Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRANSPORT AERIEN...ET LOW COST

28 Octobre 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport aérien

La seule rentabilité du low cost est d'origine soviétique. Ce sont les subventions accordées par les collectivités locales.

En France l'équation est diablement simple.

90 % du trafic est assuré par 10 % des aéroports. 90 % de ceux-ci n'en assurent que 10 %. C'est un ordre de grandeur assez juste.

La plupart sont de plus inutiles dans un pays quadrillé par le chemin de fer, et les LGV. Mais pour l'homme politique, avoir son aéroport, c'était un signe de virilité.

J'ai vu un passage intéressant dans un article. Il parlait de Saint Etienne Bouthéon. Avec son trafic encore confidentiel, malgré ses plus de 40 ans d'âge.

S'il apparait plutôt normal de subventionner l'aéroport de Tahiti, on peut vraiment se poser des questions sur celui de Grenoble et de Saint Etienne, si près de celui de Lyon... Surtout avec des lignes TGV existantes.

Quand au gain par passager, on peut tout de suite voir qu'il n'y a qu'une source de rentabilité, c'est le parking. D'où l'agressivité des autorités aéroportuaires pour les particuliers qui louent des places de parking à moitié prix...

Quand à Notre Dame des Landes, son inutilité est démontrée par l'agonie de l'aéroport de Rennes, Rennes, à deux heures de TGV de Paris. Et aussi par l'existence de l'aéroport d'Angers, un vrai gouffre.

Le problème aussi de certaines villes du massif central, a été le tracé de l'autoroute la méridienne. Passant au milieu de nulle part, dans une densité de moins de 20 habitants au km2, avec des exploits techniques incroyables, il eut été plus judicieux de faire passer celle-ci par des capitales de départements (Rodez-Aurillac, ou le Puy-Mende), plutôt que de permettre à des parisiens d'éviter la vallée du Rhône. Cela aurait été utile, au quotidien, aux habitants de ces villes...

Mais grâce à cette autoroute, il est vraiment clair qu'ils n'auront jamais les liaisons adéquates.

Quand à l'aéroport à Papy J..., la ligne à Grande vitesse, en construction, qui  fera un Paris Bordeaux en 2 heures 05, elle sonnera son glas. Cette ligne LGV aura aussi l'avantage d'être un gouffre financier...Le surplus tiré viendra sans doute non pas d'une augmentation de trafic (il n'y aura qu'une différence d'une heure), mais d'un siphonnage de l'un par l'autre.

On peut aussi se poser la question de la pertinence de l'aéroport d'Avignon, déficitaire, à quelques encablures de celui de Marseille, lui même pas très loin de celui de Saint Tropez, déficitaire.

Bref, il y a un sacré coup de balai à donner, mais comme l'aéroport, c'est un truc de riche, le vilain est prié de continuer à subventionner la jet set.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Patrick dit <br /> "Quand à Notre Dame des Landes, son inutilité est démontrée par l'agonie de l'aéroport de Rennes, Rennes, à deux heures de TGV de Paris."<br /> <br /> la situation sera pire en 2017 :<br /> LGV. En 2017, Rennes à 1 heure 25 de Paris en train<br /> http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/lgv-en-2017-rennes-1-heure-25-de-paris-en-train-4151369<br /> <br /> et Lorient à moins de 3h00 et brest à 3h25<br /> https://www.francebleu.fr/infos/transports/la-lgv-2017-en-bretagne-les-horaires-et-les-villes-desservies-1460039281<br /> <br /> Pourquoi donc aller se prendre la tete à aller à Roissy ou Orly pour prendre l'avion vers la Bretagne alors que la gare montparnasse est dans le centre de Paris ?<br /> <br /> Il risque d'y avoir une méchante chute du nombre de passagers (hors vacances sur les aéroports bretons) et un arret de subventions pour les aéroports , vu ce qui a été dépensé par la région pour le TGV : http://www.lgv-bpl.org/mise-en-oeuvre-projet/financement-lgv<br /> <br /> et de vieilles lignes ferroviaires bretonnes tranversales nord/sud réouvrent pour le fret !!!<br /> http://www.ouest-france.fr/economie/transports/morbihan-la-ligne-grande-vitesse-va-transformer-les-villes-4486056<br /> <br /> par contre, je crains que les villes ont surinvestit dans les immeubles de bureau pour les gares LGV :<br /> http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/2014/09/27/nouvelle-gare-de-lorient-les-premiers-coups-de-pelleteuse-558284.html<br /> <br /> Il y a plein d'immeubles de bureaux neufs vides au nord de la défense à coté de la ligne de tramway (juste à coté de paris) alors qu'il y a normalement de l'activité économique là.
Répondre
O
Pas tout à fait d'accord pour la liaison Bx, cafardville (paris) en avion, cela fait longtemps que les navettes ne sont plus rentable. L'aéroport de Bx augmente en nb de passager par un choix pléthorique de destination du coup le rayonnement se fait jusqu'au païs vasco espagnol, ainsi qu'un aéroport à deux vitesse : une partie classe (clim, escalator, baies vitrées, ...) et de l'autre un terminal low cost (hangar moche, froid l'hiver, chaud l'été ...) pour les avions low cost. <br /> Pour Juppé la population n'est pas prête à renverser la table, donc elle votera pour lui.
Répondre
L
Ton article est très intéressant. J’adore ta façon d’analyser les choses. :)
Répondre
X
Je lis régulièrement votre blog avec beaucoup d'intérêt et de respect même si l'on sent un apriori crypto communiste et anti curé. Je vous avoue que savoir qu'Aurillac (anti-cléricale) ait perdu vis à vis de Saint Flour (la bigote) du fait de l'autoroute me comble d'aise... mais cette remarque ne m'empêchera pas de continuer la lecture de votre blog... mais je sais quelle lunette il me faut chausser. Cordialement.<br /> Xavier Renard
Répondre
E
l'aéroport de Grenoble est trop loin de la ville<br /> l'aéroport de Lyon sert à rien, Genève est pas très loin.
Répondre
P
je suis d'accord pour Lyon, mais ses chiffres ne sont pas si mauvais, mais Grenoble et saint etienne, comme aéroport, c'est nul. Et Bouthéon, c'est très loin de la ville aussi...
E
La CRC vient de lire ce blog:<br /> http://www.deplacementspros.com/Le-fonctionnement-de-l-aeroport-de-La-Rochelle-denonce-par-la-Chambre-regionale-des-comptes_a40255.html
Répondre