Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 09:17

je suis de plus en plus persuadé que la presse écrite souffre d'anencéphalie. Un article du "Figaro", sur le pétrole.
La demande va croitre jusqu'en 2040; pendant que le parc de bagnoles va doubler.

Intéressant. Il faudrait leur apprendre la notion de stock et d'investissement.

Les chinois ont beaucoup investis dans le charbon. Leurs réserves prouvées sont de 34 ans. Stock.

C'est tout bonnement, impossible d'amortir ces investissements sur 34 ans, surtout avec des yoyos de prix, et une demande qui s'effondre (charbon pour centrales électriques).

Je serais curieux d'ailleurs, de voir le moindre investissement dans ce secteur après la claque reçue ces dernières années. Les entreprises déposant le bilan sont de très mauvais investisseurs.

On nous sort la blague du reste à découvrir. Alors les chinois seraient très forts, d'avoir fait des investissements sur des gisements pas encore découverts. Respects.

Pour le pétrole, 100 milliards d'investis, puis 150, puis presque 800. le passage de 150 milliards à 800 n'a pas entraîné d'augmentation de production. Seul le pétrole de schiste US avait vu sa production augmenter.

Si les USA s'enfoncent dans les troubles, voir la guerre civile et les dévolutions (sécessions), il est clair que le dollar comme l'investissement pétrolier et la consommation, disparaitront. Quand on est occupé à se foutre sur la gueule, on s'intéresse beaucoup moins à la production et à la consommation de pétrole. Et sans doute les bouseux conservateurs de la campagne s'en sortiront beaucoup mieux que les libéraux des villes, privés de fluides. Les bobos ont oublié ce qu'est la guerre.

Mais, comme les investissements en 2020 seront sans doute retombés à 100 milliards, il est clair que la production, à terme se réduira. Sans doute existe t'il des marges de manoeuvre. Il y a un peu des capacités facilement mobilisables dans la région si paisible, du moyen orient, qui ajouté à l'effondrement de la demande US déprimerait les prix assez longtemps pour que la recherche et la prospection tombe à zéro. Sans compter bien sûr la possibilité qu'une crise US entraine une dépression mondiale.

L'AIE oublie d'ailleurs, qu'à une époque, ses prévisions étaient de 130 millions de barils jour, pas de 100, à l'horizon 2030...

Comme l'on peut le comprendre, le problème avec l'avenir, c'est qu'il est incertain. Le paramétrage politique, dans l'article du Figaro, fait totalement défaut.

La demande PEUT progresser. En réalité, la loi économique dit qu'elle est illimité. Le stock économiquement accessible, lui, ne l'est pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie
commenter cet article

commentaires

L'apres 17/11/2016 12:03

https://www.institutmomentum.org/nucleaire-et-effondrement-etude-de-collapsologie-appliquee/

Diapo 26, c'est ce que je veux souligner. Nous avons peut être intérêt a utiliser le reste de pétrole et gaz conventionnels en cannibalisme énergétique pour le développement d’énergies renouvelables. Une transition grâce au reste du pétrole et gaz a bon EROEI ce qui permettra de rendre la pente de la falaise de Sénèque un peu moins raide. Dans l’idéal en même temps on baisse notre dermographie et nos besoins jusqu’à avoir des low-tech matures qui permettent d'avoir de l’énergie disponible pour le cannibalisme énergétique (et renouveler les installations) ET assez d’énergie nette pour vivre pas trop mal.

EnPassant 17/11/2016 10:33

http://www.theregister.co.uk/2016/11/16/royal_navy_harpoon_missile_2018_withdrawal_no_replacement/

Phil 16/11/2016 20:46

Et oui, beaucoup devraient se regarder dans le miroir et arrêter de raconter des stupidités dans les journaux. Leurs amis sur facebook se foutront de leur tête.

https://fr.sputniknews.com/societe/201611161028733986-arnaque-a-amours-sur-internet-six-conseils-pour-eviter-piege/

EnPassant 16/11/2016 17:18

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/11/16/01008-20161116ARTFIG00215-maroc-les-energies-renouvables-de-plus-en-plus-accessibles-mais-encore-cheres.php

L'apres 16/11/2016 13:46

Mais alors comment les experts de l'AIE et compagnie peuvent-ils oublier d’intégrer des données physiques (géologie, démographie, récession économique, baisse de pouvoir d'achat en OCDE etc...) dans leurs modèles?
Sont-ils incompétents? Veulent-ils induire en erreur les gens et les acteurs économique? Mentent-ils? Croient-ils a leurs mensonges du genre "ça va mieux"? Je pari sur un peu tout a la fois.

Patrick REYMOND 16/11/2016 18:39

courtisanerie