Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 14:59

RTE le reconnait, la consommation d'électricité va baisser en France de 8 TWh par an. D'ici 2020. Bien sûr, c'est modeste. Très modeste. Mais c'est un aveu.
Et je vous fiche mon billet, que ce risque d'être plus près de 80 TWH que de 8. Sinon beaucoup plus encore.

L'intéressant, n'est pas dans le message, si biaisé soit il. L'important est dans celui qui le dit. RTE est suffisamment "connecté" avec les lobbys énergétiques en tous genres, et notamment le lobby nucléaire et soucieux de ne pas lui déplaire. Le lobby admet qu'il n'y aura pas d'augmentation de la demande. Et qu'il y aura baisse.

Une telle prévision d'ailleurs, ne prédit qu'une chose : il n'y aura pas, d'ici 2021, d'effondrement économique.

C'est un sujet qui peut être débattu...

D'autre part, la poussée du renouvelable doit faire de la place. En France, la place ne peut désormais faite qu'avec la réduction du nucléaire.

D'ailleurs, les importations d'énergies indiquent surtout l'effondrement économique de la zone européenne. Et on sait qu'un effondrement économique, ça commence d'abord doucement, avant de s'accélérer.

Passer de 1 810 millions de tonnes équivalents pétrole consommées en 2006 à 1 605 millions de TEP (2014), c'est clairement un effondrement.

Le phénomène ne concerne pas que l'électricité, mais aussi le gaz, Et toutes les énergies...

L'évolution en faveur du renouvelable indique aussi l'utopie sanglante et meurtrière de l'union européenne. Celle-ci nie le caractère européen, fait d'évolutions différenciées, qui en font un contre d'innovation. Chaque zone fait son choix, et le mal parti, ou celui qui s'est fourvoyé n'est pas longtemps distancé.

Le chevalier français, archaïque d'Azincourt, remporte la bataille à Patay, où ce sont les archers qui sont devenus archaïques.

L'aire scandinave, d'où était partie le mouvement d'alphabétisation qui a recouvert d'abord l'Europe, ensuite le monde, a de nouveau été le moteur du changement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

Patrick 15/07/2016 22:46

@la gaule

Juste un fait divers que ni Camus ni Wiesel ne peuvent cautionner...

Juste un fait divers que la planète Facebook/GOOGLE nous envoie en pleine figure.

Un Tunisien qui manifestement à pété les plombs pour une banale histoire de rupture, mais pas un attentat prémédité par DAESCH, rien, le vide, le néant de neurones plus connectés par une intelligence humaine.

Un simple désir de vengence personnelle pointée sur une foule innocente et imbécile : 14 Juillet ? Onfékoi ? On va au feu d'artifice !!!

Et si durant cet état d'urgence on avait supprimé les feux d'artifice stupides, idiots, dépensiers de nos chers impôts ? Comme le foot ? Comme le tour de France des dopés ?

Je vais vous le dire mon cher La Gaule : point de tués cons et besogneux, point de militaires aux aguets, point de gendarmes incapable d'arrêter un camion en 2 kilomètres...

Au journal ? Ben la météo d'été...

La crasse médiocrité humaine et l'incapacité de nos politiques qui ne cherchent qu'à mousser après de tels événements me rend très amère.

Vous voyez Mr La Gaule, état d'urgence signifie plus de manifestation publique, même s'il y a du pognon en face ! Même si.

L'état d'urgence c'est : sauvons les vies et négligeons les épiciers du 14 Juillet, les vendeurs de macarons, les vendeurs de pizza, les marchands du temple, les kebabs (même si je ne prétends pas que les kebab's men soient tous des sympathisants de 'DAESCH').

Basta le commerce et Que ce gouvernement s'implique dans la sécurité des Francais avant de laisser 'agir' le marché et la croissance, sainte Croissance avant la sécurité des pleus-pleus qui ont tant besoin de pain et de jeux.

Ce mec était fou, point final et le rôle de l'état était de supprimer le risque que des fous puissent agir un soir de fête.

Alors état d'urgence ou collaboration avec le fric ? Laissons les glaciers gagner un peu d'argent en échange de 'quelques morts' pour ce maudite calice de croissance ?

J'avoue ne plus trop me questionner.

J'avoue être déçu d'un socialisme à la Valse/Macron-economie et d'un Hollande qui pense plus à ses cheveux blancs qu'à ceux des prolos qui ont perdu leur job à 5 ans de la retraite...

Bonne nuit à tous !

manassas 15/07/2016 21:21

Pas de conclusions hatives, comme à Dijon et à Nantes.

http://www.mivy.ovh.org/journal/2015/15_01_Charlie/15_01_charlie-02.jpg

La Gaule 15/07/2016 09:08

Bon, je vais faire déjà mon Panamza et croyez que cela n'est pas dans mon habitude, malgré tout mon respect de principe pour le travail courageux mais téméraire de l'éditeur de ce site.
Regardez bien cette page. Il s'agit de la page de France info intitulé :
« Attaque sanglante à Nice : l'élément d’identité retrouvé dans le camion correspond à un Franco-Tunisien connu des services de police mais pas fiché S »

http://www.franceinfo.fr/actu/faits-divers/article/attaque-criminelle-nice-ce-que-l-sait-805639

A 1h37,se trouve le témoignage d'un restaurateur, d'une durée de 1mn03 et titré comme suit :
"C'était la panique" relate un restaurateur de la Promenade des Anglais »
...et qui commence comme si il avait été pris en plein milieu d'une conversation, soit par ces mots :

« ...Chez nous bien sûr, au restaurant, le restaurant a été évacué à vitesse grand V, tous les restaurants à côté ont été évacué à vitesse grand V, en laissant les additions, en cassant les bouteilles, les assiettes, en renversant les tables, c'était une panique » etc.

Il se trouve que j'ai eu la chance d'écouter le même témoignage presque à chaud, puisque à peu près sur le coup de deux heures du matin.
Il était plus long d'une bonne minute avec une introduction de quelques secondes de la journaliste sur « ce qui s'était réellement passé ». Et là, je suis formel.
Le restaurateur déclarait avoir vu le camion « écraser les gens comme des quilles », puis s'arrêter, et, « des gens en descendre et tirer dans la foule avec des mitraillettes, ou des kalachnikov, je ne sais pas moi, je ne m'y connais rien en armes » puis le camion repartir pour « recommencer la même chose plus loin » comme ça « au moins trois fois ».
Puis venait une question de la journaliste « cela a du être la panique, non ? » et c'est à ce moment là que démarre la partie restante du témoignage dont j'ai retranscrit le début.
Ce témoignage pour le moins surprenant a donc été manifestement amputé. Pourquoi ?
A rapprocher de cet autre témoignage d'un « journaliste allemand de Nice Matin » :

https://medium.com/@damienallemand/c%C3%A9tait-une-soir%C3%A9e-cool-73ed8caf7bb0#.t3spor5lf

(c'est logique que dans une foule d'estivants pour feu d'artifice se trouve au moins un journaliste allemand pigiste au journal local, et qui va, bouleversé par l’événement, se précipiter chez lui pour rédiger un communiquer plutôt copieux et impressionniste, lequel paraîtra sur la toile moins de deux heures après l’événement -à 1h23 précise sur « 20 minutes »)

http://www.20minutes.fr/nice/1890359-20160715-direct-camion-fonce-foule-nice-dizaine-peut-etre-trentaine-morts-selon-sous-prefet

Autre bizarrerie dans ce témoignage, il est question d'un camion « qui filait à une allure folle » -donnée reprise par la plupart des communiqués- alors que la vidéo qui suit montre des gens qui n'ont rien de Christophe Lemaître courir derrière à peu de distance.
Même Bolt ne va pas au-delà des 40 km/h, et j'estime moi la vitesse de cet engin à 20 km/h maximum au départ de la vidéo et largement moins de 50 km/h au bout de sa phase d'accélération.
Par ailleurs, du Negresco au Ruhl il y a un peu plus d'un kilomètres -et non trois comme je l'ai lu un peu partout. Mais ce serait bien le diable si l'on ne voyait pas rapidement d'autres prises de vue que le départ et la fin de la « course »...

https://www.youtube.com/watch?v=eCrhXArKE24

Pourquoi aussi tous les communiqués officiels en milieu de nuit parlaient « d'armes lourdes » saisies dans le camion, alors que maintenant c'est plutôt la mention « armes factices longues » qui s'impose ?
C'est quoi une « arme factice longue », je veux dire qui puisse être confondue avec une arme lourde ? Un tuyau de cheminée est-il une « arme factice longue », susceptible d'être confondue avec un lance-roquette ?
En tout cas, Si d'autres personnes ont eu ici la chance d'entendre le même témoignage prêtant à interrogations -celui du restaurateur- je leur saurai gré de me le faire savoir.
Bon. Sommeil... En début d'après midi j'ai une procession d'estivants qui m'attendent, entiers ceux-là.

winston 15/07/2016 04:30

Je vous appécie beaucoup et suis d'accord avec vous sur bien des sujets beaucoup mais clairement je ne vous suis pas sur le domaine de l'énergie.
Le "renouvelable" n'existe que grace au pétrole et au nucléaire. on ne parle pas des moulins d'antan mais de moulins dont la production (quand elle est là) depasse la consommation du village du coin. vous ne pouvez pas faire fonctionner une eolienne sans un reseau electrique stable et vivant. si vous mettez trop de perturbation sur un reseau ( ex: trop de production vs conso ou le contraire), il tombe et ça prend de heures a remonter. l'éolien ne fonctionne que grâce à un reseau électrique stable. En europe, les réseaux sont tres maillés. les espagnols, les danois et les allemands dépendent du nucléaire français. Sans la production stable fournit par cette m..., il n'y aurait pas d'éolien dans la mesure observée aujourd'hui. Quand le réseau tombe, il faut des heures pour le remonter. A court terme, c'est sur que l'éolien a le vent en poupe (vous avez vu le jeu de mot :). cependant, on peut s'attendre à deux avenirs différents: un post médiéval et un plus futuriste. Le médiéval ne marche pas avec de l'éolien tel que connu aujourd'hui (parce qu'il faut un reseau stable fonctionnel) et le futuriste qui marche avec autre chose que du petrole et du renouvelable (parce que le renouvelable solaire/éolien se compte au m2 et que ca en prend beaucoup). Il reste le nucléaire mais pas tel qu'on le connait aujourd'hui. c'est le seul truc dans le coin qui contient énormément d'énergie. Bref si on veut croire à des jours meilleurs, ça passe par le nuke. Après tout le nucléaire tel que connu aujourd'hui a été développé par et pour le militaire. qu'est ce qui empêche qu'il en soit toujours ainsi ? Merci à tous de vous abstenir de parler d'ITER - projet particulièrement controversé et d'autres fanfaronnades du genre énergie "libre". y a til des spécialistes du nucléaires dans la salle?

La Gaule 15/07/2016 03:41

« Chers Hiroshimaois, le pilote d'un avion semble avoir fait plusieurs dizaines de milliers de morts. Restez pour l'instant à votre domicile. Plus d'infos à venir. »

C'est trait pour trait le message qu'aurait adressé le maire de Nice -j'ai oublié son nom- s'il avait été empereur du Japon début août 1945.

Mais quelle importance au fait ? Lui ou un autre... (lui au moins « cela» se voit).

Pour une fois je ne vais pas vous raconter d' histoire de pédé, l'émotion pouvant être considérée comme un remède aux obsessions les plus récurrentes.
C'est que cet endroit -parsemé de cadavres informes que je viens juste de visionner- je l'ai arpenté des milliers de fois par des matins radieux comme des soirées humides, et de préférence pendant la « morte » saison, quand cette ville noyée sous le tourisme retrouve quelques couleurs dans des eaux plus calmes.
Quelles saloperies, quels desseins crapoteux se cachent encore derrière tout ça ? Je crains pire que le pire, car les foules tirées de leur lit sont les plus mauvaises.
Dans mon dernier commentaire d'hier -déjà une autre époque- je vous avais donné deux liens prémonitoires sur lesquels vous pouvez toujours revenir, ne serait-ce que pour vérifier à quel point son auteur ne s'était pas trompé.
Quel que soit l'éclairage qui va être donné à cette affaire et les formes qu'il révélera, l'opinion cette fois va basculer.
Car il n'est plus question ici de s'identifier formellement à un « Charlie » quelconque, totem journalistique bien parisien.
Plus question non plus d'apporter sa petite bougie, sa petite musique, et de faire don de sa petite gentillesse à la « tendre indifférence du monde » -comme le susurrait A .Camus en oubliant que l'indifférence était aussi bordée de platanes.
(Ne pas oublier en partant de mettre ses déchets dans les bonnes poubelles, avant de monter au cortège entre Félicien et Mégane -même pas peur !)
C'est la peau bien à soi qui jouit et qui frissonne, de celle que l'on emmène bêtement sur les bords de mer pendant ses vacances, qui est cette fois en jeu.
Et c'est la somme de toute cette multitude d'épidermes qui constitue le continent profond de l'opinion, celui que d'aucuns ont sans doute voulu écorcher à mort.
Le bataclan n'était que l'étape intermédiaire, et l'on peut dire à ce sujet que les ordonnateurs ont de la suite dans les idées.
Le béotien hébété va rejoindre A. Mendel dans sa conviction d'être en guerre.
Hébété et vengeur, avec sans doute une moindre chance de se dire : « Mon dieu, qu'ai-je fait pour que NOUS méritions cela », mais tout de même.
Les conséquences pour nos gouvernants -et surtout cette fois leurs donneurs d'ordre- concernant le chantier européen de l’incurie béante, vont être immenses.
Oui, pour le coup, nous voilà bien en guerre, et elle n'est plus drôle...

Présentation

compteur

Recherche

Catégories