besoin. En cas de suppression pure et simple de ton poste après "réforme" tu auras toujours plus de temps pour te retourner qu'une simple serviette jetable du privé.
Cap artisan technicité minimale : dans un environnement en voie d'effondrement progressif, il est impératif de ne pas faire quelque chose qui t'use trop vite.

Patrick REYMOND 29/07/2016 23:23

Mp par contact

Alain 29/07/2016 22:34

Je suis Développeur Logiciel.
Un métier qui paye encore à peu près correctement (3000/4000 euros bruts mensuels en province avec quelques années d'expérience) vu que les boites n'arrivent tout simplement pas à trouver suffisamment de candidats et que l'informatisation à outrance se poursuit dans tous les secteurs.

Bruno 29/07/2016 18:13

Bonjour,

Pas sûr effectivement que les prix restent aussi élevés encore longtemps à Paris. D'autant plus que le mouvement actuel de terrorisme joue un rôle défavorable.

Déjà parce que des candidats au terrorisme peuvent venir des cités HLM, notamment dans le Nord et l'Est de Paris où les classes moyennes ont migré face à l'augmentation des prix dans les autres parties de la Ville.

Une journaliste vient de se rendre compte d'un phénomène visible pourtant depuis au moins 10 ans et que les attentats ont l'air d'avoir ouvert les yeux à certains qui l'ignoraient encore : la cohabitation, ou plutôt la juxtaposition, de deux modes de vie dans une même rue, ici dans le 11e.
Ce livre s'intitule "Rue Jean-Pierre Timbaud".

La 4e de couverture est édifiante:"Géraldine Smith et sa famille s’installent en 1995 dans coin populaire de Paris dont la diversité sociale, ethnique et religieuse leur plaît. Les enfants fréquentent une école catholique, mitoyenne de la mosquée Omar, haut lieu de l’islam radical. Elle sympathise avec les parents de leurs copains, dont un compositeur de variétés, une agente réunionnaise des douanes, un chauffeur de taxi camerounais…

On se croise, on se parle. On croit vivre ensemble. Pourtant, la France « plurielle » manque chacun de ses rendez-vous. En haut de la rue, les barbus se taillent une enclave : des librairies intégristes évincent le petit commerce ; une organisation prosélyte recrute chez les jeunes ; les femmes n’osent plus sortir bras nus. Plus bas, la mixité n’est que de façade. Les bobos ont leurs bars, leurs boutiques, leurs dérogations à la carte scolaire.

En 2016, rue Jean-Pierre Timbaud, la convivialité a cédé la place à une cohabitation faite d’indifférence, de rancoeur et d’hostilité. Que s’est-il passé ?

Ce récit à la première personne donne à « l’échec du modèle français d’intégration » des noms et des visages, une adresse à Paris."

Il y a à Paris de nombreux HLM, de bonne facture, mais qui peuvent servir de viviers à des candidats au terrorisme. Les frères Kouachi, auteurs de l'attentat de Charlie Hebdo, ont grandi dans une HLM du 19e par exemple.

Par ailleurs, la multiplication des attentats a un impact négatif sur le tourisme parisien. Cela se faisait déjà sentir au mois de mai :
http://www.veilleinfotourisme.fr/paris-ile-de-france-six-mois-apres-le-13-novembre-les-touristes-etrangers-se-font-toujours-attendre-a-paris-163453.kjsp?RH=PAR

Et les attentats récents, en France comme dans les pays limitrophes, ont accentué la désaffection par les touristes extra-européens pour qui, bien souvent, c'est l'Europe entière qui est concernée, que l'attentat ait lieu en France ou en Allemagne.

Il faut donc s'attendre à une baisse de l'activité économique durable de ce secteur, entraînant une baisse des recettes pour la Ville de Paris.

Or celle-ci joue à flux tendu avec sa comptabilité, au point de commencer à faire dans les manoeuvres "exotiques" :
http://www.leparisien.fr/paris-75/finances-de-la-ville-de-paris-la-chambre-regionale-des-comptes-alarmiste-20-05-2016-5814059.php

Bref, faites vos jeux (olympiques - la Maire actuelle défend la candidature de Paris pour 2024), rien ne va plus !

raleur !! 29/07/2016 17:55

De toutes façons l'avenir c'est deux, trois, quatre génerations sous le même toit !!
Donc faites des stocks de trucs réparables, et investissez vos sous dans l'achat d'outillage de réparations en tout genres !
L'avenir c'est le mode de vie de mon ar-grand père et ceux d'avant, avec du matériel moderne des années 1970-80 parceque plus récent c'est des merdes chinoises irréparables !
Mon arrière grand mère a voulue que ses trois fils deviennent boulangers ''' pour ne plus jamais manquer de pain à la maison''' témoignage d'une cousine née en 1917.
Mon grand père a nourri ses quatres enfants avec 1500 m2 de potager aprés sa nuit à la boulangerie et la grand mère avec ses conserves en bocaux Leparfait !
Et moi à 58 ans , après 40 ans de galère dont 21 ans de Rmi je reprend le même
chemin !
Cela a un nom : survivalisme

raleur !! 30/07/2016 10:14

Suite :

Survivalisme et autonomie parceque comme l'explique bien Patrick : TOUT notre environnement n'est que du pétrole transformé !
Du petrole pas cher à 1 ou 2 $ le baril dans les années 1960 qui a detruit le monde d'avant au nom du profit immédiat , de la jouissance et du '''après moi le déluge'''

Déluge qui ne va pas tarder à nous tomber sur le coin de la gueule !
Cela fait 35-36 ans que je suis convaincu , qu'arrivé à l'age de la retraite je n'aurais que les yeux pour pleurer, nous sommes sur le bon chemin !!

Je suis en train de lire ''l'histoire des français sous l'occupation'' de Henri Amouroux . Dix volume épais , bourrés de références et de sources , pour 15€ le tout, merci Emmaus !!
Bein je constate que 75 ans plus tard , les arguments de propagande émis par un camp ou par l'autre ne sont que des prévisions en cours de réalisation !
Et ces bouquins ont été ré-imprimés avant 1989 !

Quand on lit les conditions de vie et de ravitaillement d'une population soumise et disciplinée par raison ou par force. Que cette population d'origine paysane capable de planter des patates ou de tuer un lapin a survécu grace à un savoir faire et un savoir être qui font totalement défaut 75 ans plus tard.
L'utilisation du pétrole pas cher a détruit des savoirs qui vont cruellement manqués à la prochaine crise, la ''mise aux normes'' imposée par bruxelles a détruit des machines outils qui sont parties officiellement à la ferraille , mais qui en réalité n'ont fait qu'y transiter avant de partir en chine !
Les ouvriers compétents capables de s'en servir sont morts ou ont déja un pied dans la tombe. Restent ceux qui comme moi ont passés leur CAP dessus il ya 40 ans et qui depuis n'y ont jamais touché pour cause de chomage !

Donc y'a rien à attendre d'un système qui s'effondre, mieux vaut s'en éloigner pour ne pas recevoir les débris sur le nez !
Ne compter que sur soi même est la seule garantie de survie, parceque compter sur l'état, le système ou dieu sait quoi .... !!
Sans oublier le fait que vous aurez tôt ou tard charge d'âmes innocentes !!
Pour les âmes coupables et agressives j'ai une petite réserve de saturnisme foudroyant !
Sans oublier le piquant, le tranchant, le contondant, et une bonne réserve de corde pour faire sécher la nourriture des corbeaux !!
Ainsi qu'une carte ign 1/25000 sur laquelle sont pointées les bauges à sanglier !

raleur !! 29/07/2016 17:34

C'est pas du déja lu cet article ???
Vous en avez déja parler !! Non ??