Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 15:24

Aux Philippines, on ne badine plus. La drogue, amène les escadrons de la mort.

Sur ordre présidentiel.

Il est vrai que passé un certain degré de dérive, la police classique et la justice sont incapables d'enrayer le fléau conjoint que représente "petite délinquance" et trafic de drogue.

Les deux sont tolérés parce qu'ils justifient la répression policière, le trafic de drogue étant les plus grosses sources de revenus de certains quartiers, assurent le financement de beaucoup de partis politiques (le parti démocrate aux USA est connu pour ça), le financement de certains organismes, comme la CIA, et détourne les yeux des problèmes sociaux.
On peut aussi mettre en relief que cela entretient l'industrie du bâtiment, seuls les plus pauvres restants dans les quartiers pourris par drogue et délinquance. Tous ceux qui ont les moyens, se carapatent en vitesse.

De cela, la presse occidentale, n'en a rien à cirer, quand ce sont ses amis qui appliquent ces méthodes, sans beaucoup de succès d'ailleurs.

On se demande pourquoi, d'ailleurs, parce qu'il y a eu une période historique où une organisation criminelle fut fortement ébranlée, sinon anéantie. C'était les mafias en tous genres pendant la période du fascisme en Italie. Si tous ne furent pas sous terre, les épargnés crurent de bonne politique de faire profil bas.

La plupart des délinquants sont, malgré tout ce que peuvent dire les bonnes âmes, totalement irrécupérables. Le laxisme ambiant les a fait pourrir sur pieds, sans aboutir à la rédemption attendue.

Le carnage qu'on peut voir dans des villes hier prospères comme Chicago ou Baltimore, fait penser plus à une guerre civile qu'à de la délinquance. C'est une voie d'évolution de notre société. Ou le rétablissement brutal de l'ordre ou la guerre civile.

Les USA hésitent entre les deux voies. Résolution du problème en Novembre... ou après.

Bien entendu, il faut rappeler les zones de forces des mafias en tout genre : immobilier, transports, et drogue, bien sûr. Quand à l'interpénétration des gangs noirs et du parti démocrate aux USA, elle est quasiment totale et institutionnelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Abdel 07/10/2016 19:09

Cela me rappelle quand j' étais jeune , où j admirais les américains , avant Internet .
Quelle fut mon choc lorsque j' appris , via un article, que des C-130 Hercules des eaux et forets (US Forest Service) transités de la drogue aux US pour le compte de la CIA pour financés les contras.

Je ne comprenais pas qu on puisse empoisonnez sa population pour la politique exterieur....

Présentation

compteur

Recherche

Catégories