Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NOUVELLES AERONAUTIQUES...

27 Octobre 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport aérien

D'abord, on vient de découvrir les charmes de la position dominante. British airways se voit pénalisée par la décision de Theresa May d'agrandir Heathrow. Cet agrandissement s'il n'est guère judicieux, l'est plus que l'inutile Notre Dames des Landes, et repose sur un schéma impossible : Passer de 75 millions de passagers à 135 millions en 2035.

Là aussi, les notions de pic pétroliers, et de plafonnement des ressources ne leurs viennent pas à l'idée.

Pourtant, même l'hypothèse la plus optimiste de l'agence internationale de l'énergie, c'est à dire une production maximale de 104 millions de barils/jour, ne permet pas ce genre de fantaisies, encore moins de l'amortir.

Donc, les fadaises qu'on nous aurait chanté sur le libéralisme, serait faux, et les "bons", enfin, pas trop mauvais, euh, ça pourrait être pire, de British airways, c'était dû à une rente de situation...

De temps en temps, dans un grand désert, les compagnies aériennes font des bénéfices.

Le business plan de ces compagnies est tout simplement pourri. Dans la course à la restructuration, le dernier qui a viré un tas de monde ou déposé le bilan arrive à faire du bénéfice. Illustration splendide de la spirale de la mort.

Les avionneurs, de leur côté, bien qu'ayant des carnets de commande mirifiques voient leurs bénéfices disparaitre plus vite qu'une glace à la vanille quand elle m'est servie.

Leur ratio de bénéfice tend vers les 1 %. Colossal. (à long terme). La déséconomie d'échelle dans sa splendeur. Toute organisation humaine tend à se bureaucratiser, et à perdre toute efficacité. Privée comme publique.

Pour le moment, les avionneurs profitent de la perte d'attractivité des appareils anciens, qui avant étaient utilisés jusqu'à leur mort. Consommant trop de pétrole, ils sont remplacés par des appareils plus récents, moins voraces. Mais le problème c'est que même cette voracité moindre ne change pas la donne. Ils mangent du pétrole.

Spirale de la mort qui commence aussi.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léa 27/10/2016 19:45

Ton article m’a soudainement donné envie d’aller faire un voyage en Angleterre, LOL !

EnPassant 27/10/2016 16:20

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/mariage-en-vue-entre-xl-airways-et-la-compagnie-611291.html

http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2016-10-27/easyjet-10-ans-de-succes-a-bordeaux.html

L'apres 27/10/2016 16:00

J'attends la riposte de Patrick Reymond sur cet article. Vivement qu'on la descende cette falaise de Sénèque qu'on en finisse avec ces experts a la con qui sont terriblement nuisibles.

Que vous l’aimiez ou pas, la mondialisation continuera.
http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0211438185877-que-vous-laimiez-ou-pas-la-mondialisation-continuera-2038417.php