Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 08:09

Visiblement, c'est de plus en plus compliqué la fonction de président US. Aux Philippines, avant hier, colonie, hier quasi colonie, en tout cas, où rien ne se faisait sans l'assentiment des USA, et où ils avaient leur base géante de Subic Bay, Le liseur de prompteur de la maison blanche vient de se faire traiter de "son of a bitch".

Pour les non-anglophone, c'est fils de pute. Si l'épithète était courante chez l'homme de la rue concernant le président US, elle l'est moins quand c'est un autre président qui le sort.

Cela en dit long sur la décadence américaine. Les Philippines ont abrités d'ailleurs, la seule guérilla américaine (en fait américano-philippine), ce qui en dit encore plus long sur la décadence, et Macario (Mac Arthur) y était l'égal d'un demi-dieu, lui même ne posant qu'une limite à cette adoration : "Pourquoi demi ?"

Faut il rappeler qu'en ce temps là, Chuck Norris était au biberon.

A cette vitesse de décadence, il sera bientôt compliqué à POTUS (president of the US), de sortir du district de Columbia, que la fonction sera devenue quasi honorifique, mais que le locataire de la maison blanche aura du mal à payer l'entretien du bâtiment, et la tonte de la pelouse.

Mais vous savez ce que c'est, si ça se trouve, 1500 ans plus tard, il y en aura toujours un, qui régnera sur son village. Les gens ont du mal à se passer des colifichets. Les chefs d'états étrangers viendront visiter les ruines, se faire remettre des titres et décorations ronflantes qui auront perdues toutes signification.

Le pape jusqu'à récemment distribuait le titre de sénateur romain sans barguigner. Un peu comme les distributeurs des toilettes distribuent le papier WC.

Le phénomène est déjà commencé, il y a déjà des types montent et descendent sans cesse des drapeaux, vendus chers, mais certifiés ayant flotté sur la maison blanche. Ce qu'on ne dit pas, c'est que c'est quelques secondes.

Là où cela deviendra vraiment décadent, c'est quand la femme de ménage foutra le président à la porte, pour pouvoir passer le balai dans le bureau ovale.

Bien entendu, on n'évitera pas les pastiches filmés : la scène de la partouze gigantesque avec William Jefferson et ses 1200 maitresses dans les jardins illustrera la décadence des moeurs qui ont abouti à la fin de l'empire. (les préservatifs usagés certifiés seront vendus dans les boutiques souvenirs). Le rôle d'Hillary, en virago et harpie sanguinaire, fournisseuse de son mari en chair fraiche créera ou sera l'aboutissement d'une carrière d'actrice.

97.5 % de la population, d'ailleurs, dira descendre de William Jefferson.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

EnPassant 07/09/2016 12:21

https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/sep/06/transatlantic-trade-partnership-ttip-canada-eu

EnPassant 06/09/2016 17:05

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-06/40000-students-limbo-8000-employees-fired-itt-suddenly-shuts-down

dizemanov 06/09/2016 14:50

Où l'on voit que les chinois n'ont plus aucune considération ni aucun respect pour les US :

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-03/tarmac-altercation-erupts-upon-obamas-arrival-china-after-official-shouts-out-countr

Je doute qu'un aussi mauvais accueil aurait été accordé par Berlin à une délégation US de très haut rang avec Président Roosevelt à sa tête en 1938 / 1939 ... ça sent vraiment très très mauvais ...

Phil 06/09/2016 16:27

C'est dur la vie de trafiquant de drogue : "Les experts de l'Onu ne cessent de demander à Manille de juguler les violences contre les trafiquants et les usagers présumés qui sont sommairement exécutés ou tout bonnement assassinés aux Philippines."

C'est pas demain que l'on fera cela aux USA et en France. Les dealers servent trop bien leur maitres.


https://fr.sputniknews.com/international/201609061027631576-pilippines-presidents-usa-chine-insulte/

EnPassant 06/09/2016 14:04

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-05/son-chinas-grand-general-reveals-reason-behind-chinas-capital-flight

Phil 06/09/2016 13:42

La Russie cherche à diminuer la part des énergies dans son budget.
On peut dire ce que l'on veut mais les russes sont volontaires et leur président aussi (développement de l'est du pays). Dans notre pays, on va augmenter la part du nucléaire dans les énergies et ne pas soutenir l'industrie ?

https://fr.sputniknews.com/economie/201609061027628784-russie-petrole-dependance/

H 06/09/2016 11:08

Le dernier empereur romain s'appelait Romulus Augustule. Clin d'œil au fondateur de Rome (Romulus) et à son apogée (Auguste). Il est possible que le dernier président des USA s'appelle Washington, d'autant plus que 90% des Américains ayant le patronyme "Washington" sont des Noirs...

Une bande de scélérats, parmi lesquels les BHL, Jacques Attali, Donald Sutherland, George Soros et leurs équivalents dans divers pays, ont fait de leurs mieux pour dissoudre dans l'immigration de masse les identités nationales des pays occidentaux. Avec succès, il faut bien l'admettre.

Le résultat, c'est que toutes ces nations n'ont déjà plus la cohésion nécessaire pour mener des guerres un tant soit peu difficiles, mais pas encore les gouvernements autoritaires capables d'obliger des groupes ethniques divers, voire même mutuellement hostiles, à combattre sous un même drapeau. L'empire austro-hongrois, l'empire russe, et même l'URSS sous Staline, y parvenaient, mais seulement parce qu'ils étaient des dictatures.

D'ailleurs, quand une tour de Babel comme l'empire austro-hongrois ou l'URSS devient une démocratie, elle éclate aussitôt en plusieurs États plus ou moins homogènes. L'Allemagne et le Japon, qui étaient des pays homogènes, ont résisté à la transition vers la démocratie.

À l'inverse, des pays très hétérogènes, comme la Syrie et l'Irak, ne peuvent pas fonctionner de façon démocratique, il leur faut un pouvoir fort qui protège les minorités. C'est sans doute notre destin, dans l'Europe occidentale, lorsque l'épuisement des ressources nous aura appauvris. Et les Blancs de tradition chrétienne feront partie des minorités.