Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ECOLES DE COMMISSAIRES POLITIQUES...

17 Novembre 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Economie

Les écoles de commissaires politiques du néo-libéralisme, alias écoles de commerce, apprennent bien leurs leçons à leurs élèves. D'abord tondre le dit élève, par des frais de scolarités dantesques, qui dépassent allégrement les 10 000 euros par an, et pour la plus chère, elle devrait atteindre les 19 000.
Sans parler, bien sûr, du simple fait de vivre pendant cette période là, précédant la vallée de miel et de nectar, où les impétrants atteindraient facilement 54 000 euros/an. (Bien sûr, on ne compte pas ceux qui prennent 1,2 ou 3 années sabbatiques involontairement).

Enfin, c'est ce qui disent. Moi, sans aller aussi loin, je me rappelle de mon jeune temps, et des écoles de gestion. C'était nettement moins cher, quelques centaines de francs, et on nous faisait miroiter des rémunérations alléchantes.
Ce que l'on ne nous avait pas dit, c'était le mode de recrutement. La préférence allait d'abord aux personnes dont les parents pouvaient payer la taxe d'apprentissage, et ensuite, les antillais, qu'il fallait aider (mais c'est un autre débat et j'aurais dû me faire domicilier à Fort de France). Le pékin issu des classes populaires prenant la file qui restait.

Donc, il aurait fallu, en réalité, établir deux grilles salariales, au sortir de ces écoles. La première, concernait ceux qui allaient travailler chez pôpâ ou mômân, et la deuxième, les autres qui se démerdaient pour trouver du boulot.
Je vous laisse imaginer la grille la plus avantageuse.

Bizarrement aussi, la première catégorie avait une furieuse tendance à pester contre les indemnités-chômages-qui-encouragent-la-paresse.

j'en ai revu un dernièrement. Depuis que la boite qu'il tient de papa,de grand papa et d'arrière grand papa commence sérieusement à tanguer, il navigue entre des couleurs vertes, blanches, très blanches, violettes, etc, tout en souffrant de sueurs froides.

Je me rappelle aussi que le jury avait preuve à son égard, de beaucoup d'indulgencessssss, et qu'on lui avait laissé sa chance de décrocher le diplôme une année supplémentaire. Au demeurant, c'était un excellent compagnon.

Compagnon qui à l'heure actuelle se félicite d'avoir une épouse au travail stable (institutrice).

Bien sûr, je n'aurais pas la vacherie de lui rappeler que arrière grand papa avait fondé sa boite en 1939 avec des subventions et les commandes du ministère de la guerre.

Pour ce qui est des commissaires politiques néo-libéraux, il leur faudra bien réfléchir. Parce que dépenser 10 000 par an, pour finir caissière/caissier (à mi-temps) chez super-carrouf, c'est un peu limite. (ou super-primou géant, encore merci à G.Lagaffe).

Je rappellerais aussi, que ce genre d'écoles aux USA nourrit grassement la profession d'avocat. Ses ex-étudiants auraient une tendance certaine à être vindicatifs.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Feelgood 17/11/2016 21:43

Si vous voulez vous marrer, voici une vidéo de 3mn 25 secondes sur les réactions à l'école science po sur l'élection de Trump ; de vrais commissaires politiques//// :)
http://www.dailymotion.com/video/x51yi4c_l-election-presidentielle-americaine-2016-a-sciences-po-best-of_news

L'apres 17/11/2016 18:19

Hors sujet: Énergie

EDF risque la faillite selon Greenpeace
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/edf-risque-la-faillite-selon-greenpeace-617447.html

Jaï-L 17/11/2016 11:45

Fort logiquement C. Guilly fait le parallèle Amérique / France périphérique :
http//www.lepoint.fr/societe/faire-passer-les-classes-populaires-pour-fascisees-est-tres-pratique-16-11-2016-2083327_23.php#xtatc=INT-500

dizemanov 17/11/2016 11:19

TOUT CE DONT NOUS AVONS BESOIN MAINTENANT, C'EST DU FEU.

[Les Etats-Unis sont l'Extrême Occident du monde. C'est l'espace de Minuit. Et là, le dernier point de la Chute est atteint. Le moment qui se déroule est celui du changement de pôles. L'Occident se transforme en Orient. Poutine et Trump sont dans les deux coins opposés de la planète. Au XXème siècle, ces deux extrêmes étaient incarnés par les formes les plus radicales de la Modernité – le capitalisme et le communisme – deux monstres apocalyptiques – le Léviathan et l’Hippopotame. Maintenant, ils se sont transformés en deux promesses eschatologiques : la Grande Russie de Poutine et l'Amérique qui se libère sous Trump. Le XXIème siècle a enfin commencé.
Donc tout ce dont nous avons besoin maintenant, c'est du Feu.]

Alexandre Douguine
http://www.dedefensa.org/article/douguine-assecheur-du-marais

logique 18/11/2016 06:58

les swaps et les dérivés (assurance garantissant un prix fixé a l'avance).

logique 17/11/2016 23:35

Du feux je sais pas mais il est sur que prêter aux états a des taux d'intérêts négatif c'est terminé. Les banquiers on gagnés leurs guerre contre les fonds de placement et les assureurs. Maintenant c'est entre eux qu'ils vont se manger. Les banques qui on emprunté du dollar a 1.60 pour un euro vont devoir rembourser 1.6 euro pour 1 dollar. Il n'y a pas que les européens qui ont emprunté des dollars. Ca va être chaud quand il va falloir rembourser. Espérons qu'il on les swaps qu'il faut derrière. Pour les ricains ca va allé un dollar c'est toujours 1 dollar peut importe son cours. Mais pour les dollar investi a l'extérieur ca va être chaud.