Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 20:04

J'aime bien ce qu'écrit Charles Sannat, mais là, il se fourre le doigt dans l'oeil, vulgairement, jusqu'au coude.
Becoze, il y a belle lurette que la croissance n'existe plus.

Regardez la série "sur écoute" (The Wire) et vous verrez quoi ? La réalité pipeauté par des statistiques officielles qui ne veulent plus rien dire, que ce soit pour le niveau scolaire, ou pour la criminalité.

Personne, chez les citoyens, n'est dupe. Le but n'est pour les autorités de la ville de Baltimore, que de présenter des chiffres médiatiquement acceptables, pour la délinquance, et politiquement correcte pour le niveau scolaire, aux autorités centrales.

Les forces de police, ne font donc que des choses qui rendent au niveau statistique, c'est à dire totalement inefficace à moyen ou long terme, mais qui leur assure la paix avec la hiérarchie. Toute la délinquance est systématiquement minorée. Pas question d'enquêtes réelles, même pour les crimes les plus abjectes, ça coûte trop cher, et puis, des fois qu'au bout on trouve un politicien, démocrate dans ce cas de figure, parce qu'à Baltimore, il n'existe que le parti démocrate.

Ce système soviétique, celui de la statistique satisfaisante, mais fausse, est mise en relief par John William sur son site, et on s'y rend compte que toute forme de croissance a disparue il y a bien longtemps aux USA. John William lui, se contente de recompter les chiffres, d'après les méthodologies US d'il y a 20, 30 ou 40 ans... Putain de communiste.

Cela donne une réelle vision de l'économie US, sur longue période, même si le chiffre de chômage auquel il arrive (23 %), est sans doute très au dessous de la vérité, parce que les USA ont toujours très mal compté le chômage. Mais cela a le mérite de donner une idée de la situation bien loin des 5 % officiels...

Que dans les écoles de Baltimore, on n'étudie pas, c'est normal. ça ne sert à rien. Par contre, les lois de la rue sont très bien connues, et la matière la moins abandonnée, c'est l'arithmétique. En effet, le chef de coin de rue tabasse le dealer qui ne rend pas les comptes exacts. Et il y a une chose qu'on apprécie beaucoup, dans ce monde, paradoxalement, c'est l'honnêteté et le sérieux dans le travail bien fait.

Les dealers finissent par y être sympathique, quelque part, pendant que les politiciens, les hommes d'affaires sont beaucoup plus malhonnêtes qu'eux, plus requins encore, et s'ils sont prédateurs dans la rue, ils sont victimes dans les beaux quartiers...

Côté chinois, vous avez vu la statistique de Sannat. mais la réalité est pire. Par rapport à son maximum, la production de charbon a officiellement baissé de 800 millions de tonnes, (400 millions de tonnes équivalents pétrole), en tenant en compte la production grise non recensée on pouvait rajouter 600 millions de tonnes de charbon. Dans ce genre de crise la production grise s'évapore instantanément. La chute, sévère, s'établit à 1400 millions de tonnes (700 millions en TEP).

Mais le problème chinois est encore pire que cela. Des investissements colossaux ont été réalisés sur des gisements aux réserves insuffisantes. Des investissements qui pourraient ne pas être des gouffres si le prix du charbon remontait à 120 $ la tonne. Le problème c'est qu'il doit être à 1/4 de ce prix, et c'est encore pire pour le charbon destiné aux centrales électriques (90 % du total). Seul le charbon sidérurgique , le reste, vaut un peu mieux. Mais le problème, c'est qu'il est peu chinois, il est australien...

En tout cas, on sait au moins une chose, les milliards investis dans le charbon ne seront jamais récupérés.

Le gouvernement central veut tailler dans les surcapacités charbonnières et sidérurgiques ?  Il n'arrive que peu à être obéi, et lui même hésite devant la taille des problèmes sociaux.

Produire un acier inutile, un charbon qui s'entasse, ce n'est plus de l'économie, c'est un problème qu'il faut relier au parc immobilier vide.

La statistique était un moyen. Inventée par Vauban, un brave, elle était destinée à être un outil de vérité, sincère. Et avait un but : dire la vérité au Roi.

La statistique est devenu un simple moyen de com et de propagande, pour nous faire croire que tout baigne. Un outil de menteur patenté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Horzabky 18/10/2016 01:09

[commentaire précédent : non terminé et envoyé par erreur, désolé. Est-il possible de l'effacer ?]

Les "sauvageons" ont compris qu'ils pouvaient faire rôtir les flics dans leurs voitures à coups de cocktails molotov, les flics ne tireront pas même s'ils sont en train de cramer. Parce que la justice ne leur ferait pas de cadeaux, les médias et les politiques non plus :

http://www.francetvinfo.fr/france/ile-de-france/seine-saint-denis-des-cocktails-molotov-lances-sur-un-lycee-la-proviseure-agressee_1877015.html

Un flic qui tue un criminel armé peut s'attendre à subir toute les rigueurs de la loi, à se faire massacrer par la presse (avec les effets terribles que cela a sur la famille), et à être sévèrement critiqué par les bonnes gens, l'incident passé. C'est ce qui est arrivé au moment de l'affaire "Human Bomb". Les collègues, initialement salués comme des héros pour avoir sauvé, à Neuilly-sur-Seine, les enfants d'une école maternelle d'un fou dangereux muni d'une ceinture d'explosifs, ont ensuite été mis en examen par la justice et traités de tous les noms par les médias. "Human Bomb" le fou aux explosifs était devenu une victime.

Autre exemple : un repris de justice en cavale, Amine Bentounsi, balance une grenade (factice, mais ils ne s'en apercevront qu'après) sur des policiers, et les menace de son pistolet. L'un des gardiens de la paix le tue. Commence alors un long calvaire, avec mise en examen pour homicide volontaire (crime passible de 30 ans de prison). Finalement le jugement, où visiblement le Procureur voulait au minimum faire virer de la police le gardien de la paix. Il aurait eu du mal à retrouver un job, sa vie aurait été foutue, et c'est ce que voulait le Procureur. Heureusement, acquittement par le jury. Les proches du repris de justice crient leur colère, les télévisions leur permettent de s'exprimer à loisir...

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-le-policier-avait-tue-un-delinquant-en-cavale-11-01-2016-5439813.php
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/01/16/01016-20160116ARTFIG00051-colere-apres-l-acquittement-d-un-policier-qui-avait-tue-un-braqueur.php

À l'école de police, on m'avait appris que lorsqu'on était face à un délinquant armé, on était en légitime défense même s'il tournait le dos, parce qu'il pouvait se retourner à tout moment et tirer. Trente ans plus tard, ce n'était plus vrai.

Cette société crèvera parce qu'elle n'a plus le courage de se défendre. Not' bon président a bien raison de dire que les magistrats sont des lâches. À Bobigny, ils n'osent pas condamner les délinquants trop forts, parce qu'ils ont peur d'être attendus le soir sur le parking (non protégé). Les salles d'audience sont d'ailleurs pleines des amis des prévenus, ce qui est assez angoissant pour les victimes.

On verra sans doute un retournement. Mais il se fera dans la douleur.

Horzabky 18/10/2016 00:43

Je ne dirais pas que c'est le début de la guerre civile, on n'en est pencore loin, mais c'est le début du désordre ingérable. Les "sauvageons" ont l'air d'avoir envie de rôtir du flic, maintenant qu'ils ont vu que les flics ne leur tirent pas dessus même lorsque leurs voitures sont incendiées :

http://www.francetvinfo.fr/france/ile-de-france/seine-saint-denis-des-cocktails-molotov-lances-sur-un-lycee-la-proviseure-agressee_1877015.html

Si la police se met à tirer, même en cas de légitime défense, les magistrats, au sujet desquels je partage pleinement l'opinion de not' bon président (j'ai travaillé pour eux pendant trente ans, je sais de quoi je parle) vont appliquer strictement la loi. La presse va tomber sur les flics à la gâchette facile, comme elle l'a fait après l'affaire "Human Bomb", et les politiques aussi, comme Hillary Clinton le fait aux Etats-Unis.

L'affaire

eric 16/10/2016 19:44

Bonjour à tous,

2 citations pour briller dans les dînes en ville (et ailleurs) :

M TWAIN : il y a 3 types de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques

W CHURCHILL : je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées

On se moquait gentiment de l'Union Soviétique et ses chiffres du Gosplan... mais au final l'Occident fait plus fort ; la seule différence c'est que les vrais chiffres sont noyés dans un océan de données ....

EnPassant 16/10/2016 18:25

c'est pas une des 7 plaies d'Egypte cela ?
http://www.zerohedge.com/news/2016-10-15/megadrought-looms-american-southwest-nasa-warns

EnPassant 16/10/2016 18:16

September Global Auto Sales Hit Record High Thanks To China's New Car Bubble
http://www.zerohedge.com/news/2016-10-15/september-global-auto-sales-hit-record-high-thanks-chinas-new-car-bubble

"...According to data by JPM, global auto sales jumped 3.5%m/m in September on the back of strong gains in July and August. The pace of sales now stands at an all-time high of 78.0 million units per month, annualized. In whole, auto sales jumped 16.2%ar in 3Q (%3m/3m basis). On a %3m change basis, the move is an even more impressive 27% annualized through September
...
JPM confirms as much warning that "China's influence on the recent surge in auto sales is large and this suggests some caution is warranted in taking too large a signal."

Actually it's not a warning light: it's a full bore siren. According to the latest data, of the impressive 4.4mn unit rise in global auto sales since June, China alone contributed for 84% of this global increase, or 3.7mn units

EnPassant 16/10/2016 18:12

Protectionism Returns: Germany Seeks To End "Unwanted Foreign Takeovers" Of Local Companies
http://www.zerohedge.com/news/2016-10-16/protectionism-returns-germany-seeks-end-unwanted-foreign-takeovers-local-companies

BA 16/10/2016 11:55

Dimanche 16 octobre 2016 :

WikiLeaks publie des discours de Clinton pour Goldman Sachs.

Le site WikiLeaks a publié samedi trois discours rémunérés d'Hillary Clinton, payés par la banque Goldman Sachs. Cette révélation jette une lumière crue sur les liens de la candidate démocrate à la présidentielle américaine avec les principaux acteurs de Wall Street.

L'équipe de campagne de Mme Clinton n'a pas contesté l'authenticité de ces documents, subtilisés par WikiLeaks dans les courriels de John Podesta, le président de campagne de la candidate démocrate.

http://www.romandie.com/news/WikiLeaks-publie-des-discours-de-Clinton-pour-Goldman-Sachs_RP/744946.rom

Horzabky 16/10/2016 11:05

Ah, les statistiques de la police...

Au début des années 90, un brigadier de police, en fonction à Paris dans un "groupe de voie publique" de gardiens de la paix travaillant en civil, m'a raconté ce qui lui était arrivé.

Son équipe arrêtait régulièrement des dealers et leurs clients, juste après que la drogue ait changé de mains. Tout le groupe de policiers a été reçu par le directeur, qui les a félicités, mais leur a aussi fait remarquer, gentiment, qu'ils faisaient monter les statistiques de la délinquance... Une vente de drogue, c'est en effet un délit sans victime (ou plutôt dont la victime est consentante). Si la police n'intervient pas, ça n'entre pas dans les statistiques, contrairement à un cambriolage par exemple.

Suggestion du directeur : vous ne pourriez pas plutôt arrêter des cambrioleurs et autres voleurs ? Ce serait meilleur pour mes stats !

Le brigadier était outré : les types volent pour se payer de la drogue ! En gênant le trafic de drogue, on fait baisser indirectement le nombre de vols dans des véhicules et de cambriolages !

Certes, mais les sacro-saintes statistiques... Un bon policier, à quelque niveau que ce soit, c'est un policier qui a "de bons chiffres". Cela va du gardien de la paix qui met beaucoup de contraventions (sinon il est mal noté, donc son avancement est retardé), au directeur qui aime pouvoir dire au préfet que dans son secteur le nombre d'arrestations a augmenté et que la délinquance a diminué.

Le système a atteint son apogée, jusqu'à l'absurde, sous Sarkozy, quand les gardes à vue étaient devenus quasiment le seul critère d'activité. On est monté, une année, à 900 000 gardes à vue pour l'ensemble du pays (police et gendarmerie confondues), ce qui est totalement absurde, surtout quand la Justice ne suit pas. Je m'attendais on ce qu'on atteigne le chiffre symbolique d'un million l'année suivante, quand le gouvernement a tourné casaque, le système de la garde à vue systématique ayant vite montré ses limites.

Il m'est arrivé d'auditionner un témoin, nullement suspect, qui m'a dit que mes collègues du commissariat l'avaient déjà auditionné sur les mêmes faits, mais qu'ils l'avaient mis en garde à vue... Quand la carrière des policiers dépend du nombre de gardes à vue qu'ils font, beaucoup d'entre eux ont tendance à faire du zèle...

Je sais que maintenant on n'en est plus à de tels excès. Heureusement. Je dois dire, toutefois, que j'ai éprouvé une certaine Schadenfreude, comme disent les Allemands, lorsque Sarkozy, à son tour, a été placé en garde à vue...

Max 16/10/2016 07:14

... Et c'est très bien comme ça ! Personne n'a besoin de la croissance pour vivre, il serait temps de s'en apercevoir. Une économie stable avec un PIB constant, c'est déjà très bien. Mais pour ça bien sûr il faut adapter sa natalité. De ce point de vue, le Japon est un modèle de civilisation, suivi de plus loin par la chine. Suivons donc l'exemple de ces pays plutôt que de les critiquer bêtement.

vincent 16/10/2016 01:00

évidement mr Raymond, c'est une lapalissade, pourtant vous êtes un des seul a la démontrer.
dans un monde régit par la dette, tout est faux, bidon, trafique,enjôle.
pas seulement pour le plaisir, mais parque ont ne prête qu' au riches.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories