Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INDEPENDANTISME, OUI, MAIS PAS REALISME...

22 Novembre 2016 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie, #Economie

L'indépendantisme a le vent en poupe en Californie, mais visiblement, pas l'intelligence. De toute façon, on ne peut être bobo et intelligent, ça se saurait.

On me demandait, "oui, mais que faire, sinon du Fillon ?" Justement, surtout pas du Fillon, du libéralisme économique, et de la régression sociale, en sacrifiant le sociétal, dans le cas de Fillon... C'est trop. L'alternative, c'est le protectionnisme. Une nation développée, ne s'est développée que dans un cadre protectionniste. Jamais dans le cadre libre échangiste.

Pour en revenir à nos moutons de bobos californiens décérébrés, on voit, malgré leurs "intelligence", qu'ils n'ont aucune culture.

Après avoir opéré la dévolution, c'est à dire la sécession, il faudrait penser au quotidien, c'est à dire, le premier d'entre eux, c'est de boire.

Or, la Californie, comme Las Vegas, ça n'existe pas sans le barrage Hoover, à Boulder. Et les querelles pour l'eau sont des querelles corsées. Voir Pagnol. Cela a très vite fait de dégénérer, et les californiens, s'il en reste, devraient s'habituer à vivre dans la Californie d'origine, c'est à dire, un climat désertique ou semi désertique. Sans la piscine, avec des  toilettes sèches et sans la pelouse.

Parce que quand on voit ce qu'il est advenu du gaz entre l'Ukraine et la Russie, après la fin de l'URSS, on pourrait penser que cette querelle ne pourrait que s'envenimer, parce que les monnaies seraient différentes, que les enchères monteraient entre les différents utilisateurs. D'autant que les ressources, plafonnant, ne seraient pas disponibles pour tout le monde.
De même au niveau électricité, si la Californie a adopté une politique d'économie, elle est tributaire des voisins pour sa consommation, voir des canadiens.

On imagine aussi, comme l'Allemagne l'a dit à l'Angleterre pour le gaz, ils n'auront, en cas de problème, que les quantités de gaz russe qui seront excédentaires chez eux, et pas plus. Quel que fut le prix qu'ils soient disposés à mettre.

La grande famine/disette de 2008, fut causée par l'Ukraine. Avec une récolte moins importante que prévue, et l'incurie Ukrainienne ayant laissé dépérir le réseau d'irrigation (les barrages étaient pleins), ils avaient simplement suspendu les exportations...

Il faut donc rappeler aux Californiens, le "moi d'abord", et les autres ensuite. Quand on est en situation de stress hydrique et énergétique, avec une balance commerciale très déficitaire, les Californiens devraient redescendre sur terre. Pour l'accès à ces ressources, ils pèsent plus en étant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

On me posait la question de l'approvisionnement parisien en électricité. On peut parfaitement envisager la rupture électrique de la région parisienne. On préférera délester les régions périphériques, qui en tireront une conclusion logique : voter Trump, pardon, FN.

Même s'il ne s'agit que d'une rupture de quelques heures, politiquement, le poids se portera des années, voire des décennies.

Il suffira que quelques trublions comme votre serviteur gueulent qu'on a sacrifié "la province", ce que beaucoup ne manqueront pas de faire. Et qui sera vrai.

En Californie, même, le partage de l'eau posera problème entre ruraux et urbains. Les ruraux ont obtenus de longue date des droits importants. Mais à l'époque la consommation urbaine était minime, et la population de l'état ne dépassait pas les 3 millions.

Que la Californie possède des réserves d'eau 3 fois plus importantes que prévue importe peu. Parce qu'à l'allure où ils gaspillent l'eau dans un train de vie sans rapport avec les possibilités du milieu naturel, ils auront vite fait de les flamber.

Comme on le dit dans zerohedge, le culte Clintonien étant religieux, il n'admet pas le doute ou simplement le scepticisme, encore moins l'opposition. Et admet encore moins être stupide. Du genre "génération Mitterrand". C'était risible et débile, mais peu des partisans de mimite le voyait...

Pour la Californie, il est clair que cela correspond parfaitement au phénomène décrit par Orlov, du citadin contrôlé vs celui qui ne l'est pas, et qui s'aperçoit, dans les zones plus rurales, de la dégradation manifeste du système.

Courage californiens, allez au marché, achetez un cerveau, mais ne soyez pas tentés par le suicide. D'accord, vous êtes des villageois, des bouseux incultes, écrasant dans l'inculture et l'ignorance les ruraux, parce que de votre village, vous ne voyez pas les limites.

Orlov, dit la même chose :" Idéalement, un patient contrôlé mentalement, chimiquement et trop fragile pour quitter cet environnement artificiel et s’aventurer dans le monde réel. De l’autre côté, les groupes autonomes, séparatistes, tribaux sont presque impossibles à comprendre ou à contrôler pour la technosphère."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdel 22/11/2016 20:47

Les bobos californiens doivent se serrer la ceinture , pour deux raisons :

1 ) me permettre de continuer de manger des amandes pour l' apéro :

http://www.rfi.fr/emission/20150407-amandes-californiennes-tres-gourmandes-eau

http://www.courrierinternational.com/article/enquete-que-cache-le-succes-des-plus-gros-producteurs-damandes-au-monde

2) Plus leger , ils pourront prendre l' avion dans la classe "Misery" en dessous d' economique avec moins de bagage :

https://fr.express.live/2016/11/22/united-airlines-basic-economy/

EnPassant 22/11/2016 16:46

"On me posait la question de l'approvisionnement parisien en électricité. On peut parfaitement envisager la rupture électrique de la région parisienne. On préférera délester les régions périphériques"

il y a bien 35 ans (l'année d'intronisation de Tonton 1er) lors d'une visite au dispatching national j'avais posé la question, sachant qu'il y avait eu à l'époque un sérieux pb d'alimentation.
La réponse avait été claire: on coupe/on déleste (Bretagne en 1er), Paris ne doit pas être coupé

Depuis cela a peu de chance d'avoir changé