Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Panique dans la Nomenklatura...

12 Juillet 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

La nomenklatura panique. Elle voit le rebond de popularité de Hollande qui n'a aucune raison objective d'être.

Quand au foot, sensé donner l'onction jadis donné à Reims, au pouvoir, laissez moi rire. Qu'un imbécile de président soi mieux vu parce qu'il va au match, quelle rigolade.

Chirac en 1998 ne faisait plus rien. Il fermait sa gueule. Et la conjoncture s'améliorait suite à la crise asiatique, qui avait entrainé un reflux des capitaux. Sans compter le baril de pétrole à 10 dollars.
Je suis frappé par l'inculture crasse de la classe politique et médiatique dirigeante. Ils prennent le bruit pour une tendance.

Même chose pour le Brexit, taxé de tous les maux. Alors que ses effets effectifs réels sont en dessous de zéro. inexistants. Rien ne s'est passé. La livre a baissé de 6 %, et alors ? C'était déjà arrivé.

Le seul vrai élément, c'est la guerre raciale, déclenchée aux USA. Les noirs peuvent être eux mêmes très racistes, contrairement à ce que dit Hillary Clinton. Les blancs ne sont pas coupables d'être des racistes intrinsèques. Les policiers blancs non plus. A NY, les noirs (23 % de la population) sont responsables de 75 % des tirs d'armes à feu, les blancs (33 %), de 2 %.

Avec de tels chiffres, inutile de blâmer les individus de la police, même si, globalement, sa militarisation entraine conflagration. Mais sa militarisation croissante vient d'une impulsion donnée à Washington, impulsion pas du tout bridée par la présidence, mais dirigée par elle.

Le déversement de tout le matériel militaire, périmé ou pas, les procédures, rien n'est la faute des hommes, mais celle du système, qui leur apprend à tirer très vite.

De plus, si on en juge au nombre d'homicides, il faut se rendre à l'évidence : dans les villes comme Baltimore, ce sont les noirs qui tuent les noirs. Serait ce par racisme ? Ils n'aimeraient pas les noirs ???

91 % des meurtres de noirs aux USA sont commis par des noirs.

Mais les noirs, tués par des policiers noirs, ne viennent jamais sur les écrans. Pourtant, eux aussi sont loin d'être tendres.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

simplet 13/07/2016 12:12

Après vingt ans d'Afrique, il me revient en mémoire le célèbre adage:
Tu voyage la première fois en Afrique, t'es négrophile.
Ton second voyage, ayant connu les avatars du premier séjour... t'es négrophobe.
A ton troisième séjour, ayant tout compris, t'es négrojuste.

Max 13/07/2016 08:31

Palme de la débilité sur l'Express : "Derrière ses frontières fermées, la Hongrie se dépeuple" : Ouh, les méchants Hongrois, ils ferment leurs frontières, les vilains ! Ils sont punis pas la dénatalité ! (Mais au fait la dénatalité, c'est très bien, où est le problème au final ?)

logique 13/07/2016 01:16

Hé oui l'humain est bien au dessus des races, quand il est con il est con. Peut importe sa couleur ou autre chose d'ailleurs. Et je pense que nos politiques doivent se marré devant la bande de con, qu'est le peuple, ils se tirent les uns sur les autres alors que la source de leurs malheurs c'est nous.
Tout comme un politique qui ne voudrait pas faire plaisir a son banquier, qui a tout moment est capable de d'obtenir le moindre compte ainsi que son propriétaire. Ils ont voulus le bordel, ils ont finis par le fabriquer tout près de chez eux. Se sont des malades. Il n'y a rien a ajouter.